Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

hebdomadaire

  • Revue de presse BD (369)

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,septembre,2020,cahiers,didactique,barkhane,mali,gustave jossot,islam

    Les "valeurs républicaines" vues par Gustave Jossot, protégeant le Capital.

    + Cité par "Charlie-Hebdo", l'ayatollah Khomeyni : "Il n'y a pas d'humour en islam". La compatibilité entre les "valeurs républicaines" et l'humour semble tout aussi difficile à établir. Pour cette raison les "valeurs républicaines" furent la cible des meilleurs humoristes français : Alphonse Allais, Alfred Jarry, Félix Vallotton, Gustave Jossot... Je cite Allais au premier chef, car la dette des humoristes contemporains vis-à-vis d'Allais est immense.

    A. Allais s'attaque en particulier à la prétention des élites républicaines au sérieux. Il n'a pas pris une ride puisque les élites républicaines n'ont cessé d'être ridicules comme le 14-Juillet.

    A. Allais souligne aussi le "militarisme" de ces valeurs, à tel point que même les écoles parisiennes ressemblent à des casernes, les profs ne supportant pas plus la contradiction que les adjudants.

    Des humoristes musulmans pourraient donc en théorie exercer leur humour aux dépens des "valeurs républicaines", mais en pratique ils seraient probablement censurés.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,septembre,2020,cahiers,didactique,barkhane,mali

    + Des soldats du corps expéditionnaire français au Mali -la très coûteuse et très controversée "opération Barkhane"- ont publié une bande dessinée à leur retour.

    La couverture de cette bande dessinée indique que la mièvrerie et le sentimentalisme légendaire des soldats n'est pas une légende.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,septembre,2020,cahiers,didactique

    + "La BD peut-elle encore faire rigoler ?" La Une des (nouveaux) "Cahiers de la BD" (juin-sept. 2020) ironise sur l'avalanche de BD pédagogiques ou didactiques qui encombrent les étals des libraires, et semble regretter l'âge d'or des BD humoristiques franco-belges.

    La BD est sans conteste un bon moyen pédagogique, mais le contenu  de ces bandes dessinées didactiques est très souvent décevant. Ainsi les BD qui prétendent rendre la science économique accessible sont souvent aussi rébarbatives que les thèses de Th. Piketty, et la plupart du temps idéologiquement biaisées. L'apparence de sérieux n'est pas le sérieux.

  • Revue de presse BD (368)

    webzine,bd,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,revue,presse,hebdomadaire,actualité,septembre,2020,marion rousse,humanité,espé,sexisme,panthéon,verlaine,rimbaud,bachelot

    Verlaine câline Rimbaud, par Marc-Edouard Nabe.

    + La ministre de la Culture nouvellement nommée Roselyne Bachelot souhaite "panthéoniser" les poètes Verlaine & Rimbaud. Encore un exemple du mysticisme républicain. Bien qu'il se disait catholique, comme son maître Baudelaire, Rimbaud est assez foutraque pour coller aux valeurs républicaines.

    Compte tenu de la violence de leur relation, mieux vaudrait prévoir une certaine distanciation des sarcophages de ces deux saints laïcs.

    A l'heure où certaines statues sont abattues Outre-Atlantique, symbolisant le colonialisme, dont le principe n'est pas forcément mauvais mais les modalités furent presque toujours d'une brutalité typiquement capitaliste, Mme Bachelot ferait bien de se souvenir de l'implication de Rimbaud dans l'un des aspects les plus sinistres du colonialisme - le trafic d'armes.

    webzine,bd,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,revue,presse,hebdomadaire,actualité,septembre,2020,marion rousse,humanité,espé,sexisme

    + Outrée par une caricature la montrant à moitié dénudée dans une tenue de prostituée, parue dans "L'Humanité", une commentatrice sportive, Marion Rousse, a crié au "sexisme". Si la presse française était plus libre, pas un Français n'ignorerait que le milieu de la compétition sportive est un des plus hypocrites, puisqu'il consacre la violence au lieu du sport véritable, derrière un masque philanthropique et des opérations de communication afin de se blanchir.

    La réaction de servilité de "L'Humanité" ne s'est pas fait attendre, puisque ce quotidien a immédiatement publié des excuses et effacé la caricature outrancière (signée Espé) ; il faut dire qu'avec un tel titre, on ne pouvait pas s'attendre à beaucoup de courage de cette rédaction.

    webzine,bd,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,revue,presse,hebdomadaire,actualité,septembre,2020,marion rousse,humanité,espé,sexisme,panthéon,verlaine,rimbaud,bachelot,marc-edouard nabe

    + La Cité internationale de la BD d'Angoulême propose courant octobre un concours international sur la ville de demain, d'après l'épidémie de coronavirus. Il s'agit en quelque sorte d'opposer l'utopie à la mondialisation et les aberrations qui en découlent, dans de nombreux domaines dont celui de la santé publique.

    C'est oublier que la "mondialisation" est elle-même, ainsi que l'indiquait K. Marx, une utopie "judéo-chrétienne", et que l'économie capitaliste est une économie "mystique", qui ne répond pas aux besoins humains mais à un "désir infini". L'utopisme est un fanatisme.

    webzine,bd,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,revue,presse,hebdomadaire,actualité,septembre,2020,marion rousse,humanité,espé,sexisme,panthéon,verlaine,rimbaud,bachelot,marc-edouard nabe

    + Le fanzine (gratuit) "Déconfetti" a repris sa parution hebdomadaire...

  • Revue de presse BD (367)

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,revue,presse,hebdomadaire,septembre,2020,actualité,charlie-hebdo,7-janvier,procès,kouachi,lançon,biche,cabu,plenel,delfeil de ton,cavanna,choron,abd al malik

    Dessin (maladroit) de Biche dans "Charlie-Hebdo" - 2 sept.

    + Les frères Kouachi, assassins des caricaturistes de "Charlie-Hebdo", ont été liquidés par la police, ce qui ne n'empêche pas la justice française d'organiser un très médiatique et très politicien procès.

    Dans un numéro revanchard, spécialement consacré à ce procès (2 sept.), Philippe Lançon (grièvement blessé lors de l'attentat) ose espérer que le procès apportera des... explications (!?). Comment un hebdomadaire plutôt anticolonialiste, d'abord contre la guerre d'Algérie, puis celle d'Irak, a-t-il pu finir par se rallier à la politique du Pacte atlantique et ses méthodes... expéditives ? Voilà qui mériterait en effet une explication.

    Le dessin (ci-dessus) de Biche est particulièrement maladroit, parce qu'il suggère une connivence entre la puissance financière de Manhattan et le minuscule "Charlie-Hebdo".

    Et suis-je le seul à trouver que "Charlie-Hebdo" s'est "gentrifié" depuis Cavanna et Choron, pour parler pudiquement ? Sans doute pas.

    - Curieusement la rédaction de "Charlie-Hebdo" éprouve plus de rancune vis-à-vis de ceux qui, à gauche, les auraient trahis (E. Plenel, E. Todd, Delfeil de Ton...) que vis-à-vis des frères Kouachi.

    Quand on n'aime pas les traîtres et la trahison, mieux vaut ne pas s'avancer sur le terrain de la politique (cette leçon est déjà dans Shakespeare).

    Dans sa double page sur "Les charognards du 7 Janvier 2015", "Charlie" cite le rappeur Abd Al Malik : "lorsqu'on défend la liberté de la presse, (...) il ne faut pas oublier le rapport de force entre celui qui l'exerce et celui qui la subit." N'est-ce pas parfaitement résumer l'affaire des caricatures de "Charlie-Hebdo" ?

    - "Résilience" est un mot que je déteste." : cette citation de Cabu comme pour rappeler que "Charlie-Hebdo" fut naguère "à contre-courant" médiatique. La "résilience" n'est rien d'autre que l'état d'esprit des citoyens d'un régime totalitaire dont les médias diffusent en boucle le fameux slogan : "Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles."

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,revue,presse,hebdomadaire,septembre,2020,actualité,charlie-hebdo,7-janvier,procès,kouachi,lançon,biche,cabu,plenel,delfeil de ton,cavanna,choron,abd al malik,picasso,reiser,peanuts,riad sattouf,comic strip,figaro,etienne sorin,bukowski,enfer,hank,rockn'roll

    Picasso dans un dessin d'humour (de Maurice Henry).

    + Retour sur l'expo. (peu fréquentée pour cause de paranoïa nationale) "Picasso et la BD" (jusqu'au 3 janvier au musée Picasso à Paris) ; dans "Le Figaro" (1er sept.), Etienne Sorin explique que l'expo. joue surtout sur la sympathie entre Picasso et la BD, nés en même temps.

    Picasso appréciait particulièrement le genre du "comic strip" (le plus "pur").

    De leur côté, les auteurs de BD n'ont pu manquer de faire référence au pape de l'art moderne (de E.P. Jacobs à Gotlib en passant par Maurice Henry).

    Il reste que l'art de Picasso, qui repose surtout sur le dessin, est le plus éloigné de la bande dessinée, dans lequel le dessin compte peu. Le récent succès d'un Riad Sattouf le prouve encore, car il s'agit d'un succès surtout "littéraire". "Peanuts" est un chef-d'oeuvre littéraire, non plastique ; idem pour "Calvin & Hobbes".

    Pour cette raison, il est plus juste de rapprocher Reiser de Céline que de Picasso ; Reiser et Céline sont tous deux "géniaux" : l'un réinvente la manière de faire de la caricature, l'autre d'écrire des romans. Picasso est d'abord et surtout un travailleur acharné, de 7 à 77 ans.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,revue,presse,hebdomadaire,septembre,2020,actualité,charlie-hebdo,7-janvier,procès,kouachi,lançon,biche,cabu,plenel,delfeil de ton,cavanna,choron,abd al malik,picasso,reiser,peanuts,riad sattouf,comic strip,figaro,etienne sorin,bukowski,enfer,hank,rockn'roll

    + Il aurait eu cent ans cette année ; on peut définir le poète satirique Charles Bukowski comme un pavé dans la vitrine du rêve américain, ou encore comme le seul musicien de rockn'roll authentique.

    La misogynie de "Hank" Bukowski lui est comptée comme un péché, mais pas son alcoolisme ; pourtant, qu'est-ce qui traduit mieux que l'alcoolisme la violence de la société américaine, latente ou intériorisée, qui n'attend qu'une étincelle pour éclater en pogroms ?

    En lisant Bukowski, on comprend que l'enfer est le terminus de la civilisation occidentale.

  • Revue de presse BD (366)

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,actualité,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,juillet,2020,charlie-hebdo,félix,philippe lançon,féministe,roman polanski,rodolphe christin,tourisme

    Caricature signée Félix ("Charlie-Hebdo").

    + Philippe Lançon dans "Charlie-Hebdo" (15 Juillet) s'efforce de démontrer que le cinéma de Roman Polanski est "féministe"... comme 100% des pervers manipulateurs, vu qu'on n'attrape pas les mouches avec du vinaigre.

    Qui sait quelle sorte de monstre peut se dissimuler derrière des propos "moralement corrects" ?

    D'une manière générale, le cinéma flatte et entretient le goût du public pour la violence et les spectacles macabres. La violence, dans le théâtre satirique de Shakespeare, n'a rien d'un spectacle, ni même d'un exutoire ; toutes les pièces "violentes" de Shakespeare recèlent une généalogie de la violence, invisible seulement pour le spectateur (passif).

    + "Ressentir le besoin de "faire du tourisme" est le symptôme d'un mal de vivre existentiel. Le désir d'ailleurs, c'est une thérapeutique sociale qui permet de tenir le coup." dit Rodolphe Christin, auteur du "Manuel de l'antitourisme" dans un entretien accordé au même "Charlie".

    La remarque annexe de R. Christin sur le manque d'indépendance de la sociologie et des sociologues est la plus intéressante.

    Non seulement le "tourisme de masse", mais aussi la "culture de masse" est un instrument de domination indispensable à la bourgeoisie et aux régimes totalitaires.

    Le totalitarisme peut se définir comme un "moyen politique", non comme une idéologie politique particulière, "fachiste", "communiste" ou "libérale".

    + Les chaînes "Youtube" de Dieudonné et Alain Soral ont été censurées par "Google", propriétaire de ce diffuseur de contenus audio-visuels.

    L'inquiétude des élites économiques occidentales vis-à-vis des "réseaux sociaux" et de Twitter rappelle la crainte des mêmes élites à la fin du XVIIIe siècle, lorsque les cafés parisiens, lieux de diffusion d'opinions politiquement incorrectes impossible à contrôler par la police, se multiplièrent.

    De là à dire que Dieudonné et A. Soral sont des "lumières", il y a un pas, mais du moins ont-ils su tirer profit comme Voltaire, ou plus récemment "Charlie-Hebdo", de l'extraordinaire publicité que la censure procure à leurs ouvrages.

    + Entre le vin et le haschisch, Baudelaire avait fait son choix apprend-on dans le "Canard enchaîné" (8 Juillet).

    En effet dans une petite brochure parue en 1851, Baudelaire célèbre le vin, "ses voluptés foudroyantes et ses enchantements énervants", trésor profondément "humain" et "social", tandis que le haschisch est "antisocial" et "isolant". Néanmoins, l'ivresse que la plante procure "est quelque chose d'indescriptible". C'est "une béatitude calme et immobile" (...) que les Orientaux appellent le "kief".

    La culture de masse produit les mêmes effets que le haschisch.

  • Revue de presse BD (365)

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,juin,2020,déconfetti,lara,lapin,quotidien,aurélie willliam-levaux,assange,agnès de cayeux,gilets jaunes

    Dessin de Une par Lara.

    + Commencé pendant le confinement, le fanzine hebdomadaire "Déconfetti", paraissant chaque lundi, en est à son 9e numéro.

    On peut télécharger ce fanzine gratis ; au programme : des histoires à suivre et une page instructive sur la faune de nos campagnes.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,juin,2020,déconfetti,lara,lapin,quotidien,aurélie willliam-levaux,assange,agnès de cayeux,gilets jaunes

    + On est frappé en feuilletant la dernière livraison de "Mon Lapin quotidien" (L'Association), qui date du printemps dernier (février) par la qualité du papier. Les dessins ne sont pas toujours bien reproduits, en revanche (trop petits, bien que le format soit gigantesque !) ; le maquettiste doit être aveugle, à moins qu'il ne soit presbyte ?

    L'ensemble est assez hétéroclite -volontairement, semble-t-il. "Mon Lapin quotidien" fournit une tribune à quelques auteurs de BD. Aurélie William-Levaux exprime, par exemple, sa sympathie pour les Gilets jaunes.

    Un article intitulé "Assange le torturé" par Agnès de Cayeux revient sur les conditions de détention du Gêneur public n°1, et la façon subtile dont celui qui fut assez naïf pour croire à la transparence démocratique et à la liberté de la presse est torturé.

    La Une du journal tire parti du graphisme des armes blanches et des armes à feu, ainsi que de certains emblèmes néo-païens ou fachistes... au risque de faire oublier que les plus gros trafiquants d'armes sont des nations qui se réclament de la démocratie et des "Droits de l'Homme", non pas de Thor ou Vulcain.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,juin,2020,déconfetti,lara,lapin,quotidien,aurélie willliam-levaux,assange,agnès de cayeux,gilets jaunes,jean-pierre dionnet,métal hurlant,manchette,adg

    Couverture de "Métal-Hurlant" par Tardi.

    + On annonce le retour prochain de "Métal hurlant", magazine de BD et de rock bien connu. Son cofondateur, Jean-Pierre Dionnet, vient de donner au webzine "Chaosreign" une interview-fleuve où il revient sur les années "Metal Hurlant" qu'il décrit comme un magazine sans idéologie particulière dans une époque infestée par les idéologies.

    J.-P. Dionnet rêve d'assister à la fin de la civilisation occidentale ; il a tort de croire et dire que L.-F. Céline était "misanthrope", comme M. Houellebecq. Céline se méfiait raisonnablement de l'espèce humaine.

    Petit extrait :

    «De toute manière, à l’époque de "Métal-Hurlant", il n’y avait pas de scission droite et gauche. J’allais dire que l’extrême-droite et l’extrême-gauche cohabitaient dans leur haine du milieu. C’est Goscinny qui m’a appris ça.

    A «Pilote», il y avait le rédacteur en chef de «Minute», Serge de Beketch, qui avait beaucoup d’humour et qui était à côté de Jean-Marc Reiser ; ça ne posait pas de problème. Quand ils parlaient science-fiction, ils tombaient d’accord, quand ils parlaient d’autre chose, parfois ils tombaient d’accord, parfois ils s’engueulaient comme du poisson pourri. Généralement, on évitait de s’engueuler, mais on aimait bien discuter avec l’ennemi. C’était pas : - Toi t’es de droite, toi t’es de gauche, moi je ne savais pas où j’étais, juste à côté, je m’en foutais.

    Là je vois qu’on réédite enfin tout Jean-Patrick Manchette, y compris des choses inédites, bon bah, l’auteur de polar qu’il préférait c’était ADG, qui était d’extrême-droite, parce qu’il trouvait qu’il avait une vision du monde absolument extraordinaire. A l’époque, il n’y avait pas cette idée de «si t’es de droite et que je suis de gauche, alors je ne te parle pas». Et aujourd’hui, les journaux «de droite» et «de gauche», laissez-moi un peu ricaner.

    Les journaux dits «de gauche», estampillés de gauche, appartiennent tous à des grands patrons qui ne sont pas forcément de gauche, et qui ont la mainmise sur tout. Moi, je n’écoute plus personne en presse parce que j’ai fait une école de journalisme, en face de l’Eglise St-Germain-des-Prés. J’ai fait les deux ans. C’était en 68 et j’ai fait les deux ans, je suis allé jusqu’au bout. (…) Et donc à l’école de journalisme on nous a dit de lire les journaux. Après, on nous a donné des dépêches de l’Agence France-Presse. Puis on nous a dit : - Maintenant prenez ce fait divers et faites-en deux feuillets pour «L’Humanité», pour «Le Figaro», pour «Minute», pour «Libération». On a vu comment on pouvait tordre les faits pour qu’ils aillent dans la ligne politique du journal. (…)»

  • Revue de presse BD (364)

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,actualité,caricature,revue,presse,hebdomadaire,juin,2020,roméo et juliette,france télévision,comédie française,éric ruf,mercutio,tybalt,nietzsche,capulet,pandora,casterman

    Revue "Pandora" illustrée par Blain (été 2020).

    + La revue "Pandora" vient de paraître (Casterman). Il s'agit plutôt depuis 2016 d'une compilation ou un recueil d'histoires courtes inédites par quelques bédéastes en vogue (Blutch, B. Vivès...).

    L'idée de publier des récits courts et complets est une bonne idée, mais cette revue publiée par Casterman manque d'âme comme une réclame.

    + Pendant le confinement on a vu des tas de philosophes (dans les pays laïcs, on préfère dire "philosophe" plutôt que "curé") expliquer que l'humour est proche de la "résilience" ; à ce détail près que, si l'humour est le propre de l'homme, la résilience est plutôt le propre de l'animal.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,actualité,caricature,revue,presse,hebdomadaire,juin,2020,roméo et juliette,france télévision,comédie française,éric ruf,mercutio,tybalt,nietzsche,capulet,pandora,casterman,prix,charlie-hebdo,tyll,céèf

    Roméo et Juliette interprétés par Jérémy Lopez et Suliane Brahim.

    + "France télévision" rediffuse actuellement une interprétation de "Roméo & Juliette" par la Comédie française (2016).

    Shakespeare exhibe dans "Roméo & Juliette" le mobile macabre de la culture occidentale tout entière, non seulement d'un couple de tourtereaux sacrifiés pour le bien de la principauté de Vérone.

    "Dieu est mort." déplore Nietzsche ; ce philosophe, lecteur de Shakespeare, aurait pu ajouter que les "modernes" ont remplacé dieu par la mort dans leurs églises ; ce qui explique largement leur appétit pour les charniers et la violence, mais aussi la spéculation financière.

    Shakespeare est le meilleur antidote à l'extraordinaire vanité occidentale. Il nous dissuade en outre de croire qu'elle est le fruit du hasard.

    Le metteur en scène Eric Ruf ne tire pas trop la couverture à lui, comme souvent dans le théâtre contemporain ; la musique est bien présente comme il se doit, accompagnant la bêtise qui sévit à Vérone.

    Les rôles principaux joués par Suliane Brahim et Jérémy Lopez sont légèrement hystériques, comme sous l'effet d'une drogue, ce qui va dans le sens de la pièce. Les Capulet sont repoussants, ce qui est aussi fidèle à Shakespeare.

    La Nourrice et Tybalt sont mal joués (Tybalt ressemble ici à un prof !), mais le plus regrettable est l'interprétation qui prête à confusion du Frère Laurence, rôle majeur, et seul personnage de la pièce avec Mercutio à avoir de l'esprit.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,actualité,caricature,revue,presse,hebdomadaire,juin,2020,roméo et juliette,france télévision,comédie française,éric ruf,mercutio,tybalt,nietzsche,capulet,pandora,casterman,prix,charlie-hebdo,tyll,céèf

    Tyll et Céèf, colauréats du prix "Charlie-Hebdo" de la caricature.

    + "Charlie-Hebdo" remettait un prix de la satire à un court texte sur un thème imposé ; cela donnait à ce prix un côté scolaire ; peut-être est-ce la raison pourquoi le prix est désormais remis à des caricaturistes en herbe, à l'instar du prix "Presse-Citron" unique en son genre ?

    Le thème en était cette année : "Vivre sans portable".

  • Revue de presse BD (363)

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,juin,2020,siné-mensuel,michel onfray,charlie-hebdo,wolinski

    Une de "Siné-Mensuel" par Lie.

    + Le coup de frein donné au commerce international par le confinement a remis en selle l'utopie écologiste, qui fait la Une de "Siné-Mensuel" - de retour en kiosque en juin après avoir été contraint en mai de paraître au format numérique.

    Il peut paraître étonnant qu'un mensuel satirique aille dans le sens de l'utopie. En effet les classes populaires ont payé au cours du XXe siècle le plus lourd tribu à plusieurs utopies politiques néfastes. En outre l'économie libérale est une économie "utopique" précisément, non pas rationnelle.

    Quel discours démagogique n'est pas teinté d'une utopie politique quelconque ?

    La satire est mieux employée à détruire les illusions qu'à les entretenir.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,juin,2020,siné-mensuel,michel onfray,charlie-hebdo,wolinski

    M. Onfray par Juin dans "Charlie-Hebdo".

    + "Michel Onfray, l'homme qui montre la direction du vent" : sous ce titre, le moraliste normand, auteur de nombreux "best-sellers", se fait lyncher par "Charlie-Hebdo" (27 mai) ; l'essayiste n'est pas exempt de tout défaut ; il est sans doute permis de le caricaturer et de le critiquer, cependant le traitement infligé par "Charlie-Hebdo", à la limite de la diffamation, semble disproportionné.

    Quel péché capital M. Onfray a-t-il commis ? "Charlie-Hebdo" lui reproche d'être devenu "souverainiste", c'est-à-dire populiste ; de surcroît, comme l'humoriste Dieudonné ou les "Gilets jaunes", M. Onfray casse les codes politico-médiatiques en sympathisant avec le diable.

    On comprend que "Charlie-Hebdo" se trouve heurté dans ses convictions atlantistes ou européistes opposées. Mais on regrette le temps où "Charlie-Hebdo" avait moins de convictions et plus de sens de l'observation et d'humour. L'européisme est avant tout l'affaire de banquiers... dont l'incompétence est la première cause du populisme.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,juin,2020,siné-mensuel,michel onfray,charlie-hebdo,wolinski

    + "Masque Wolinski, Collection capsule limitée, 20 euros, sur thebatata.com", précise la publicité pour ce voile tendance à la fois pudique & laïc.

    Comme quoi on n'est jamais si bien trahi que par ses ayant-droits.