Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

censure

  • #dieudolifematters

    Caricature par ZOMBI

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,dieudonné,censure,youtube,blacklivesmatter,dessin,presse,satirique,editorial cartoon,zombi

  • Revue de presse BD (361)

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,2020,réseaux sociaux,censure,bill plympton,trump bites,arte,cambon,journal des arts,douanier rousseau,toad,loi avia

    Dessin par tOad à propos de la "loi Avia".

    + L'Assemblée nationale, qui joue sous la Ve République monarchique un rôle plus décoratif qu'utile, a voté en catimini la semaine dernière (11 mai) une loi de censure des "propos haineux" tenus sur les réseaux sociaux, dite "loi Avia".

    Les magistrats, par le biais des syndicats, protestent contre la faiblesse des moyens qui leurs sont accordés pour lutter contre la délinquance ; ils devraient s'élever contre de telles lois, idéologiques et qui ralentissent la justice inutilement.

    Et puis comme l'amour n'est jamais très loin de la haine, ne devrait-on pas, à titre préventif, censurer les propos amoureux tenus sur les réseaux sociaux ?

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,2020,réseaux sociaux,censure,bill plympton,trump bites,arte

    + "Trump bites" est le titre de la série de dessins-animés par le caricaturiste américain Bill Plympton qui prend pour cible Donald Trump. De tous les épisodes diffusés et traduits par "Arte", l'épisode "Je suis un maniaque de la propreté" est le plus en phase avec l'actualité.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,2020,réseaux sociaux,censure,bill plympton,trump bites,arte,cambon,journal des arts,douanier rousseau

    Les Joueurs de foot du Douanier Rousseau pastichés par Cambon.

    + ...et encore un dessin de Cambon, tiré de sa série humoristique sur les oeuvres d'art célèbres confinées (publiée dans "Le Journal des Arts").

  • Revue de presse BD (352)

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,mars,2020,jean effel,fable,peste,coronavirus,la fontaine

    Les Animaux malades de la Peste, illustration par Jean Effel.

    + "Un mal qui répand la terreur, Mal que le Ciel en sa fureur, Inventa pour punir les crimes de la terre, La Peste (puisqu'il faut l'appeler par son nom), Capable d'enrichir en un jour l'Achéron, Faisait aux animaux la guerre.
    Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés : On n'en voyait point d'occupés, A chercher le soutien d'une mourante vie ; Nul mets n'excitait leur envie ; Ni Loups ni Renards n'épiaient La douce et l'innocente proie.
    Les Tourterelles se fuyaient : Plus d'amour, partant plus de joie. (...)"

    - La morale de la deuxième fable du livre VII du second recueil de fables publié en 1676 par Jean de La Fontaine est célèbre : "Selon que vous serez puissant ou misérable, Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir."

    Hélas on constatera au cours de cette crise du coronavirus -économique, avant d'être sanitaire- que la démocratie n'a pas rendu La Fontaine ni les "jugements de cour" caducs. Les plus démunis et les moins responsables de cette nouvelle crise économique pourraient bien être désignés coupables par les médias (qui jouent le rôle du renard dans la fable).

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,mars,2020,jean effel,fable,peste,coronavirus,la fontaine,sermon dominical,mercutio,shakespeare,satire,guerre,censure,roméo et juliette,guy debord

    Le duel entre Tybalt et Mercutio, duel entre la passion et la satire.

    + Le mot "guerre", prononcé avec gourmandise par le chef de l'Etat lors d'une allocution télévisée en forme de sermon dominical (la démocratie n'a pas aboli les jésuites non plus) rime avec "censure". Celle-ci, que la compétition économique maintient à un niveau assez élevé en temps de paix, devrait s'aggraver.

    Les élites bourgeoises ont nettement perfectionné la censure qui, sous l'Ancien régime, ne parvînt pas à contenir les critiques des philosophes des Lumières.

    L'abrutissement des foules, soigneusement entretenu par la télévision, contribue à la censure. "La Société du Spectacle" par Guy Debord (1967) s'efforce d'élucider ce phénomène de sidération qui, s'il ne date pas d'aujourd'hui, n'a cessé de s'amplifier au cours des siècles.

    Une autre pièce de Shakespeare, "Roméo & Juliette", évoque le rôle de la satire. Le personnage de Mercutio l'incarne en effet, seul à garder son sang-froid dans la ville de Vérone en proie à l'amour, mal non moins universel que le coronavirus et dont les dommages dépassent ceux causés par une épidémie. Shakespeare montre que l'amour ravage non seulement les corps, mais aussi les esprits, semant la désolation autour de lui.

    L'ironie de Mercutio ne trouve aucun écho, et sa mort est une défaite de la raison face à la passion, la pulsion de mort qu'elle recèle, en quoi Shakespeare se montre visionnaire.

  • Revue de presse BD (343)

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,janvier,2020,charlie-hebdo,kouachi,2015,clément baloup,wolinski,huxley,jean-michel delambre,cabu,tignous,censure,new-york-times,israel

    + "Charlie-Hebdo" est-il en train de devenir une religion ? Cinq ans après l'assassinat d'une partie de sa rédaction par les frères Kouachi, on peut se le demander vu l'emploi récurrent dans les journaux de l'expression "martyrs de la liberté d'expression" pour parler des victimes, quand Cabu et ses confrères ne sont pas carrément comparés à des "fantassins".

    Le dessin ci-dessus par Clément Baloup, pourtant paru dans un album en forme d'hommage ("La BD est Charlie", Glénat, 2015), est presque devenu blasphématoire entre-temps.

    Ce dessin a le mérite de rappeler que l'assimilation de "Charlie-Hebdo" à la "libération sexuelle", ruse libérale grossière (éventée par A. Huxley ou W. Benjamin), fut le moyen principal de sa récupération politicienne, plus largement appliquée à "Mai 68".

    + Dans une interview donnée à "20-Minutes" (quotidien gratuit typique de l'évolution de la presse) le caricaturiste Jean-Michel Delambre se prévaut de son amitié avec Cabu et Tignous pour dire tout et surtout n'importe quoi à propos de "Charlie-Hebdo".

    Parmi les pépites, ce : "Je suis devenu plus intolérant avec les intolérants" vaut son pesant d'ostracisme.

    Une interview ubuesque puisque dans un article censé faire l'apologie de la liberté d'expression et de "Charlie-Hebdo", ce caricaturiste employé par LCI accomplit le tour de force de justifier la censure par le "New-York-Times" d'un dessin (assimilant Israël à la politique de son président).

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,janvier,2020,charlie-hebdo,kouachi,2015,clément baloup,wolinski,huxley,jean-michel delambre,cabu,tignous,censure,new-york-times,israel,académie,beaux-arts,catherine meurisse,philippe val

    Le dernier album de Catherine Meurisse, consacré au peintre E. Delacroix.

    + Pour faire bonne mesure, la caricaturiste et bédéaste Catherine Meurisse vient d'être admise à l'Académie des Beaux-Arts. L'illustratrice niortaise avait été recrutée par Philippe Val à "Charlie-Hebdo" dans un souci de parité, selon son ancien rédacteur en chef.

    Etre enterrée de son vivant après avoir échappé de justesse à un attentat, on peut dire que Catherine Meurisse n'a pas eu de la chance deux fois.

  • Revue de presse BD (322)

    webzine,bd,zébra,gratuit,bande dessinée,fanzine,caricature,revue,presse,hebdomadaire,juin,2019,antoine-jean gros,cheval,louvre,géricault,david,baudelaire,bucephale,alexandre,new york times

    Bucéphale dompté par Alexandre.

    + Moins célèbre que Géricault, le Baron Gros (1771-1835) fut lui aussi un exceptionnel dessinateur de chevaux, élève de J.-L. David. Du 28 juin au 30 septembre, le Louvre expose sa collection de dessins d'Antoine-Jean Gros.

    Qu'y a-t-il de plus difficile à dessiner que les chevaux ? Même pas le corps humain, répondent certains maîtres. Le cheval fascine, en particulier les femmes et les soldats, car il est symbole de puissance (l'équitation est un sport "sexiste", majoritairement pratiqué par des femmes)... du moins l'était-il jusqu'à l'apparition de l'automobile.

    L'écologie est à la mode, mais le dessin d'après nature a presque disparu au profit d'une conception mécaniste ou "perspectiviste" du dessin, beaucoup plus proche de la photographie, en réalité, capable de rendre le mouvement mais non la vie.

    Il arrive que dans le milieu de la bande dessinée, on ne sache pas faire la différence entre un bon dessinateur et quelqu'un qui a seulement un oeil photographique, dont le travail relève de la "performance". Reiser est ainsi bien meilleur dessinateur que Moebius, car Reiser simplifie tandis que Moebius complique.

    "Gros et Géricault, sans posséder la finesse, la délicatesse, la raison souveraine ou l'âpreté sévère de leurs devanciers, furent de généreux tempéraments." écrivait Baudelaire, inventeur de "l'art moderne".

    webzine,bd,zébra,gratuit,bande dessinée,fanzine,caricature,revue,presse,hebdomadaire,juin,2019,antoine-jean gros,cheval,louvre,géricault,david,baudelaire,bucephale,alexandre,new york times,netanyahou,censure,caricature,joep bertrams,donald trump,antonio moreira antunes,roar hagen

    Caricature par Joep Bertrams.

    + La décision du "New York Times", grand quotidien new-yorkais, de ne plus publier de dessins de presse après l'accusation d'antisémitisme visant plusieurs caricatures de B. Netanyahou (par Roar Hagen et Antonio Moreira Antunes) ne surprend personne, quoi que quelques-uns font semblant d'être surpris ("Le Monde"). L'antisémitisme n'est ici qu'un prétexte (ignoble).

    On sait très bien que la politisation extrême de la presse et son but publicitaire (mercantile) ont radicalement transformé la presse en quelques décennies, rendant les romans d'anticipation de Georges Orwell plus "actuels" que jamais.

    Donald Trump n'a pas tort de dire que les journaux publient des foutaises - il est mieux placé que quiconque pour le savoir. Sa stratégie politique peut d'ailleurs s'interpréter comme une tentative de reprendre les rênes de la politique en main, rênes qui ont complètement échappé à son prédécesseur et l'ont conduit à mille lieues de ses promesses de venir en aide aux communautés les plus démunies.

    webzine,bd,zébra,gratuit,bande dessinée,fanzine,caricature,revue,presse,hebdomadaire,juin,2019,antoine-jean gros,cheval,louvre,géricault,david,baudelaire,bucephale,alexandre,new york times,netanyahou,censure,joep bertrams,donald trump,antonio moreira antunes,roar hagen,fumetti,nantes,festival

    + Les auteurs de BD bénéficient depuis peu à Nantes de vastes locaux de travail et d'exposition, la Maison Fumetti ; du 13 au 16 Juin, la Maison Fumetti organise un festival de BD indépendante.

  • Bécassine écologiste

    La Semaine de Suzette Zombi. Lundi : "L'écologie, quel gaspillage !" Le caricaturiste marxiste. 

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,emmanuel macron,greta thunberg,écologie,censure,dessin,presse,satirique,editorial cartoon,zombi

  • Revue de presse BD (306)

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,février,2019,xavier bureau,burlingue,galerie,patriarches,censure,waugh,second coming,dc-comics,vertigo,mark russell,richard pace,jésus-christ,roman national

    + Xavier Bureau alias "Burlingue", qui contribue de temps en temps au fanzine Zébra, expose comme chaque année un échantillon de sa production d'aquarelles figuratives ou abstraites (Galerie des Patriarches, Paris Ve, jusqu'au 15 mars).

    Burlingue aime notamment détourner des motifs décoratifs ou enfantins en y introduisant la facétie ou la satire.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,février,2019,xavier bureau,burlingue,galerie,patriarches,censure,waugh,second coming,dc-comics,vertigo,mark russell,richard pace,jésus-christ,roman national

    + "La censure serait une excellente chose si elle n'était pas systématiquement confiée à des imbéciles." disait E. Waugh ; cette citation d'un romancier anglais a le mérite de souligner que le problème de la liberté d'expression est un problème extra-juridique.

    La comparaison du droit américain au droit français est nettement à l'avantage des Etats-Unis où même les opinions "antisionistes" peuvent être exprimées librement.

    Mais les Américains savent très bien s'organiser pour exercer des pressions commerciales sur un éditeur et empêcher la parution de tel ou tel livre ou film. Cette censure larvée "démocratique" est au moins aussi efficace que la censure officielle de type "jacobin".

    L'éditeur américain "Vertigo" (DC-Comics) a renoncé à la publication de "Second Coming" ("Second Avènement"), une BD mettant Jésus-Christ en scène, semble-t-il sous la pression de 200.000 signataires d'une pétition qualifiant l'ouvrage de "blasphématoire". Les auteurs, Mark Russell et Richard Pace, indiquent pour leur part avoir refusé de procéder aux corrections de l'éditeur pour ne pas dénaturer leur BD et avoir récupéré par conséquent leurs droits.

    Les pétitionnaires argumentent que Jésus-Christ ne peut pas être placé sur le même plan qu'un super-héros, sans risquer de provoquer le trouble dans l'esprit de leurs enfants. M. Russell se défend d'une intention blasphématoire, disant avoir voulu confronter le message chrétien à la culture opposée des super-héros, basée sur le spectacle de la violence.

    Il ne faut pas oublier qu'en France une censure similaire provient de l'Education nationale où le roman national est enseigné et la critique du récit républicain largement censurée. Les promoteurs de la "culture européenne" ne disent pas quelle version de la Révolution française on enseignerait pour faire place aux thèses allemandes ou britanniques sur le sujet.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,février,2019,xavier bureau,burlingue,galerie,patriarches,censure,waugh,second coming,dc-comics,vertigo,mark russell,richard pace,jésus-christ,roman national,inrockuptibles,marsactu,sans-culotte,galipote,philgreff

    Une de "Le Sans-Culotte" (depuis 2007) par Philgreff

    + Les "Inrockuptibles" consacraient en 2018 un article à la TPPR (très petite presse régionale), qui survit localement difficilement grâce à quelques milliers d'abonnés : "Marsactu" (Marseille), "La Lettre à Lulu" (Nantes), "La Galipote" (Auvergne), "Le Sans-Culotte" (Vendée), etc.

    Sur le modèle du "Canard enchaîné", ces très petits journaux publient de nombreux dessinateurs, souvent en Une ; indirectement cette petite presse souligne le manque d'indépendance de la presse au plan régional : "Qu'ils soient en Alsace, en Auvergne, dans le Sud ou dans l'Ouest, tous partent du même constat : un manque d'enquête au niveau local et un manque d'indépendance de la PQR."