Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

revue

  • Revue de presse BD (388)

    - La revue de presse hebdomadaire est désormais consultable en ligne ici.

    - On peut s'abonner à cette nouvelle formule gratuitement et recevoir la revue de presse directement dans sa boîte e-mail.

    - Au programme de la semaine : La carrière de Dubouillon ; la croisade contre l'islamogauchisme ; le puritanisme dans les musées et l'éloge de la technocratie par la bande dessinée. 

  • Revue de presse BD (387)

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,2021,février,bretécher,morten morland,inde

    + Ci-dessus : caricature de Morten Morland parue dans la presse norvégienne ("VG") la semaine dernière pour illustrer l'insurrection paysanne en Inde.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,2021,février,bretécher,morten morland,inde,dupuy et berberian,dargaud,l'obs,zemmour,pinpin nicole,mortimer fifrelyn,paul iribe,pierre-edouard noyelle,topfferiana,bnf

    + Un an après la disparition de Claire Bretécher, dessinatrice non-conformiste et première pourfendeuse des bobos bien avant E. Zemmour ou Dupuy & Berberian, pas grand-chose à se mettre sous la dent en dehors de l'hommage un peu bâclé publié par Dargaud et "L'Obs", platement intitulé : "Le Destin de Claire".

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,2021,février,bretécher,morten morland,inde,dupuy et berberian,dargaud,l'obs,zemmour,pinpin nicole,mortimer fifrelyn,paul iribe,pierre-edouard noyelle,topfferiana,bnf

    Case ponctuant les aventures de Mortimer Fifrelyn, inventées par Paul Iribe pour son journal satirique "Le Témoin".

    + Le site Töpfferiana, grâce à Pierre-Edouard Noyelle et aux archives de la BNF, permet de découvrir ou redécouvrir une partie de l'oeuvre dessinée de Paul Iribe (1883-1935), plus connu comme styliste et illustrateur, mais dont le trait épuré servit aussi la satire de presse. P. Iribe contribua à "L'Assiette au Beurre" ou au "Canard sauvage", avant de fonder son propre journal satirique, "Le Témoin".

    P.E. Noyelle présente quelques planches de la série "Mortimer Fifrelyn", inspirée de faits divers tournés en dérision ; ou encore de la série "Les Idées scandaleuses de Pinpin Nicole".

    L'auteur de cette présentation a tenu à préciser que quelques planches ne pourraient être publiées aujourd'hui ; elles seraient jugées antisémite ou raciste par le public contemporain, imperméable selon lui au second degré.

  • Revue de presse BD (387)

    webzine,bd,zébra,fanzine,bande-dessinée,actualité,caricature,revue,presse,hebdomadaire,février,2021,william heath robinson,coudray,michel lagarde,browne

    + William Heath Robinson est un illustrateur et humoriste britannique de la première moitié du XXe siècle, célèbre dans son pays mais peu édité en France. L'éditeur Michel Lagarde a eu l'idée de publier un extrait de son oeuvre, comme cet auteur vient de tomber dans le domaine public, sous le titre de "L'Art de rester chez soi", évocateur de la contrainte du confinement ou du couvre-feu.

    "Contrainte", pas si sûr, car comme l'explique Jean-Luc Coudray dans un texte accompagnant les caricatures de W.H. Robinson, la société moderne est de plus en plus agglutinée, entassée sur elle-même ; cette agglutination est en effet une des causes de la propagation de l'épidémie de coronavirus malin, si ce n'est sa cause première.

    Regroupées sous le titre original (par K.R.G. Browne) de "Comment vivre en appartement", les caricatures de W.H. Robinson se moquent des conditions de vie modernes à travers l'habitat exigu caractéristique de la plupart des grandes villes.

    webzine,bd,zébra,fanzine,bande-dessinée,actualité,caricature,revue,presse,hebdomadaire,février,2021,william heath robinson,coudray,michel lagarde,browne,groensteen,bouquin,robert laffont

    + Oiseux - comme les efforts pour démontrer que la BD est un "art majeur", ce dont les lecteurs se moquent éperdument à juste titre.

    La plupart des "entrées" de ce petit dictionnaire modestement intitulé "Le Bouquin de la BD" (R. Laffont) sont très démonstratives, et beaucoup de ces théories sont arbitraires. Les auteurs sous la houlette de Th. Groensteen ont entendu la critique faite à tel ou tel genre de bande dessinée d'augmenter le volume de la culture de masse, mais ils insinuent que ces critiques seraient démodées et les écartent rapidement pour se consacrer à leurs démonstrations qui reviennent à apposer un label "culturel" sur à peu près tout.

    webzine,bd,zébra,fanzine,bande-dessinée,actualité,caricature,revue,presse,hebdomadaire,février,2021,william heath robinson,coudray,michel lagarde,browne,groensteen,bouquin,robert laffont,florence cestac,rené bazin,camille kouchner,familia grande

    Case extraite de "Un Papa, une Maman", par F. Cestac.

    + Dans "Un Papa, une Maman", Florence Cestac règle ses comptes avec ses valeurs familiales bourgeoises, provinciales et catholiques. Cette BD n'a pas l'effet comique de "L'Arabe du Futur", série dans laquelle R. Sattouf dépeint les ambitions frustrées de sa famille, fondée par un "couple mixte" franco-syrien. L'ouvrage de F. Cestac est plus proche du pamphlet, et il n'est pas certain que la BD y soit propice.

    La BD de F. Cestac n'a pas non plus l'effet "glaçant" de "La Familia Grande" de Camille Kouchner, qui dénonce un autre genre d'oppression familiale, plus sournois.

    Je me souviens d'avoir été impressionné, au collège, par la lecture de "Vipère au Poing" (Hervé Bazin), où l'auteur règle lui aussi ses comptes avec des valeurs familiales puritaines imposées par une mère abusive, tandis que le pamphlet de F. Cestac vise plutôt son père "phallocrate".

    Néanmoins on peut se demander quel public ce genre de pamphlet vise, dans la mesure où l'abus de pouvoir est aujourd'hui principalement le fait de l'Etat, qui a privé peu à peu la famille traditionnelle de ses prérogatives. La famille traditionnelle a l'aspect de ces moulins à vent que l'on visite encore mais qui ne servent plus à rien qu'à l'ornement.

    Il n'est plus beaucoup de domaines, y compris intimes (éducation, santé, divertissements...) où l'Etat ne concurrence la famille, voire se substitue entièrement à elle. C'est d'autant plus net en France où l'Etat est sacralisé à outrance.

    Qu'il s'agisse de l'Etat ou de la famille, ce sont sans doute moins ces institutions indispensables qui sont dangereuses que leur idéalisation, qui sert de couverture à l'abus de pouvoir.

  • Revue de presse BD (386)

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,actualité,revue,presse,hebdomadaire,février,2021,festival,angoulême,blair,carlson,sonatine,kuti,finlandais

    + Le festival d'Angoulême a tenu à distribuer comme chaque année ses trophées, qui jouent un rôle important sur le plan économique pour les éditeurs, les libraires et les auteurs, tout du moins le petit nombre à qui la bande dessinée procure des revenus suffisants.

    Le "Fauve d'or" a été attribué à "L'Accident de chasse" de Landis Blair et David L. Carlson (éd. Sonatine, traduit de l'américain). Le prix du fanzine a été attribué au fanzine finlandais "Kuti", parmi une sélection d'une vingtaine de titres venus du monde entier (dont le fanzine "Zébra") ; à noter que ce fanzine finlandais perdure grâce aux abonnements et à l'insertion de quelques pubs.

    En raison des conditions précaires dans lesquelles certains auteurs exercent leur métier, une partie de la profession a décidé de boycotter le festival qui devrait se tenir en juin. L'inquiétude des bédéastes devant les méthodes de plus en plus mercantiles des éditeurs (importation de mangas bas de gamme) ne date pas d'aujourd'hui. Mais contrairement aux caricaturistes de "Hara-Kiri" qui gagnèrent de haute lutte leur indépendance économique et éditoriale contre la presse conformiste, les auteurs de BD ont échoué à prendre leur destin en main. L'indépendance est plutôt le fait de petits éditeurs indépendants.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,actualité,revue,presse,hebdomadaire,février,2021,festival,angoulême,blair,carlson,sonatine,kuti,finlandais,la torche,marc large,charlie-hebdo

    + Quelques caricaturistes -une dizaine-, se sont regroupés pour tenter de lancer une application "La Torche", diffusant des caricatures. Ils réclament via le financement participatif la somme de 30.000 euros nécessaire pour développer l'application et rétribuer les dessinateurs. Le caricaturiste Marc Large, qui a récemment été débarqué du quotidien "Sud-Ouest" fait partie de cette équipe.

    Ce type d'initiative en dit long sur l'état de la presse française, le niveau de censure insidieuse. Quoi qu'ils puissent dire, les rédacteurs en chef des quotidiens et magazines sont hostiles aux caricatures qui perturbent leur activité de propagande économique et politique largement subventionnée par l'Etat ou la pub.

    Les caricaturistes se maintiennent dans la presse comme illustrateurs de la ligne politique du journal ou des articles publiés, afin d'inciter l'opinion publique à l'optimisme (état d'esprit des peuples imbéciles, plus aisément manipulables...) ; rien à voir avec la méthode "Charlie-Hebdo" qui cassait les codes de la presse "engagée" pour renouer avec une tradition plus artistique et échappait aux directives des "élites économiques".

  • Revue de presse BD (385)

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,janvier,2021,derf backderf,festival,angoulême,libération

    Parodie de Hergé par Derf Backderf.

    + Jamais le festival de BD d'Angoulême n'aura autant été boycotté par les auteurs mécontents que cette année où il n'aura pas lieu.

    "Libération" (29 janvier) n'a pas dérogé à la tradition qui consiste à faire illustrer un numéro entier par des auteurs de BD. L'Américain Derf Backderf (ci-dessus) ironise gentiment sur le thème du Capitaine Haddock, prostré à cause du confinement qui le prive de sa drogue préférée et de son compagnon d'aventure, emporté par le coronavirus malin.

    + Réclamée depuis deux ans par Bernard-Henri Lévy (qui a écrit un bouquin rien que pour ça en 2018 - "L'Empire et les cinq Rois"), la censure des réseaux sociaux est plus que jamais à l'ordre du jour ; tous les prétextes sont bons pour persuader l'opinion de son bien-fondé.

    Courroie de transmission du pouvoir politique, comme autrefois le clergé, l'institution médiatique est en effet de plus en plus fortement contestée depuis le krach mondial de 2008. Celui-ci a été suivi de révolutions au Maghreb au cours desquelles les réseaux sociaux ont joué un rôle fédérateur au service des insurgés... Rien d'étonnant à ce que des sociétés cimentées par l'argent se délitent à la suite de graves crises économiques.

    - Le quotidien "La Croix" vient de publier un sondage destiné à évaluer la crédibilité des médias dans l'opinion publique. Il en ressort qu'après avoir connu un "plus bas" au cours de la fronde des Gilets jaunes, la crédibilité des médias se redresse légèrement. "La Croix" ne le dit pas, mais ce léger redressement est sans doute dû à l'état d'urgence.

    La radio occupe une surprenante première position (52 % des Français jugent ce médias fiable), devant la presse écrite (48 %), dont la faillite n'est pas seulement économique ; puis vient la télévision (42 %), surtout divertissante, et enfin l'internet (28 %), en qui les Français ont peu confiance, ce qui est assez logique puisqu'il est très disparate, tant dans sa forme que son contenu.

    + Certains élus locaux et institutions (prochainement l'Elysée) ont pris la décision de censurer les oeuvres de l'artiste-plasticien Claude Lévêque, accusé de viol sur mineur, qu'elles avaient acquises et exposaient. Les bibliothèques universitaires feront-elles de même avec les ouvrages du politologue Olivier Duhamel ?

    Ce type de réaction est probablement hypocrite et certainement inefficace. Il vaut mieux se contenter d'accorder à Olivier Duhamel et ses confrères une place dans l'histoire de la tartuferie et des tartufes. Notons au passage que Molière fait un lien entre les sermons hypocrites et la séduction.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,janvier,2021,derf backderf,festival,angoulême,libération,bernard-henri lévy,olivier duhamel,xavier gorce,le monde

    Dessin de Xavier Gorce publié après sa démission.

    + L'affaire adjacente des pingouins de Xavier Gorce, dessin censuré par Le Monde, a provoqué quelques remous y compris au sein de la rédaction de "Le Monde" (dont l'histoire récente est loin d'être exempte d'entorses majeures à la déontologie, mais qui continue de faire figure de "quotidien de référence").

    Le quotidien a publié une longue plaidoirie en défense. Elle est instructive sur la manière dont le dessin et les dessinateurs sont "traités" dans "Le Monde" - en réalité comme des illustrateurs, soumis à une ligne éditoriale, et non dans la continuité de "la tradition française du dessin de presse", comme cela a pu être dit.

    Extrait :

    "(...) Le Monde est aujourd’hui le quotidien français d’informations générales qui a le plus recours aux dessinateurs et illustrateurs de presse : environ 70 par mois, y compris ceux publiés dans « Le Brief du Monde », auxquels on peut ajouter les huit blogs dessinés hébergés par Lemonde.fr. Et il n’envisage en aucune façon d’infléchir cette ligne, comme le New York Times a pu le faire, de la plus radicale des façons, en 2019. Ou comme d’autres journaux français qui ont réduit, voire fait disparaître, depuis plusieurs années, ce mode d’expression."

  • Revue de presse BD (384)

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,revue,presse,hebdomadaire,janvier,2021,actualité,charlie-hebdo,donald trump,joe biden,alice,xavier gorce,pingouin,le monde,censure,canard enchaîné,france-soir,lefred-thouron,plantu

    Une de "Charlie-Hebdo" (13 janvier) par Alice.

    + Avec le départ de Donald Trump, les caricaturistes du monde entier perdent un de leurs principaux sujets d'inspiration, d'autant plus que Joe Biden, son remplaçant, a le charisme d'une endive cuite.

    C'est surtout vrai de "Charlie-Hebdo", qui ne "lâche" Donald Trump depuis quelques mois que pour s'attaquer au président turc Erdogan.

    La France est mal placée pour donner des leçons de démocratie à D. Trump compte tenu de la longue tradition politique des coups d'Etat qui ont façonné les institutions françaises. Aux yeux des médias français, D. Trump a surtout l'inconvénient de donner de la démocratie américaine une image moins policée que B. Obama ou J.-F. Kennedy (image d'Epinal).

    Quant au port d'armes, qui donnait l'impression télévisuelle d'une tentative de coup d'Etat des partisans de Donald Trump rassemblés aux abords du capitole, il est pour beaucoup de citoyens américain l'emblème d'un Etat de droit démocratique où la confiscation des armes par l'Etat comme en France, au profit de l'armée ou de la police, est perçue comme une atteinte intolérable au droit individuel.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,revue,presse,hebdomadaire,janvier,2021,actualité

    + La censure récente d'un dessin de Xavier Gorce par la rédaction de "Le Monde" (ci-dessus) est assez éclairante sur le procédé de grands médias qui se targuent par ailleurs de défendre la "liberté d'expression".

    En effet, tant que Xavier Gorce se moquait du mouvement des Gilets Jaunes, en quoi il s'est distingué plusieurs fois au cours de cette fronde, la rédaction n'y trouvait rien à redire, bien au contraire, mais quand il dessine sur le thème tabou des moeurs sexuelles sadiques d'un représentant de l'élite française, quelques protestations de lecteurs indignés suffisent à pousser la rédaction à se désolidariser du dessin qu'elle avait publié (sa publication dans une "newsletter" expédiée aux abonnés empêchait la rédaction du "Monde" de retirer le dessin.)

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,revue,presse,hebdomadaire,janvier,2021,actualité,charlie-hebdo,donald trump,joe biden,alice,xavier gorce,pingouin,le monde,censure,canard enchaîné,france-soir,lefred-thouron,plantu

    Caricature par Lefred-Thouron.

    + "Le Canard enchaîné" (20 janvier) se fait un devoir de combattre le "complotisme" qui sévit sur le site internet "France-Soir". Celui-ci offre notamment une tribune aux médecins qui contestent la politique de santé du gouvernement, mélange d'autoritarisme et de fantaisie qui incite pourtant à la qualifier d'"ubuesque".

    En feuilletant la presse anarchiste (antirépublicaine) du XIXe siècle où A. Jarry trouva à s'employer, on constate qu'elle s'efforce de ridiculiser la religion du progrès technique, dont l'humanité a subi entre-temps les conséquences dramatiques. Pratiquement on peut dire que la presse satirique a été ensuite progressivement étouffée au cours du XXe siècle par cette religion du progrès, qui passe aussi bien par la gauche que par la droite.

    Le caricaturiste Lefred-Thouron dans le "Canard" se montre néanmoins ironique à l'égard de la campagne de vaccination dont le gouvernement attend des miracles, mais qui se heurte à la réticence des premiers concernés : les résidents des Ehpad (on ne sait si ce sont les plus gâteux qui sont les plus réticents, ou au contraire les moins séniles).

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,revue,presse,hebdomadaire,janvier,2021,actualité,charlie-hebdo,donald trump,joe biden,alice,xavier gorce,pingouin,le monde,censure,canard enchaîné,france-soir,lefred-thouron,plantu,ehpad,plantureux

    Premier dessin de Plantu en Une de "Le Monde", toujours d'actualité (caricature de J. Carter).

    + Dernière minute : le funambule Jean Plantureux alias Plantu vient de rendre son balancier après 49 ans de numéros d'équilibrisme en Une de "Le Monde". Cela tient en effet autant du funambulisme que de la caricature d'illustrer l'actualité pour le compte du "quotidien de référence" des élites françaises ; il faut y mettre de l'ironie, puisque c'est tout de même l'ingrédient de la satire, mais pas trop car l'ironie entame le pouvoir, dont "Le Monde" est représentatif. Il y avait de quoi se faire des cheveux.

  • Revue de presse BD (383)

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,revue,presse,hebdomadaire,janvier,2021,quentin girard,libé,willem,batave

    Caricature par Willem, ironisant sur les conséquences de l'attentat à "Charlie-Hebdo".

    + Le quotidien "Libé" du 4 janvier consacre trois pleines pages à Willem, son caricaturiste vedette depuis 40 ans. Mais Willem fait rarement la Une de "Libé" qui préfère publier des photos nulles à la place. Il est vrai qu'une bonne Une incite à acheter le journal et que "Libé" est financé "à fonds perdus" par un oligarque-mécène.

    On apprend dans l'article signé Quentin Girard que Willem et son épouse norvégienne sont des protestants-athées ; l'un est calviniste, l'autre luthérienne. L'origine batave de Willem explique pas mal de choses ; ainsi son goût pour tout ce qui est bizarre, tant sur le plan artistique que sexuel ou social ; ainsi Willem a choisi de s'installer et de vivre à l'année sur l'île de Groix : même un Breton ne ferait pas un truc aussi bizarre - il faut être Batave.

    Etranger, Willem l'est aussi aux petites guéguerres politiciennes qui passionnent les lecteurs de la presse quotidienne, ce qui lui permet de les résumer plus facilement, tandis que les dessinateurs français ont tendance à se perdre dans les détails.

    Son éditeur ne s'explique pas que la notoriété de Willem ne dépasse guère le cercle des lecteurs de "Libé" : "Je n'explique pas complètement sa relative confidentialité auprès du grand public, alors que des Plantu, à l'opposé du travail de Willem, sont malheureusement plus connus."

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,revue,presse,hebdomadaire,janvier,2021,quentin girard,libé,willem,batave,lucky-luke,morris,goscinny,historia,trump,kennedy,amérique,far-west,western

    + Historia-BD n°2 illustre l'Histoire assez méconnue du Far-West avec les albums de "Lucky-Luke", série plus proche de la caricature que du western grâce à R. Goscinny, chargé après quelques albums par le dessinateur Morris d'élever le niveau des scénarios.

    La violence marque dès le début le destin de la colonisation de l'Amérique du Nord par des émigrés majoritairement partis d'Europe du Nord et de l'Est ; au point de faire douter A. de Tocqueville de l'avènement d'une démocratie en Amérique dont il rêvait.

    Tempérée par la censure du régime gaulliste qui veillait à la fadeur des publications pour la jeunesse, mais aussi par le caractère humoristique de la BD, cette violence est cependant omniprésente dans "Lucky-Luke". Quelques profs d'Histoire retracent l'histoire vraie des personnages pittoresques qui inspirèrent Goscinny, sans qu'il ait eu besoin d'en rajouter beaucoup. On comprend mieux que, si le style policé d'un J.-F. Kennedy ou d'un B. Obama est plus au goût des Européens, le style rugueux de Donald Trump est plus proche du terrain.