Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

anthologie

  • Revue de presse BD (80)

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,revue de presse,hebdomadaire,80,aaarg,starsky,esthétisme,métal hurlant,chaland

    + Autant de nouvelles revues de BD, autant de déceptions. J'ai fini par dénicher et feuilleter "Aaarg !" n°1 (ci-dessus), dont l'esthétisme est agaçant ; dessin léché, emballage luxueux (14 euros), pour un propos globalement assez creux. Il est vrai que le rédac-chef Starsky se réclame de "Métal Hurlant", qui n'était déjà pas trop ma came en dehors de Chaland - un peu trop "belles mécaniques et poupées Barbie" pour prolos enrichis à mon goût.

    Pour l'instant, les "vieux" "Fluide-Glacial" et "Psikopat" bien rodés n'ont pas de souci à se faire.

    + Pénélope Bagieu prouve dans cette vidéo où elle mène campagne contre le racisme des agences de publicité qu'elle est aussi douée pour le "stand-up" que pour la BD. Pénélope B. oublie juste un détail : l'idée que l'antiracisme ou les bons sentiments en général peuvent contribuer à rendre le monde meilleur est une idée tout droit sortie des agences de com' ou de pub.

    + Le dernier prix de la BD chrétienne d'Angoulême a été remis à une biographie de Benoît-Joseph Labre (1748-1783), clochard décédé en "odeur de sainteté" et canonisé par l'Eglise romaine en 1881 ("Quelques écorces d'orange amère", par C. Hadevis et E. Le Saëc). Bien que la part des saints laïcs a beaucoup augmenté (on peut s'attendre bientôt à une BD retraçant la vie de N. Mandela), ce genre de biographie fut l'occasion pour quelques auteurs réputés dans les années 50 d'exercer leur talent. Benoît-Joseph Labre est un saint original, puisque sa puanteur et sa crasse faisaient partie de sa renommée ; en général, le puritanisme se traduit plutôt par une hygiène corporelle méticuleuse.

    + Le quotidien "Libération" revient sur la querelle entre associés de "L'Association", ayant entraîné la création par son ex-patron Jean-Christophe Menu d'une nouvelle boîte baptisée "L'Apocalypse". Celui-ci aime tendre des verges pour se faire battre, apparemment, puisqu'il n'hésite pas à afficher son dédain pour le mode d'organisation démocratique; mais surtout, alors que les auteurs de cette nouvelle vague de BD conceptuelle autour de "L'Association" sont parfois accusés de péter plus haut que leur derrière, J.-C. Menu ne démord pas de ses formules d'agrégé ès bande-dessinée : "La BD est un langage avant tout.", repris par "Libération".

    + A la veille de Noël, de nombreux sites BD ont établi leur TOP 10 des meilleures BD de l'années. On peut trouver ce genre d'anthologie ridicule, ou bien au contraire l'estimer utile pour s'y retrouver dans les rayons des libraires. Zébra s'est livré à l'exercice ; résultat, une seule BD en commun avec les cinquante titres retenus par les cinq critiques du site Bodoï. Cela devrait inciter la critique a fournir plutôt une liste des 10 pires attrape-couillons de l'année.

    + Les éditions du Cherche-Midi publient les "Afourismes" de Morez, dessinateur humoristique qui écuma la grande presse après guerre. Le site "Actuabd" annonce la publication prochaine d'une interview de ce dessinateur juif roumain émigré en France, aujourd'hui âgé de plus de quatre-vingt dix ans. 

    + Le dessin de la semaine est de Voutch, humoriste exposé à la galerie "Oblique" au marché Saint-Paul, du 11 au 31 décembre.

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,revue de presse,hebdomadaire,80,aaarg,starsky,esthétisme,métal hurlant,chaland,pénélope bagieu,stand-up,racisme,antiracisme,pub,orwell,prix,angoulême,bd chrétienne,benoît-joseph labre,quelques écorces d'orange amère,hadevis,erwan le saëc,saint,puanteur,voutch,galerie,oblique,saint-paul

     

  • Anthologie Animation III

    Sélection de courts métrages de dessin-animés du mois de mai (best-of du mois de février, ici, et du mois de mars .)

     

    LE PÊCHEUR, par Emilie Phuong et Qian Xiang

     

    GEORGES, par Gaëlle Lasne et Maxime Granger

    IN THE FALL, par Steve Cutts

     

    DIMANCHE MATIN, par Rémy Nardoux

     

    THE ARTISTS, par Giant Animation Studio

     

    CHRONOPHAGES, par Anaïs Dauvergne

    SILLAGES, par Elodie Boureille, Charlotte Gayet, Laïana Patel et Fabrice Leret

     

     

  • Revue de presse BD (49)

    Spécial mythes et cultures

    webzine,gratuit,bd,zébra,fanzine,bande-dessinée,revue de presse,actualité,hebdomadaire,illustration,8p.cx,western,dvd-dvd,hollande-bashing,mini-comics

     

    + Pionnier du "Hollande bashing" (j'avais commencé avant même qu'il ne soit élu par les quelques Français qui votent encore, sous l'influence de la pub ou des réseaux sociaux), je publie cette semaine une anthologie chez 8p.cx, plateforme d'édition de mini-comics gratuits inventée par des Belges. Les Français se sont tellement moqué des Belges et de leur goût invétéré pour le commerce, que lorsque ceux-ci font quelque chose de gratuit, il nous faut les soutenir.

    Le western ci-dessus par DVD-DVD est aussi publié chez 8 pages comics.

    + Chaque fois dans l'histoire que la culture de l'élite est remise en cause et les explications ou non-explications du monde qu'elle fournit semblent sonner creux aux oreilles des citoyens, la mythologie revient au premier plan, et non seulement sous la révolution française. En particulier les mythologies juive et grecque, selon lesquelles l'intellectualisme ne fait que traduire une forme de déterminisme artistique et la mort de l'imagination. Suite au petit quiz élitiste de cette semaine dans le blog Zébra, je signale ce recensement exhaustif des ouvrages de BD inspirés par le monde antique, effectué par l'Université de Grenoble.

    + Les schtroumpfs sont-ils misogynes ? On est habitué à ce que les universitaires racontent à peu près n'importe quoi sur la bande-dessinée, comme sur l'art en général, dans un langage sophistiqué destiné à ébaubir le chaland. Est-ce le cas du "Petit livre bleu" d'Antoine Bueno, chargé de mission au Sénat et de cours à Sciences-po ? Je n'ai pas (encore) lu cet essai, mais il est possible qu'il contienne un fond de vérité, contrairement à beaucoup d'ouvrages d'experts consacrés à la BD.

    Mais, au préalable, il faut se demander pourquoi la franc-maçonnerie est misogyne, c'est-à-dire qu'elle refusa strictement le droit aux femmes de participer à ses conclaves, avant de céder quelque peu à la mode ; puisque même un non-initié peut reconnaître dans les schtroumpfs certaines références maçonniques (bonnet phrygien, sang bleu, maisons-champignons (!). On peut reconnaître aussi facilement de telles références que dans le "Livre de Jungle" de Rudyard Kipling, destiné à l'initiation des petits garçons. Il faut aussi saisir la fonction érotique ou sexuelle de cette misogynie inspirée du paganisme antique, qui était une culture de vie, ou un culte de la fertilité. Il s'agit ici d'une misogynie qui n'a rien à voir avec la misogynie juive, puisqu'elle est "sociale" (tandis que la misogynie des mythes juifs attribuée à Moïse est "antisociale").

    + Choc des cultures : je constate que les auteurs de comics yankees ont non seulement un "Hall of Fame", c'est-à-dire une sorte de "nirvana" pour auteurs de BD, mais en plus un processus de nomination pour y accéder, presque aussi alambiqué que le "Livre des morts". C'est pas très malin comme religion : on voit trop bien qui tire les ficelles. Parfois, le jury va jusqu'à accorder la faveur à un étranger de pouvoir y postuler. Cette année à Jacques Tardi, peut-être parce qu'il a refusé la légion d'honneur française ? C'est dingue ce que ce peuple peut accorder d'importance à l'au-delà ! on dirait qu'il ne vit que pour ça...

    + Avec plus ou moins de bonheur, "L'Association", petite maison d'édition de BD, s'inspire d'un symbolisme satanique à la mode au XIXe siècle pour sigler ses bouquins. Avec plus ou moins de bonheur, c'est-à-dire que c'est plus ou moins réussi ; ci-dessous, la carte postale-galerie de portraits des pères fondateurs de "L'Association" est hautement suggestive.

    A part ça, j'attends impatiemment de dénicher le "Satan trismégiste" de Pacôme Thiellement et Killoffer pour pouvoir en faire la critique. Cela dit il y a peu de chance que ce bouquin me convainque que le meilleur allié du diable n'est pas l'évêque de Rome, étant donné que je suis un grand fan des BD de Lucas Cranac'h et d'Albrecht Dürer.

    webzine,gratuit,bd,zébra,fanzine,bande-dessinée,revue de presse,actualité,hebdomadaire,illustration,8p.cx,western,dvd-dvd,hollande-bashing,mini-comics,élitisme,quiz,mythologie,antiquité,université,grenoble,révolution française,anthologie,l'association,satanique,trismégiste,pacôme thiellement,killoffer,lucas cranac'h,albrecht dürer,rome,évêque


  • Anthologie Animation II

    Quelques dessin-animés supplémentaires pour compléter le best-off du mois de février :

    Solaire*****

    Western*****

    Alien****

    Chris Ware****

    Vénitien***

     

  • Anthologie Animation

    Il y a quelques mois déjà que je veux faire ça; découvrir le chef-d'oeuvre de Lucrèce Andreae, il y a peu, me l'a rappelé; "ça", quoi ? Eh bien un petit "best-off" des courts métrages d'animation qu'on peut trouver sur la toile, souvent fabriqués par de jeunes diplômés d'écoles spécialisées dans ce domaine. Avec une mention spéciale pour des centres de formation français (Emca d'Angoulême), où est apparemment enseigné l'art de ne pas se laisser envahir par des considérations techniques (et c'est sans doute, ici, la première et la dernière fois que je fais l'éloge de l'enseignement français).

    Je mettrai cette anthologie à jour au fur et à mesure de mes découvertes.

    Un critique d'art anglais du milieu du XXe siècle a vu dans le dessin-animé "le seul art qui appartient en propre aux Etats-Unis d'Amérique"; j'en suis moi aussi convaincu, vu le lien très spécial de l'humour des meilleurs cartoons yankees avec les mathématiques modernes (dites "post-euclidiennes"); cet humour fait écho au rire d'Einstein. Je me souviens d'avoir déclenché l'hilarité dans un congrès de physiciens américains quand j'ai fait le rapprochement entre l'art des cartoons et celui des spéculations mathématiques "à la manière de Feynman"; il n'empêche que le comique de situation, déclencheur du rire dans les cartoons, est produit par des paradoxes identiques à ceux que la physique moderne prévoit. Bien que son but soit de soupçonner la physique quantique et non de l'élucider, le paradoxe du chat de Schrödinger pourrait être le sujet d'un dessin animé.

    Il faut s'arrêter aussi sur l'aspect industriel de cet art. C'est une petite révolution de pouvoir désormais, techniquement, produire en solo des dessins-animés qui exigeaient naguère le travail d'un studio entier, avec des coûts mille fois plus élevés. Souvenons-nous que c'est pour des raisons de coût que les studios américains ont dû interrompre dans les années cinquante la production de courts métrages, avant de sombrer peu à peu dans la guimauve des dessins-animé des studios Disney ou japonais. Comme en bande-dessinée, le format long est, dans le dessin-animé, synonyme de dilution et d'infantilisme - d'ailleurs principalement motivé par une double raison pédagogique et commerciale.

    Le cinéma d'animation, ou le cinéma en général, qui est l'art le moins individualiste, peut tout d'un coup le redevenir et perdre en partie, sait-on jamais, cet aspect "séquentiel" typique de tous les arts mécaniques, pour redevenir plus humain et moins ennuyeux.

    (Zombi - leloublan@gmx.fr)

    Excitant !*****

    Conte africain*****

    Minimaliste, mais il fait le maximum*****

    Orwellien*****

    Terreur graphique****

    Héros****

    Kafkaïen****

    Artisanal***

    Le Massacre de la Saint-Valentin**


    Exercice de style**

    Chats huants**

    Loup à moustache**

    Pré-euclidien**