Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

affiche

  • Revue de presse BD (282)

    webzine,zébra,bd,gratuit,fanzine,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,septembre,actualité,françois ravard,bretagne,sempé,paysage,humour

    + "Pas un jour sans soleil !" : François Ravard a détourné un slogan d'office breton du tourisme pour intituler son album (paru chez Glénat), mais cette succession de portraits de la côte bretonne n'est pas peinte à l'aquarelle par hasard... Un peu d'humour réchauffe chacun de ces paysages. L'auteur est à l'aise dans cet exercice, on pense à Sempé.

    + Si le bédéaste François Bourgeon vit en Bretagne, il a situé à Paris pendant la Commune le nouvel opus de sa série à succès "Les Passagers du Vent". Méticuleux, il a fait faire une maquette de quelques rues de Montmartre, que l'on peut voir dans ce petit reportage.

    + La Maison de l'Epargne (Paris Ve) a organisé un concours d'affiches (doté) sur le thème : "La Finance : amie ou ennemie ?". Avant le vote du jury, on peut voir les affiches retenues pour concourir et les commenter sur le site de la Maison de l'Epargne.

    webzine,zébra,bd,gratuit,fanzine,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,septembre,actualité,françois ravard,bretagne,sempé,paysage,humour,françois bourgeon,commune,paris,montmartre,épargne,affiche,toad,concours

    Affiche proposée au concours "La Finance : amie ou ennemie ?" par tOad.

    + Le dessinateur de presse lyonnais Lacombe, confrère de LB à "Siné-Mensuel", vient de publier "Résistance" (ed. Iconovox), recueil de caricatures parues au cours des dix dernières années.

    webzine,zébra,bd,gratuit,fanzine,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,septembre,actualité,françois ravard,bretagne,sempé,paysage,humour,françois bourgeon,commune,paris,montmartre,épargne,affiche,toad,concours,lacombe,siné-mensuel

    Dessin de presse signé Lacombe.

  • Revue de presse BD (183)

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,affiche,affichistes,musée des arts déco,capiello,jossot,sardines,saupiquet,anarchiste,bofa,moulin rouge,attentat,manuel valls,laïque

    Affiche publicitaire de Jossot pour les sardines Saupiquet.

    + La pédophilie a le vent en poupe, se dit-on en traversant l'expo "Barbie" organisée par le musée des arts décoratifs, concurremment à une expo dédiée aux caricaturistes et la réclame commerciale, nettement moins achalandée (-septembre/gratuite pour les - 26 ans).

    Nous le répétons souvent dans cette revue de presse, satire et propagande ne font pas bon ménage, d'autant moins que cette dernière se dissimule sous la formule pernicieuse de "l'art engagé", forgée par les nouveaux curés des temps modernes afin d'inculquer au peuple l'esprit de sacrifice. Cependant, pour être satirique, l'esprit n'a pas moins un estomac à remplir ; les industriels s'avisèrent très tôt de l'impact des caricatures, très expressives, dans le public, et du profit qu'il pouvait retirer de cet "impact".

    L'expo. des arts déco. manque de relief critique, bien que les affiches soient bien "mises en valeur". L'expo commence après la vogue des Lautrec et Mucha (aux styles opposés) ; cependant Capiello, largement représenté, s'il fut bon caricaturiste-portraitiste, s'est surtout épanoui dans la réclame pour divers produits de consommation courante. L'intérêt du thème est la confrontation d'auteurs satiriques à une pratique qui ne l'est pas. Il est intéressant de voir les nombreuses publicités pour la presse satirique, bien plus vivace qu'aujourd'hui, mais dans ce cas les caricaturistes se limitent à faire l'apologie de leur art.

    L'hybridation est parfaitement réussie avec Henri-Gustave Jossot, pourtant parmi les plus anarchistes et indépendants, mais dont le style est particulièrement adapté au format de l'affiche, ses larges aplats de couleur, dont l'artiste sait habilement jouer. Il reste que sur certaines affiches, Jossot et d'autres caricaturistes comme Bofa conservent le "trait satirique" ; la clientèle de la revue des "Folies Bergères" est ainsi dépeinte sous un jour peu flatteur par une affiche d'A. Barrère.

    Hors sujet, un corridor est tapissé de plusieurs "Unes" de "Hara-Kiri" et "Charlie-Hebdo" ; on est plus près ici de l'esprit réac de "Mai 68", hostile à la publicité et la société de consommation modernes. A ce stade, on peut dire que les caricaturistes se réapproprièrent l'impact de la caricature et de l'affiche et en usèrent comme d'une arme contre le pouvoir. Exposer des dessins de Siné dans ce cadre aurait été plus opportun, lui qui fut l'auteur d'affiches subversives en "Mai 68", en même temps qu'il collabora en tant que dessinateur avec certains industriels.

    (NB : La plupart des affiches présentées sont dans le domaine public, mais il est interdit de prendre des photos, probablement pour protéger ce "non-droit".)

    + L'annonce d'un nouvel attentat sur le sol européen est désormais prétexte à un déferlement d'images pieuses laïques sur les réseaux sociaux ; les attentats sur le sol étranger, notamment en Irak, laissent beaucoup plus indifférents pour des raisons psychologiques qu'il n'est pas difficile de deviner.

    On peut décréter l'abolition de dieu, il n'en subsiste pas moins la nécessité pour l'élite d'une culture capable de cimenter les "masses" derrière elle, c'est-à-dire de jouer le rôle de la religion, au sens social le plus primaire. Le "traitement de l'information" par les médias participe à cette réaction des masses sur le mode du réflexe.

    Le Premier ministre Manuel Valls a curieusement évoqué au micro d'"Europe 1" mercredi matin la nécessité d'un combat "théologique" (sic) contre le djihadisme (se souvenant peut-être qu'il fut ministre des Cultes ?). Mais c'est un mélange de naïveté et de mépris de croire que l'on peut imposer une lecture anthropologique moderne des textes sacrés musulman et biblique, quand ces derniers consacrent et imposent le principe de la "révélation" (voire récusent carrément toute forme d'idéal social). La culture occidentale moderne est, avant tout, une culture dominante - sa force de persuasion vient de là, et non de prétendues études théologiques.

    + Sur le site "Caricatures & Caricature", Cyril Bosc inventorie la carrière du caricaturiste Maurice Sinet, alias Siné, reproduisant de nombreux dessins et unes, dont la suivante de "Siné Massacre" n°6 (1963).

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,affiche,affichistes,musée des arts déco,capiello,jossot,sardines,saupiquet,anarchiste,bofa,moulin rouge,attentat,manuel valls,laïque,maurice sinet,siné,cyril bosc

     

  • Revue de presse BD (182)

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,actualité,revue,presse,mars,2016,max horkheimer,georges grosz,laurent baridon,martial guédron,citadelles & mazenod,françois forcadell,enchères,cabu,effel,piem,bellus,loup,siné,morez,tetsu,rembrandt,bertrand gautier,talabardon,arts décoratifs,caricature,affiche,comité canadien,google,réclame

    Le chef d'entreprise, par Georges Grosz (1893-1959)

    + "Quand le philosophe Max Horkheimer, un des fondateurs de l'école de Francfort, demanda à Georges Grosz de s'impliquer dans la fondation d'une nouvelle démocratie sociale, il refusa en invoquant le caractère artistique de son travail. Il ne voulait pas illustrer la ligne politique d'un parti, même démocratique. Avec cette réponse, Grosz sortait l'art de la société, mais il voulait surtout indiquer son opposition radicale à toute forme de propagande par l'image." In : "L'art et l'histoire de la caricature" ; cet ouvrage de Laurent Baridon et Martial Guédron (éds Citadelles & Mazenod) est un des rares traitant de l'histoire de la caricature disponibles. Abondamment illustré, ce volume est inégal sur le fond. Les chapitres traitant de la caricature contemporaine et de son déclin, en particulier, sont faibles, négligeant les principales modalités de la censure de la presse et de l'art depuis la Libération.

    + Sur son blog, François Forcadell mentionne l'échec d'une vente aux enchères de dessins de presse (5 mars). En dépit de la présence dans le catalogue de dessins de Cabu, Effel, Loup, Bellus, Morez, Piem, Siné, Tetsu, les enchères n'ont pas dépassé quelques centaines d'euros par dessin, bien loin des montants atteints par des planches originales de BD lors de ventes récentes.

    Plusieurs explications possibles, hormis l'incompétence des organisateurs de cette vente, qui n'est pas à exclure : - le public du dessin de presse est de plus en plus restreint, tandis que celui de la bande-dessinée s'est élargi. Les acquéreurs de planches originales à prix fort achètent du rêve, un morceau de madeleine de Proust ; la satire ne joue pas sur ce registre fétichiste, et les amateurs de dessins de presse sont les mieux placés pour le savoir. D'une certaine façon il est logique que le dessin de presse ne participe pas au phénomène de spéculation surréaliste auquel on assiste.

    + Parmi les collectionneurs fétichistes, certains ont plus de flair que d'autres, comme Bertrand Gautier qui a acquis aux Etats-Unis au mois de septembre dernier un Rembrandt pour quelques centaines d'euros (revendu 870.000 dollars), ayant reconnu la main du maître sous une couche de vernis jauni. Il s'agit d'une oeuvre de jeunesse de Rembrandt, faisant partie d'une série illustrant le thème des cinq sens (en l'occurrence le "Patient évanoui" ou l'Odorat).

    + Le musée des arts décoratifs de Paris organise en ce moment l'exposition "De la caricature à l'affiche" ; hier comme aujourd'hui, nombreux sont les caricaturistes qui ont été contraints pour subsister de dessiner des réclames, ce qui revient à concilier deux activités, satire et propagande, les plus antagonistes ; la publicité façonne désormais les moeurs du plus grand nombre ; c'est la religion qui compte le plus d'adeptes.

    Au XIXe siècle, le grand écart était sans doute moins grand qu'il n'est aujourd'hui, en particulier depuis la Libération, en raison de la mainmise croissante des industriels sur la presse depuis ce temps.

    + Le Comité canadien pour la liberté de la presse organise son 16e Concours de dessin "editorial", sur le thème du droit d'être oublié (par Google). Ce comité suggère que la protection de la vie privée pourrait être un prétexte de censure gouvernementale d'Internet. Le prix est doté de 2000 dollars canadiens, et les dessins peuvent être envoyés jusqu'au 1er avril.

  • Revue de presse BD (150)

     Extraits de la revue de presse illustrée publiée chaque semaine en intégralité dans l'hebdo Zébra.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,actualité,revue de presse,hebdomadaire,mai,2015,roland-garros,chinois,affiche,du zhenjun,victor hugo,louis veuillot,paul lafargue,karl marx,burlingue,gudule,anne duguel,carali,psikopat,écho des savanes,bernard lahire,poussin,fuite en égypte,bernard geniès,pyrame et thisbé,le rire,clément vautel,steinlein,forain

     

    + Depuis 1980, l’affiche des Internationaux de tennis de Roland-Garros est dessinée par un artiste contemporain. L’œuvre du Chinois Du Zhenjun, représentant un joueur au service, a été retenue pour l’édition en cours du tournoi où se presse chaque année le gratin parisien. Pour la première fois un artiste chinois a pu illustrer l’événement. D’après lui, la grande virgule au milieu de la composition est un élément de l’esthétique « zen » (le tournoi de tennis, sur la terre rouge de Roland-Garros, évoque plutôt une corrida-sans taureau).

    Chaque année, Cabu proposait dans « Charlie-Hebdo » un ou plusieurs dessins pour illustrer l’événement, dans un goût moins chinois.

    Lire la suite

  • Revue de presse BD (115)

    webzine,bd,gratuit,fanzine,zébra,bande-dessinée,revue de presse,hebdomadaire,115,couvent,récollets,paris,juicy-prod,aurélie dekeyser,strips Lola,daria gatti,affiche,new-yorker,centenaire,saul steinberg,fondation,zélium,charlie-hebdo,siné-hebdo,crowdfunding,ulule,kiosque,google,galerie,street-art,virtuelle,graffiti,fresque,pochoir,bd-fil,lausanne,strip-tease,helkarava,pieter de poortere,flamand,humour noir,glénat

    + Ce week-end, samedi 13 et dimanche 14 sept. au couvent des Récollets, Paris Xe, l'association "Juicy-Prod" organise une exposition d'auteurs de BD et d'illustrateurs (dont Aurélie Dekeyser et ses "Strips de Lola" - affiche Daria Gatti).

    + "Zélium", publication satirique qui réunit des dessinateurs de "Charlie-hebdo" et de "Siné-Hebdo" fut distribuée en kiosque à ses débuts, avant de devoir renoncer à ce mode de distribution onéreux. Pour retourner en kiosque, cette publication lance une souscription via le site de "crowdfunding" Ulule, prisé des auteurs de BD. Encourageons ces aventuriers, puisque proposer un titre de presse indépendant relève aujourd'hui de la gageure.

    + Google a ouvert une galerie virtuelle dédiée au "street-art", qui permet de découvrir pays par pays, ville par ville ou artiste par artiste les graffitis, fresques et autres pochoirs qui décorent les murs ou interpellent les passants.

    + Le lauréat du concours primé organisé par le festival de BD de Lausanne BD-Fil, sur le thème du strip-tease, est le talentueux dessinateur Helkarava (26 ans).

    + Le "New Yorker" a rendu hommage à travers une couverture au dessinateur américain Saul Steinberg, d'origine roumaine, à l'occasion du centenaire de sa naissance. On trouve quelques exemples du talent de cet illustrateur employé par le "New-Yorker" sur le site de la fondation portant son nom, ainsi que dans Google-images.

    + Le dessin de la semaine est une illustration signée Pieter de Poortere. Ce dessinateur flamand a exporté en France son humour noir et le personnage de "Dickie". Le dernier album, "Prince Dickie", est publié par Glénat. Le magazine gratuit "Zoo" vante ses mérites à juste titre ; ce type d'humour, plus belge ou américain que français, gagnerait à être publié dans la presse quotidienne ou hebdomadaire.

    webzine,bd,gratuit,fanzine,zébra,bande-dessinée,revue de presse,hebdomadaire,115,new-yorker,centenaire,saul steinberg,fondation,zélium,charlie-hebdo,siné-hebdo,crowdfunding,ulule,kiosque,pieter de poortere,flamand,humour noir,glénat

     

  • Revue de presse BD (91)

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,revue de presse,hebdomadaire,91,jeux olympiques,auguste matisse,photographe

    + C'est Matisse qui signa l'affiche des jeux olympiques d'hiver de 1924 à Chamonix, mais Auguste et non le célèbre Henri. A partir des années soixante, la concurrence des photographes commence de se faire sentir dans cet exercice.

    + L'artiste Merri Jolivet est décédé à Paris le 15 février à l'âge de 70 ans. Il était surtout connu pour avoir été l'un des fondateur de l'Atelier populaire à l'école des Beaux-Arts, noyau dur de la révolte de Mai 68 contre le pouvoir gaulliste, où furent publiées la plupart des affiches aux slogans percutants que l'on connaît. Dont la dernière après la descente de police à l'école des Beaux-Arts : "La police s'affiche aux Beaux-Arts, les Beaux-Arts s'affichent dans la rue." Eclectique, cet artiste avait également produit de la BD.

    + Le blogueur-bd PhilGreff et son complice Monsieur Pyl ont eu les honneurs de la presse régionale la semaine dernière pour le "Projet PylGreff" : "Le concept ? Tous les lundis et jeudis, ils mettent en ligne sur leur blog une chanson composée par Monsieur Pyl et illustrée par PhilGreff. Chaque composition tourne autour d'un personnage appelé Jean + Quelque chose. "J'avais déjà fait une série sur les Jean", précise Phil. "Et de mon côté aussi", ajoute Monsieur Pyl. (...) "C'est une contrainte, mais cela pousse à avancer sans se poser de question." explique Monsieur Pyl. "Et le web donne l'avantage de rendre le travail tout de suite visible", ajoute-t-il.

    + Le site de partage de fichiers Issuu.com permet de découvrir une partie de la production internationale de fanzines BD - comme par exemple le fanzine "Flûtiste", commencé à l'école Olivier de Serre, dont le n°2 est disponible en ligne.

    + Le dessin de la semaine est signée Anne Van der Linden, artiste exposée encore jusqu'à mi-mars à la galerie "Une Poussière dans l'Oeil" à Villeneuve-d'Ascq.

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,revue de presse,hebdomadaire,91,jeux olympiques,auguste matisse,photographe,décès,merri jolivet,mai 68,révolte,police,beaux-arts,affiche,gaulliste,éclectique,atelier populaire,philgreff,monsieur pyl,projet pylgreff,jean quelque chose,musique,blog,anne van der linden,villeneuve-d'ascq,galerie,une poussière dans l'oeil

     

  • Street-art

    Affiches funk Paris-rive droite :

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,street-art,pochoir,affiche,funk-you,loi,flingue

     

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,street-art,pochoir,affiche,funk-you,loi,flingue

     

    Pochoir "Inspecteur Harry" sur pages de roman "La Loi des Flingues" (signé XAP-RS) :

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,street-art,pochoir,affiche,funk-you,loi,flingue