Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

septembre

  • César & Brutus

    caricature par Zombi

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,jacques chirac,nicolas sarkozy,enterrement,décès,septembre,2019,obsèques,dessin,presse,satirique,editorial cartoon,zombi

  • Revue de presse BD (328)

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,septembre,2019,musée maillol,douanier rousseau,camille senlis,bombois,rené rimbert,louis vivin,van gogh,hergé,formula bula,blutch,médiathèque

    Athlète de foire par C. Bombois

    + Le musée Maillol accueille jusqu'au mois de janvier les "maîtres de l'art naïf" ; entre guillemets, car les représentants de l'art naïf n'ont jamais été considérés comme des "maîtres". Si le nom du Douanier Rousseau et ses jungles peuplées d'animaux sont assez célèbres, ce n'est pas le cas de Séraphine de Senlis, Louis Vivin, Camille Bombois, René Rimbert... classés avec le Douanier parmi les "naïfs".

    Autodidactes, méprisés par la critique d'art, issus de milieux modestes (ouvriers ou employés) : le parallèle est tentant avec les auteurs de bande dessinée, que l'on réhabilite aussi "post-mortem".

    Que manque-t-il à la peinture naïve et à la bande dessinée qui les dévalue ? Si, contrairement à la satire, l'art naïf et la bande dessinée ne s'attaquent pas directement au discours élitiste, du moins sont-ils impropres à la soutenir. Les festivités républicaines du Douanier Rousseau étaient déjà démodées de son temps.

    L'exemple de Van Gogh est éclairant : son art possède quelques caractéristiques de l'art naïf, mais la personnalité de Van Gogh, la légende dorée brodée à partir de sa fin dramatique, non son art, propulsent Van Gogh au rang d'artiste majeur ; "post-mortem" une fois de plus.

    Le travail de blanchiment de l'oeuvre d'Hergé est éclairant lui aussi : il ne suffit pas que "Tintin" ait diverti des millions d'enfants, il faut encore qu'il soit aussi "sophistiqué" que Proust, que sa technique de bédéaste soit élevée au rang du style ou de la syntaxe ; alors seulement il peut être adoubé comme les chanteurs de variété britanniques sont anoblis par la Reine d'Angleterre.

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,septembre,2019,musée maillol,douanier rousseau,camille senlis,bombois,rené rimbert,louis vivin,van gogh,hergé,formula bula,blutch,médiathèque

    + Info signalée par l'Enigmatique LB : le festival de BD parisien Formula Bula (programme ici) s'étend jusqu'au 29 septembre et jusqu'à l'école des Beaux-Arts de Rennes (pour ceux qui ne craignent pas les acouphènes).

    - Expo. Blutch à la médiathèque Françoise Sagan (Paris) pour les amateurs.

  • Revue de presse BD (327)

    webzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,caricature,actualité,presse,revue,hebdomadaire,septembre,2019,st-just-le-martel,festival,delambre,steve bell,the guardian,télégramme,laurel,success story,californie

    + Dédié à la caricature, le 38e festival de St-Just-Le-Martel se tiendra du 28 septembre au 6 octobre. Lauréat en 2018, le caricaturiste Delambre signe l'affiche cette année, où figure la vache (symbole républicain ?) décernée chaque année au lauréat.

    Au programme, de nombreux auteurs exposés, français ou étrangers comme Steve Bell ("The Guardian"), ainsi que des expos thématiques ; dont une sur les réseaux sociaux, qui représentent de plus en plus la seule alternative au discours social-démocrate dominant.

    webzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,caricature,actualité,presse,revue,hebdomadaire,septembre,2019,st-just-le-martel,festival,delambre,steve bell,the guardian,télégramme,laurel,success story,californie

    + Comme l'indique "Le Télégramme", Laurel, auteur de BD visant plus particulièrement un public féminin "affole les compteurs". En effet elle s'apprête à lancer une souscription pour financer la publication de son troisième album ("Californid") après avoir recueilli la coquette somme de 700.000 euros lors des deux précédentes souscriptions (cumulées).

    Cette "success story" est d'autant plus remarquable que le métier d'auteur de BD est une des professions les plus mal payées - faire des ménages est plus rentable -, ce qui explique que la récupération de la BD par les pouvoirs publics a le don d'irriter certains auteurs.

    On devine que cette mère de famille naguère exilée en Californie avec son compagnon et ses enfants (thèmes de ses BD) est non seulement douée pour la BD mais aussi pour le "marketing viral" via les réseaux sociaux.

  • Revue de presse BD (326)

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,septembre,2019,beaux-arts,vincent bernière,manga,jean-jacques lequeu

    Jeune homme à l'expression assez indéfinissable, par Jean-Jacques Lequeu.

    + Le magazine "Beaux-Arts" consacre presque un numéro entier (août 2019) à la représentation des émotions humaines. Vincent Bernière traite le cas de la bande dessinée, où le registre des émotions est pratiquement codifié. "Un autre élément essentiel explique pourquoi la bande dessinée est un véhicule idéal pour représenter les sentiments de personnages en quelques traits : la caricature.

    Tout au long du XIXe siècle, elle emprunte avec la bande dessinée des chemins parallèles."

    Cependant les mangas japonais sont bizarrement placés en exergue de ce chapitre : leur force d'expressivité est quasiment nulle. Le niveau de subtilité psychologique des mangas est, le plus souvent, à l'instar des "comics" américains, quasiment au niveau du roman-photo italien.

    Pratiquement on peut parler de matériel pornographique en ce qui concerne 90% des mangas, en parfaite adéquation avec la société de consommation par conséquent.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,septembre,2019,beaux-arts,vincent bernière,manga,jean-jacques lequeu,forum,images,bédérama,patrice leconte,concombres amers,cinéma,propagande

    + Le Forum des Images (Paris, forum des Halles) organise le premier festival "Bédérama" (27-29 septembre) destiné à souligner les rapports entre la BD et du cinéma. Sur le plan technique, BD et cinéma ont quelques points communs. Il y a quelques exemples de reconversion, comme celle du cinéaste Patrice Leconte ("Les Bronzés"), ex-dessinateur de BD.

    On sait le tort causé à la science, en particulier l'Histoire, par la propagande cinématographique, principal vecteur du roman ou du récit national. A tel point que le cinéma mériterait d'être qualifié d'arme de guerre.

    La bande dessinée échappe plus facilement à la propagande. Ainsi la récente BD "Concombres amers" à propos du conflit cambodgien parvient à une synthèse assez objective.

    On doit plutôt se réjouir qu'un scénariste talentueux comme R. Goscinny n'ait pas ou peu songé au cinéma.

  • Revue de presse BD (325)

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,actualité,revue,presse,hebdomadaire,septembre,2019,éric blair,georges orwell,dargaud,sébastien verdier,voltaire,biopic,philippe richelle,clément oubrerie

    + Voltaire a de nouveau les honneurs d'un "biopic" en cette rentrée scolaire, par Philippe Richelle et Jean-Michel Beuriot (Casterman), après le "Voltaire amoureux" de Clément Oubrerie en plusieurs tomes, commencé en 2017. Ces albums proposent un portrait contrasté, assez éloigné du culte de la personnalité de l'auteur de "Candide" (son meilleur ouvrage, le moins démodé).

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,actualité,revue,presse,hebdomadaire,septembre,2019,éric blair,georges orwell,dargaud,sébastien verdier,voltaire,biopic,philippe richelle,clément oubrerie,zola,méliane marcaggi,alice chemana,siné-mensuel,actuabd

    + Originalité du sort fait à E. Zola par ses biographes-BD (Alice Chemana & Méliane Marcaggi), aussi dans les rayons des libraires en cette rentrée, le romancier naturaliste partage la vedette avec sa femme... ou plutôt ses femmes car il était polygame.

    Cette BD s'attache à démontrer ce que l'on savait déjà, à savoir que beaucoup d'hommes ne seraient rien sans leur(s) femme(s).

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,actualité,revue,presse,hebdomadaire,septembre,2019,éric blair,georges orwell,dargaud,sébastien verdier,voltaire,biopic,philippe richelle,clément oubrerie,zola,méliane marcaggi,alice chemana,siné-mensuel,actuabd

    + Une épaisse biographie en BD de l'essayiste Georges Orwell (Eric Blair de son vrai nom) est parue chez Dargaud au printemps dernier. Celle-ci retrace pour le grand public l'existence d'Orwell, l'un des essayistes les plus originaux du XXe siècle, qui pointa notamment à travers des romans d'anticipation la privation accrue de liberté dans la société occidentale, de plus en plus collectiviste, fustigeant l'individualisme et même parfois la solitude.

    L'existence d'Orwell fut marquée par le dégoût de la politique impérialiste britannique, mais aussi la guerre d'Espagne à laquelle il participa comme volontaire, la pauvreté et la maladie qui furent des obstacles à son travail de critique.

    Le style américain du dessinateur Sébastien Verdier est un peu lourd. Cependant plusieurs auteurs renommés ont participé à l'ouvrage en illustrant (Larcenet, Julliard, Blutch...).

    En conclusion, les auteurs dénoncent curieusement la "récupération" de l'oeuvre d'Orwell par les partis d'extrême-gauche et d'extrême-droite. Dans la mesure où les partis libéraux qui exercent le pouvoir proposent "l'intelligence artificielle" et les algorithmes comme solution à tous les maux, la récupération des partis contestataires ne surprend guère.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,actualité,revue,presse,hebdomadaire,septembre,2019,éric blair,georges orwell,dargaud,sébastien verdier,voltaire,biopic,philippe richelle,clément oubrerie,zola,méliane marcaggi,alice chemana,siné-mensuel,actuabd

    + Le site belge "Actuabd" relaie l'appel du précaire "Siné-Mensuel" aux dons.

  • Revue de presse BD (285)

    webzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,actualité,revue,presse,hebdomadaire,septembre,2018,siné-mensuel,anniversaire,jean-marie laclavetine,caricaturiste,philippe val,bhl

    + "Le Siècle des Lumières est hélas révolu !" Siné.

    Pour fêter les dix ans de "Siné-Mensuel" (dont quelques années de parution hebdo) vient de paraître un épais hors-série. Il regroupe pléthore de signatures de caricaturistes & chroniqueurs enrôlés par Siné dans son ultime combat utopique (pour le triomphe de l'intelligence sur la connerie).

    Comme dit Jean-Marie Laclavetine en préambule : grâce soit rendue à Philippe Val et BHL pour avoir offert à Siné une retraite à sa mesure (celle d'un type trop entier pour composer avec la mort).

    La part belle est faite dans ce hors-série aux charges humoristiques de Siné, dessinées ou calligraphiées. A juste titre car "Siné-Mensuel" n'a pas de véritable stratégie partisane ; c'est plutôt un journal adossé à la personnalité de son fondateur, assénant swings et directs comme un boxeur monté une dernière fois sur le ring avant de tirer sa révérence (en 2016).

    webzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,actualité,revue,presse,hebdomadaire,septembre,2018,siné-mensuel,anniversaire,jean-marie laclavetine,caricaturiste,philippe val,bhl,angoulême,festival,richard corben,affiche

    + L'affiche du festival de BD d'Angoulême est en général dessinée par le lauréat de l'année précédente et lui seul. L'organisation a édicté une nouvelle règle, proposant pour l'édition 2019 trois affiches différentes. Probable qu'on cherche ici à compenser l'effet repoussant de l'affiche de Richard Corben, lauréat en 2018.

    Bien entendu le communiqué officiel fournit une toute autre raison : - Comme les dernières éditions l’ont démontré, le Festival s’engage activement dans l’accueil et la promotion d’un 9e Art toujours plus avide de nouvelles cultures, de nouveaux genres et de nouveaux publics... blablabla.

    webzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,actualité,revue,presse,hebdomadaire,septembre,2018,siné-mensuel,anniversaire,jean-marie laclavetine,caricaturiste,philippe val,bhl,angoulême,festival,richard corben,affiche,bastien vivès,glénat,petit paul,pédophilie,balthus

    + Les enseignes "Gibert-Joseph" et "Cultura" ont retiré de leurs rayons un album de Bastien Vivès récemment paru, "Petit Paul", à la demande de clients accusant cet album d'incitation à la pédophilie. L'auteur et l'éditeur (Glénat) se défendent d'une telle intention et se retranchent derrière l'humour. La BD est parue dans une collection qui veut marier humour et sexualité.

    Le sujet de la pédophilie est un sujet particulièrement sensible, tout comme celui du harcèlement sexuel. On se souvient d'une pétition lancée l'année dernière aux Etats-Unis pour demander le retrait du musée de New York d'une toile à connotation pédophile de Balthus.

    L'hypocrisie est de tous les côtés dans ce genre d'affaire : du côté de l'éditeur, qui utilise l'argument libéral éculé de la "libération sexuelle", alors que la sexualité est avant tout une question d'instinct et non de choix ; mais aussi du côté des défenseurs des enfants, bien plus exposés à la violence pornographique désormais par le biais des ordinateurs, tablettes et téléphones, dont l'accès est facilité.

    webzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,actualité,revue,presse,hebdomadaire,septembre,2018,siné-mensuel,anniversaire,jean-marie laclavetine,caricaturiste,philippe val,bhl,angoulême,festival,richard corben,affiche,bastien vivès,glénat,petit paul,pédophilie,balthus,formula bula,françoise sagan,pétillon,goossens,ungerer

    + Le festival de BD gratuit "Formula Bula" (29 et 30 sept.) revendique une programmation éclectique. Un peu moins de vingt petits éditeurs indépendants seront présents.

    "Je suis tombé dedans quand j'étais petit" : une expo. sur ce thème regroupe des oeuvres de T. Ungerer, D. Goossens, Blutch, Gilles Rochier, Pétillon, Anouk Ricard...

    A la médiathèque F. Sagan (Paris Xe). 

  • Revue de presse BD (284)

    + Grosse campagne de pub pour le coca-cola cette semaine dans le métro parisien (plusieurs stationswebzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,septembre,2018,jul,silex & the city,macron,sartre,beauvoir,coca-cola,kanako,métro,paris,communisme,roosevelt entièrement tapissées) ; compte tenu des méfaits de cette boisson sur l'organisme (en particulier celui des jeunes enfants), on est surpris que le ministère de la Santé n'ait pas censuré une telle réclame...

    Aussi surprenante dans cette campagne, dessinée par l'illustratrice japonaise Kanako Kuno, l'utilisation du couple Sartre & Beauvoir, installé à une terrasse de café ; on se souvient peut-être en effet que Sartre & Beauvoir comptent parmi les chantres zélés du communisme stalinien, notoirement antiaméricain.

    Néanmoins Sartre ne dédaigna pas l'invitation du président Roosevelt à séjourner aux Etats-Unis en 1945, date à laquelle le philosophe-dramaturge s'enticha opportunément du général de Gaulle. Le célèbre philosophe eut sans doute alors l'occasion de siroter la boisson nationale des Etats-Unis.

    webzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,septembre,2018,jul,silex & the city,macron,sartre,beauvoir,coca-cola,kanako,métro,paris,communisme,roosevelt

    "L'Homme de Cro-Macron" : on dit que les plaisanteries les meilleures sont les plus courtes ? Le bédéaste Jul n'en a cure puisqu'il tire sur le fil de la même plaisanterie depuis plusieurs années.

    Dans le tome 8 de sa série "Silex in the City", Jul s'en prend (mollement) au président Macron, après avoir accepté récemment l'invitation du président français à l'accompagner en Chine à l'occasion d'un voyage officiel.

    Est-ce qu'on ne peut pas considérer la satire de Jul comme une satire officielle, dont le gouvernement chinois pourrait s'inspirer pour pouvoir se prévaloir à son tour de la "liberté d'expression" ?

    webzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,septembre,2018,jul,silex & the city,macron,sartre,beauvoir,coca-cola,kanako,métro,paris,communisme,roosevelt,les échos,cahuzac,procès,richophobie,lécroart,pinçon-charlot,violence,riches

    + Le quotidien "Les Echos" (propriété de LVMH) -quotidien qui "bouscule les lignes" (sic)- proteste contre la "richophobie" d'un album de BD dessiné par Lécroart et écrit par un couple d'universitaires, Michel et Monique Pinçon-Charlot.

    Le journaliste des "Echos" (Julien Damon) accuse notamment cette BD qui met en scène les déboires judiciaires du couple Cahuzac d'être un ouvrage "militant". De la part d'un journaliste de la presse dite "économique", c'est plutôt gonflé car cette presse est remplie de projections et de calculs économiques le plus souvent invalidés par les faits ; il n'y a aucune raison pour prendre ladite "science économique" plus au sérieux que l'astrologie.

    Avec "La Violence des Riches" (2013) les Pinçon-Charlot ont cherché à attirer l'attention sur une violence minimisée voire dissimulée en Occident. Cette violence, plus discrète que la violence physique puisqu'elle passe par des moyens de contrainte plus abstraits, n'a pas moins des conséquences dévastatrices. Un certain nombre d'actes violents plus spectaculaires ne sont que des répliques à la violence des riches ou de l'Etat.