Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

actualité

  • Revue de presse BD (227)

    webzine,bd,gratuit,fanzine,zébra,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,mars,2017,actualité,marin martinie,arts déco,trophée,presse-citron,dessin,école estienne,énigmatique lb,eiris,satirique,hara-kiri,yves frémion,charles philipon,cavanna,georges bernier,pr choron,jean novi,zéro,première chance,cordées,jean-claude gardes,ridiculosa,virginie vernay,topor,mric,pascal gros,dorthe landschulz,stern,titanic,eulenspiegel,siné-hebdo,marianne,mai 68,alain soral,polémiste,crif,juif

    + Marin Martinie (Arts déco. Paris) succède à l'Enigmatique LB au palmarès du trophée "Presse-Citron", organisé par les étudiants de l'Ecole Estienne (Paris 13e) et décerné par un jury de dessinateurs de presse professionnels. Cette année encore le jury s'est prononcé pour un dessin en rapport avec la vie politique française, bien que les nombreux dessins envoyés abordassent des thèmes très variés.

    Tous ces dessins sont exposés à la bibliothèque Mitterrand (Bnf), accessible à tous (à condition de se soumettre aux contrôles de sécurité à l'entrée).

    + La bibliothèque nationale de France n'est pas la Sorbonne, mais quand même, le moins que l'on puisse dire c'est que ce cadre institutionnel jurait avec "Hara-Kiri", le thème choisi par l'Equipe interdisciplinaire de recherche sur l'image satirique (Eiris) pour une série d'allocutions, proposées le 15 mars à une assemblée clairsemée (une vingtaine de personnes).

    Il est vrai que la culture officielle se trempe régulièrement dans le courant de la contre-culture, auparavant ignorée voire méprisée, où elle trouve à se renouveler. Ainsi le musée Pompidou est devenu le temple de la culture bourgeoise, où les couples branchés trouvent une alternative à la messe dominicale, alors que ce musée recèle bon nombre d'oeuvres d'abord subversives.

    Ce phénomène est d'autant plus important à signaler en ce qui concerne "Hara-Kiri" ; en effet ce titre est associé au mouvement de révolte de "Mai 68", qui a fait l'objet d'une récupération politicienne intensive depuis. F. Cavanna et ses comparses ont témoigné au contraire d'un sentiment de défaite de l'esprit de "Mai 68" face au gaullisme, sentiment dont le pouvoir actuel, non moins appuyé sur l'armée et la police que le pouvoir gaulliste, nous rappelle qu'il est proche de la réalité historique.

    - Yves Frémion ("Papiers Nickelés") a exposé clairement les circonstances qui amenèrent François Cavanna (dessinateur médiocre) et Georges Bernier (alias Pr Choron, pas dessinateur du tout) à fonder LE journal satirique dessiné de référence du XXe siècle. "Charles Philipon (1800-1862) ["Le Charivari"], c'était Choron et Cavanna dans le même homme", a déclaré Y. Frémion en guise de comparaison.

    Cavanna et Choron, issus de milieux très modestes, ont été initiés au fonctionnement de la presse après-guerre par Jean Novi, promoteur avec sa femme de jeunes dessinateurs par le biais de différenteswebzine,bd,gratuit,fanzine,zébra,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,mars,2017,actualité,marin martinie,arts déco,trophée,presse-citron,dessin,école estienne,énigmatique lb,eiris,satirique,hara-kiri,yves frémion,charles philipon,cavanna,georges bernier,pr choron,jean novi,zéro,première chance,cordées,jean-claude gardes,ridiculosa,virginie vernay,topor,mric,pascal gros,dorthe landschulz,stern,titanic,eulenspiegel,siné-hebdo,marianne,mai 68,alain soral,polémiste,crif,juif publications à forts tirages ("Zéro", "Première Chance", "Cordées"), publiant des dessins d'humour et vendues par des colporteurs (dont Bernier le meilleur). Le décès de J. Novi et le tempérament entreprenant de Bernier et Cavanna les poussèrent par la suite à lancer leur propre journal, repoussant les limites de la censure (ci-contre, couverture du n°7 de "Zéro", illustrée par F. Cavanna, alias Sépia).

    Le Pr Choron expliquait par une comparaison avec le judo la ligne "bête et méchante" de "Hara-Kiri" ; il s'agissait de s'appuyer sur la bêtise et la méchanceté de la bourgeoisie et ses institutions pour les combattre.

    Y. Frémion a tenu a rappeler que le mensuel "Hara-Kiri" n'était pas un journal engagé politiquement ; de ce fait l'hebdomadaire "Charlie-Hebdo" ne découle pas directement de "Hara-Kiri", mais dérive plutôt de la "Grosse Bertha" de Ph. Val.

    Autre précision utile, celle de J.-C. Gardes (fac. de Brest), qui a indiqué que "Hara-Kiri" s'inscrivait déjà dans un contexte de déclin de la caricature dessinée. "Hara-Kiri" comblait en effet un vide creusé par la guerre.

    Outre l'influence sur "Hara-Kiri" des journaux satiriques français d'avant-guerre, tel "L'Assiette au Beurre", Frémion indique aussi l'influence du magazine américain "MAD" et son sens de l'humour absurde. R. Topor fut le représentant le plus emblématique au sein de "Hara-Kiri" de cette forme d'humour vague.

    - Ancienne collaboratrice de F. Cavanna et gardienne de sa mémoire à travers différents ouvrages, Virginie Vernay a, de son côté, insisté sur l'amitié entre F. Cavanna et le Pr Choron, qui suppléa au manque de moyens et d'expérience de ces deux aventuriers.

    Cavanna avait le flair pour dénicher de jeunes talents, à commencer par Reiser. Il eût parfois sur ses jeunes recrues une influence décisive : G. Wolinski, surnommé "petite culotte au vent" par Cavanna, abandonna ainsi son style méticuleux sur le conseil de son rédac' chef.

    On a souvent tendance à confondre le mensuel "Hara-Kiri" (-1960), et l'hebdomadaire plus politique (-1969), qui renaîtra après la censure sous le nom de "Charlie-Hebdo" ; en effet Cavanna et Choron publiaient un mensuel de BD, "Charlie", dont Wolinski était le rédac-chef. Pour tromper la censure, une fois devenu "Charlie-Hebdo", des planches de Charles Schulz ("Snoopy") seront encore publiées.

    - Jean-Claude Gardes, président de l'Eiris, avaient invité trois dessinateurs de presse : MRic ("Siné-Mensuel"), Pascal Gros ("Marianne"), dont une jeune dessinatrice allemande installée en Bretagne, Dorthe Landschultz ("Titanic", "Eulenspiegel" et le magazine "Stern").

    Ces dessinateurs de presse étaient invités à témoigner de leur formation, de leur expérience et de leurs influences. D. Landschulz a émis l'hypothèse que la satire vigoureuse, voire violente, telle qu'elle est pratiquée en France, est peut-être taboue en Allemagne à cause du souvenir du régime nazi ? Plutôt que "dessinateurs de presse", les dessinateurs allemands préfèrent se dire "Witzzeichner" (dessinateurs de gags).

    - Ces conférences feront l'objet d'une publication ultérieurement dans la revue "Ridiculosa" (organe de l'Eiris).

    webzine,bd,gratuit,fanzine,zébra,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,mars,2017,actualité,marin martinie,arts déco,trophée,presse-citron,dessin,école estienne,énigmatique lb,eiris,satirique,hara-kiri,yves frémion,charles philipon,cavanna,georges bernier,pr choron,jean novi,zéro,première chance,cordées,jean-claude gardes,ridiculosa,virginie vernay,topor,mric,pascal gros,dorthe landschulz,stern,titanic,eulenspiegel,siné-hebdo,marianne,mai 68,alain soral,polémiste,crif,juif

    Dessin de Dorthe Landschulz (- Ma pétition en ligne contre le brocoli a atteint plus de 100.000 signataires ; - M'en fous, tu manges ce qui est dans ton assiette !)

    + Jean-Yves Brouard consacre une enquête dans le mensuel dBD (févrierwebzine,bd,gratuit,fanzine,zébra,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,mars,2017,actualité,arts déco,trophée,presse-citron,dessin,école estienne,énigmatique lb,marin martinie,eiris,satirique,hara-kiri,yves frémion,cavanna,georges bernier,pr choron,jean-claude gardes,virginie vernay,topor,mric,pascal gros,dorthe landschulz,stern,titanic,eulenspiegel,siné-hebdo,marianne,mai 68,dbd,jean-yves brouard,bled,cabu,martial,tam,malouines,censure,alain soral,crif,juif,charles philipon 2017) à l'utilisation de la BD par le service de propagande de l'armée française, au travers de ses publications "Bled" (hebdo), puis "TAM" (pour Terre, Air, Mer). Comme on peut s'y attendre, rien de très satirique là-dedans, ces publications souvent rédigées et conçues par des appelés du contingent ne publiant que des BD "édifiantes" ou des enquêtes policières menées par la gendarmerie. Pour l'anecdote, J.-Y. Brouard rappelle que Cabu dessina des gags pour "Bled" pendant son service militaire en Algérie, même si l'on sait que la guerre d'Algérie détermina le caricaturiste dans le choix d'une carrière de dessinateur satirique.

    Autre contribution humoristique, celle du dessinateur... Martial (ci-contre).

    J.-Y. Brouard mentionne deux cas de censure : - l'un touchant un projet de BD sur la guerre des Malouines et l'utilisation d'avions "Super-Etendard" français par l'armée argentine. L'armée française formant discrètement les Argentins à l'usage de nos missiles, on craignait sans doute de provoquer ainsi une réaction anglaise. Autre cas plus intéressant, la censure d'une BD relatant un crime de guerre commis par l'armée américaine pendant la 2nde guerre mondiale contre la marine militaire allemande et les marins italiens et anglais au secours desquels les Allemands s'étaient portés. Ronald Reagan étant en tournée diplomatique en France, le service de propagande de l'armée française craignit de provoquer ainsi un incident diplomatique. 

    + Le polémiste Alain Soral vient d'être condamné à trois mois de prison ferme pour "contestation de crime contre l'humanité" et "injure raciale" par un tribunal correctionnel de Paris, saisi d'une plainte de l'Union des étudiants Juifs de France et de la Licra ; en cause, un dessin publié par Alain Soral sur son site "Egalité et Réconciliation", qui fait non seulement allusion à la shoah, mais aussi à la Une de "Charlie-Hebdo" représentant le chanteur Stromae, dessin faisant suite à un attentat à l'aéroport de Bruxelles.

    Il y a sans doute un côté ubuesque ou bipolaire chez Alain Soral, qui a récemment molesté publiquement... un partisan xénophobe de l'expulsion de tous les immigrés d'origine africaine. On peut également trouver absurde tout ou partie de ses propos complotistes ; mais il est sans doute plus absurde encore de déléguer à une poignée de magistrats le pouvoir de décréter ce qui est couvert par la "liberté d'expression" et ce qui ne l'est pas.

    Aussi violent soit-il, A. Soral est un type assez isolé : il convient de rappeler que la déportation massive des Juifs est le fait d'un appareil d'Etat tout entier et, ainsi que le diagnostiqua H. Arendt, d'un esprit de soumission généralisé à cet appareil d'Etat, qui conduisit la plupart des fonctionnaires à exécuter les ordres qu'ils avaient reçus sans se poser de questions.

  • Revue de presse BD (226)

    webzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,actualité,mars,2017,joseph lada,50 watts,jaroslav hasek,brave soldat chveik,tchèque,eiris,bnf,hara-kiri,charlie-hebdo,colloque,georget bernier,françois cavanna,martine mauvieux,virginie vernay,mric,alexandre devaux,topor,siné-mensuel,anarcho-punk,noël godin,entarteur,jean-luc mélenchon,france insoumise,riad sattouf,parisworldwide,arabe du futur

    + "50 Watts" se veut la ressource en ligne la plus riche du monde dans le domaine de l'illustration et des illustrateurs. Ce site répertorie en effet de très nombreux illustrateurs, comme par exemple, ci-dessus le tchèque Joseph Lada (1887-1957), "artiste national" tchèque, connu pour avoir illustré "Le Brave Soldat Chveïk" (Jaroslav Hasek), héros presque aussi populaire en Tchéquie que Tintin en Belgique.

    + En marge du "Trophée Presse-Citron" 2017 du meilleur dessinateur de presse, l'Equipewebzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,actualité,mars,2017,joseph lada,50 watts,jaroslav hasek,brave soldat chveik,tchèque,eiris,bnf,hara-kiri,charlie-hebdo,colloque,georget bernier,françois cavanna,martine mauvieux,virginie vernay,mric,alexandre devaux,topor,siné-mensuel,anarcho-punk,noël godin,entarteur,jean-luc mélenchon,france insoumise,riad sattouf,parisworldwide,arabe du futur interdisciplinaire de recherche sur l'image satirique (Eiris) organise dans la bibliothèque Mitterrand un colloque consacré à "Hara-Kiri" (mercredi 15 mars, de 9h30 à 16h30). Au nombre des intervenants : Martine Mauvieux (Bnf), Virginie Vernay (ex-collaboratrice de Cavanna), MRic (caricaturiste), Alexandre Devaux (spécialiste de Topor).

    François Cavanna et Georget Bernier (alias Pr Choron) étaient tous deux issus de milieux très modestes, ce qui explique en grande partie la singularité de "Hara-Kiri", puis "Charlie-Hebdo", ainsi que son audace subversive (les pauvres n'ont pas grand-chose à perdre).

    Après sa faillite en 1982, "Charlie-Hebdo" sera refondé en 1992 dans un esprit assez différent ; il suffit de lire le dernier essai de Philippe Val, son ancien directeur ("Cachez cette identité..."), pour le comprendre.

    (Ci-contre caricature de Choron et Cavanna par le dessinateur Schvartz.)

    + Lu dans le dernier "Siné-Mensuel" (mars) : "Le mouvement anarcho-punk, bien sûr, a souvent été récupéré par les cafards techno-industriels." Noël Godin alias l'Entarteur [des stars du néant].

    + L'équipe de campagne de Jean-Luc Mélenchon, candidat de la "France insoumise", a eu l'idée de proposer un programme politique sous la forme d'une bande-dessinée. L'optimisme du propos et des dessins (signés Mélaka et Olivier Tonneau) nous emmène loin du dessin de presse satirique. Quelques remarques sur cette BD :

    - F. Hollande est moqué dans ce programme pour avoir déclaré : "Mon ennemi, c'est la finance !" Mais J.-L. Mélenchon ne fait-il pas la même déclaration, tout aussi tonitruante ?

    - On remarque que le communisme, faute sans doute de prolétaires, est enterré par le programme de J.-L. webzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,actualité,mars,2017,joseph lada,50 watts,jaroslav hasek,brave soldat chveik,tchèque,eiris,bnf,hara-kiri,charlie-hebdo,colloque,georget bernier,françois cavanna,martine mauvieux,virginie vernay,mric,alexandre devaux,topor,siné-mensuel,anarcho-punk,noël godin,entarteur,jean-luc mélenchon,france insoumise,mélaka,riad sattouf,parisworldwide,arabe du futur,laurel,ulule,crowdfunding,californieMélenchon au profit d'un écologisme plus à la mode ; il faut dire que les militants de la "France insoumise" n'ont guère les moyens d'un coup de force révolutionnaire, plus probable en Chine ou en Inde, où le mot "prolétariat" a encore un sens.

    - Très peu marxiste l'argument avancé dans ce programme selon lequel l'Etat pourrait offrir une protection contre les dérives du capitalisme ; d'abord parce qu'il n'y a pas de "bon capitalisme" selon K. Marx, ensuite parce que Marx fait la démonstration que l'Etat moderne et les banques capitalistes sont solidaires.

    On peut lire Marx comme un auteur satirique, tant la culture contemporaine repose sur l'idéologie et la fiction.

    + En préambule de l'interview de Riad Sattouf à "ParisWorldwide" (mars-avril 2017), ce magazine bilingue (franco-anglais) gratuit distribué dans les aéroports d'Orly et Roissy rappelle que R. Sattouf a vendu un million de ses deux premiers "L'Arabe du Futur" et qu'il est traduit en 18 langues. R. Sattouf a accompli l'ambition sociale de son père, en grande partie aux dépens de ce dernier.

    "ParisWorldwide" souligne le paradoxe que "L'Arabe du Futur" n'est pas traduit en arabe :

    - Parce que le marché du livre, dans la langue arabe, est encore peu développé. (...) On a reçu des propositions, mais les éditeurs intéressés ne voulaient s'engager que sur le premier volume et ne publier la suite que si ça marchait. Mais de mon point de vue, il était hors de question que les gens de ma famille, qui parlent arabe et qui seraient susceptibles de le lire, ne puissent avoir accès qu'au premier volet. (...) Je proposerai la traduction des cinq volumes d'un coup, quand ce sera terminé.

    webzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,actualité,mars,2017,joseph lada,50 watts,jaroslav hasek,brave soldat chveik,tchèque,eiris,bnf,hara-kiri,charlie-hebdo,colloque,georget bernier,françois cavanna,martine mauvieux,virginie vernay,mric,alexandre devaux,topor,siné-mensuel,anarcho-punk,noël godin,entarteur,jean-luc mélenchon,france insoumise,mélaka,riad sattouf,parisworldwide,arabe du futur,laurel,ulule,crowdfunding,californie

    + Grâce aux efforts d'une sorte de syndicat des auteurs de BD, la précarité d'une partie des auteurs de BD a été portée à la connaissance du grand public par le biais de quelques articles parus dans la presse nationale. Sur mille auteurs de BD environ, un tiers vit au-dessous du seuil de pauvreté, et un tiers seulement perçoit des revenus confortables.

    Le succès rencontré par la souscription de la blogueuse-BD Laurel est doncwebzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,actualité,mars,2017,joseph lada,50 watts,jaroslav hasek,brave soldat chveik,tchèque,eiris,bnf,hara-kiri,charlie-hebdo,colloque,georget bernier,françois cavanna,martine mauvieux,virginie vernay,mric,alexandre devaux,topor,siné-mensuel,anarcho-punk,noël godin,entarteur,jean-luc mélenchon,france insoumise,riad sattouf,parisworldwide,arabe du futur,laurel,ulule,crowdfunding,californie d'autant plus remarquable. En quelques minutes seulement, cette dessinatrice a récolté les 10.000 euros réclamés sur la plateforme de financement participatif "Ulule" pour financer la publication de son album.

    Même si elle n'en est pas à son coup d'essai -Laurel avait récolté 300.000 euros pour financer son premier album de la même façon-, la dessinatrice s'est dite estomaquée. Sa BD raconte l'histoire vraie d'un couple exilé en Californie, parti se frotter au rêve américain. Cela prouve que l'on n'est jamais si bien promu que par soi-même.

  • Revue de presse BD (225)

    webzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,mars,2017,actualité,fat-ras,canadien,satirique,grouch,colin seymour-ure,persée,caricature,britannique,editorial cartoon

    + Rédigé en anglais (par des Canadiens), le fanzine "FAT-RAS" propose de télécharger le contenu "idiot et satirique" [silly and satiric] de son dernier numéro. On peut y suivre notamment les aventures de Grouch, un citoyen ordinaire troublé par les "grandes questions existentielles". Le dessinateur est habile et ne cesse de faire des progrès au fil des numéros.

    + Dans un article traduit et publié en 1996 dans la revue en ligne "Persée", Colin Seymour-Ure analyse le déclin du dessin de presse satirique britannique, analogue au déclin français. L'auteur conclut son article par ces paroles optimistes : "La caricature de presse a encore de beaux jours devant elle." Mais, il y a vingt ans, Internet ne rencontrait pas le succès qu'il connaît aujourd'hui, lié à l'indifférence grandissante du public à l'égard d'une presse de plus en plus conformiste.

    C. Seymour-Ure se contente d'indiquer deux changements, qui selon lui ont eu un impact sur le dessin de presse : d'une part la modernisation de la presse, c'est-à-dire le changement de format, la spécialisation, l'apparition de la photo, qui ont contribué à noyer le dessin satirique ; d'autre part la concurrence de la télévision. Mais l'auteur a tendance à minimiser l'impact de ces transformations.

    L'auteur manifeste cependant une certaine incompréhension de la caricature de presse, qu'il a tendance à assimiler au populisme. La référence de C. Seymour-Ure en matière de caricature de presse est, en outre, l'"editorial cartoon" sur le modèle américain (dont Plantu en France est le plus fameux représentant), c'est-à-dire un type de dessin de presse et de dessinateurs qui participent au jeu politique. On apprend que Ronald Reagan, puis Bill Clinton, réclamèrent chaque semaine une revue de presse nationale composée de cartoons.

    L'exemple français de "Hara-Kiri"/"Charlie-Hebdo" est de nature à élucider le déclin de la caricature de presse en Europe. En effet, le "Charlie-Hebdo" de Cavanna et Choron fut à la fois le titre satirique le plus dynamique de la presse française, en même temps qu'il se situait le plus à l'écart du jeu et du militantisme politiques. Repris en main par P. Val en 1992, "Charlie-Hebdo" a adopté une ligne plus militante. Autrement dit, il s'est banalisé, et sa faillite coïncide avec la désaffection de l'électorat populaire pour les partis de gauche.

    D'une manière générale, le constat que faisait G. Orwell d'une culture moderne politisée à outrance est plus que jamais d'actualité. Les partis politiques jouent un rôle d'organisation sociale que les Eglises jouaient autrefois - cela explique l'importance prise par des débats sur des questions aussi peu pragmatiques que l'identité nationale, la laïcité, ou encore la construction européenne. Or la satire va à l'encontre de l'idéologie. Elle finit par devenir un corps étranger au sein de la presse.

    + Compte tenu de la vocation publicitaire et politique de la presse, la culturewebzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,mars,2017,actualité,fat-ras,canadien,satirique,grouch,colin seymour-ure,persée,caricature,britannique,editorial cartoon,cavanna,choron,charlie-hebdo,hara-kiri,françois forcadell,underground,micaël,toad,twitter,trophée,presse-citron,école estienne,bnf underground a naturellement trouvé refuge sur internet. Une multitude de caricatures de presse est publiée chaque semaine sur internet et les réseaux sociaux. Certains déplorent la faible qualité de ces dessins (F. Forcadell). C'est un point de vue discutable, car si le niveau de la presse diffusée en kiosque est meilleur en moyenne, certaines Unes ou certains dessinateurs dits "professionnels" sont faibles, notamment les dessinateurs de BD récemment convertis au dessin de presse. Internet permet de faire en outre de belles découvertes : les dessins de Micaël, par exemple (ci-contre), sont bien plus subtils que les dessins de tel ou tel "editorial cartoonist" de premier plan. Ils ne sont que rarement reproduits dans la presse.

    On peut citer aussi les dessins symbolistes de tOad, publiés (à un rythme effréné) sur son compte Twitter.

    webzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,mars,2017,actualité,fat-ras,canadien,satirique,grouch,colin seymour-ure,persée,caricature,britannique,editorial cartoon,cavanna,choron,charlie-hebdo,hara-kiri,françois forcadell,underground,micaël,toad,twitter,trophée,presse-citron,école estienne,bnf

    + Attention, il ne reste que quelques jours (-8 mars) pour envoyer leurs dessins aux étudiants qui souhaitent concourir au Trophée "Presse-Citron" du dessin de presse organisé par l'école Estienne et la BNF.

    + Satirique, le blog collectif "Mister Hyde" l'est aussi, qui distille les dessins d'humour et les parodies depuis quelques années déjà ; on peut s'y délecter de l'humour de Pirrik, ou encore des facéties d'Antoine, sous forme de dessins animés minimalistes.

    falaise.gif

    Voici comment le téléphone intelligent précipita l'humanité dans une fin stupide.

     

     

  • Revue de presse BD (224)

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,février,2017,actualité,info,gallica,bnf,rené caillié,tombouctou,mosquée,verlaine,rimbaud,six-coups,sotheby's,charleville-mézières,karl marx,girgir,moïse,erdogan,satirique,siné,charlie-hebdo,nicolas canteloup,homphobe,europe 1,liberté d'expression,thèse,universitaire,alain saint-ogan,julien baudry,hergé,zig et puce,charivari,intransigeant,humour

    + Sur son site "Gallica", la Bnf exhume des petits trésors graphiques en numérisant ses archives. Les services de la bibliothèque ont ainsi publié le carnet de voyage de l'explorateur René Caillié (1799-1838), qui fut le premier Européen à pénétrer dans la cité (interdite aux blancs) de Tombouctou, au Mali (et à en revenir vivant), déguisé en Arabe musulman. Ce fils de bagnard, originaire de Mauzé-sur-le-Mignon près de La Rochelle, fut qualifié d'"explorateur le plus intrépide de son temps" par Jules Verne, et décoré de la Légion d'Honneur par le gouvernement français.

    Le carnet comporte quelques dessins descriptifs, dont ce lavis à la fois précis et émouvant représentant la façade de la grande mosquée de Tombouctou (folio 73r).

    + Rien n'indique mieux la valeur religieuse de l'art moderne que les ventes auxwebzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,février,2017,actualité,info,gallica,bnf,rené caillié,tombouctou,mosquée,verlaine,rimbaud,six-coups,sotheby's,charleville-mézières,karl marx,girgir,moïse,erdogan,satirique,siné,charlie-hebdo,nicolas canteloup,homphobe,europe 1,liberté d'expression,thèse,universitaire,alain saint-ogan,julien baudry,hergé,zig et puce,charivari,intransigeant,humour enchères de reliques ayant appartenu aux représentants emblématiques de l'art moderne occidental. Rimbaud en fait partie ; le revolver six-coups qui avait servi au poète Verlaine à tirer sur son jeune amant s'est ainsi vendu un prix fou lors d'une récente vente (un demi-million environ).

    Plus récemment une petite planche de bande-dessinée tracée d'une main maladroite par Rimbaud enfant a été vendue aux enchères par la maison Sotheby's, qui l'estimait à 150.000 euros (finalement préemptée par le musée de Charleville-Mézières) ; cette somme stupéfiante illustre la convergence de nature entre l'art moderne et l'argent.

    La poésie de Rimbaud n'a plus grand-chose à voir dans cette excitation charognarde autour de sa dépouille. Certains journaux s'interrogent parfois sur ce qui demeure actuel dans le propos de Karl Marx : son propos sur la valeur mystique de l'argent, et l'aliénation qui en découle, est on ne peut moins démodé - Marx demeure aussi subversif parce qu'il prive de toute crédibilité l'argumentaire des "valeurs laïques républicaines", en montrant que le fanatisme religieux peut parfaitement revêtir le costume laïc (ce qu'il a déjà fait pendant une bonne partie du XXe siècle).

    + Un dessin publié dans le magazine satirique "Girgir" a été censuré par lewebzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,février,2017,actualité,info,gallica,bnf,rené caillié,tombouctou,mosquée,verlaine,rimbaud,six-coups,sotheby's,charleville-mézières,karl marx,girgir,moïse,erdogan,satirique,siné,charlie-hebdo,nicolas canteloup,homphobe,europe 1,liberté d'expression,thèse,universitaire,alain saint-ogan,julien baudry,hergé,zig et puce,charivari,intransigeant,humour gouvernement turc ; ce dessin ironique à l'égard de Moïse a provoqué les réactions outrées des représentants des communautés juive et musulmane en Turquie ; le porte-parole du président R. Erdogan a qualifié le dessin "d'indécent et haineux".

    Pour autant on ne peut opposer la liberté de la presse française à la censure turque ; les tabous ne sont tout simplement pas les mêmes en France et en Turquie. Récemment, l'humoriste et imitateur Nicolas Canteloup a jugé bon de s'excuser après un sketch estimé "homophobe", diffusé par "Europe 1". Ce cas de censure est particulièrement intéressant, car il met en avant une cause de censure rarement évoquée, bien que puissante : le clientélisme ; en effet, au-delà des principes, on peut penser que c'est la peur de perdre des auditeurs qui a motivé les excuses de la station de radio pour ce "dérapage".

    Le cas de "Girgir" n'est d'ailleurs pas sans rappeler "l'affaire Siné", puisque le directeur de la publication  de "Girgir" s'est désolidarisé du dessin et du dessinateur, publié selon lui par erreur, à cause de la fatigue. Philippe Val, pour tirer du pétrin "Charlie-Hebdo", aurait eu bien du mal à contraindre Siné à des excuses.

    Quoi qu'il en soit, la limite du respect de l'ordre public, assignée à la liberté d'expression, souligne à quel point celle-ci est "théorique" ; d'une part parce que la notion d'ordre public est parfaitement arbitraire ; secundo parce que, derrière la censure religieuse, c'est largement une notion d'ordre public qui se cache. Rien de plus mensonger et/ou idéologique que "l'histoire du progrès de la liberté d'expression".

     + Dans sa thèse universitaire (2015 - Université Paris-Diderot), Julien Baudry traite d'un aspect méconnu de la carrière d'Alain Saint-Ogan (1895-1974), dessinateur parisien de BD connu pour son oeuvre propre ("Zig & Puce"), mais encore plus pour avoir nettement influencé Hergé ; l'aspect méconnu est la carrière de dessinateur de presse et d'humoriste de Saint-Ogan ("Le Petit Parisien", "Le Charivari", "L'Intransigeant", "Dimanche illustré", "Le Rire", "La Dépêche de Toulouse", etc.). Cette étude est d'abord l'occasion de se pencher sur l'articulation entre la bande-dessinée enfantine et le dessin de presse (dont le support commun furent les journaux), deux genres qui entretiennent des rapports étroits, en même temps qu'ils peuvent s'opposer.

    C'est avant tout pour des raisons lucratives que Saint-Ogan changea d'orientation professionnelle et abandonna le dessin d'humour dans la presse au profit de la BD enfantine. Dessinateur médiocre, il était plus doué pour cette dernière activité, et de plus le déclin de la presse satirique l'y poussa. J. Baudry note le goût marqué de Saint-Ogan pour la presse et les médias, plus encore que pour le dessin (formé aux "Arts Déco") ; cela explique sa reconversion ultime dans la radio.

    L'épaisse thèse (500 p.) comporte heureusement une annexe regroupant un grand nombre de dessins humoristiques de Saint-Ogan.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,février,2017,actualité,info,gallica,bnf,rené caillié,tombouctou,mosquée,verlaine,rimbaud,six-coups,sotheby's,charleville-mézières,karl marx,girgir,moïse,erdogan,satirique,siné,charlie-hebdo,nicolas canteloup,homphobe,europe 1,liberté d'expression,thèse,universitaire,alain saint-ogan,julien baudry,hergé,zig et puce,charivari,intransigeant,humour

    Couverture par Saint-Ogan de "L'Anti-Boche", journal de propagande publié pendant la guerre (1915).

     

  • Revue de presse BD (223)

    + Olivier Josso (qui enseigna la BD à quelques contributeurs du fanzinewebzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,février,2017,actualité,olivier josso,au travail,l'association,st-nazaire,marx,paul lafargue,resist,gabriel fowler,françoise mouly,brooklyn,nadja spiegelman,paste,trump,ramize erer,festival angoulême,bayan yani,télé-québec,pascal girard,tout garni,numérique,turbomédia "Zébra"), vient de publier à L'Association le second tome de sa BD, "Au Travail". O. Josso raconte son enfance dans un milieu ouvrier pauvre (les chantiers navals de St-Nazaire), mais désireux néanmoins de se cultiver. O. Josso souligne l'importance du Travail dans son milieu, une importance équivalente de la religion dans les milieux paysans.

    La dureté de la condition ouvrière tient en partie à cette religion du travail "directe", et non enrobée dans le folklore catholique comme les paysans - faisant fonction d'opium. C'est à l'attention des milieux ouvriers que le gendre de K. Marx, Paul Lafargue, écrivit "L'éloge de la paresse", ouvrage impie s'il en est. "Astérix", "Tintin", "Spirou""Mickey" avaient valeur d'échappatoire délicieux pour le jeune Josso.

    + "Resist", c'est le nom donné par Gabriel Fowler, un libraire de Brooklyn, et Françoise Mouly (directrice artistique au "New-Yorker") à une publication largement illustrée, imprimée à 30.000 ex. et distribuée gratuitement dans des meetings féministes antiTrump. Le candidat avait au cours de sa campagne multiplié les provocations misogynes pour attirer l'attention sur lui, et menacé d'abroger certaines lois permettant l'avortement.

    "Resist" fait appel à des contributions bénévoles, et a reçu des dessins et des BD du monde entier ; Nadja Spiegelman (écrivain et fille de F. Mouly), commente pour le magazine "Paste" : "Au début, beaucoup plus d'hommes que de femmes nous envoyaient leurs images. Mais quand on a commencé de publier exclusivement les images envoyées par des femmes sur notre site web, beaucoup plus de femmes nous ont alors envoyé leurs images, constatant que c'était un espace d'expression privilégié pour les femmes. Et quand les femmes s'expriment individuellement, elles endossent la responsabilité de parler au nom de toutes les femmes (...)" (ci-dessous contribution de Melanie Reim).

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,février,2017,actualité,olivier josso,au travail,l'association,st-nazaire,marx,paul lafargue,resist,gabriel fowler,françoise mouly,brooklyn,nadja spiegelman,paste,trump,ramize erer,festival angoulême,bayan yani,télé-québec,pascal girard,tout garni,numérique,turbomédiaFrançoise Mouly plaide pour la force rebelle et émancipatrice de l'art ; mais l'art est aussi la grande affaire des dictateurs (Louis XIV, Napoléon, Hitler, Mussolini, etc.), ou encore de certain philosophe réactionnaire (F. Nietzsche), non moins convaincant dans son argumentation de l'art au service d'une morale et d'une politique conservatrices.

    On regrette d'ailleurs que la dénonciation du populisme, qu'il s'agisse de celui de D. Trump, ou encore des populismes nazi et communiste, s'accompagne rarement d'une réflexion sur les causes de ce populisme. Il semble pourtant que celui-ci ne soit qu'un symptôme ou la conséquence de manquements imputables aux élites. Ainsi la culture de masse, véhicule indispensable de l'idéologie populiste, ne vient pas du peuple, mais des élites dirigeantes.

    + Son nom résonne comme une grosse blague du Pr Choron ou de Coluche, le prix "Couilles au cul" récompensant le courage artistique a été remis à la dessinatrice turque féministe Ramize Erer lors du dernier festival d'Angoulême. Celle-ci est réfugiée en France depuis quelques années avec son mari Tuncay Akgün, avec qui elle avait fondé "Bayan Yani", un magazine de BD satirique destiné aux femmes turques.

    Ramize Erer ne dit pas si elle trouve les Français plus ou moins sexistes que les Turcs...

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,février,2017,actualité,olivier josso,au travail,l'association,st-nazaire,marx,paul lafargue,resist,gabriel fowler,françoise mouly,brooklyn,nadja spiegelman,paste,trump,ramize erer,festival angoulême,bayan yani,télé-québec,pascal girard,tout garni,numérique,turbomédia

    Gag de Ramize Erer pour "Bayan Yani"

    + Les amateurs de gadgets futuristes qui ne juraient que par la BD numérique il y a quelques années ont dû en rabattre, vu le fiasco de la "BD pop-up" ou autre "turbomédia". La télévision française ("Arte") s'était intéressé à cette nouvelle technologie, qui rapproche la BD du jeu vidéo, et financé une éphémère revue de BD numérique "Pr Cyclope" ; c'est au tour d'une télé canadienne, "Québec-TV" de proposer un feuilleton pour les enfants, "Tout Garni" qui met à contribution plusieurs auteurs de BD et illustrateurs, dont Pascal Girard qui signe le premier épisode de la série.

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,février,2017,actualité,numérique,turbomédia,resist,gabriel fowler,françoise mouly,brooklyn,nadja spiegelman,paste,trump,ramize erer,festival angoulême,bayan yani,télé-québec,pascal girard,tout garni,olivier josso,au travail,l'association,marx,paul lafargue,st-nazaire

     

     

  • Revue de presse BD (222)

    + La version colorisée de "Tintin chez les Soviets" caracole actuellement enwebzine,bd,gratuit,fanzine,zébra,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,février,2017,actualité,tintin,énigmatique lb,soviets,mur de berlin,anticommuniste,centre pompidou,40 ans,gaston lagaffe,franquin,antimilitarisme,jean baudrillard,présidentielle,filloniste,le figaro,ixène,orwell,canard enchaîné,comité canadien,liberté,concours,timisoara,saddam hussein,hubert beuve-méry tête des ventes de livres. Il est difficile de savoir ce que Hergé en aurait pensé, lui qui redoutait tant de déclencher la polémique. La chute du Mur de Berlin et le recul de l'idéologie stalinienne ou sartrienne (Hergé était particulièrement chahuté en France) ont libéré le propos anticommuniste, qui n'est plus politiquement incorrect comme dans les années 1950 à 80 - le marketing et la nostalgie ont fait le reste.

    + Une autre institution a pris de l'âge, plus française celle-là, c'est le centre Pompidou. Cette usine à transformer la contre-culture en culture dominante agréée par les élites, fête son quarantième anniversaire.

    Gaston Lagaffe et Franquin y sont honorés actuellement à travers une expo. qui souligne l'antimilitarisme de Franquin, alors qu'il n'y a peut-être aucun quartier au monde où patrouillent autant de vigiles, de soldats armés de fusils d'assaut, de flics en tous genre, en uniforme ou en civil ; devant le musée comme à l'intérieur, on est sommé de vider son sac pour un oui ou pour un non.

    Pompidou lui-même était un drôle de bonhomme, célébrant la poésie d'une main, et contribuant au capitalisme de l'autre. Janus, le dieu à double visage, ne présiderait-il pas au destin de la bourgeoisie ?

    A propos du musée Pompidou, qui à l'instar de Tintin n'a pas toujours fait l'unanimité, le philosophe Jean Baudrillard, tentant d'analyser l'époque, écrivait ceci : "Heureusement, tout ce simulacre de valeurs culturelles est anéanti d'avance par l'architecture extérieure. Car celle-ci, avec ses réseaux de tuyaux et son air de bâtiment d'expo. ou de foire universelle, avec sa fragilité (calculée ?), dissuasive de toute mentalité ou monumentalité traditionnelle, proclame ouvertement que notre temps ne sera plus jamais celui de la durée (...). Notre seule culture, au fond, est celle des hydrocarbures, celle du raffinage, du cracking, du cassage de molécules culturelles et de leur recomposition en produits de synthèse." (In : "Simulacres et simulation")

    + Présentée comme un moment fort de la démocratie, la campagne présidentielle est unwebzine,bd,gratuit,fanzine,zébra,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,février,2017,actualité,tintin,énigmatique lb,soviets,mur de berlin,anticommuniste,centre pompidou,40 ans,gaston lagaffe,franquin,antimilitarisme,jean baudrillard,présidentielle,filloniste,le figaro,ixène,orwell,canard enchaîné,comité canadien,liberté,concours,timisoara,saddam hussein,hubert beuve-méry mauvais moment à passer pour la satire ; beaucoup de dessinateurs de presse tombent dans le propos partisan, illustrant la remarque de G. Orwell (tirée de l'observation des régimes totalitaires) sur la politisation excessive de tous les sujets. Ainsi le caricaturiste Ixène, employé par la presse filloniste ("Le Figaro"), défend son candidat préféré, en proie aux attaques d'une partie de la presse, "Canard enchaîné" en tête (qui semble découvrir en cette occasion les coulisses du parlement et de la vie politique française).

    Les dessinateurs de presse doivent se montrer plus subtil pour ne pas tomber dans le militantisme.

    + Le Comité canadien pour la liberté de la presse lance un concours de dessins satiriques (doté de 2.000 dollars canadiens) sur le thème "Faux et usage de faux" (dessin à envoyer avant le vendredi 31 mars). Ce comité élucide son thème en pointant du doigt le risque de propagation de rumeurs via internet : "Internet serait-il devenu une menace pour les démocraties ?"

    Cependant le discrédit de la presse internationale, et française en particulier, précède le boom d'Internet. Ce discrédit de la presse dans le public repose sur des faits, notamment la collusion entre les partis politiques et la presse, ou encore les milieux d'affaire et la presse, ayant donné lieu à des ouvrages solidement étayés.

    La propagation de fausses nouvelles, à partir de sources mal vérifiées, n'est pas non plus une innovation d'Internet ; on se souvient de l'affaire des faux charniers de Timisoara (1989), ou plus récemment des fausses armes de destruction massive de Saddam Hussein, impliquant la presse et les journalistes du monde entier. Au cours de la guerre froide, "Le Monde" d'Hubert Beuve-Méry publia comme une information de faux documents fabriqués par les services secrets soviétiques pour faire croire à l'invasion imminente de l'Europe par les forces armées US.

    C'est carrément le slogan de la liberté de la presse, dont se gargarisent l'Occident, qui devrait être soumis à la satire.

  • Revue de presse BD (221)

    webzine,bd,gratuit,fanzine,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,février,2017,actualité,festival angoulême,bruno duhamel,20 minutes,cosey,hermann,quentin girard,libération,manga,tf1,dessins-animés,nippon,bédéaste,charlie-hebdo,guillaume erner,jean-edern hallier,idiot international

    Les auteurs de BD caricaturés par O. Duhamel pour le quotidien publicitaire "20 Minutes".

    + Lors du festival d'Angoulême, la presse française tente de se donner des couleurs en faisant illustrer ses pages par des auteurs de BD. Proche parent du dessinateur de presse, le bédéaste ne maîtrise cependant pas toujours l'art du dessin de presse, dont les règles de composition diffèrent. Rares sont les auteurs qui, comme Cabu ou Willem, sont à l'aise dans les deux genres.

    Le quotidien "bobo" "Libération" (Quentin Girard) a reproché au jury d'Angoulême (composé de nombreux auteurs professionnels) un choix "conservateur" pour son Grand Prix, cette année (Cosey) comme l'année dernière (Hermann) ; la Une de "Libé" était illustrée pour l'occasion par un auteur de manga à la mode.

    La chaîne "TF1" a beaucoup contribué à l'essor des mangas en France en achetant à la fin des années 80 pléthore de dessins-animés nippons à bas prix pour remplir une grille de programmes destinés aux enfants, dont on sait la vocation principalement publicitaire. Les éditeurs de BD franco-belge ont surfé ensuite sur ce "phénomène de société". La grosse ficelle de "l'ouverture culturelle" est usée jusqu'à la corde.

    + "Prix Charlie Schlingo" 2017, le caricaturiste Gab ("Zélium") jette sur le festival dans ce dessin webzine,bd,gratuit,fanzine,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,février,2017,actualité,festival angoulême,cosey,hermann,quentin girard,libération,manga,tf1,dessins-animés,nippon,bédéaste,charlie schlingo,gab,charlie-hebdo,guillaume erner,jean-edern hallier,idiot international,bruno duhamel,20 minutes(ci-contre) un regard plus prosaïque ; le festival repose en effet sur le rituel incontournable des dédicaces.

    + Plus confidentiel que le Grand prix, le prix du fanzine 2017 a été attribué au fanzine "Biscoto", qui vise (en principe) un public d'enfants. Jean-Christophe Menu a décrit dans "Fluide-Glacial" (juin 2014) les modalités de ce petit concours underground qu'il qualifie "d'institution la plus pérenne du festival".

    webzine,bd,gratuit,fanzine,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,février,2017,actualité,festival angoulême,cosey,hermann,quentin girard,libération,manga,tf1,dessins-animés,nippon,bédéaste,charlie schlingo,gab,charlie-hebdo,guillaume erner,jean-edern hallier,idiot international,bruno duhamel,20 minutes

    + Dans "Charlie-Hebdo" de la semaine dernière (25 janvier), le chroniqueur Guillaume Erner, également employé par "France-Inter", s'en prend violemment à feu Jean-Edern Hallier, fantasque rédacteur en chef de "L'Idiot international" et ennemi juré de François Mitterrand (sur lequel un documentaire a récemment été diffusé) : "Pour le dire brièvement, Hallier était à la fois un salaud et un mauvais écrivain." Tout en reprochant à Hallier son style polémique, G. Erner ne se gêne pas pour en user contre lui. "Salaud" par rapport à qui ? "Mauvais écrivain" par rapport à qui ? Après Siné et Dieudonné, Jean-Edern Hallier se fait traiter d'antisémite dans les pages de "Charlie-Hebdo" ; pourtant les Juifs de France n'ont pas été déportés par des polémistes, mais par la police républicaine laïque au service de l'appareil d'Etat.

    + "Charlie" publie en outre un manifeste féministe d'Elisabeth Badinter ; celle-ci ywebzine,bd,gratuit,fanzine,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,février,2017,actualité,festival angoulême,cosey,hermann,quentin girard,libération,manga,tf1,dessins-animés,nippon,bédéaste,charlie schlingo,gab,charlie-hebdo,guillaume erner,jean-edern hallier,idiot international,élisabeth badinter,vuillemin,anti-islamisme défend le point de vue (contestable) selon lequel l'islamisme serait avant tout une affaire d'hommes, et l'anti-islamisme une affaire de femme, avant de s'en prendre au "féminisme communautariste" (?). Mais on s'amuse surtout de voir le manifeste d'E. Badinter illustré par Vuillemin, dont le style contraste nettement avec celui d'Elisabeth Badinder. Il est vrai que, chez Vuillemin, les hommes et les femmes sont également moches.

    + "La Revue dessinée", qui propose des reportages en BD sur des sujets d'actualité ou de société, vient de s'adosser au gros éditeur Delcourt, qui fait son entrée dans le capital de cette petite publication.

    Par ailleurs le même éditeur de BD, Delcourt, vient de s'associer avec les éditions du Seuil afin de publier des adaptations d'ouvrages de sociologie en BD.

    +Le trophée Presse-Citron (école Estienne/BNF) du dessin de presse a dévoilé l'affiche de son édition 2017. Deux prix sont remis à des caricaturistes, l'un dans la catégorie "étudiants", l'autre dans la catégorie "professionnels". Pour participer, il faut envoyer ses dessins avant le 1er mars. Le prix étudiant est décerné par un jury de dessinateurs professionnels et le prix professionnel par un jury d'étudiants de l'école Estienne.

    Peu après avoir remporté le 1er prix en 2016, l'Enigmatique LB qui contribue bénévolement au fanzine "Zébra", s'est vu proposer de dessiner régulièrement pour "Siné-Mensuel".

    webzine,bd,gratuit,fanzine,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,février,2017,actualité,festival angoulême,cosey,hermann,quentin girard,libération,manga,tf1,dessins-animés,nippon,bédéaste,charlie-hebdo,guillaume erner,jean-edern hallier,idiot international,charlie schlingo,gab,élisabeth badinter,vuillemin,anti-islamisme,presse-citron,école estienne,bnf,énigmatique lb,siné-mensuel