Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

académie

  • Revue de presse BD (106)

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,revue de presse,hebdomadaire,106,cotisation retraite,chichement,aurélie filippetti,caricature,ministre,culture,enki bilal,philippe geluck,rené pétillon,culture,russe,expo,grand palais,ilya,kabakov,émilia

    + Un collectif de 750 auteurs de BD proteste contre l'augmentation substantielle des cotisations de retraite dans cette profession, dont certains vivent chichement. Quelques auteurs mieux rémunérés ont joint leurs voix à ce concert de protestation, et leur signature à la lettre adressée à la ministre de la Culture Aurélie Filippetti, dont Enki Bilal, Philippe Geluck, René Pétillon. Quelques-uns sont connus pour leur engagement à gauche et ont dû se sentir lâchés par un gouvernement qu'ils ont parfois soutenu explicitement. Mais l'édition et le commerce de bande-dessinées relèvent surtout du droit privé ; si ce métier est mal organisé, ce n'est pas le ministère de la Culture qui pourra se charger efficacement de sa réorganisation. Le collectif de protestataires donne donc l'impression de ne pas oser s'adresser aux éditeurs, qui sont les principaux responsables.

    + "Si vous saviez combien j'attends avec impatience les premières planches ou scénario des étudiants de l'ABD" (Guy Delcourt) - l'ouverture de l'académie de BD Brassart-Delcourt à la rentrée prochaine à Paris tranche avec la fronde des auteurs évoquées ci-dessus. Le dernier magazine gratuit "Zoo" (mai-juin 2014) consacre deux pages à cette initiative originale dans une branche où les "self made men" sont nombreux. Le recrutement des élèves se fera sur dossier et sans limite d'âge.

    + L'Américain Joe Sacco, auteur de nombreux reportages-BD, traite dans un dernier album de commande de la Grande guerre à la manière des fresques antiques pleines de détails décrivant des batailles fameuses. Les Parisiens pourront découvrir un agrandissement du travail de Joe Sacco pendant l'été à la station de métro Montparnasse.

    + Le dessin du jour est signé du couple russe Ilya et Emilia Kabakov, dont l'exposition au Grand Palais sur le thème de l'architecture et de la cité idéale, point d'orgue de leur carrière, s'achève dans une semaine.

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,revue de presse,hebdomadaire,106,cotisation retraite,chichement,aurélie filippetti,caricature,ministre,culture,enki bilal,philippe geluck,rené pétillon,culture,russe,expo,grand palais,ilya,kabakov,émilia

  • Revue de presse BD (101)

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,revue de presse,hebdomadaire,101,picasso,sauvetage,musée,alain finkielkraut,nietzsche,marx,opéra,racine,moderne,art,macabre,bourgeois,académie,voltaire,gérard depardieu,moderne,collection,télérama,jeun,trophée,plantu,le monde,censure,caricaturiste,bayard,benoit xvi,marianne,europe,marie-couche-toi-la,vierge,féministe,ruppert,mulot,technique du périnée,éjaculation,coit,9e art

    + Cette scène de plage dramatique signée Picasso (Le Sauvetage) s'est vendue à un prix astronomique la semaine dernière. Au grand dam de l'héritier du peintre, les travaux du musée Picasso ont pris du retard et il ne rouvrira ses portes qu'au mois de septembre prochain.

    + L'académicien fraîchement élu Alain Finkielkraut a repris son antienne contre la bande-dessinée ; selon lui, elle est un art mineur ; or notre philosophe déplore la disparition de la hiérarchie et des classements artistiques. Le hic, c'est que Finkielkraut n'a pas lui-même les idées très claires sur le sujet. Il ne condamne pas l'art moderne au bénéfice de l'antique, comme Nietzsche, sous prétexte que la culture moderne serait macabre et infectée d'idées chrétiennes ; pas plus Finkielkraut ne méprise comme Marx l'opéra ou le théâtre de Racine, divertissements typiquement bourgeois. Bref, Finkielkraut a le goût du critère pour le critère, tel un maniaque. Son mépris pour l'art populaire est un simple réflexe de parvenu. Puisque Finkielkraut appelle au retour de saines discriminations, rappelons une fameuse discrimination de Voltaire : "Il y a une fatalité sur les académies : aucun ouvrage qu'on appelle académique n'a été en aucun genre un ouvrage de génie. Donnez-moi un artiste tout occupé de la crainte de ne pas saisir la manière de ses confrères, ses productions seront compassées et contraintes. Presque tous les artistes ont fleuri avant l'établissement des académies ou ont travaillé dans un goût différent de celui qui régnait dans ces sociétés (...)".

    + Dans cette vidéo, Gérard Depardieu fait partager son goût pour l'art moderne et commente sa collection d'objets d'art pour les lecteurs de "Télérama" (à jeun, hélas) ; comme quoi il n'y a pas que les parvenus de droite qui éprouvent le besoin d'exhiber leurs trophées, les esthètes de gauche aussi.

    + Après avoir longtemps eu une image lisse, de dessinateur attitré du bien-pensant quotidien "Le Monde", Plantu est en passe de devenir le caricaturiste le plus censuré du moment. Après la censure des éditions Bayard d'un dessin représentant le pape Benoît XVI dans une position sexuelle scabreuse, c'est carrément cette fois-ci la rédaction du "Monde" qui a caviardé un dessin où le président était montré copulant avec Marianne. Ce n'est quand même pas la faute de Plantu si on a choisi comme symboles, avec Marianne et Europe, des marie-couche-toi-là plutôt que des vierges féministes farouches.

    + La "technique du périnée" est une méthode appliquée par certains hommes pour retenir leur éjaculation le plus longtemps possible et satisfaire ainsi les partenaires les plus exigeantes ; c'est aussi le titre de la dernière BD de Ruppert et Mulot, actuellement prépubliée dans "Le Monde". Mais les amateurs de porno risquent d'être déçus : le propos de Ruppert et Mulot se situe plutôt au niveau de la philosophie du sexe, et donc des préliminaires et titillements divers autour du nombril. Il faut dire que BD et coït ont en commun d'être des arts "séquentiels". Peut-être un tel raffinement de concepts pourra-t-il enfin réconcilier l'auguste Finkiekraut avec le "9e art" ?

    + Le dessin de la semaine est un autoportrait du duo minimaliste Ruppert et Mulot, véritables apologistes de la théorie du genre, puisque on ne sait pas vraiment s'ils font de l'art ou de la bande-dessinée, s'ils sont gais ou pessimistes, s'ils sont mûrs ou obsédés sexuels comme des nourrissons, etc.

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,revue de presse,hebdomadaire,101,picasso,sauvetage,musée,alain finkielkraut,nietzsche,marx,opéra,racine,moderne,art,macabre,bourgeois,académie,voltaire,gérard depardieu,moderne,collection,télérama,jeun,trophée,plantu,le monde,censure,caricaturiste,bayard,benoit xvi,marianne,europe,marie-couche-toi-la,vierge,féministe,ruppert,mulot,technique du périnée,éjaculation,coit,9e art,autoportrait,minimaliste,apologiste,théorie du genre

     

  • Revue de presse BD (86)

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,revue de presse,hebdomadaire,86,tanxxx,linogravure,fibd,blog,benasayag,style américain,prostitution,travail,renaud de heyn,aquarelle,dessin

    (Autoportrait de Tanxxx en preux chevalier de la BD)

    + "Sinon le Festival International de la Bouffe Dégueulasse, Festival Interminable de la Bedaine Déflagrante, Festival Ignoble de Baveux Démoniaques, bref, le FIBD approche donc. (...)": ainsi Tanxxx, linograveuse et auteur de BD de son état, dénigre-t-elle son gagne-pain. Comme la limite entre le travail et la prostitution est assez subjective, on ne peut pas lui en vouloir. Tanxxx a rédigé en outre sur son blog une note émouvante, où elle dit vouloir tout envoyer promener : la BD, la linogravure, son dessin de style américain qui finit par l'écoeurer: "(...) Ben ouais : comment passer à autre chose maintenant que je suis bien coincée dans Tanxxx ? Le dessin léché m'emmerde désormais assez prodigieusement. Je crois que c'est Benasayag qui, parlant de progrès dans une de ses conférences, expliquait qu'avec la technique on sait ce qu'on gagne mais on ne sait pas ce qu'on perd (...)"

    + A propos du FIBD, un différend ténébreux oppose l'académie des jurés d'Angoulême aux organisateurs du festival à propos du mode de scrutin. Mais, pour l'instant, aucun académicien n'a été pris en flagrant-délit par un paparazzi, se faufilant hors de sa garçonnière.

    + C'est l'Américain Bill Watterson ("Calvin & Hobbes"), le Japonais Katsuhiro Otomo ("Akira") ou le Britannique Alan Moore ("Watchmen") qui succèdera au caricaturiste Willem pour présider le FIBD et en dessiner l'affiche. Le trio a été élu par 1600 auteurs professionnels. Le festival d'Angoulême cherche ainsi à se donner une dimension internationale.

    + Le Jury Révélation blog 2014 a rendu son verdict et sélectionné Duanra, Shyle et Tarmasz pour la finale. Le prix sera remis au cours du festival.

    + Li-An, "auteur de BD et bavard impénitent", a lu le volumineux ouvrage d'E. Pollaud-Dulian consacré à Gus Bofa (éd. Cornélius) et le commente sur son blog.

    + Le concours "dessinateurs de demain" du prochain festival "BD-fil" de Lausanne, présidé par Lewis Trondheim, est ouvert jusqu'au 30 juin et doté de trois prix d'une valeur totale de 3600 euros. 

    + Les éditions Dargaud ouvrent leurs archives (situées dans le XVIIIe arr. de Paris), montrant comment on maquettait un "Blueberry" dans les années 70. 

    + Petit détour par la musique et la littérature : on trouve dans le magazine américain "Sheamagazine" (Los Angeles) cette comparaison entre Johnny Rotten (John Robert Lydon), des "Sex Pistols", et Louis-Ferdinand Céline (Louis Destouche) : "(...) Céline et Rotten ont pas mal de points communs, dont la colère n'est pas le moindre, c'est-à-dire l'indignation et le mépris à l'égard d'un monde qu'ils estiment en proie à la bêtise et à l'hypocrisie - un monde gouverné par des politiciens boursouflés qui exigent de nous qu'on se fasse tuer pour dieu et la patrie, au nom de la paix et du bien commun ; c'est pour notre bien si on se fait bousiller à la guerre, ou bien exploiter à mort en trimant dans une fabrique de chaussures. Rotten était un jeune type en colère, Céline était un vieux type en colère, mais tous les deux étaient bel et bien colère, aimaient tous les deux jouer les méchants ; chacun s'est choisi "un masque de Guy Fawkes [Anonymous]", pour ainsi dire, changeant son nom afin de mieux coller à sa personnalité, et mener ainsi sa vendetta satirique contre le système. Ils furent courageux dans leurs manifestations de dégoût, et non deux merdes comme on est censé dire. (...) Tony Shea détaille ensuite sa comparaison. Si ces deux artistes sont en effet diabolisés (la récente réédition de "Féérie" a été partiellement censurée), précisons quand même que Céline est cependant éloigné de l'idée niaise ou cynique de libération par le sexe, la drogue et le rockn'roll, plus proche du consentement à l'esclavage que de l'anarchisme.

    + Le dessin de la semaine est une aquarelle de Renaud de Heyn (Rif marocain) :

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,revue de presse,hebdomadaire,86,tanxxx,linogravure,fibd,blog,benasayag,angoulême,académie,paparazzi,alan moore,katsuhiro otomo,bill watterson,calvin et hobbes,watchmen,akira,garçonnière,willem,duanra,shyle,tarmasz,révélation blog,2014,li-an,gus bofa,cornélius,emmanuel pollaud-dulian,bd-fil,lausanne,lewis trondheim,dargaud,archive,blueberry,paris,johnny rotten,louis-ferdinand céline,renaud de heyn,aquarelle,dessin,rif,maroc