Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dieudonné - Page 2

  • Revue de presse BD (134)

    Extraits de la revue de presse publiée dans l'hebdo Zébra.

    webzine,bd,gratuit,fanzine,zébra,bande-dessinée,revue de presse,actualité,hebdomadaire,terreur graphique,hervé bourhis,dargaud,elouarn,coq-hardi,wolinski,jacques chirac,dérive urbaine,festival angoulême,plg,philippe morin,shoah,mahomet,prophète,censure,pasamonik,actuabd,hara-kiri,charlie-hebdo,new-yorker,dieudonné,ministre de l'intérieur,raymond aubrac,bernanos,hannah arendt,orwell,mathias reymond,pierre carles,acrimed,pif-gadget,podrovnik,arte,rahan,communiste

    + Terreur Graphique et Hervé Bourhis ont récemment publié chez Dargaud "Le Petit Livre de la BD". Les auteurs ont fait le choix de l'anecdote, compilant année après année un tas de faits, d'albums et de dates marquantes, illustrées sous forme de vignettes. Ils ont aussi dessiné ou fait dessiner quantité de pastiches de couvertures d'albums. Elouarn, qui tient lui même un blog abondamment illustré dédié aux clins d'oeil que se font entre eux les auteurs de BD dans leurs albums, répercute une petite info concernant G. Wolinski, membre quand il avait dix ans du club des lecteurs de "Coq-Hardi", en même temps que Jacques Chirac.

    + Le fanzine "Dérive urbaine" a remporté le prix du fanzine décerné par le festival d'Angoulême. Il a été choisi parmi une sélection de trente fanzines en provenance du monde entier. Pour la troisième année consécutive, "Zébra" participait à ce concours unique en son genre, organisé par Philippe Morin, vainqueur il y a plus de trente ans avec son fanzine PLG du premier concours.

    + Est-il permis de se moquer de la Shoah comme du prophète Mahomet dans les pays occidentaux ? Afin de démontrer qu'il n'y a pas deux poids, deux mesures, D. Pasamonik (Actuabd) publie un article sur les dessins humoristiques concernant la Shoah publiés par "Hara-Kiri" et "Charlie-Hebdo". Mais certains commentateurs de cet article font observer à juste titre que les dessins ne portent pas atteinte à la dignité de la Shoah, mais se moquent de ceux qui ont tenté d'en tirer un profit commercial. De même le dessin signé Cabu en "Une" de Charlie se moquait de certains mahométans, plutôt qu'il ne visait directement le prophète comme les caricatures militantes danoises.

    Au-delà de la question de l'équité entre l'éthique de la Shoah et le Coran, on peut d'ailleurs se demander si la loi Gayssot est vraiment dans l'intérêt des Juifs, qu'ils soient descendants ou non de déportés ?

    Dans son édition du 15 janvier, à la question : "Pourquoi la loi française traite Dieudonné et Charlie-Hebdo différemment ?", le "New Yorker" répond que la liberté d'expression anticléricale est mieux protégée en France. Il ajoute : "Les médias [français] modernes ou plus traditionnels sont majoritairement non-musulmans. Des programmes de radio et de télé entiers débattent quotidiennement des mérites et des inconvénients de l'islam en France, sans faire beaucoup d'efforts pour inclure dans ces débats le point de vue de membres de la communauté musulmane. (...) Dans ce contexte, la surveillance étroite des provocations obscènes de Dieudonné paraît extrêmement arbitraire et disproportionnée ; elle le sert, hélas, bien plus qu'elle ne le dessert."

    + Quand un tas d'officiels, dont un ministre de l'Intérieur, défile en tête d'un cortège célébrant la liberté d'expression, il y a de quoi se pincer pour vérifier qu'on ne rêve pas. Plus d'un lecteur d'Orwell, d'Hannah Arendt, Simone Weil ou encore Bernanos, a dû écarquiller les yeux. "Nous disposons de moins de moyens pour décrédibiliser la presse qu'il n'en existait dans la société française en 43 ou 44, c'est évident. Donc il est d'autant plus important d'essayer d'expliquer pourquoi la presse est comme elle est." dit Raymond Aubrac dans un entretien avec Mathias Reymond et Pierre Carles (2007) pour l'Acrimed (action-critique-médias). Dans un numéro spécial publié il y a une dizaine d'années par une ligue antipub, l'ancien résistant communiste faisait en outre son "mea culpa", reconnaissant que le PCF, en faisant interdire de très nombreux journaux à la Libération, a involontairement favorisé la mainmise du monopole de l'industrie et des banques sur la presse.

    + Le documentaire sur "Pif-Gadget" (G. Podrovnik), diffusé par la chaîne "Arte", peut être regardé en ligne. Il est à la fois consternant et cocasse. Consternant par l'étalage d'une nostalgie de la culture communiste : que penser de soi-disant antifachistes qui continuent d'ignorer que les massacres perpétrés par le régime soviétique ne sont pas moins étendus que les crimes nazis ? Cocasse, parce que la contribution de la propagande communiste à la culture de masse ressort assez clairement dans ce documentaire, en dépit de sa tentative de démontrer que "Rahan" est un super-héros humaniste. Ce qui ressort au contraire, c'est que la différence entre "Pif" et le "Journal de Mickey" est à peu près inexistante. Comble de l'ironie, on apprend que le marketing autour du fameux gadget distribué avec cette publication, qui lui permit d'atteindre un tirage exceptionnel de 500.000 ex. par semaine, fut inventé par le fils d'un "Russe blanc", aventurier au demeurant peu scrupuleux.

  • Caricature Dieudonné & Manuel Valls

    La Semaine de Zombi. Mercredi : Comment savoir où s'arrête la liberté d'expression ? C'est très simple, il suffit de s'arrêter demander au commissariat de son quartier en cas de doute.

    webzine,zébra,bd,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,dieudonné,manuel valls,police,terrorisme,dessin,presse,satirique,editorial cartoon,zombi

  • La semaine de Zombi

    Mardi : Pas besoin d'être une personne de couleur pour faire de l'humour noir.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,dieudonné,éric zemmour,duo,dessin,presse,2015,satirique,editorial cartoon,zombi

  • Revue de presse BD (104)

    webzine,zébra,gratuit,bd,fanzine,bande-dessinée,actualité,revue de presse,hebdomadaire,104,lucy watts,sfphbia,humour,art,jacques tardi,pacifisme,grande guerre,parti communiste,oscar niemeyer,colonel fabien,thierry lemaire,actuabd

    + Le dessin ci-dessus est signé Lucy Watts (le nouveau soutien-gorge convertible en masque à gaz). Cette dessinatrice milite au sein de la SFPHBIA (Society for putting humor back into art/Association pour la réintroduction de l'humour dans l'art) ; l'excessive religiosité de l'art moderne a déjà été diagnostiquée auparavant ; elle est liée au caractère spectaculaire, certains officiants n'hésitant pas à récupérer le vocabulaire sportif ou militaire et à parler de "performances" (sic) artistiques.

    + Après avoir refusé la légion d'honneur pour cause de pacifisme, Jacques Tardi a, de façon incohérente, accepté d'exposer des dessins sur le thème de la Grande guerre au siège du parti communiste français ; pour ce qui est de la contribution du parti communiste à la cause pacifiste, on repassera. La déstalinisation de l'Ukraine serait-est plus avancée que celle de la France ?

    Peut-être pour faire passer la pilule, Thierry Lemaire, pour le site belge "Actuabd", vante les mérites d'Oscar Niemeyer et du bâtiment qu'il a dessiné place du Colonel Fabien. Hélas, s'il y a bien des collabos, ce sont les architectes, qu'aucune sorte de régime n'a jamais rebutés.

    + La "Charente libre" titrait cette semaine : "Bande-dessinée : les auteurs en danger !", un article sur les conditions de plus en plus précaires dans lesquelles certains auteurs de BD exercent leur métier. On confond ici un problème économique et social particulier, avec la bande-dessinée et les auteurs de bande-dessinée ; cette confusion est aussi le fait du festival d'Angoulême, qui mélange tout et son contraire, desservant aussi bien les exécutants sous-payés que ceux qui font de la bande-dessinée comme si c'était un art à part entière. Cela se traduit chez ces derniers par une volonté d'indépendance et la conscience que cette indépendance a un coût, ou, pour l'exprimer de façon positive, qu'elle comporte un risque très différent des "aléas du métier".

    Quant à la rapacité des éditeurs, elle est presque légendaire. Les témoignages d'artistes ou d'écrivains sont nombreux dans ce sens, et ce depuis l'origine ou l'essor du métier d'imprimeur-libraire (cf. l'affaire de l'Encyclopédie de Diderot, où est déjà en cause un problème d'illustrateurs sous-payés et d'éditeur cupide). Les nouveaux moyens de production et de diffusion n'ont pas arrangé les choses. Il y a sur ce point matière à un livre... parfaitement impubliable.

    + A propos du film (récemment sorti en salles) "Caricaturistes, fantassins de la démocratie", à l'initiative de l'association "Cartooning for peace" (Plantu), Guillaume Doizy du site "Caricatures & caricature" écrit : "Il faut sans doute une bonne dose de naïveté pour penser qu'un dessinateur en "une" d'un grand quotidien, entreprise capitalistique comme une autre, puisse être autre chose qu'un poil à gratter consensuel, malléable à loisir (...). Ni pire ni meilleur que les autres, le dessinateur en "une" d'un grand quotidien doit sa place à la bonne volonté de la direction du journal, et in fine des actionnaires, pour qui démocratie rime d'abord avant tout avec porte-monnaie et défense de l'ordre établi. (...)"

    Malgré la justesse de certaines remarques, Guillaume Doisy fait lui-même preuve d'une bonne dose de naïveté, notamment quand il suggère que la démocratie coïncide avec la liberté d'expression, ce qui n'est nullement un fait avéré. Pratiquement chez tous ceux qui ont pensé et écrit contre le totalitarisme, on trouve un chapitre dédié à l'aspect démocratique du totalitarisme, qu'il s'agisse de Georges Orwell, Simone Weil, Georges Bernanos ou Hannah Arendt. Quant à l'utopie démocratique marxiste, elle est plus hostile à l'étatisme et à l'idée de fonction publique que la plus anti-étatique des doctrines libérales. Par conséquent elle conserve son caractère utopique.

    D'une certaine manière, l'exemple de "Charlie-Hebdo" et de la direction qu'il a prise sous l'impulsion de P. Val, puis Stéphane Charbonnier (Charb) est un exemple plus probant que l'exemple choisi par G. Doisy de la grosse presse capitaliste ("Le Monde", "Le Figaro", etc.), précisément parce que "Charlie-Hebdo" est en principe une publication indépendante des influences néfastes que G. Doisy dénonce. Or, malgré ça, "Charlie-Hebdo" s'est retrouvé à deux reprises du même côté que le ministère de l'Intérieur dans des procès ayant trait à la liberté d'expression. Pire, Charb n'hésite pas à déclarer qu'il n'y pas de problème de liberté d'expression en France, et que seules les personnes antisémites en sont convaincues (!). C'est sans doute une rhétorique dangereuse que celle qui consiste à lier la cause des Juifs et celle du capitalisme, voire la cause de la République et celle des Juifs.

    Bien qu'il s'exprime en "Une" du "Monde", on peut citer trois exemples où Plantu et son association "Cartooning for Peace" se sont distingués dernièrement en matière de liberté d'expression : - la défense de la liberté d'expression de l'humoriste Dieudonné, où Plantu s'est retrouvé très isolé (on peut aussi citer Jack Lang, cependant plus timide) ; - la publication de dessins, qui, dans le même sens que G. Doisy indiquent que le journalisme et la presse modernes ne contribuent pas nécessairement à la liberté d'expression, mais qu'ils peuvent s'avérer les agents, conscients ou non, d'une propagande ; - la dénonciation par Plantu en une du "Monde" de la censure exercée par certaines organisations syndicales, aussi tributaires que "Le Monde" ou "Le Figaro" de telle ou telle entreprise capitalistique.

    + Le dessin de la semaine est signé Cambon, qui a ouvert un blog parodique et imagine ici "Yoann Fsar", artiste polyvalent, en champion de tennis. Peut-être Cambon veut-il devenir le Braque de Joann Sfar, en passe de devenir le Picasso de la bande-dessinée du XXIe siècle ?

     

    webzine,zébra,gratuit,bd,fanzine,bande-dessinée,actualité,revue de presse,hebdomadaire,104,lucy watts,sfphbia,humour,art,jacques tardi,pacifisme,grande guerre,parti communiste,oscar niemeyer,colonel fabien,thierry lemaire,actuabd,charente libre,festival,angoulême,auteur,guillaume doisy,fantassins de la démocratie,caricature,plantu,charlie-hebdo,charb,le monde,démocratie,totalitarisme,orwell,hannah arendt,simone weil,bernanos,dieudonné,jack lang,le figaro,juif,antisémite,république,sfar,cambon,blog,parodique,tennis

     

  • Revue de presse BD (100)

    Spéciale "diable, humour et censure"

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,revue de presse,hebdomadaire,centième,100,rené wischinski,exposition,vienne,espace 66,claustrophobie,humoriste

    + A l'occasion de la centième édition de cette revue de presse, petit clin d'oeil à René Wischinski, jeune humoriste allemand exposé actuellement à Vienne à "L'Espace 66", qui doit son nom au fait que c'est la galerie la plus étroite du monde (66 cm de large) ; la sélection de dessins est d'ailleurs sur le thème de la... claustrophobie. Quelques-uns des dessins exposés sur le site du Spiegel (pour les germanophones).

    + Un dessin de Plantu, représentant le pape Benoît XVI en train de sodomiser un petit garçon, a conduit l'éditeur (distrait) Bayard, pour ne pas mécontenter sa clientèle, à envoyer au pilon les 3.000 ex. du livre reproduisant ce dessin. Peu de temps après s'être mis les représentants de la communauté juive à dos en prenant la défense de Dieudonné, Plantu doit affronter cette fois les représentants officiels du nouveau testament. On note que ce dessin est aussi blasphématoire à l'égard de la démocratie, puisque Plantu fait dire au petit garçon : "Quitte à se faire enculer, autant aller voter dimanche."

    + Une bande-dessinée pourrait bientôt être la cible de la censure, "Yacht people", produite par le petit lobby pro-iranien d'Alain Soral, "Egalité et Réconciliation". Décidément le duo Dieudonné-Alain Soral a le don de taper sur les nerfs des nostalgiques des aventures de "Bibi et Fricotin" ou de "Blondin et Cirage".

    + Friands d'humour noir multicolore, vous ne manquerez pas les dernières mises à jour du blog-bd de Joan Cornella.

    + Au mois de juin sera diffusé un documentaire de Paul Cox inédit en France, éclairant l'aspect mystique de l'oeuvre de Van Gogh, sans lequel celle-ci est difficilement compréhensible, ou bien réductible aux crises de folie du peintre et à la cote mirobolante de ses oeuvres.

    + Le dessin de la semaine est un gag de Mix et Remix intitulé "Le Psy" :

     

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,revue de presse,hebdomadaire,centième,100,rené wischinski,exposition,vienne,espace 66,claustrophobie,humoriste,spiegel,germanophone,plantu,benoit xvi,bayard,dieudonné,démocratie,yacht people,alain soral,égalité et réconciliation,bibi et fricotin,blondin et cirage,documentaire,paul cox,bsc news,van gogh

     

     

  • Revue de presse BD (85)

    Spécial conspirationnisme

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,revue de presse,85,hebdomadaire,conspirationnisme,viking,catel,benoîte groult,artémisia,bretagne,vikings,franc-maçonnerie,dervy,architecture,sexisme,loge,quiz,bodoï,angoulême,librairie,l'express,le point,magazine,baggelboy,alan rogerson,linogravure,blog,artiste britannique

    + Quand tout ça va-t-il finir ? est une linogravure de l'artiste britannique Alan Rogerson, alias Baggelboy. Plein d'autres sont visibles sur son blog.

    + Le prix Artémisia 2014 de la BD féminine a été remis à Catel pour une BD consacrée à la militante féministe Benoîte Groult. En même temps, il faut dire que Mme Groult est bretonne... or le féminisme est pratiquement inné dans les peuples nordiques, très respectueux des femmes, en particulier les marins ; les Vikings sont un exemple de matriarcat qu'on cite parfois. Une féministe à l'Assemblée nationale ou au PS, voilà qui exige plus de cran qu'en Bretagne.

    + En 2013 est paru un ouvrage sur le thème de la bande-dessinée et de la franc-maçonnerie, aux éditions Dervy. Même si j'ai déjà remarqué le goût prononcé de certains auteurs de BD pour l'architecture, les bagues et colifichets portés par certains, rappelant l'ordre du Temple solaire ou une de ses succursales, j'ai renoncé à lire ce bouquin ; ça m'a paru un peu gonflé de réunir les deux concepts les plus indéfinissables - la BD et la franc-maçonnerie - dans un même bouquin. Cela dit, ça explique peut-être le "sexisme" dont le milieu de la BD est parfois accusé. La prohibition des femmes dans les loges est en effet assez stricte.

    + Le site belge ActuaBD (D. Pasamonik) prend parti pour A. Finkielkraut contre le dessinateur Plantu, qui a défendu la liberté de l'humoriste Dieudonné de s'exprimer. Cependant, quand Tintin et Hergé sont accusés de véhiculer des préjugés fachistes, colonialistes ou racistes et que des actions en justice sont intentées pour faire interdire "Tintin au Congo", les tintinophiles belges d'ActuaBD sont les premiers à invoquer l'abus de censure. En outre le parallèle est frappant entre Hergé, qui auto-censura un de ses albums suspect d'antisémitisme ("L'Etoile mystérieuse"), et Dieudonné qui a transformé son dernier spectacle interdit pour la même raison.

    + Les maniaques d'info apprécieront le quiz "Rétrospective de l'année BD 2013" concocté par le site d'info Bodoï. Ce quiz peut aussi faire office de révision pour ceux qui se rendront au prochain salon d'Angoulême.

    + "L'Etat au secours de la librairie indépendante" titrait cette semaine "L'Express" ; c'est faire étalage d'une conception de l'indépendance propre à favoriser les théories conspirationnistes. Il faut dire que certains magazines "indépendants" comme "L'Express" ou "Le Point" (spécialistes des photos de couverture débiles, soit dit en passant) reçoivent jusqu'à plusieurs millions d'euros de subventions par an de l'Etat.

    + Le dessin de la semaine est d'Odilon Redon. "France 5" diffusait récemment un documentaire consacré à ce dessinateur et peintre presque aussi inclassable que F. Vallotton. Il est notamment bien expliqué dans "Redon, Prince du rêve", dans quelles circonstances cet artiste passa du noir à la couleur, quelques années après avoir exprimé que "le noir est agent de l'esprit, bien plus que la belle couleur".

     

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,revue de presse,85,hebdomadaire,conspirationnisme,viking,catel,benoîte groult,artémisia,bretagne,vikings,franc-maçonnerie,dervy,architecture,sexisme,loge,dieudonné,plantu,didier pasamonik,actuabd,tintinophile,liberté d'expression,quiz,bodoï,angoulême,librairie,l'express,le point,magazine,baggelboy,alan rogerson,linogravure,blog,artiste britannique

     

     

  • Revue de presse BD (84)

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,revue de presse,84,hebdomadaire,dieudonné,quenelle,manuel valls,caran d'ache,maadiar,blogueur,dreyfus,scandale,lerapideduweb,prix,angoulême,festival,alan moore,michel-edouard leclerc,capucin,métal hurlant,à suivre,revue,alchimiste,capucin,landerneau,expo,déluge,bretagne,fnac,dédicace,jeune talent

    + Le comique Dieudonné et le ministre Manuel Valls ont concocté, entre le sapin et la bûche, un hénaurme scandale franco-français. En effet, on ne sait pas forcément à l'étranger ce qu'est une "quenelle", et la traduction ne doit pas être facile pour les journalistes. Je n'ai pas aperçu pour l'instant de dessin humoristique qui traite de l'affaire des quenelles avec autant de talent que Caran d'Ache traita de l'affaire Dreyfus dans son fameux dessin (Surtout ne parlons pas de l'affaire Dreyfus/Ils en ont parlé) ; il faut dire que la haine nuit à l'humour, et qu'il y a beaucoup trop de dessinateurs "engagés".

    J'ai tout de même bien ri en lisant cette planche du blogueur Maadiar, qui raconte que sa copine lui défend de parler de Dieudonné ; or, non seulement il en parle, mais il dessine sa copine de façon assez peu flatteuse. Bien sûr la vie ne serait pas la même si on obéissait toujours à notre mère ou à notre femme.

    + L'émission radio "Mauvais genres" sur France-Culture (François Angelier) recevait le 4 janvier dernier Emmanuel Pollaud-Dulian en compagnie de son éditeur Jean-Louis Gauthey (Cornélius) pour évoquer l'artiste désenchanté Gus Bofa.

    + Les paris sont ouverts chez Lerapideduweb sur celui des nominés au festival d'Angoulême qui se verra remettre le Grand prix cette année. Lerapide, lui, mise tout sur Alan Moore.

    + Michel-Edouard Leclerc organise à Landerneau une expo. sur les revues "Métal Hurlant" et "A Suivre" qui firent fureur (surtout la première) dans les années 70. L'expo. est installée dans l'ancien couvent des capucins (moines à capuches) de cette petite ville bretonne. Certains trouveront le rapprochement étonnant entre "Métal hurlant" et les moines capucins ; cependant les moines furent parfois, au moyen-âge, de savants alchimistes, férus d'expériences "interdites" (c'est un moine anglais qui réinventa la poudre à canon). Les amateurs de BD rockn'roll doivent donc dépêcher d'aller voir l'expo., avant que la Bretagne ne soit engloutie sous les eaux du déluge.

    + La Fnac décerne chaque année un prix en BD ; nous avons dit dans Zébra le peu de bien que nous pensons de la plupart des six finalistes (sans savoir qu'ils seraient finalistes) ; ce n'est pas pour les dénigrer de nouveau que je mets le sujet sur le tapis, mais parce que la récompense m'a surpris : il s'agit en effet d'une "mise en avant commerciale de l'ouvrage" et d'une... tournée de dédicaces dans le réseau des Fnac de France... Les pauvres types doivent croiser les doigts pour ne pas être élus.

    + Nous en parlions la semaine dernière, et il encore temps de voter pour votre blog-bd préféré parmi la sélection du jury d'Angoulême, concourant au prix Jeune talent. Il vous reste sept jours.

    + Le dessin de la semaine est signé Helkarava ; il s'agit d'une illustration pour les "Aventures du romancier atonal" que l'auteur publie sur son blog pour la faire connaître plus largement.

     

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,revue de presse,84,hebdomadaire,dieudonné,quenelle,manuel valls,caran d'ache,maadiar,caricature,blogueur,dreyfus,scandale,lerapideduweb,prix,angoulême,festival,alan moore,michel-edouard leclerc,capucin,métal hurlant,à suivre,revue,alchimiste,landerneau,expo,déluge,bretagne,fnac,dédicace,jeune talent,illustration,helkarava,romancier atonal,dessin