Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

western

  • Caricature Marine Le Pen

    La Semaine de Zombi. Vendredi : Marine Le Pen a un électorat jeune, donc abreuvé de séries policières américaines à la gloire de la police.

    webzine,zébra,bd,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,marine le pen,police,western,légitime défense,manifestation,violence,dessin,presse,editorial cartoon,satirique,zombi

  • Revue de presse BD (49)

    Spécial mythes et cultures

    webzine,gratuit,bd,zébra,fanzine,bande-dessinée,revue de presse,actualité,hebdomadaire,illustration,8p.cx,western,dvd-dvd,hollande-bashing,mini-comics

     

    + Pionnier du "Hollande bashing" (j'avais commencé avant même qu'il ne soit élu par les quelques Français qui votent encore, sous l'influence de la pub ou des réseaux sociaux), je publie cette semaine une anthologie chez 8p.cx, plateforme d'édition de mini-comics gratuits inventée par des Belges. Les Français se sont tellement moqué des Belges et de leur goût invétéré pour le commerce, que lorsque ceux-ci font quelque chose de gratuit, il nous faut les soutenir.

    Le western ci-dessus par DVD-DVD est aussi publié chez 8 pages comics.

    + Chaque fois dans l'histoire que la culture de l'élite est remise en cause et les explications ou non-explications du monde qu'elle fournit semblent sonner creux aux oreilles des citoyens, la mythologie revient au premier plan, et non seulement sous la révolution française. En particulier les mythologies juive et grecque, selon lesquelles l'intellectualisme ne fait que traduire une forme de déterminisme artistique et la mort de l'imagination. Suite au petit quiz élitiste de cette semaine dans le blog Zébra, je signale ce recensement exhaustif des ouvrages de BD inspirés par le monde antique, effectué par l'Université de Grenoble.

    + Les schtroumpfs sont-ils misogynes ? On est habitué à ce que les universitaires racontent à peu près n'importe quoi sur la bande-dessinée, comme sur l'art en général, dans un langage sophistiqué destiné à ébaubir le chaland. Est-ce le cas du "Petit livre bleu" d'Antoine Bueno, chargé de mission au Sénat et de cours à Sciences-po ? Je n'ai pas (encore) lu cet essai, mais il est possible qu'il contienne un fond de vérité, contrairement à beaucoup d'ouvrages d'experts consacrés à la BD.

    Mais, au préalable, il faut se demander pourquoi la franc-maçonnerie est misogyne, c'est-à-dire qu'elle refusa strictement le droit aux femmes de participer à ses conclaves, avant de céder quelque peu à la mode ; puisque même un non-initié peut reconnaître dans les schtroumpfs certaines références maçonniques (bonnet phrygien, sang bleu, maisons-champignons (!). On peut reconnaître aussi facilement de telles références que dans le "Livre de Jungle" de Rudyard Kipling, destiné à l'initiation des petits garçons. Il faut aussi saisir la fonction érotique ou sexuelle de cette misogynie inspirée du paganisme antique, qui était une culture de vie, ou un culte de la fertilité. Il s'agit ici d'une misogynie qui n'a rien à voir avec la misogynie juive, puisqu'elle est "sociale" (tandis que la misogynie des mythes juifs attribuée à Moïse est "antisociale").

    + Choc des cultures : je constate que les auteurs de comics yankees ont non seulement un "Hall of Fame", c'est-à-dire une sorte de "nirvana" pour auteurs de BD, mais en plus un processus de nomination pour y accéder, presque aussi alambiqué que le "Livre des morts". C'est pas très malin comme religion : on voit trop bien qui tire les ficelles. Parfois, le jury va jusqu'à accorder la faveur à un étranger de pouvoir y postuler. Cette année à Jacques Tardi, peut-être parce qu'il a refusé la légion d'honneur française ? C'est dingue ce que ce peuple peut accorder d'importance à l'au-delà ! on dirait qu'il ne vit que pour ça...

    + Avec plus ou moins de bonheur, "L'Association", petite maison d'édition de BD, s'inspire d'un symbolisme satanique à la mode au XIXe siècle pour sigler ses bouquins. Avec plus ou moins de bonheur, c'est-à-dire que c'est plus ou moins réussi ; ci-dessous, la carte postale-galerie de portraits des pères fondateurs de "L'Association" est hautement suggestive.

    A part ça, j'attends impatiemment de dénicher le "Satan trismégiste" de Pacôme Thiellement et Killoffer pour pouvoir en faire la critique. Cela dit il y a peu de chance que ce bouquin me convainque que le meilleur allié du diable n'est pas l'évêque de Rome, étant donné que je suis un grand fan des BD de Lucas Cranac'h et d'Albrecht Dürer.

    webzine,gratuit,bd,zébra,fanzine,bande-dessinée,revue de presse,actualité,hebdomadaire,illustration,8p.cx,western,dvd-dvd,hollande-bashing,mini-comics,élitisme,quiz,mythologie,antiquité,université,grenoble,révolution française,anthologie,l'association,satanique,trismégiste,pacôme thiellement,killoffer,lucas cranac'h,albrecht dürer,rome,évêque


  • D'Air pur et d'Eau fraîche****

    Voici un petit "western de pionniers" brutal et sauvage comme je les aime, non par goût de la brutalité fanzine,bd,zébra,bande-dessinée,critique,kritik,d'air pur et d'eau fraiche,pero,boîte à bulles,western,nietzsche,bernanos,thoreau,fourier,tocqueville,pionnier,trappeur,charybde,scylla,ulysse,homèreet de la sauvagerie, mais par goût du réalisme.

    Le malaise social moderne, imputable à l’esclavage industriel et à la mécanisation des rapports sociaux, a suscité en réaction tout un art et une philosophie pour tenter de contrecarrer les effets de l’oppression. Ces réactions sont aussi variées que contradictoires entre elles, puisqu’on peut regrouper sous ce motif aussi bien Nietzsche que Bernanos, mais encore Tocqueville, Fourier, Thoreau, l’écologisme, etc.

    Chacun a une idée différente des causes de l’oppression moderne et des remèdes à y apporter. Si Nietzsche et Bernanos s’accordent sur le mépris du libéralisme et de la démocratie, en revanche ils s’opposent sur le christianisme ; Nietzsche l'accuse d'être responsable du libéralisme et de la démocratie, tandis que Bernanos voit le système technocratique moderne comme un mouvement néo-païen, tel que le nazisme se vanta d'être.

    Plus rares sont les penseurs ou les artistes qui, également préoccupés par l’oppression ou la décadence,  observent que la société, du coït le plus primitif jusqu’aux œuvres d’art les plus sophistiquées ou grandiloquentes, ne fait somme toute que refléter la nature ou l’imiter. Sur ce point, les nostalgiques du bonheur antique – citons Nietzsche encore une fois – n’ont sans doute pas tort d’observer que l’imitation était plus consciente dans l’Antiquité, et par conséquent plus respectueuse et mieux maîtrisée. La démocratie est un exemple concret d’abstraction juridique ou d’invention pure, sans rapport avec le déterminisme des choses naturelles, le rapport de force biologique permanent. A cet égard, la concurrence économique libérale est, certes, une formule plus bestiale, mais moins artificieuse. On devine que la démocratie répond surtout au besoin de l’élite de promettre aux opprimés de la terre des lendemains meilleurs.

     Et c’est là où je voulais en venir, après une parenthèse dont on me pardonnera, je l’espère, la longueur et les références un peu pompeuses. Car sous le titre de cette BD, «D’air pur et d’eau fraîche», dont on comprend l’ironie après quelques pages seulement, se cache le petit récit bien rythmé, sans paroles, de l’existence d’un jeune trappeur dans le Grand Ouest américain ; trappeur, donc prédateur, mais en fait lui-même en proie à toutes les sortes de dangers naturels ou mystiques, balloté de Charybde en Scylla, s’écorchant sur l’une, avant, à peine cautérisé, de se faire dévorer un membre par l’autre. Victime de bout en bout, de la nature sauvage qui le consume à petit feu d’une part, et de la société d'autre part, qui ne fait que rajouter un peu d’huile sur le feu. Notre trappeur se démmerde comme il peut ; il ignore le chenal, contrairement à Ulysse, doté par Homère du super-pouvoir de la sagesse.

    Les imprudents qui se nourrissent d’espoir risquent de bouder ce western en noir et blanc de Pero, entièrement dépourvu de cet ingrédient (celui qu’on retrouve au fond, tout au fond du vase de Pandore) ; ou bien encore, séduits par le dessin, simple et proche du croquis, ils le prendront pour un récit réaliste, du temps révolu de la fondation de l’Amérique, où les hommes se dévoraient entre eux, dans un cadre naturel aussi somptueux que terrible. Ils auraient tort. Le désespoir est essentiel à l’homme. La preuve, sans le désespoir, l’humour n’existerait pas : il n’y aurait que la morale ou la politique. Sans le désespoir, il n’y a qu’à se branler sur une toile et c’est de l’art.

    Pero, éds. Boîte à Bulles, 2012, 14€

    (par Zombi - leloublan@gmx.fr)

  • Revue de presse BD (34)

    fanzine,bd,zébra,caricature,bande-dessinée,illustration,sharon stone,achdé,maëster,wanted,lucky luke,western,mark twain,the believer,simpson,intello de gauche,george meyer,religion,vertron,rennes,breton,poésie,pamphlet,mahomet,charb,serge eisenstein,propagandiste,dessin,jacques tardi,légion d'honneur,saucisse,morteau,stalag iib,léo malet,louis-ferdinand céline,jean-patrick manchette,militaire

    + Les amateurs de femmes viriles (ou de cow-boys efféminés) apprécieront ce portrait de l'actrice Sharon Stone par Achdé, repreneur de "Lucky-Luke" pour le dessin. L'illustration est extraite d'un album produit par le dessinateur Maëster et sa femme, intitulé "Wanted". Pour moi, le seul, le vrai western, c'est "Lucky-Luke", et pas ces histoires de garçons vachers qui roulent des mécaniques, mais qui redoutent plus leur mère ou leur femme que les apaches ("Lucky-Luke", ou bien Mark Twain).

    + Jacques Tardi, dessinateur célèbre pour ses adaptations de Léo Malet, Louis-Ferdinand Céline et Jean-Patrick Manchette, vient de refuser la Légion d'Honneur qui lui avait été attribuée d'office. Curieusement Tardi n'invoque pas l'antimilitarisme parmi les raisons de son refus, bien que cet ordre a d'abord été inventé par un chef de guerre, pour récompenser la valeur militaire. A vrai dire, il semble aussi difficile de signer des ouvrages nettement antimilitaristes (c'est le cas de son dernier, "Stalag IIB") en étant titulaire de la légion d'honneur, que d'accepter d'entrer dans la confrérie de la saucisse de Morteau lorsqu'on est végétarien. Celui qui a pris l'initiative d'attribuer cette décoration n'avait donc pas pris la peine de lire Tardi. La gloire, comme les balles, est aveugle.

    + "The Believer" est une revue d'intellos de gauche yankees qui cause parfois de BD. Traduite en français, on peut se la procurer en librairie, mais au prix d'un bouquin plutôt que d'une revue (15 €). Dans la livraison datée de l'automne 2012, figure une interview plutôt intéressante de George Meyer, scénariste des "Simpson".

    "Les Simpson sont la seule vraie critique de la religion moderne acceptée par la culture populaire." : cette affirmation m'a un peu fait tiquer, cependant ; en effet la famille, le couple ou la religion catholique, ridiculisés dans la fameuse série, ne sont pas directement la première religion moderne ; ils le sont DERRIERE le pognon, divinité principale, sans laquelle les autres ne seraient pas. Or les milieux populaires ne sont pas les plus réticents à admettre cette évidence. Les anglophones pourront lire ici l'interview en anglais.

    + Le caricaturiste Charb confond "athéisme" et "mauvaise foi". Témoin, la manière dont il justifie un énième pamphlet contre Mahomet... Si Charb continue comme ça, même les plus fervents partisans de "Charlie-Hebdo" vont finir par devenir sceptiques.

    + Spéciale dédicace à qui Rennes, comme moi, rappelle les "400 coups" qu'il tira -ou qu'il prit-, avant que sa vie ne prenne une tournure plus académique - ce nouvel épisode de "la vie de Vertron". Les autres risquent d'en sentir moins la poésie ; la poésie, comme le plaisir, est largement conditionnée par la géographie ; de là vient que le Breton -cet être violent- donne parfois à sa dulcinée des noms de plage, ou quand c'est un marin tout simplement le nom du port.

    + Le dessin de la semaine est de Serge Einsenstein (le propagandiste soviétique), représentant la peur; d'autres dessins ici.

    (rdp par Zombi - leloublan@gmx.fr)

    fanzine,bd,zébra,caricature,bande-dessinée,illustration,sharon stone,achdé,maëster,wanted,lucky luke,western,mark twain,the believer,simpson,intello de gauche,george meyer,religion,vertron,rennes,breton,poésie,pamphlet,mahomet,charb,serge eisenstein,propagandiste,dessin,jacques tardi,légion d'honneur,saucisse,morteau,stalag iib,léo malet,louis-ferdinand céline,jean-patrick manchette,militaire

  • Revue de presse (15)

    fanzine,bd,zébra,revue de presse,philosophie,magazine,maadiar,jean-christophe menu,apocalypse,hop,western,actuabd,didier comès,expo,liège,quai des bulles,saint-malo,concours

    + La BD risque-t-elle de devenir chiante ? On peut le craindre quand on voit, par exemple, que «Philosophie magazine» lui consacre un n° hors-série. Plutôt que chercher à dépoussiérer la philosophie à l’aide la BD, les philosophes ne feraient-ils pas mieux de chercher à avoir de l’humour par eux-mêmes ?

    + Paraît que les blogs BD ont le vent en poupe. En voici un nouveau, Maadiar, qui se lance un nouveau défi : de la BD… sans cul. Plutôt osé comme défi.

    + Le site belge ActuaBD présente le catalogue de l’Apocalypse avant l’apocalypse, c’est-à-dire du nouveau label BD de Jean-Christophe Menu. J’avoue que j’ai un faible pour le forum ActuaBD et ses bastons entre lecteurs de BD indépendante française et lecteurs de BD populaire belge.

    + Un record, et qui n’est pas olympique : la revue auvergnate «Hop !» (chroniques sur la BD d'hier et d’aujourd’hui), vient de publier son 134e numéro. Celui-ci est consacré au western -visages pâles s’abstenir.

    + Plein de photos sur l’expo. Didier Comès à Liège, sur le site « Case Départ ».

    + Le festival «Quai des Bulles» de Saint-Malo (26-28 oct.) propose un concours aux auteurs de BD amateurs sur le thème «Un jardin un peu spécial» (une ou deux planches à envoyer avant le 24 sept.)

    + Le fil des anciennes revues de presse. Voilà, c'est tout pour cette fois.

     

  • The Short Farewell

    Cases extraites du western spaghetti (existentialiste) de Michel Tamer, "The Short Farewell", à paraître dans Zébra 3 :

    fanzine,zébra,bd,the short farewell,western,michel tamer,spaghetti

    fanzine,zébra,bd,the short farewell,western,michel tamer,spaghetti

  • Western spaghetti

    Michel Tamer aime par-dessus tout dessiner les mustangs et les femmes... Rien d'étonnant à ce qu'il ait décidé de mettre la vie sexuelle de John Wayne en BD...

    fanzine,zébra,bd,western,spaghetti,michel tamer,encre,plume,john wayne,mustang