Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Zébra

  • Super-Plagiaire

    La Semaine de Zombi. Mardi : Gotlib avait sans doute mis pas mal de lui-même dans le personnage de Superdupont, comme plus tard Blutch avec le personnage de Blotch dans "Fluide-Glacial".

    webzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,caricature,françois fillon,superdupont,gotlib,plagiat,plagiaire,dessin,presse,hommage,satirique,editorial cartoon,zombi

  • Caricature Marcel Gotlib

    par l'Enigmatique LB

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,marcel gotlib,mort,4 décembre,2016,énigmatique lb,dessin,presse,gag,satirique,editorial cartoon,zombi

  • Caricature François Hollande

    La Semaine de Suzette Zombi. Dimanche : Personnellement je trouve les électeurs de gauche un peu ingrats avec François Hollande, qui les a quand même fait rêver pendant quelques semaines. Ils s'imaginaient quoi ?

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,françois hollande,démissionnaire,julie gayet,présidentielle,2017,dessin,presse,editorial cartoon,zombi

     

     

  • Revue de presse BD (212)

    webzine,bd,gratuit,fanzine,zébra,bande-dessinée,actualité,revue,presse,hebdomadaire,décembre,2016,walter foolz,atd quart-monde,pauvrophobie,richophobie,van gogh,gauguin,arte,arles,documentaire,andrea gräfenstein,charlie-hebdo,marcel wagner,minka schneider,allemagne,subversif

    (Volkswagen derrière Merkel : - un nouveau pot et c'est reparti pour 4 ans - dessin de Walter Foolz)

    + On doit se pincer pour y croire : pourtant ça y est, le premier numéro de "Charlie-Hebdo" traduit en allemand vient de paraître.

    Le journaliste allemand Marcel Wagner, qualifiant au passage "Charlie-Hebdo" "d'institution", se demande si les Allemands connaissent assez la politique française pour s'intéresser à ses caricatures et, à l'inverse, si les caricaturistes de "Charlie-Hebdo" ont une connaissance suffisante de la politique allemande ?

    "Charlie-Hebdo" fera-t-il rire les Allemands, s'interroge aussi Marcel Wagner ? A quoi Minka Schneider, responsable de l'édition allemande, répond que "Charlie-Hebdo" se situe plutôt au niveau de l'humour noir que de l'humour gras à se taper sur les cuisses.

    + Van Gogh est à la Une, par suite de la découverte et publication d'un carnet de dessins inédits fournissant des indications précieuses sur la technique de l'artiste.

    La chaîne "Arte" diffuse justement en ce moment un documentaire d'une heure (par Andreas Gräfenstein, 2016, visible en replay juqu'au jeudi 9/12), qui se focalise sur la confrontation entre Van Gogh et Gauguin à Arles, où se dernier se rendit à l'invitation de son confrère néerlandais ; la confrontation des deux artistes, aux personnalités très différentes, s'acheva par la blessure grave de Van Gogh à l'oreille. En faisant valoir la thèse du coup d'épée porté par Gauguin à Van Gogh, tout en faisant planer le doute sur le suicide de Van Gogh, le documentaire laisse entrevoir à quel point l'histoire de l'art est une discipline peu scientifique, c'est-à-dire peu historique, où la légende occupe une large place (VVG est parfois surnommé "le Christ de l'art moderne"). Plus religieuses qu'artistiques d'ailleurs apparaissent les vocations de Van Gogh et de Paul Gauguin, cela bien que les thèmes religieux à proprement parler soient pratiquement absents d'oeuvres très personnelles et largement méprisées du vivant de ces artistes, dont les carrières posthumes constituent une sorte de résurrection.  

    + L'association philanthropique ATD Quart-monde produit actuellement une bande-dessinée contre ce qu'elle appelle la "pauvrophobie", c'est-à-dire la peur des pauvres et les réactions violentes qu'elle entraîne parfois.

    De nos jours, la pauvreté est une notion très mal définie : par des statistiques, qui ne donnent qu'une idée relative de la pauvreté ; la différence s'est estompée entre la notion de pauvreté et celle de misère (la misère est une contrainte, tandis que la pauvreté ne l'est pas nécessairement) ; cela s'explique par le fait que la peur de la pauvreté est devenue dans les pays occidentaux/capitalistes facteur de solidarité sociale. C'est donc tout une culture que ATD Quart-monde devra renverser, non seulement quelques préjugés.

    A noter qu'il existe déjà quelques albums de BD pour lutter contre la "richophobie", notamment la série "Largo Winch".

    + Les tribunaux ont lourdement condamné la société qui a publié dans le courant de l'année 2016 plusieurs numéros d'un journal intitulé "Hara-Kiri", "empruntant" son titre à la publication créée par F. Cavanna et le Pr Choron. On peut rire de tout dans ce pays, mais de là à se moquer ouvertement de la propriété intellectuelle et du droit moral des auteurs !...

    + Exposition prochainement (15-31 déc.) à la galerie Claire Corcia (Paris, 3e arr.) des oeuvres de Burlingue, dessinateur et peintre satirique, en compagnie d'autres artistes.

    webzine,bd,gratuit,fanzine,zébra,bande-dessinée,actualité,revue,presse,hebdomadaire,décembre,2016,atd quart-monde,pauvrophobie,richophobie,van gogh,gauguin,arte,arles,documentaire,andrea gräfenstein,charlie-hebdo,marcel wagner,minka schneider,allemagne,subversif,walter foolz,hara-kiri,choron,cavanna,burlingue,expo,galerie,claire corcia,paris

    dessin de Burlingue

  • Caricature François Hollande

    La Semaine de Suzette Zombi. Mercredi : C'est à se demander parfois si certaines théories scientifiques ne sont pas aussi farfelues que certaines politiques...

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,françois hollande,albert einstein,relativité,présidentielle,2017,théorie,scientifique,dessin,presse,satirique,editorial cartoon,zombi

  • L'Univers à peu près***

     Les lecteurs de "Fluide-Glacial" connaissent Didier Tronchet, père de Jean-Claude Tergal. Celui-ci vient dewebzine,bd,fanzine,zébra,gratuit,bande-dessinée,critique,didier tronchet,jean-claude tergal,l'univers à peu près,alphonse allais publier aux éds. "Les Echappés" un recueil de cent chroniques portant sur tout et n'importe quoi.

    Rares sont les auteurs de BD qui ont la double casquette d'auteurs de BD et d'écrivains ; on peut citer René Goscinny, mais celui-ci était scénariste, non un dessinateur astreint à la production d'un quota annuel de planches. Tronchet préfère se dire, par modestie ou par pudeur, "journaliste" plutôt qu'écrivain à part entière. Pourtant les meilleures chroniques de Tronchet font penser à celles de l'anarchiste Alphonse Allais (qui souffrent d'être très mal éditées, car éditées "en vrac").

    Les chroniques, celles d'Allais ou de Tronchet, sont, un peu comme des perles, de qualité inégale. On devrait les collectionner. La production d'Allais était quotidienne, et l'inspiration plus ou moins au rendez-vous. C'est aussi une affaire de goût du lecteur (tous ne goûteront pas forcément celle que j'ai choisi de recopier ci-dessous pour donner un exemple -et que j'ai retenue surtout pour sa brièveté, à vrai dire).

    En comparaison d'Allais, il manque à Tronchet un peu plus de variété et une tonalité plus subversive. Allais n'épargna quasiment aucun des préjugés de son temps en matière de moeurs, de religion, de législation, d'art ou même de science.

    Le préjugé contemporain que Tronchet brocarde le mieux, à travers ce recueil, c'est le préjugé en faveur de la culture générale. Preuve que notre époque en fait grand cas, de nombreux concours de recrutement pour des écoles prestigieuses, menant aux plus hauts postes dans le secteur privé ou public, comportent une épreuve de "culture générale", c'est-à-dire de savoir vague ou reposant sur des détails (un nom, une date). Cette mode de la culture générale traduit peut-être la nostalgie d'un savoir étendu, dont le passé fournit l'exemple ?

    La culture générale ne sert pratiquement qu'à briller en société, c'est-à-dire à rien. Tronchet lui assigne une fonction, celle de faire rire, qui vaut tout de même un peu mieux.

    Selfie

    Si par chance je croise une star de la chanson ou du cinéma, je profite toujours de l'occasion pour lui confier mon appareil photo ou portable, afin qu'elle prenne une photo de moi.

    Dans mon album je colle ensuite le cliché de moi en pied ou en gros plan, et je note vite au-dessous (avant de l'oublier) le nom de la star qui en est l'auteur.

    Mon album de stars essuie bien sûr des quolibets de ceux qui mettent en doute ma parole et préfèrent la preuve d'un vulgaire selfie avec la tête d'une célébrité prise en otage, accolée à la leur. Peu importe. Ce que je conserve est plus précieux que le visage bouffi et écrasé par le flash d'une vedette souriant faussement à mes côtés, les yeux rouges.

    C'est un instantané bien plus intime du regard de l'autre, sa vision à lui de notre rencontre, un accès privilégié à son espace mental le temps d'un clic.

    Et pour l'ego du badaud anonyme que je suis, plutôt que de partager sur internet "Catherine Deneuve avec moi !", il y a plus de panache à montrer le regard de Catherine Deneuve sur moi.

     L'Univers à peu près, par D. Tronchet, eds. les Echappés, 2016.

  • Fillon par Buffet

    La Semaine de Zombi. Mardi.

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,caricature,françois fillon,bernard buffet,clystère,dessin,presse,satirique,editorial cartoon,zombi