Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

picasso - Page 3

  • Le Caravage*

    Milo Manara compte pas mal d’admirateurs parmi les adolescents adeptes des pratiqueswebzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,critique,kritik,milo manara,le caravage,hugo pratt,giuseppe bergman,poussin,stendhal,ruskin,tintoret,rembrandt,picasso masturbatoires. Il a en effet bâti sa carrière sur son habileté à dessiner des femmes nues, sous toutes les coutures, dans des bandes-dessinées érotico-pornographiques sans cesse rééditées. Parfois Manara ajoute une pointe d’humour à son propos égrillard.. Avant M. Houellebecq, il a suggéré de façon ironique que le tourisme sexuel est la première motivation des Occidentaux qui voyagent dans les pays du tiers-monde, sous divers prétextes—l’aventure, une cause humanitaire, etc.  (cf. « Giuseppe Bergman »), se moquant au passage de son ami Hugo Pratt, globe-trotteur invétéré qui avait « une femme dans chaque port ».

    C’est une tâche bien différente que lui a confié Glénat, de mettre la vie du peintre et propagandiste catholique Caravage en scène, et le résultat est, il faut bien dire, un ratage complet.

    Lire la suite

  • Les Ménines****

    La bande-dessinée « Les Ménines » paraît en parallèle de l’exposition « Velasquez » qui se tient auwebzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,kritik,critique,les ménines,vélasquez,futuropolis,santiago garcia,javier olivares,habsbourg,antonio vallejo,picasso,goya,dali,josé ribera,rubens,titien,flaminia triumfi,vénus au miroir,les ménines Grand Palais jusqu’au 23 août 2015.

    C’est un excellent complément qui permet de bien comprendre l’itinéraire assez peu connu de Vélasquez sans tomber dans l’anecdotique. Le scénario de Santiago Garcia parvient à conjuguer rythme, vérité historique et sauts à travers le temps, tout en proposant une réflexion sur le rôle du peintre et la trace qu’il laisse.

    Le « peintre des peintres » (dixit Manet quelques siècles plus tard), naît en 1599  et trace son sillon, conscient de son talent et indépendant des modèles traditionnels de l’époque. Il deviendra le grand maître espagnol de la peinture baroque, éclipsant tous ses concurrents. Aujourd’hui on compte à peine une centaine d’œuvres de sa main pour plus de 40 ans de carrière.

    On y voit sa formation à Séville auprès de Pacheco, peintre local et futur beau-père. Sont vantés son sens du volume, proche de la sculpture et sa capacité à rendre le réel et les matières. Des bodegons (natures mortes) aux portraits, il parvient, tel Apelle*, à faire croire à ses contemporains qu’ils se trouvent dans la même pièce que les modèles de ses tableaux. Ces qualités lui valent les faveurs de la monarchie.

    Grâce à l’entremise du puissant premier ministre, le comte-duc d’Olivares, compatriote sévillan, il endosse diverses charges protocolaires et parvient à réaliser son rêve, devenir chevalier de l’ordre de Saint-Jacques, la plus prestigieuse distinction en Espagne.

    Lire la suite

  • Revue de presse BD (111)

    webzine,gratuit,zébra,bd,fanzine,bande-dessinée,actualité,revue de presse,hebdomadaire,111,musée,montmartre,expo,picasso,clément oubrerie,julie birmant,kitsch,zombies néchrologies,le figaro,censure,diffamation,françois hollande,polar,cinéphile,philgreff,devinette,thebookedition

    + Le Musée de Montmartre propose une exposition autour de la bd en quatre volumes sur Picasso par Julie Birmant et Clément Oubrerie (jusqu'au 31 août) : planches originales, photos d'époque, toiles de maîtres montmartrois... Clément Oubrerie a su éviter le kitsch dans lequel le cinéma tombe dès qu'il s'agit de montrer Montmartre.

    + Sous prétexte qu'elle dresse un portrait de François Hollande peu flatteur ("Un bourgeois moralisateur portant les oripeaux du peuple") et de quelques autres grosses légumes, faut-il censurer le polar en BD "Zombies néchrologies", s'interroge "Le Figaro" ? Le président de la République n'a pas porté plainte pour diffamation.

    + Jamais à court d'idées et de projets, l'illustrateur Philgreff propose chez "Thebookedition" cinquante devinettes pour les cinéphiles : à l'aide de quelques dessins, le but du jeu est de retrouver les titres de classiques du cinoche.

    + Le dessin de la semaine, intitulé Made in China, est signé Julien Gutieres et il est extrait de son bordelijistan :

    webzine,gratuit,zébra,bd,fanzine,bande-dessinée,actualité,revue de presse,hebdomadaire,111,musée,montmartre,expo,picasso,clément oubrerie,julie birmant,kitsch,zombies néchrologies,le figaro,censure,diffamation,françois hollande,polar,cinéphile,philgreff,devinette,thebookedition,dessin,julien gutieres,bordelijistan

  • Revue de presse BD (101)

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,revue de presse,hebdomadaire,101,picasso,sauvetage,musée,alain finkielkraut,nietzsche,marx,opéra,racine,moderne,art,macabre,bourgeois,académie,voltaire,gérard depardieu,moderne,collection,télérama,jeun,trophée,plantu,le monde,censure,caricaturiste,bayard,benoit xvi,marianne,europe,marie-couche-toi-la,vierge,féministe,ruppert,mulot,technique du périnée,éjaculation,coit,9e art

    + Cette scène de plage dramatique signée Picasso (Le Sauvetage) s'est vendue à un prix astronomique la semaine dernière. Au grand dam de l'héritier du peintre, les travaux du musée Picasso ont pris du retard et il ne rouvrira ses portes qu'au mois de septembre prochain.

    + L'académicien fraîchement élu Alain Finkielkraut a repris son antienne contre la bande-dessinée ; selon lui, elle est un art mineur ; or notre philosophe déplore la disparition de la hiérarchie et des classements artistiques. Le hic, c'est que Finkielkraut n'a pas lui-même les idées très claires sur le sujet. Il ne condamne pas l'art moderne au bénéfice de l'antique, comme Nietzsche, sous prétexte que la culture moderne serait macabre et infectée d'idées chrétiennes ; pas plus Finkielkraut ne méprise comme Marx l'opéra ou le théâtre de Racine, divertissements typiquement bourgeois. Bref, Finkielkraut a le goût du critère pour le critère, tel un maniaque. Son mépris pour l'art populaire est un simple réflexe de parvenu. Puisque Finkielkraut appelle au retour de saines discriminations, rappelons une fameuse discrimination de Voltaire : "Il y a une fatalité sur les académies : aucun ouvrage qu'on appelle académique n'a été en aucun genre un ouvrage de génie. Donnez-moi un artiste tout occupé de la crainte de ne pas saisir la manière de ses confrères, ses productions seront compassées et contraintes. Presque tous les artistes ont fleuri avant l'établissement des académies ou ont travaillé dans un goût différent de celui qui régnait dans ces sociétés (...)".

    + Dans cette vidéo, Gérard Depardieu fait partager son goût pour l'art moderne et commente sa collection d'objets d'art pour les lecteurs de "Télérama" (à jeun, hélas) ; comme quoi il n'y a pas que les parvenus de droite qui éprouvent le besoin d'exhiber leurs trophées, les esthètes de gauche aussi.

    + Après avoir longtemps eu une image lisse, de dessinateur attitré du bien-pensant quotidien "Le Monde", Plantu est en passe de devenir le caricaturiste le plus censuré du moment. Après la censure des éditions Bayard d'un dessin représentant le pape Benoît XVI dans une position sexuelle scabreuse, c'est carrément cette fois-ci la rédaction du "Monde" qui a caviardé un dessin où le président était montré copulant avec Marianne. Ce n'est quand même pas la faute de Plantu si on a choisi comme symboles, avec Marianne et Europe, des marie-couche-toi-là plutôt que des vierges féministes farouches.

    + La "technique du périnée" est une méthode appliquée par certains hommes pour retenir leur éjaculation le plus longtemps possible et satisfaire ainsi les partenaires les plus exigeantes ; c'est aussi le titre de la dernière BD de Ruppert et Mulot, actuellement prépubliée dans "Le Monde". Mais les amateurs de porno risquent d'être déçus : le propos de Ruppert et Mulot se situe plutôt au niveau de la philosophie du sexe, et donc des préliminaires et titillements divers autour du nombril. Il faut dire que BD et coït ont en commun d'être des arts "séquentiels". Peut-être un tel raffinement de concepts pourra-t-il enfin réconcilier l'auguste Finkiekraut avec le "9e art" ?

    + Le dessin de la semaine est un autoportrait du duo minimaliste Ruppert et Mulot, véritables apologistes de la théorie du genre, puisque on ne sait pas vraiment s'ils font de l'art ou de la bande-dessinée, s'ils sont gais ou pessimistes, s'ils sont mûrs ou obsédés sexuels comme des nourrissons, etc.

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,revue de presse,hebdomadaire,101,picasso,sauvetage,musée,alain finkielkraut,nietzsche,marx,opéra,racine,moderne,art,macabre,bourgeois,académie,voltaire,gérard depardieu,moderne,collection,télérama,jeun,trophée,plantu,le monde,censure,caricaturiste,bayard,benoit xvi,marianne,europe,marie-couche-toi-la,vierge,féministe,ruppert,mulot,technique du périnée,éjaculation,coit,9e art,autoportrait,minimaliste,apologiste,théorie du genre

     

  • Caricature Manuel Valls

    La Semaine de Zombi. Mardi : Picasso ne s'est pas trop fait prier pour faire le portrait de Joseph Staline, même si le résultat ne fut pas tout à fait du goût du parti ; alors pourquoi pas le portrait de Manuel Valls ?

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,caricature,manuel valls,picasso,satirique,dessin,presse,premier ministre,portrait,editorial cartoon,zombi

  • Revue de presse BD (95)

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,revue de presse,hebdomadaire,95,actualité,chardin,singe,hergé,tintin,capitaine haddock,nick rodwell,anti-ulysse,séraphin lampionve

    + C'est Hergé qui a le mieux défini Tintin, comme une "éponge" ; non pas exactement une éponge à whisky, tel son mentor barbu, mais plutôt un héros dans l'air du temps, évoluant au gré des modes idéologiques, réac anticommuniste et anti-américain dans sa jeunesse, bobo vers la fin. Hergé et Tintin se sont adaptés, et ce côté singe est cause que l'on aime Tintin, ou au contraire qu'on le dédaigne. Le succès commercial de la série est logique, comme l'exploitation des droits par Nick Rodwell, poursuivant tout contrevenant au droit de propriété intellectuelle avec la ténacité des Dupondt et le culot de Séraphin Lampion, le plus américain des personnages de Tintin (qu'on imagine bien couchant avec la Castafiore, après le suicide de Haddock).

    + Amusante affaire de contrefaçon de caricatures (Lefred-Thouron, Cabu, etc.) rapportée par François Forcadell. Le délit est somme toute assez flatteur pour les auteurs. F. Forcadell ne tient pas trop non plus à passer pour un défenseur à tout crin de la propriété. Et puis, qu'est-ce que c'est que l'art authentique, dans le fond ? Des artistes prestigieux comme Salvador Dali et Damien Hirst ont déjà joué à ce petit jeu-là. Hirst a fait preuve d'originalité, puisqu'il n'a pas fabriqué des faux comme Dali, mais acheté sur ebay.com des faux grossiers signés Picasso afin d'en stimuler la cote.

    + Le gratuit publicitaire Zoo n°52 recommande "Clandestino", par Aurel (Glénat) : "Ce que je raconte est vrai, comme le meurtre de deux immigrants en Espagne qui, pour avoir du boulot, offraient leurs services deux pour le prix d'un. Ils ont été tués par d'autres immigrants qui avaient peur de ne plus trouver du travail à cause d'eux." Dans cette BD réaliste sur les travailleurs clandestins marocains, Aurel a choisi d'introduire un personnage de fiction, Hubert Paris, quadra qui se lance dans des enquêtes sur des sujets tabous - une sorte de Bernard de la Villardière en plus rigoureux.

    + A l'attention des Parisiens : un forum du fanzine et des éditions modestes se tiendra au café "Le Petit Ney" (Paris 18e), samedi 29 mars.

    + Yves Frémion est connu pour ses chroniques BD dans diverses publications ; il est aussi le rédac-chef d'un fanzine, "Papiers Nickelés", dédié au dessin et à l'illustration, qui fête ses dix ans en proposant un numéro spécial international. Petite citation de Frémion glanée je ne sais plus où : "On ne mesurera jamais le mal fait par Marcel Duchamp avec son humour pris au premier degré par un siècle de plasticiens sinistres qui le répètent de galerie en galerie, avec leur art conceptuel de feignants et leurs installations nazes. Les rares qui échappent sont des déconneurs comme Duchamp. Le plus génial, c'est Maurizio Cattelan."

    + Pour redorer leur blason auprès du jeune public, les musées ont lancé sur Twitter une semaine des musées ; on consultera Twitter avec les ashtags #ImagineMW et #MuseumWeek, et on s'amusera à mesurer quel musée compte le plus de "followers".

    + Le dessin du jour est de l'Argentin Quino, créateur de Mafalda, qui a été décoré cette semaine de la Légion d'honneur à l'occasion du Salon du Livre de Paris, deux ans après s'être fait épingler les "arts et lettres". Quino a cessé de dessiner Mafalda depuis des lustres et se consacre depuis au dessin de presse humoristique (Bientôt il n'y aura plus que les dessinateurs de BD argentins à être fiers de recevoir la Légion d'honneur)/(Toile ci-dessus de Jean-Siméon Chardin (1699-1779).

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,revue de presse,hebdomadaire,95,actualité,chardin,singe,hergé,tintin,mentor,nick rodwell,whisky,séraphin lampion,françois forcadell,lefred-thouron,cabu,contrefaçon,salvador dali,damien hirst,picasso,ebay.com,clandestino,zoo,aurel,hubert paris,bernard de la villardière,parisien,forum,café,le petit ney,yves frémion,papiers nickelés,marcel duchamp,maurizio cattelan,ashtag,twitter,#museumweek,#imaginemw,follower,quino,argentin,mafalda,légion d'honneur

  • Revue de presse BD (92)

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,revue de presse,hebdomadaire,92,merkel,hollande,chancelière,sarkozy,carnaval,düsseldorf,bicorne,revue dessinée,reportage,didier kassaï,centrafrique,bangui,colonie,marianne,timbre,femen,imbroglio,david kawena,olivier ciappa,marianne,fécondité,vierge marie,inna shevchenko,ukraine,féministe,millitante,europe,perette,charles cuny,lemonde.fr,clément oubrerie,julie birmant,picasso,kees van dongen,bordel,demoiselles d'avignon,franzine,2014,lyon,google,doodle,bédéphile,gaston lagaffe

    + Les Français ne sont pas les seuls à s'amuser aux dépends des grosses légumes de la politique. La preuve en est, ce couple Merkel-Hollande photographié au dernier carnaval de Düsseldorf, parmi de nombreuses autres caricatures de stars de la politique internationale. Maigre, le nez aquilin, Hollande n'est guère différent ainsi de N. Sarkozy, représenté lors d'éditions précédentes en compagnie de la chancelière, avec le même bicorne. 

    + La "Revue dessinée", spécialisée dans le reportage-bd (deux numéros parus), publie sur son site "Bangui", par Didier Kassaï, chrétien de Centrafrique (marié à une musulmane), témoignage sur les affrontements entre groupes paramilitaires dans cette ancienne colonie française. Si la technique narrative retenue permet au lecteur de se retrouver au coeur d'affrontements décrits par un autochtone, en revanche il est difficile d'en dire plus de cette façon sur les enjeux du conflit.

    + Rares sont les timbres qui font couler autant de salive : la nouvelle Marianne "femen" est au centre d'un imbroglio judiciaire, puisque le dessinateur israélien David Kawena, qui s'était d'abord partagé avec le Français Olivier Ciappa la coquette somme de soixante mille euros, revendique désormais la paternité exclusive du dessin cosigné. Cette Marianne est censée incarner une figure plus moderne de la déesse païenne antique de la fécondité. Ce symbole républicain est d'ailleurs aussi un héritage catholique, puisque l'Eglise romaine attribua préalablement une fonction et un culte similaires à la vierge Marie, afin de se mettre plus facilement le monde paysan dans la poche (il est plutôt amusant de voir des dessinateurs de presse anticléricaux vouer un culte à Marianne).

    D. Kawena nie s'être inspiré de la militante féministe ukrainienne Inna Shevchenko, déterminée à ce que sa patrie cesse d'être le "vide-couilles de l'Europe". Perette avec son pot-au-lait, cul par-dessus tête, aurait pu faire également une bonne Marianne au goût du jour, puisque richesse et croissance sont désormais plus affaire de placements financiers juteux que de semence.

    Bouquet final, l'avocat d'un des plaignants se nomme Charles... Cuny.

    + Surfant sur le succès des précédents tomes, le Monde.fr diffuse gratis en ligne la suite des aventures de Pablo Picasso & Cie, par Julie Birmant et Clément Oubrerie. Désacraliser Picasso pour permettre de mieux le comprendre, lui et son époque, est une bonne idée de la part de la scénariste, qui a réussi à brosser des personnages à peu près crédibles, bien que les admirateurs de Kees Van Dongen regretteront qu'il soit réduit dans cet épisode à une sorte de queutard prétentieux façon Jacques Chirac ou DSK. Les efforts de Picasso pour parvenir au sommet sont bien montrés, ainsi que le doute qui s'empara de lui après avoir peint son surprenant "Bordel" (Demoiselles d'Avignon),

    + "Franzine 2014" est un des rares festivals annuels sur le thème de la micro-édition. Il se tiendra les 21, 22 et 23 mars prochains à Lyon. Programme et bulletin d'inscription ici.

    + Google adresse régulièrement à travers ses "doodles" des clins d'oeil aux différentes communautés culturelles ; tout récemment aux bédéphiles avec ce dessin de Gaston Lagaffe.

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,revue de presse,hebdomadaire,92,merkel,hollande,chancelière,sarkozy,carnaval,düsseldorf,bicorne,revue dessinée,reportage,didier kassaï,centrafrique,bangui,colonie,marianne,timbre,femen,imbroglio,david kawena,olivier ciappa,marianne,fécondité,vierge marie,inna shevchenko,ukraine,féministe,millitante,europe,perette,charles cuny,lemonde.fr,clément oubrerie,julie birmant,picasso,kees van dongen,bordel,demoiselles d'avignon,franzine,2014,lyon,google,doodle,bédéphile,gaston lagaffe