Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

arte

  • Revue de presse BD (361)

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,2020,réseaux sociaux,censure,bill plympton,trump bites,arte,cambon,journal des arts,douanier rousseau,toad,loi avia

    Dessin par tOad à propos de la "loi Avia".

    + L'Assemblée nationale, qui joue sous la Ve République monarchique un rôle plus décoratif qu'utile, a voté en catimini la semaine dernière (11 mai) une loi de censure des "propos haineux" tenus sur les réseaux sociaux, dite "loi Avia".

    Les magistrats, par le biais des syndicats, protestent contre la faiblesse des moyens qui leurs sont accordés pour lutter contre la délinquance ; ils devraient s'élever contre de telles lois, idéologiques et qui ralentissent la justice inutilement.

    Et puis comme l'amour n'est jamais très loin de la haine, ne devrait-on pas, à titre préventif, censurer les propos amoureux tenus sur les réseaux sociaux ?

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,2020,réseaux sociaux,censure,bill plympton,trump bites,arte

    + "Trump bites" est le titre de la série de dessins-animés par le caricaturiste américain Bill Plympton qui prend pour cible Donald Trump. De tous les épisodes diffusés et traduits par "Arte", l'épisode "Je suis un maniaque de la propreté" est le plus en phase avec l'actualité.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,2020,réseaux sociaux,censure,bill plympton,trump bites,arte,cambon,journal des arts,douanier rousseau

    Les Joueurs de foot du Douanier Rousseau pastichés par Cambon.

    + ...et encore un dessin de Cambon, tiré de sa série humoristique sur les oeuvres d'art célèbres confinées (publiée dans "Le Journal des Arts").

  • Revue de presse BD (359)

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,revue,presse,hebdomadaire,actualité,mai,2020,confinement,jacques julliard,figaro,gilets jaunes,bretécher,aggripine,arte,dessin animé,willem,groix,frédérik,cambon,manet

    Jacques Julliard, portraituré par Fabien Clairefond.

    + "Nous vivions heureux et nous ne le savions pas." écrit Jacques Julliard cette semaine dans "Le Figaro".

    Quel est ce "nous" ? De quelle communauté J. Julliard parle-t-il ? Des lecteurs du "Figaro" ? Des Parisiens ? Des Français ?... alors dans ce cas le mécontentement des Gilets jaunes lui a échappé...

    L'expression d'une solidarité factice, surtout en période de crise, n'est-elle pas pour dissimuler l'absence de solidarité réelle, illustrée par l'abandon des vieillards "surnuméraires" dans des "Ephad" ?

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,revue,presse,hebdomadaire,actualité,mai,2020,confinement,jacques julliard,figaro,gilets jaunes,bretécher,aggripine,arte,dessin animé,willem,groix,frédérik,cambon,manet

    + Pas de dessin de Willem dans "Charlie-Hebdo" cette semaine, mais une chronique calligraphiée dans laquelle le caricaturiste, retiré sur l'île de Groix (Finistère), raconte comment il a été gravement blessé au doigt par son chat Frédérik et dû être soigné sur le continent.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,revue,presse,hebdomadaire,actualité,mai,2020,confinement,jacques julliard,figaro,gilets jaunes,bretécher,aggripine,arte,dessin animé,willem,groix,frédérik,cambon,manet

    + La chaîne "Arte" propose une adaptation en dessin-animé d'"Agrippine", parue dans le "Nouvel Obs" (1988-2009).

    L'adaptation est fidèle : le doublage et les dialogues sont soignés, et comme dans la version originale de Bretécher, les idéaux de gauche servant de masque à la bourgeoisie parisienne sont tournés en dérision.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,revue,presse,hebdomadaire,actualité,mai,2020,confinement,jacques julliard,figaro,gilets jaunes,bretécher,aggripine,arte,dessin animé,willem,groix,frédérik,cambon,manet

    Le "Déjeuner sur l'Herbe" de Manet revisité par Cambon.

    + Dans le "Journal des Arts", le caricaturiste Cambon s'est amusé à "confiner" quelques oeuvres d'art célèbres.

     

    + "En ces temps de confinement forcé, la bande dessinée s'épanouit plus que jamais sur internet et les réseaux sociaux" écrit E. Delcroix dans "Le Figaro" (20 avril). Et de citer les Journaux de confinement illustrés de certains auteurs, "têtes de gondoles" des principaux éditeurs de BD.

    Mais encore quelques publications profiteraient du confinement, comme l'octogénaire hebdomadaire "Spirou" (tirage : 70.000 ex.), dont le nombre d'abonnés à augmenté.

    Chez l'éditeur Dargaud, on a avancé la sortie d'un nouveau magazine numérique pour ados, "Mâtin" (clin d'oeil à "Pilote"), disponible gratuitement sur Instagram.

  • Revue de presse BD (258)

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,actualité,revue,presse,hebdomadaire,janvier,2018,riad sattouf,arabe,futur,festival angoulême,stevenson,cosey,jonathan,hugo pratt,yves frémion,2024,g. ri,mousselet,robida,christophe,georges colomb,savant cosinus,negative space,ru kuhawata,max porter,arte,animation,mickey,corto maltese,baptiste virot,psoriasis

    ill. Baptiste Virot

    + L'Enigmatique LB dit qu'il aime bien les illustrations et les BD de Baptiste Virot (fanzine "Psoriasis"), pas très loin de Kamagurka, Herr Seele ou Ever Meulen.

    + Le Festival international d'Angoulême (25-28 janvier) est la vitrine des producteurs de BD; mais le grand public ne connaît pas forcément bien le métier de "bédéaste". Riad Sattouf, devenu un auteur à succès depuis la publication du premier tome de "L'Arabe du Futur", donne dix conseils à un futur auteur de BD. Il souligne qu'un auteur de BD n'est pas forcément un excellent dessinateur, et qu'il faut être prêt à bouffer de la vache enragée.

    + Le malentendu vient de ce que le "dessin" sert le plus souventwebzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,actualité,revue,presse,hebdomadaire,janvier,2018,riad sattouf,arabe,futur,festival angoulême,stevenson,cosey,jonathan,hugo pratt,yves frémion,2024,g. ri,mousselet,robida,christophe,georges colomb,savant cosinus,negative space,ru kuhawata,max porter,arte,animation,mickey,corto maltese,baptiste virot,psoriasis de trait d'union entre l'auteur et son public; éditeurs et festivaliers jouent en effet à fond la carte des séances de dédicaces, et le jeune public se persuade ainsi que les auteurs de BD sont d'excellents dessinateurs.

    Le bédéaste est, plutôt qu'un bon dessinateur, un aventurier par procuration. R. L. Stevenson, même s'il n'a jamais publié de BD, est un très bon exemple d'auteur de BD. On voit dans un petit film tourné récemment Cosey, primé lors du précédent festival d'Angoulême, expliquer que son héros, Jonathan, n'est autre que lui-même.

    Plus original le cas de Hugo Pratt ("Corto Maltese"), qui par la BD a enjolivé une aventure personnelle bien réelle, mais trop banale pour servir telle quelle de scénario de BD.

    + Yves Frémion félicite les "éditions 2024" d'avoir exhumé l'oeuvre de Victor Joseph Louis Mousselet, alias G. Ri, auteur de feuilletons en BD fantaisistes. Ses webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,actualité,revue,presse,hebdomadaire,janvier,2018,riad sattouf,arabe,futur,festival angoulême,stevenson,cosey,jonathan,hugo pratt,yves frémion,2024,g. ri,mousselet,robida,christophe,georges colomb,savant cosinusmeilleurs parurent dans la presse au début du XXe siècle.

    "Epatant", "poétique", "excellent narrateur", on ne contestera pas ces adjectifs ; cependant la comparaison avec Robida est exagérée. Robida est non seulement divertissant, mais aussi ironique vis-à-vis du progrès technique et ses conséquences, contrairement à G. Ri ou Jules Vernes; cela explique que l'oeuvre fantasmagorique de Robida a davantage retenu l'attention.

    De même les BD du botaniste Georges Colomb, alias Christophe, passées à la postérité ("Plick & Plock", "Le Sapeur Camembert"), sont d'une tout autre portée, rarement égalée en BD depuis. La satire du savant moderne en blouse blanche ("Le Pr Cosinus"), complètement dénué de pragmatisme et vrai danger public, a été reprise par la suite dans d'autres séries, mais de façon plus plate.

    + Y. Frémion conclut (à l'adresse des éditeurs de BD) : "La maturité d’un genre ne consiste pas à multiplier les titres, mais à en éditer des bons."

    Que penser de ce croisement entre les aventures de Mickey Mouse et celles de Corto Maltese, devenant "Les Aventures de Mickey Maltese - La Ballade de la Souris salée" ? Les "antispécistes" seront sans doute ravis mais, au mois d'avril, on aurait parié sur un poisson.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,actualité,revue,presse,hebdomadaire,janvier,2018,riad sattouf,arabe,futur,festival angoulême,stevenson,cosey,jonathan,hugo pratt,yves frémion,2024,g. ri,mousselet,robida,christophe,georges colomb,savant cosinus,negative space,ru kuhawata,max porter,arte,animation,mickey,corto maltese

    + "Negative Space" : petit film d'animation (6') plein de poésie moderne par Sylvain Derosne, Eric Montchaud, Max Porter et Ru Kuwahata, diffusé par la chaîne de TV "Arte".

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,actualité,revue,presse,hebdomadaire,janvier,2018,riad sattouf,arabe,futur,festival angoulême,stevenson,cosey,jonathan,hugo pratt,yves frémion,2024,g. ri,mousselet,robida,christophe,georges colomb,savant cosinus,negative space,ru kuhawata,max porter,arte,animation

  • Revue de presse BD (231)

    webzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,avril,2017,actualité,canard enchaîné,fillon,bloomberg businessweek,macron,lepen,bokassa,bérégovoy,petit palais,dessin,expo,jeffrey horvitz,watteau,fragonard,david,boucher,tiepolo,centaure

    Centaure jouant avec des polichinelles, par Tiepolo - dessin cédé par le collectionneur J. Horvitz, afin de se concentrer sur sa collection de dessins français.

    + Le Petit Palais expose jusqu'au 9 juillet une partie de la collection de dessins français du XVIIIe siècle de l'Américain Jeffrey Horvitz, qui compte plus de mille pièces. Après avoir été marchand d'art contemporain à Los Angeles, J. Horvitz entama une collection de dessins anciens italiens et français dans les années 80. Il a revendu ses dessins italiens il y a une dizaine d'années pour se concentrer sur sa collection française, qui compte notamment des dessins de Watteau, Boucher, Fragonard et David.

    + Sous le titre : "Le canard qui a coupé les ailes de Fillon", l'hebdomadairewebzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,avril,2017,actualité,canard enchaîné,fillon,bloomberg businessweek,macron,lepen,bokassa,bérégovoy,petit palais,dessin,expo,jeffrey horvitz,watteau,fragonard,david,boucher,tiepolo,centaure,faber-castell,concours,philgreff,blog-bd,coquillard,saint-jacques,compostelle,pèlerinage,lb,exp,lyon,arte,anarchisme,tancrède ramonet,lcp,proudhon,daumier,marx,capitalisme,charivari,huskmitnavn "Bloomberg Businessweek" (10-23 avril) décrit "Le Canard enchaîné" ["The Chained Duck"] à ses lecteurs américains comme tranchant avec l'austérité des titres dédiés à l'actualité politique comme le "Washington Post" aux Etats-Unis, le "Times of London" en Angleterre ou le "Frankfurter Allgemeine Zeitung" en Allemagne. "Bloomberg" décrit comment le "Canard" a torpillé la candidature du candidat conservateur (sic) François Fillon, menaçant aussi E. Macron et M. Le Pen par ses révélations. Il cite parmi les affaires les plus retentissantes dans l'histoire du "Canard", les bijoux offerts par Bokassa à Giscard-d'Estaing ou la révélation du prêt sans intérêt consenti à P. Bérégovoy.

    Pour dire à quel point les élites politiques françaises scrutent le "Canard" et redoutent ses "scoops", "Bloomberg" cite le président F. Hollande lors d'un récent conseil des ministres : - Heureusement que le "Canard" ne paraît que toutes les semaines !

    L'hebdomadaire économique s'étonne du pouvoir persistant du "Canard enchaîné" à l'heure de la presse d'actualité politique en ligne ("Huffington Post", "BuzzFeed"). "Avec un tirage hebdomadaire de 400.000 ex. vendus à 1, 20 euros chacun, "Le Canard" a engrangé 25 millions d'euros en 2015 et fait 2 millions d'euros de bénéfice.", précise cet hebdo porté sur les chiffres.

    En revanche "Bloomberg" ne mentionne pas la subvention publique (indirecte) du "Canard" à hauteur de 500.000 euros environ par an. Invoquée par le parti de F. Fillon pour contre-attaquer, cette information est pourtant révélatrice du fonctionnement de la presse française, autant que le scoop du "Canard" l'est du fonctionnement de l'institution parlementaire.

    + "Arte" diffuse un long documentaire sur le courant de pensée/et ou révolutionnaire anarchiste, dont l'ouvrier-typographe français Proudhon rédigea le premier manifeste, enwebzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,avril,2017,actualité,canard enchaîné,fillon,bloomberg businessweek,macron,lepen,bokassa,bérégovoy,arte,anarchisme,tancrède ramonet,lcp,proudhon,daumier,marx,capitalisme,charivari,petit palais,dessin,expo,jeffrey horvitz,watteau,fragonard,david,boucher,tiepolo,centaure,faber-castell,concours,philgreff,blog-bd,coquillard,saint-jacques,compostelle,pèlerinage,lb,exp,lyon,caricaturiste écrivant que "La propriété, c'est le vol." Bizarrement, la chaîne de télévision officielle de l'Assemblée nationale "LCP" (dirigée par Marie-Eve Malouine) est coproductrice de ce documentaire plutôt élogieux à l'égard d'une cause, la moins laïque et républicaine possible, qui plus est en période de campagne électorale, processus dont les anarchistes considèrent qu'il n'est qu'un simulacre démocratique.

    L'anarchisme a souvent croisé le chemin de l'art moderne, dans la mesure où les artistes ont souvent accusé la bourgeoisie industrielle d'être ennemie de l'art et d'oeuvrer insidieusement à sa destruction.

    La première partie du documentaire s'attache à décrire le courant anarchiste comme un courant d'émancipation du prolétariat opprimé par la bourgeoisie industrielle, prônant tantôt l'émancipation par la science, tantôt par la révolte armée en désespoir de cause ; réprimées par les forces de l'ordre républicaines, les tentatives de révolte anarchistes s'achèvent dans des bains de sang et une répression féroce à faire pâlir de jalousie Bachar El Assad.

    Ce documentaire incite à se poser la question suivante : - en dépit du déséquilibre criant des forces en faveur de l'ordre public républicain, fasciste ou soviétique, qu'est-ce qui peut faire que l'anarchisme perdure, si ce n'est en Occident, où l'argent dicte sa loi, du moins dans les régions du monde où l'esclavage persiste ? La réponse à cette question est assez simple : l'iniquité, tant qu'elle persiste, consacrée à travers la propriété ou l'Etat, continue de susciter l'anarchisme comme une réponse ou une tentative de réponse à un problème sur lequel la science politique reste muette.

    Les solutions politiques d'inspiration marxiste, mises en oeuvre par des régimes populistes, ont échoué à triompher de l'iniquité ; néanmoins la démonstration par Marx de l'iniquité des régimes bourgeois républicains, renouvelée voire accrue à travers le capitalisme, continue d'être corroborée par des faits que la presse bourgeoise a bien du mal à dissimuler, malgré sa vocation à noyer le poisson sous un déluge d'informations le plus souvent anecdotiques.

    C'est un lieu commun de considérer l'anarchisme comme un courant de pensée ou un mouvement utopique ; cependant l'effort politique pour faire taire définitivement l'anarchisme semble tout aussi utopique.

    (Docu. en deux volets par Tancrède Ramonet diffusé encore quelques jours) (Caricature ci-dessus de Proudhon doté d'une auréole, par Daumier, parue dans "Le Charivari" en 1849.)

    + La marque de crayons Faber-Castell organise un concours de dessin entre étudiants en écoles d'art, qui peuvent "poster" leurs dessins sur Instagram, en ajoutant le "hashtag" #ASW17ByFaberCastell et concourir ainsi jusqu'au 16 avril.

    Puisque le thème de ce concours est le "dessin", on note que ce mot ne veut plus dire grand-chose aujourd'hui ; le dessin a perdu son caractère de "leçon de physique", qui le rapprocha du langage scientifique ; son apprentissage permettait aux artistes, apprenant l'anatomie de façon plus ou moins empirique, d'insuffler la vie à leurs oeuvres. Le registre de l'artiste danois Huskmitnavn est très différent, puisqu'il se sert du crayon et du papier pour créer une illusion d'optique amusante.

    Comme tout est dessin, plus rien ne l'est, et les professeurs de BD doivent rappeler à leurs élèves (parfois de façon fastidieuse), que la BD est avant tout un art de raconter.

    webzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,avril,2017,actualité,canard enchaîné,fillon,bloomberg businessweek,macron,lepen,bokassa,bérégovoy,arte,anarchisme,tancrède ramonet,lcp,proudhon,daumier,marx,capitalisme,charivari,petit palais,dessin,expo,jeffrey horvitz,watteau,fragonard,david,boucher,tiepolo,centaure,faber-castell,concours,huskmitnavn,philgreff,blog-bd,coquillard,saint-jacques,compostelle,pèlerinage,lb,exp,lyon,caricaturiste

    + Auteur de BD et illustrateur, Philgreff tient un blog-bd, quotidiennement mis à jour, où différentes rubriqueswebzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,avril,2017,actualité,canard enchaîné,fillon,bloomberg businessweek,macron,lepen,bokassa,bérégovoy,petit palais,dessin,expo,jeffrey horvitz,watteau,fragonard,david,boucher,tiepolo,centaure,faber-castell,concours,philgreff,blog-bd,coquillard,saint-jacques,compostelle,pèlerinage,lb,exp,lyon,caricaturiste se succèdent (strips, croquis, planches de BD) ; depuis quelques semaines, Philgreff publie "Coquillards", un feuilleton-BD racontant son pèlerinage à St-Jacques-de-Compostelle avec un copain (en partant de Vendée, en 2000). Comme Philgreff et son pote ne sont pas très catholiques, mais surtout désireux de rompre avec leur train-train quotidien, ils reprennent à leur compte le sobriquet de "coquillards", dont un curé rencontré en chemin les affuble; on nommait "coquillards" autrefois les brigands qui détroussaient les pèlerins de passage. Première page ici.

    + Notre collaborateur LB, également pigiste à "Siné-Mensuel" depuis quelques mois, expose ses dessins à Lyon pendant un mois en compagnie de confrères caricaturistes.

    webzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,avril,2017,actualité,canard enchaîné,fillon,bloomberg businessweek,macron,lepen,bokassa,bérégovoy,arte,anarchisme,tancrède ramonet,lcp,proudhon,daumier,marx,capitalisme,charivari,petit palais,dessin,expo,jeffrey horvitz,watteau,fragonard,david,boucher,tiepolo,centaure,faber-castell,concours,philgreff,blog-bd,coquillard,saint-jacques,compostelle,pèlerinage,lb,exp,lyon,caricaturiste

  • Revue de presse BD (212)

    webzine,bd,gratuit,fanzine,zébra,bande-dessinée,actualité,revue,presse,hebdomadaire,décembre,2016,walter foolz,atd quart-monde,pauvrophobie,richophobie,van gogh,gauguin,arte,arles,documentaire,andrea gräfenstein,charlie-hebdo,marcel wagner,minka schneider,allemagne,subversif

    (Volkswagen derrière Merkel : - un nouveau pot et c'est reparti pour 4 ans - dessin de Walter Foolz)

    + On doit se pincer pour y croire : pourtant ça y est, le premier numéro de "Charlie-Hebdo" traduit en allemand vient de paraître.

    Le journaliste allemand Marcel Wagner, qualifiant au passage "Charlie-Hebdo" "d'institution", se demande si les Allemands connaissent assez la politique française pour s'intéresser à ses caricatures et, à l'inverse, si les caricaturistes de "Charlie-Hebdo" ont une connaissance suffisante de la politique allemande ?

    "Charlie-Hebdo" fera-t-il rire les Allemands, s'interroge aussi Marcel Wagner ? A quoi Minka Schneider, responsable de l'édition allemande, répond que "Charlie-Hebdo" se situe plutôt au niveau de l'humour noir que de l'humour gras à se taper sur les cuisses.

    + Van Gogh est à la Une, par suite de la découverte et publication d'un carnet de dessins inédits fournissant des indications précieuses sur la technique de l'artiste.

    La chaîne "Arte" diffuse justement en ce moment un documentaire d'une heure (par Andreas Gräfenstein, 2016, visible en replay juqu'au jeudi 9/12), qui se focalise sur la confrontation entre Van Gogh et Gauguin à Arles, où se dernier se rendit à l'invitation de son confrère néerlandais ; la confrontation des deux artistes, aux personnalités très différentes, s'acheva par la blessure grave de Van Gogh à l'oreille. En faisant valoir la thèse du coup d'épée porté par Gauguin à Van Gogh, tout en faisant planer le doute sur le suicide de Van Gogh, le documentaire laisse entrevoir à quel point l'histoire de l'art est une discipline peu scientifique, c'est-à-dire peu historique, où la légende occupe une large place (VVG est parfois surnommé "le Christ de l'art moderne"). Plus religieuses qu'artistiques d'ailleurs apparaissent les vocations de Van Gogh et de Paul Gauguin, cela bien que les thèmes religieux à proprement parler soient pratiquement absents d'oeuvres très personnelles et largement méprisées du vivant de ces artistes, dont les carrières posthumes constituent une sorte de résurrection.  

    + L'association philanthropique ATD Quart-monde produit actuellement une bande-dessinée contre ce qu'elle appelle la "pauvrophobie", c'est-à-dire la peur des pauvres et les réactions violentes qu'elle entraîne parfois.

    De nos jours, la pauvreté est une notion très mal définie : par des statistiques, qui ne donnent qu'une idée relative de la pauvreté ; la différence s'est estompée entre la notion de pauvreté et celle de misère (la misère est une contrainte, tandis que la pauvreté ne l'est pas nécessairement) ; cela s'explique par le fait que la peur de la pauvreté est devenue dans les pays occidentaux/capitalistes facteur de solidarité sociale. C'est donc tout une culture que ATD Quart-monde devra renverser, non seulement quelques préjugés.

    A noter qu'il existe déjà quelques albums de BD pour lutter contre la "richophobie", notamment la série "Largo Winch".

    + Les tribunaux ont lourdement condamné la société qui a publié dans le courant de l'année 2016 plusieurs numéros d'un journal intitulé "Hara-Kiri", "empruntant" son titre à la publication créée par F. Cavanna et le Pr Choron. On peut rire de tout dans ce pays, mais de là à se moquer ouvertement de la propriété intellectuelle et du droit moral des auteurs !...

    + Exposition prochainement (15-31 déc.) à la galerie Claire Corcia (Paris, 3e arr.) des oeuvres de Burlingue, dessinateur et peintre satirique, en compagnie d'autres artistes.

    webzine,bd,gratuit,fanzine,zébra,bande-dessinée,actualité,revue,presse,hebdomadaire,décembre,2016,atd quart-monde,pauvrophobie,richophobie,van gogh,gauguin,arte,arles,documentaire,andrea gräfenstein,charlie-hebdo,marcel wagner,minka schneider,allemagne,subversif,walter foolz,hara-kiri,choron,cavanna,burlingue,expo,galerie,claire corcia,paris

    dessin de Burlingue

  • Revue de presse BD (198)

    Après une pause estivale, la revue de presse BD hebdo reprend !

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,revue,presse,actualité,août,2016,hebdo,arte,hugo pratt,ugo prat,fasciste,thierry thomas,documentaire,milton caniff,didier savard,mandryka,dick hérisson,pinochet,parodie,tintin,objectif monde,élysée montmartre,maupassant,toulouse-lautrec,jean renoir,le masque,gustave hervé,quat'z'arts,urtikan,cambon,djihad,jo

     + Au début de l'été, on a appris la mort de Didier Savard (4 juillet) ; à l'arrêt depuis plus de dix ans pour cause de maladie grave, cet auteur de BD s'était fait connaître avec les aventures d'un détective, Dick Hérisson, (commandées par Mandryka). D. Savard publia aussi une biographie satirique du dictateur Pinochet et une parodie de Tintin (autorisée par les très scrupuleux et procéduriers ayants-droits de Hergé).

    + La chaîne de télé "Arte" propose un documentaire d'une heure sur Hugo Pratt par Thierry Thomas (visionnable en "replay" jusqu'au 1er sept.). Rejeton d'un cadre éminent du parti fasciste italien, Ugo Prat fut néanmoins embauché par le journal "Pif", organe de presse pourvoyeur de fonds du parti communiste. Cette origine familiale sulfureuse incita Hugo Pratt à se dissimuler derrière un tas d'affabulations qui ont contribué à sa renommée et au caractère énigmatique de son héros le plus fameux, Corto Maltese.

    H. Pratt avait un point de vue original sur l'aventure, étant lui-même une sorte d'aventurier et de globe-trotter, ce qui est assez rare parmi les auteurs de romans d'aventure (les auteurs de BD ont le plus souvent une vie quasi-monacale). Les adolescents, lecteurs des romans de Pratt, devinent que Corto Maltese n'est pas un héros de carton-pâte comme Tintin ou Spirou.

    H. Pratt se définissait comme "un dessinateur expressionniste" ; il s'inspira beaucoup de l'Américain Milton Caniff pour le dessin ; mais si les scénarios de Caniff ("Terry et les Pirates") sont assez grossiers, au niveau de la propagande patriotique américaine, en revanche Pratt a réussi à instiller un peu de poésie dans ses BD.

    H. Pratt savait peindre en noir et blanc, il est regrettable que l'éditeur ait pris l'initiative de colorier les planches des albums de Pratt ; ou peut-être est-ce parce que Pratt, grand séducteur, avait fini par embaucher une coloriste ?

    + La gazette d'information du 18e arr. de Paris, publie dans son numéro de cet été un long article sur "L'Elysée Montmartre", à l'occasion de la réouverture de cette salle de spectacle légendaire, inaugurée en 1807 et incendiée en 2011.

    "L'Elysée Montmartre", moins célèbre que le "Moulin Rouge", a pourtant vu l'art moderne éclore. Le "French cancan" fut inventé dans cette antre, et surtout été peint par Toulouse-Lautrec et Jean Renoir ("French cancan"). A la fin du XIXe siècle, "L'Elysée Montmartre" fut un des premiers cours privés de dessin d'après le modèle vivant mixte, les jeunes femmes ne pouvant s'inscrire à l'Ecole des Beaux-Arts. Les étudiants des Beaux-Arts louèrent aussi la salle pour leur premier bal des Quat'z'Arts.

    La salle est aussi mentionnée par Zola, et Maupassant y situa une de ses nouvelles ("Le Masque").

    L'article, exhaustif, nous apprend aussi que "L'Elysée Montmartre", au cours de ces deux siècles d'existence, servit à peu près à tous les usages : non seulement une salle de bal et de concert, mais aussi une infirmerie pendant le siège de Paris par les Prussiens, ou encore une salle de meeting politique antimilitariste : "Il est piquant de constater qu'en tous pays la religion patriotique est introduite dans les cerveaux et dans les nerfs par les mêmes procédés que les religions proprement dites. L'un comme l'autre prend l'enfant dès le jeune âge, avant que son esprit critique n'ait commencé à se former ; les chansons patriotiques remplacent les cantiques." (Gustave Hervé)... mais aussi une salle de gala de boxe et de catch avant et après la seconde guerre mondiale.

    + Le caricaturiste Cambon ("La Lettre du Cadre", "Urtikan"), se souvenant sans doute que les jeux olympiques sont aussi destinés à servir d'entraînement aux soldats (la plupart des athlètes brésiliens sont militaires), a dessiné pour Urtikan une série de dessins cocasses sur le thème du Djihad et des JO, imaginant des épreuves spéciales pour les soldats de l'Etat islamique (14 dessins).

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,revue,presse,actualité,août,2016,hebdo,arte,hugo pratt,ugo prat,fasciste,thierry thomas,documentaire,milton caniff,didier savard,mandryka,dick hérisson,pinochet,parodie,tintin,objectif monde,élysée montmartre,maupassant,toulouse-lautrec,jean renoir,le masque,gustave hervé,quat'z'arts,urtikan,cambon,djihad,jo

  • Revue de presse BD (197)

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,actualité,info,juin,2016,revue,presse,toulouse-lautrec,caricature,cirque,lithographie,lisle-sur-tarn,lehman,dessin,charles de rodat,

    Dessin de Toulouse-Lautrec représentant un cavalier sur une piste de cirque (coll. R. Lehmann)

    "C'était un homme qui avait un oeil. Il était extrêmement attentif aux hommes, aux animaux, aux choses. Et il avait cette aisance magistrale pour les restituer." Charles de Rodat parle ainsi de son grand-oncle le peintre Henri de Toulouse-Lautrec (1864-1901), dont le dessin expressif et ironique se rapproche de la caricature. Toulouse-Lautrec a contribué à redonner un peu de vie à un art français étouffant sous le poids des conventions et ouvert la voie à Picasso.

    Le musée de Lisle-sur-Tarn expose jusqu'au mois d'octobre une série de lithographies représentant diverses scènes de cirque, exécutées par l'artiste de mémoire lors d'une cure de désintoxication à l'alcool ; ces dessins permirent à l'artiste de prouver qu'il avait recouvré ses facultés mentales ("J'ai acheté ma libération avec mes dessins").

    + L'expo sur "L'Art de Morris" proposée au musée de la BD d'Angoulême est ouverte tout l'été. L'expression de "9e art" pour désigner la BD était un brin ironique dans la bouche de Morris, réticent comme un certain nombre de ses confrères (Goscinny, Bretécher) à l'égard des analyses et commentaires universitaires.

    "Lucky Luke" a récemment fait l'objet d'un album-hommage par Matthieu Bonhomme, une sorte de parodie intitulée : "L'Homme qui tua Lucky-Luke" (Dargaud). On est assez loin ici de l'humour des meilleurs albums de "Lucky-Luke", peu nombreux dans la mesure où cette série a été exploitée commercialement jusqu'à la corde. L'humour de M. Bonhomme est plus proche des westerns parodiques, genre réservé aux inconditionnels de ce genre épique. Quant à l'humour de "Lucky-Luke", Morris en donna lui-même la recette en indiquant qu'il reposait sur une part de réalisme (absente dans la plupart des westerns) ; Goscinny, au scénario, s'est souvent appuyé sur des faits ou des événements qui ont émaillé la conquête de l'Ouest américain.

    + En marge du gros festival BD de Lyon, quelques auteurs de BD (dont Gilles Rochier, B-Gnet...) proposent le festival BD "Ta mère la bulle" à Villeurbanne (2 juillet) ; "BD, bière, chips et franche camaraderie" sont au programme, ainsi que des débats autour de la BD.

    + La chaîne de TV "Arte" proposera à partir du mois d'août un petit dessin-animé, tiré de la BD de Dimitri Planchon, "Blaise" ("Fluide-Glacial"). Planchon excelle dans la satire du couple moderne bourgeois flanqué de son ou sa paire de rejetons.

    + Notre fanzine mensuel ne paraît pas pendant les mois de juillet et août, mais vous pouvez consulter librement les derniers numéros parus sur le site de partage de fichiers www.issuu.com (pour s'abonner, écrire à zebralefanzine@gmail.com).

    + Internet permet de découvrir des caricaturistes de la presse étrangère, comme le Suisse Raymond Burki (né en 1949) (dessin ci-dessous), employé pendant de longues décennies par "24 Heures" (quotidien de Lausanne), qui continue de publier des caricatures sur sa page Facebook bien qu'il soit parti à la retraite il y a deux ans. En plus d'être un dessinateur talentueux, Burki est aussi un bon peintre, ce qui est assez rare parmi les dessinateurs de presse (Cabu, par exemple, négligeait cet aspect).

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,actualité,info,juin,2016,revue,presse,toulouse-lautrec,caricature,cirque,lithographie,lisle-sur-tarn,lehman,dessin,charles de rodat,raymond burki,lausanne,24 heures,cabu