Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

plantu - Page 3

  • Revue de presse BD (101)

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,revue de presse,hebdomadaire,101,picasso,sauvetage,musée,alain finkielkraut,nietzsche,marx,opéra,racine,moderne,art,macabre,bourgeois,académie,voltaire,gérard depardieu,moderne,collection,télérama,jeun,trophée,plantu,le monde,censure,caricaturiste,bayard,benoit xvi,marianne,europe,marie-couche-toi-la,vierge,féministe,ruppert,mulot,technique du périnée,éjaculation,coit,9e art

    + Cette scène de plage dramatique signée Picasso (Le Sauvetage) s'est vendue à un prix astronomique la semaine dernière. Au grand dam de l'héritier du peintre, les travaux du musée Picasso ont pris du retard et il ne rouvrira ses portes qu'au mois de septembre prochain.

    + L'académicien fraîchement élu Alain Finkielkraut a repris son antienne contre la bande-dessinée ; selon lui, elle est un art mineur ; or notre philosophe déplore la disparition de la hiérarchie et des classements artistiques. Le hic, c'est que Finkielkraut n'a pas lui-même les idées très claires sur le sujet. Il ne condamne pas l'art moderne au bénéfice de l'antique, comme Nietzsche, sous prétexte que la culture moderne serait macabre et infectée d'idées chrétiennes ; pas plus Finkielkraut ne méprise comme Marx l'opéra ou le théâtre de Racine, divertissements typiquement bourgeois. Bref, Finkielkraut a le goût du critère pour le critère, tel un maniaque. Son mépris pour l'art populaire est un simple réflexe de parvenu. Puisque Finkielkraut appelle au retour de saines discriminations, rappelons une fameuse discrimination de Voltaire : "Il y a une fatalité sur les académies : aucun ouvrage qu'on appelle académique n'a été en aucun genre un ouvrage de génie. Donnez-moi un artiste tout occupé de la crainte de ne pas saisir la manière de ses confrères, ses productions seront compassées et contraintes. Presque tous les artistes ont fleuri avant l'établissement des académies ou ont travaillé dans un goût différent de celui qui régnait dans ces sociétés (...)".

    + Dans cette vidéo, Gérard Depardieu fait partager son goût pour l'art moderne et commente sa collection d'objets d'art pour les lecteurs de "Télérama" (à jeun, hélas) ; comme quoi il n'y a pas que les parvenus de droite qui éprouvent le besoin d'exhiber leurs trophées, les esthètes de gauche aussi.

    + Après avoir longtemps eu une image lisse, de dessinateur attitré du bien-pensant quotidien "Le Monde", Plantu est en passe de devenir le caricaturiste le plus censuré du moment. Après la censure des éditions Bayard d'un dessin représentant le pape Benoît XVI dans une position sexuelle scabreuse, c'est carrément cette fois-ci la rédaction du "Monde" qui a caviardé un dessin où le président était montré copulant avec Marianne. Ce n'est quand même pas la faute de Plantu si on a choisi comme symboles, avec Marianne et Europe, des marie-couche-toi-là plutôt que des vierges féministes farouches.

    + La "technique du périnée" est une méthode appliquée par certains hommes pour retenir leur éjaculation le plus longtemps possible et satisfaire ainsi les partenaires les plus exigeantes ; c'est aussi le titre de la dernière BD de Ruppert et Mulot, actuellement prépubliée dans "Le Monde". Mais les amateurs de porno risquent d'être déçus : le propos de Ruppert et Mulot se situe plutôt au niveau de la philosophie du sexe, et donc des préliminaires et titillements divers autour du nombril. Il faut dire que BD et coït ont en commun d'être des arts "séquentiels". Peut-être un tel raffinement de concepts pourra-t-il enfin réconcilier l'auguste Finkiekraut avec le "9e art" ?

    + Le dessin de la semaine est un autoportrait du duo minimaliste Ruppert et Mulot, véritables apologistes de la théorie du genre, puisque on ne sait pas vraiment s'ils font de l'art ou de la bande-dessinée, s'ils sont gais ou pessimistes, s'ils sont mûrs ou obsédés sexuels comme des nourrissons, etc.

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,revue de presse,hebdomadaire,101,picasso,sauvetage,musée,alain finkielkraut,nietzsche,marx,opéra,racine,moderne,art,macabre,bourgeois,académie,voltaire,gérard depardieu,moderne,collection,télérama,jeun,trophée,plantu,le monde,censure,caricaturiste,bayard,benoit xvi,marianne,europe,marie-couche-toi-la,vierge,féministe,ruppert,mulot,technique du périnée,éjaculation,coit,9e art,autoportrait,minimaliste,apologiste,théorie du genre

     

  • Revue de presse BD (100)

    Spéciale "diable, humour et censure"

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,revue de presse,hebdomadaire,centième,100,rené wischinski,exposition,vienne,espace 66,claustrophobie,humoriste

    + A l'occasion de la centième édition de cette revue de presse, petit clin d'oeil à René Wischinski, jeune humoriste allemand exposé actuellement à Vienne à "L'Espace 66", qui doit son nom au fait que c'est la galerie la plus étroite du monde (66 cm de large) ; la sélection de dessins est d'ailleurs sur le thème de la... claustrophobie. Quelques-uns des dessins exposés sur le site du Spiegel (pour les germanophones).

    + Un dessin de Plantu, représentant le pape Benoît XVI en train de sodomiser un petit garçon, a conduit l'éditeur (distrait) Bayard, pour ne pas mécontenter sa clientèle, à envoyer au pilon les 3.000 ex. du livre reproduisant ce dessin. Peu de temps après s'être mis les représentants de la communauté juive à dos en prenant la défense de Dieudonné, Plantu doit affronter cette fois les représentants officiels du nouveau testament. On note que ce dessin est aussi blasphématoire à l'égard de la démocratie, puisque Plantu fait dire au petit garçon : "Quitte à se faire enculer, autant aller voter dimanche."

    + Une bande-dessinée pourrait bientôt être la cible de la censure, "Yacht people", produite par le petit lobby pro-iranien d'Alain Soral, "Egalité et Réconciliation". Décidément le duo Dieudonné-Alain Soral a le don de taper sur les nerfs des nostalgiques des aventures de "Bibi et Fricotin" ou de "Blondin et Cirage".

    + Friands d'humour noir multicolore, vous ne manquerez pas les dernières mises à jour du blog-bd de Joan Cornella.

    + Au mois de juin sera diffusé un documentaire de Paul Cox inédit en France, éclairant l'aspect mystique de l'oeuvre de Van Gogh, sans lequel celle-ci est difficilement compréhensible, ou bien réductible aux crises de folie du peintre et à la cote mirobolante de ses oeuvres.

    + Le dessin de la semaine est un gag de Mix et Remix intitulé "Le Psy" :

     

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,revue de presse,hebdomadaire,centième,100,rené wischinski,exposition,vienne,espace 66,claustrophobie,humoriste,spiegel,germanophone,plantu,benoit xvi,bayard,dieudonné,démocratie,yacht people,alain soral,égalité et réconciliation,bibi et fricotin,blondin et cirage,documentaire,paul cox,bsc news,van gogh

     

     

  • Revue de presse BD (85)

    Spécial conspirationnisme

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,revue de presse,85,hebdomadaire,conspirationnisme,viking,catel,benoîte groult,artémisia,bretagne,vikings,franc-maçonnerie,dervy,architecture,sexisme,loge,quiz,bodoï,angoulême,librairie,l'express,le point,magazine,baggelboy,alan rogerson,linogravure,blog,artiste britannique

    + Quand tout ça va-t-il finir ? est une linogravure de l'artiste britannique Alan Rogerson, alias Baggelboy. Plein d'autres sont visibles sur son blog.

    + Le prix Artémisia 2014 de la BD féminine a été remis à Catel pour une BD consacrée à la militante féministe Benoîte Groult. En même temps, il faut dire que Mme Groult est bretonne... or le féminisme est pratiquement inné dans les peuples nordiques, très respectueux des femmes, en particulier les marins ; les Vikings sont un exemple de matriarcat qu'on cite parfois. Une féministe à l'Assemblée nationale ou au PS, voilà qui exige plus de cran qu'en Bretagne.

    + En 2013 est paru un ouvrage sur le thème de la bande-dessinée et de la franc-maçonnerie, aux éditions Dervy. Même si j'ai déjà remarqué le goût prononcé de certains auteurs de BD pour l'architecture, les bagues et colifichets portés par certains, rappelant l'ordre du Temple solaire ou une de ses succursales, j'ai renoncé à lire ce bouquin ; ça m'a paru un peu gonflé de réunir les deux concepts les plus indéfinissables - la BD et la franc-maçonnerie - dans un même bouquin. Cela dit, ça explique peut-être le "sexisme" dont le milieu de la BD est parfois accusé. La prohibition des femmes dans les loges est en effet assez stricte.

    + Le site belge ActuaBD (D. Pasamonik) prend parti pour A. Finkielkraut contre le dessinateur Plantu, qui a défendu la liberté de l'humoriste Dieudonné de s'exprimer. Cependant, quand Tintin et Hergé sont accusés de véhiculer des préjugés fachistes, colonialistes ou racistes et que des actions en justice sont intentées pour faire interdire "Tintin au Congo", les tintinophiles belges d'ActuaBD sont les premiers à invoquer l'abus de censure. En outre le parallèle est frappant entre Hergé, qui auto-censura un de ses albums suspect d'antisémitisme ("L'Etoile mystérieuse"), et Dieudonné qui a transformé son dernier spectacle interdit pour la même raison.

    + Les maniaques d'info apprécieront le quiz "Rétrospective de l'année BD 2013" concocté par le site d'info Bodoï. Ce quiz peut aussi faire office de révision pour ceux qui se rendront au prochain salon d'Angoulême.

    + "L'Etat au secours de la librairie indépendante" titrait cette semaine "L'Express" ; c'est faire étalage d'une conception de l'indépendance propre à favoriser les théories conspirationnistes. Il faut dire que certains magazines "indépendants" comme "L'Express" ou "Le Point" (spécialistes des photos de couverture débiles, soit dit en passant) reçoivent jusqu'à plusieurs millions d'euros de subventions par an de l'Etat.

    + Le dessin de la semaine est d'Odilon Redon. "France 5" diffusait récemment un documentaire consacré à ce dessinateur et peintre presque aussi inclassable que F. Vallotton. Il est notamment bien expliqué dans "Redon, Prince du rêve", dans quelles circonstances cet artiste passa du noir à la couleur, quelques années après avoir exprimé que "le noir est agent de l'esprit, bien plus que la belle couleur".

     

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,revue de presse,85,hebdomadaire,conspirationnisme,viking,catel,benoîte groult,artémisia,bretagne,vikings,franc-maçonnerie,dervy,architecture,sexisme,loge,dieudonné,plantu,didier pasamonik,actuabd,tintinophile,liberté d'expression,quiz,bodoï,angoulême,librairie,l'express,le point,magazine,baggelboy,alan rogerson,linogravure,blog,artiste britannique

     

     

  • Revue de presse BD (70)

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,revue de presse,hebdomadaire,70,crise économique,financement participatif,ulule.com,grappin,paillou,l'arbre,m-bd,george orwell,aphorisme,totalitarisme,dessin,intellectualisme,art numérique,blogueur,blog,françois forcadell,wolinski,sexisme,plantu,cgt,thierry lepaon,antirépublicanisme,corporatisme,pcf,viagra,république,jacques glénat,galerie,paris,hedge funds,cabu,collection

    Planche extraite de "L'Arbre", par Grappin et Paillou.

    + La crise économique suscite de nouvelles formes de prêts entre particuliers qui permettent de pallier les défaillances du système bancaire (bien que la France soit très en retard dans ce domaine sur les Etats-Unis). Ce type de financement, dit "participatif", n'est pas si nouveau, puisque il rappelle des pratiques d'investissement en vigueur au XVIIIe siècle, avant que l'Etat ne devienne tentaculaire. De plus en plus d'entreprises, en bande-dessinée, passent par ce type de financement, en particulier par le site dédié ulule.com. A son échelle, modeste, Zébra est déjà passé par là; dix-sept projets réclament à ce jour un financement, tel le magazine M-Bd (public ado.), dont les lecteurs déterminent la ligne éditoriale.

    + George Orwell dans quelques aphorismes mentionne le lien entre intellectualisme et totalitarisme. Cet intellectualisme explique largement l'expulsion du dessin au profit, par exemple, de "l'art numérique".

    Le blogueur François Forcadell prend la défense des caricaturistes, dont le propos heurte de plus en plus souvent le "politiquement correct" ambiant. Dernièrement Plantu et Wolinski ; il est reproché au premier d'avoir fait un parallèle entre la morale mahométane et la morale syndicaliste dans un dessin en Une du "Monde". Ce parallèle est pourtant sociologiquement exact. Quant à Wolinski, il dévoile un peu maladroitement que son féminisme n'est guère éloigné de ce qu'on se appelait autrefois "galanterie". Ce n'est pas tant le sexisme de Wolinski qui surprend, que l'usage d'un tel dessin par le PCF, dont on peut se demander si la prochaine campagne ne sera pas sponsorisée par Viagra.

    F. Forcadell mentionne l'accusation d'antirépublicanisme lancée par le secrétaire général de la CGT Thierry Lepaon à Plantu. C'est sans doute le délire corporatiste de ce Lepaon qui lui fait oublier que, si un dessinateur de presse était tenu de respecter les vases sacrés de la République, dans ce cas la liberté de la presse serait une pure fiction. F. Forcadell mentionne aussi la nécessité d'indépendance des dessinateurs de presse ; à cet égard il faut dire que les titres qui emploient Plantu comme Wolinski sont très peu indépendants, et que la manière dont la presse est organisée en France depuis la Libération est aussi peu démocratique que la constitution de la Ve République.

    + L'éditeur Jacques Glénat vient à son tour d'ouvrir une galerie d'art à Paris, dédiée à la BD (rue de Picardie, IIIe arr.) ; la vente de planches originales à des collectionneurs est un complément de revenu pour un nombre croissant d'auteurs de BD, bien que cet art soit largement littéraire. Dans ce domaine encore, la crise et le pourrissement des titres mobiliers ("hedge funds") a un effet dopant sur les investissements dans des valeurs qui apparaissent comme des valeurs refuge. Le refus de Cabu de vendre ses dessins à des collectionneurs pour une raison d'éthique est un cas isolé.

    + On cause beaucoup de Spirou et de la BD franco-belge en ce moment ; et donc d'Yves Chaland qui en souligna les codes culturels. D'où l'interview d'Isabelle Beaumenay-Joannet, ancienne compagne de Chaland, dans BD-Sud-Ouest.

    + Pour les amateurs d'Enki Bilal et/ou Brigitte Fontaine ("Je m'appelle Lola/Je suis une paria..."), ce petit clip vidéo.

    + Le dessin de la semaine est l'affiche du prochain festival d'Angoulême, dessinée par le caricaturiste Willem.

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,revue de presse,hebdomadaire,70,crise économique,financement participatif,ulule.com,grappin,paillou,l'arbre,m-bd,george orwell,aphorisme,totalitarisme,dessin,intellectualisme,art numérique,blogueur,blog,françois forcadell,wolinski,sexisme,plantu,cgt,thierry lepaon,antirépublicanisme,corporatisme,pcf,viagra,république,jacques glénat,galerie,paris,hedge funds,cabu,collection,spirou,yves chaland,franco-belge,isabelle beaumeney-joannet,bd-sud-ouest,brigitte fontaine,enki bilal,lola,paria,festival,angoulême,affiche,willem,caricaturiste