Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

gilets jaunes

  • Revue de presse BD (373)

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,critique,fluide glacial,rouhaud,reuzé,comédie française,mathieu sapin,emmanuel macron,françois hollande

    + "Faut pas prendre les cons pour des gens (2)" : Le premier volume de cette série de gags a cartonné ; l'éditeur (Fluide Glacial) s'est donc empressé d'en publier un second.

    Malgré un mauvais titre, qui sonne comme la réplique d'un vieux sketch des années 80, les auteurs E. Reuzé et N. Rouhaud tendent à notre époque un miroir peu complaisant. Ils n'ont eu pour trouver l'inspiration qu'à parcourir la rubrique des faits divers ; la plupart des gags font écho à l'actualité, enrichie en situations ubuesques par le confinement et la politique sécuritaires... sans oublier la mode des idées écologistes adoptées sans hésiter par des peuples qui ont fait du gâchis dans tous les domaines le principal motif de l'existence.

    Le titre "Faut pas prendre les cons..." n'est pas bon car les faits divers et les gags illustrent une forme d'institutionnalisation de la connerie ; "les gens" sont largement entraînés à être cons depuis le plus jeune âge par les différentes institutions auxquelles leurs parents les abandonnent pour courir après l'argent : la télévision, l'Education nationale, l'Université, j'en passe et des meilleures. La disparition du "bon sens" n'est pas le fait "des gens" en général, mais plutôt d'une petite élite perchée. En effet le "pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué" est en filigrane de toutes les situations absurdes exploitées ici.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,critique,fluide glacial,rouhaud,reuzé,comédie française,mathieu sapin,emmanuel macron,françois hollande

    "Comédie française" évoque une satire de moeurs enlevée ou une tragédie. Mais rien de tout ça dans l'album de Mathieu Sapin, pesant malgré son style de dessin naïf. Prendre Emmanuel Macron pour sujet, après François Hollande, c'est prendre le risque de se répéter.

    L'actuel hôte de l'Elysée semble persuadé que la BD est un art de courtisan (il invita le bédéaste Jul à l'accompagner en Chine). E. Macron est un génie du marketing politique ; on le sait déjà depuis son élection et son emploi du temps n'est pas bien palpitant.

    Plutôt que sur les manifestations de Gilets jaunes, vite évacuées, l'auteur préfère s'attarder sur la passion qu'il partage avec Brigitte Macron pour l'oeuvre de Jean Racine.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,critique,fluide glacial,rouhaud,reuzé,comédie française,mathieu sapin,emmanuel macron,françois hollande,brigitte macron,jean racine,gilets jaunes,picasso,gertrude stein,fernande olivier,funnies,vincent bernière

    Dessin signé Tignous.

    + Où l'on apprend que Gertrude Stein fournissait en funnies (BD) le jeune couple formé par Pablo Picasso et Fernande Olivier. Quelques justifications supplémentaires à l'expo "Picasso et la BD" (musée Picasso) fournies par son commissaire Vincent Bernière ; une expo un peu "tirée par les cheveux".

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,critique,fluide glacial,rouhaud,reuzé,comédie française,mathieu sapin,emmanuel macron,françois hollande,brigitte macron,jean racine,gilets jaunes,picasso,gertrude stein,fernande olivier,funnies,vincent bernière,tignous,cabu,hotel de ville

    + Rétrospective "Le Rire de Cabu" à l'Hôtel de Ville de Paris (salle St-Jean) (9 oct.-19 déc.).

    Cabu tempérait : - Le rire... ou le sourire. Sachant que le rire peut être gras, ou même sournois.

    Une expo Cabu sous haute surveillance policière où il faut montrer patte blanche : décidément le destin est ironique...

  • Revue de presse BD (365)

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,juin,2020,déconfetti,lara,lapin,quotidien,aurélie willliam-levaux,assange,agnès de cayeux,gilets jaunes

    Dessin de Une par Lara.

    + Commencé pendant le confinement, le fanzine hebdomadaire "Déconfetti", paraissant chaque lundi, en est à son 9e numéro.

    On peut télécharger ce fanzine gratis ; au programme : des histoires à suivre et une page instructive sur la faune de nos campagnes.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,juin,2020,déconfetti,lara,lapin,quotidien,aurélie willliam-levaux,assange,agnès de cayeux,gilets jaunes

    + On est frappé en feuilletant la dernière livraison de "Mon Lapin quotidien" (L'Association), qui date du printemps dernier (février) par la qualité du papier. Les dessins ne sont pas toujours bien reproduits, en revanche (trop petits, bien que le format soit gigantesque !) ; le maquettiste doit être aveugle, à moins qu'il ne soit presbyte ?

    L'ensemble est assez hétéroclite -volontairement, semble-t-il. "Mon Lapin quotidien" fournit une tribune à quelques auteurs de BD. Aurélie William-Levaux exprime, par exemple, sa sympathie pour les Gilets jaunes.

    Un article intitulé "Assange le torturé" par Agnès de Cayeux revient sur les conditions de détention du Gêneur public n°1, et la façon subtile dont celui qui fut assez naïf pour croire à la transparence démocratique et à la liberté de la presse est torturé.

    La Une du journal tire parti du graphisme des armes blanches et des armes à feu, ainsi que de certains emblèmes néo-païens ou fachistes... au risque de faire oublier que les plus gros trafiquants d'armes sont des nations qui se réclament de la démocratie et des "Droits de l'Homme", non pas de Thor ou Vulcain.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,juin,2020,déconfetti,lara,lapin,quotidien,aurélie willliam-levaux,assange,agnès de cayeux,gilets jaunes,jean-pierre dionnet,métal hurlant,manchette,adg

    Couverture de "Métal-Hurlant" par Tardi.

    + On annonce le retour prochain de "Métal hurlant", magazine de BD et de rock bien connu. Son cofondateur, Jean-Pierre Dionnet, vient de donner au webzine "Chaosreign" une interview-fleuve où il revient sur les années "Metal Hurlant" qu'il décrit comme un magazine sans idéologie particulière dans une époque infestée par les idéologies.

    J.-P. Dionnet rêve d'assister à la fin de la civilisation occidentale ; il a tort de croire et dire que L.-F. Céline était "misanthrope", comme M. Houellebecq. Céline se méfiait raisonnablement de l'espèce humaine.

    Petit extrait :

    «De toute manière, à l’époque de "Métal-Hurlant", il n’y avait pas de scission droite et gauche. J’allais dire que l’extrême-droite et l’extrême-gauche cohabitaient dans leur haine du milieu. C’est Goscinny qui m’a appris ça.

    A «Pilote», il y avait le rédacteur en chef de «Minute», Serge de Beketch, qui avait beaucoup d’humour et qui était à côté de Jean-Marc Reiser ; ça ne posait pas de problème. Quand ils parlaient science-fiction, ils tombaient d’accord, quand ils parlaient d’autre chose, parfois ils tombaient d’accord, parfois ils s’engueulaient comme du poisson pourri. Généralement, on évitait de s’engueuler, mais on aimait bien discuter avec l’ennemi. C’était pas : - Toi t’es de droite, toi t’es de gauche, moi je ne savais pas où j’étais, juste à côté, je m’en foutais.

    Là je vois qu’on réédite enfin tout Jean-Patrick Manchette, y compris des choses inédites, bon bah, l’auteur de polar qu’il préférait c’était ADG, qui était d’extrême-droite, parce qu’il trouvait qu’il avait une vision du monde absolument extraordinaire. A l’époque, il n’y avait pas cette idée de «si t’es de droite et que je suis de gauche, alors je ne te parle pas». Et aujourd’hui, les journaux «de droite» et «de gauche», laissez-moi un peu ricaner.

    Les journaux dits «de gauche», estampillés de gauche, appartiennent tous à des grands patrons qui ne sont pas forcément de gauche, et qui ont la mainmise sur tout. Moi, je n’écoute plus personne en presse parce que j’ai fait une école de journalisme, en face de l’Eglise St-Germain-des-Prés. J’ai fait les deux ans. C’était en 68 et j’ai fait les deux ans, je suis allé jusqu’au bout. (…) Et donc à l’école de journalisme on nous a dit de lire les journaux. Après, on nous a donné des dépêches de l’Agence France-Presse. Puis on nous a dit : - Maintenant prenez ce fait divers et faites-en deux feuillets pour «L’Humanité», pour «Le Figaro», pour «Minute», pour «Libération». On a vu comment on pouvait tordre les faits pour qu’ils aillent dans la ligne politique du journal. (…)»

  • Revue de presse BD (359)

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,revue,presse,hebdomadaire,actualité,mai,2020,confinement,jacques julliard,figaro,gilets jaunes,bretécher,aggripine,arte,dessin animé,willem,groix,frédérik,cambon,manet

    Jacques Julliard, portraituré par Fabien Clairefond.

    + "Nous vivions heureux et nous ne le savions pas." écrit Jacques Julliard cette semaine dans "Le Figaro".

    Quel est ce "nous" ? De quelle communauté J. Julliard parle-t-il ? Des lecteurs du "Figaro" ? Des Parisiens ? Des Français ?... alors dans ce cas le mécontentement des Gilets jaunes lui a échappé...

    L'expression d'une solidarité factice, surtout en période de crise, n'est-elle pas pour dissimuler l'absence de solidarité réelle, illustrée par l'abandon des vieillards "surnuméraires" dans des "Ephad" ?

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,revue,presse,hebdomadaire,actualité,mai,2020,confinement,jacques julliard,figaro,gilets jaunes,bretécher,aggripine,arte,dessin animé,willem,groix,frédérik,cambon,manet

    + Pas de dessin de Willem dans "Charlie-Hebdo" cette semaine, mais une chronique calligraphiée dans laquelle le caricaturiste, retiré sur l'île de Groix (Finistère), raconte comment il a été gravement blessé au doigt par son chat Frédérik et dû être soigné sur le continent.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,revue,presse,hebdomadaire,actualité,mai,2020,confinement,jacques julliard,figaro,gilets jaunes,bretécher,aggripine,arte,dessin animé,willem,groix,frédérik,cambon,manet

    + La chaîne "Arte" propose une adaptation en dessin-animé d'"Agrippine", parue dans le "Nouvel Obs" (1988-2009).

    L'adaptation est fidèle : le doublage et les dialogues sont soignés, et comme dans la version originale de Bretécher, les idéaux de gauche servant de masque à la bourgeoisie parisienne sont tournés en dérision.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,revue,presse,hebdomadaire,actualité,mai,2020,confinement,jacques julliard,figaro,gilets jaunes,bretécher,aggripine,arte,dessin animé,willem,groix,frédérik,cambon,manet

    Le "Déjeuner sur l'Herbe" de Manet revisité par Cambon.

    + Dans le "Journal des Arts", le caricaturiste Cambon s'est amusé à "confiner" quelques oeuvres d'art célèbres.

     

    + "En ces temps de confinement forcé, la bande dessinée s'épanouit plus que jamais sur internet et les réseaux sociaux" écrit E. Delcroix dans "Le Figaro" (20 avril). Et de citer les Journaux de confinement illustrés de certains auteurs, "têtes de gondoles" des principaux éditeurs de BD.

    Mais encore quelques publications profiteraient du confinement, comme l'octogénaire hebdomadaire "Spirou" (tirage : 70.000 ex.), dont le nombre d'abonnés à augmenté.

    Chez l'éditeur Dargaud, on a avancé la sortie d'un nouveau magazine numérique pour ados, "Mâtin" (clin d'oeil à "Pilote"), disponible gratuitement sur Instagram.

  • Revue de presse BD (339)

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,actualité,revue,presse,hebdomadaire,décembre,2019,2020,franck riester,gilets jaunes,xavier bureau,burlingue,expo,paris,anthologie,andi watson,jean-luc coudray,isabelle merlet,aquarius,orwell

    + Petite anthologie de (bonnes) BD parues en 2019, dont vous pouvez retrouver les critiques dans l'onglet "kritik" de ce blog, ou bien "actualité".

    Dans l'ordre : "La Tournée", par Andi Watson ; ed. çà & là.

    - "L'amusant Musée", par Jean-Luc Coudray & Isabelle Merlet ; éd. Wombat.

    - "A bord de l'Aquarius", par Marco Rizzo & Lelio Bonaccorso ; éd. Futuropolis.

    - "Orwell", par Christin & Verdier ; éd. Dargaud.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,actualité,revue,presse,hebdomadaire,décembre,2019,2020,franck riester,gilets jaunes,xavier bureau,burlingue,expo,paris,anthologie,andi watson,jean-luc coudray,isabelle merlet,aquarius,orwell

    + Les autorités culturelles, le ministre de la Culture Franck Riester en tête, ont décrété l'année prochaine 2020 "année de la bande dessinée". Cette mesure destinée à soutenir les auteurs de bande dessinée laisse une partie d'entre eux sceptiques, qui réclament des mesures plus concrètes.

    Quelques auteurs et scénaristes ont même signé il y a quelques mois la pétition "Nous ne sommes pas dupes" de soutien au mouvement des Gilets jaunes, mouvement de défiance vis-à-vis des élites politiques, mais aussi culturelles, regroupées à Paris.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,actualité,revue,presse,hebdomadaire,décembre,2019,2020,franck riester,gilets jaunes,xavier bureau,burlingue,expo,paris

    + Xavier Bureau alias Burlingue, est un dessinateur de presse et un peintre méconnu. De petites expositions de ses dessins et gouaches sont régulièrement organisées à Paris.

  • Caricature Emmanuel Macron

    Caricature par ZOMBI

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,emmanuel macron,gilets jaunes,2019,noël,grèves,décembre,dessin,presse,satirique,editorial cartoon,zombi

  • Revue de presse BD (320)

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,mai,2019,pascal somon,hergé,moulinsart,dupondt,surréaliste,justice,bidochon,christian binet,couple,fluide glacial,beauf,cabu,lyon,dessin

    + Le dessinateur rémois Pascal Somon a été condamné le 7 mai à 32.000 euros d'amende par la justice belge pour ses toiles en hommage à Hergé (ci-dessus).

    La fondation Moulinsart supporte mal de ne pas capter entièrement l'héritage du maître et déploie des efforts considérables pour veiller sur la poule aux oeufs d'or (détectives privés, avocats, etc.).

    Dans l'oeuvre d'Hergé, la justice belge est incarnée par les Dupondt : Pascal Somon était donc prévenu que justice belge est parfaitement surréaliste.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,mai,2019,pascal somon,hergé,moulinsart,dupondt,surréaliste,justice,bidochon,christian binet,couple,fluide glacial,beauf,cabu,lyon,dessin

    + Piliers du magazine "Fluide Glacial" depuis des lustres, les Bidochon de Christian Binet (auteur satirique d'origine corrézienne né en 1947) sont de retour dans un 22e opus : "Les Bidochon relancent leur couple".

    Apparentés au beauf de Cabu, les Bidochon sont encore plus ironiques et cruels ; en effet on peut toujours se rassurer en se disant que le beauf est un type d'extrême-droite, quasi-alcoolique et qui porte des pantacourts en été. Avec les Bidochon, il n'y a pas d'échappatoire : c'est un portrait de la France vieillissante sans concession, toutes tendances confondues.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,mai,2019,pascal somon,hergé,moulinsart,dupondt,surréaliste,justice,bidochon,christian binet,couple,fluide glacial,beauf,cabu,lyon,dessin,besse,cambon,lacombe,willem,mai 68,gilets jaunes

    + Organisées par la mairie du 4e arrondissement de Lyon, les "Rencontres du dessin de presse" s'étaleront du 3 au 28 juin prochain (vernissage le 8 juin).

    Expositions (Willem, Lacombe, Besse, Cambon...) et colloques figurent au programme de ce festival. L'une de ces conférences se propose ainsi de comparer la liberté de la presse en France et aux Etats-Unis, dont le système des lois et la culture diffèrent assez nettement (pas de "laïcité" au sens français du terme aux USA). 

    En ce qui concerne la France, le récent mouvement des Gilets jaunes, cinquante ans après "Mai 68", vient de souligner le manque d'indépendance de la presse et des médias. Ce manque d'indépendance caricatural (et caricaturé) est cause d'un scepticisme grandissant d'une bonne partie de la population française vis-à-vis de la "démocratie".

  • Revue de presse BD (319)

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,mai,2019,révolution française,marx,grouazel,locard,1789,gilets jaunes,wilfrid lupano,vieux fourneaux,arts et lettres,macron,mai 68

    + Le musée de la Révolution française à Vizille (Isère) organise une expo. autour de la BD "Un Peuple et sa Révolution", par Grouazel & Locard. Cette bande-dessinée propose un nouveau regard sur les événements de 1789, centré sur la description du peuple.

    Karl Marx a écrit une histoire "populaire" de la Révolution française ; Marx ne se pose pas en représentant du peuple, tel un député, mais il s'efforce de remédier à l'ignorance du peuple, d'où vient son asservissement. La révolution selon Marx et Engels consiste à fournir aux milieux populaires, à travers la presse, les clefs de compréhension du monde dont la bourgeoisie les prive.

    - Que dit Marx ? Il fait pièce à la démonstration du philosophe G.W.F. Hegel que la Révolution française marque un progrès de la civilisation chrétienne. La Révolution française de 1789 est avant tout un mythe bourgeois et républicain selon Marx. Et de souligner par conséquent le rôle joué, non seulement par le peuple de Paris, mais par certains partis conservateurs (la noblesse de robe bretonne) dans le déclenchement de la Révolution.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,mai,2019,révolution française,marx,grouazel,locard,1789,gilets jaunes,wilfrid lupano,vieux fourneaux,arts et lettres,macron,mai 68

    + Nous indiquions la semaine dernière ici que quelques auteurs de BD avaient apporté leur soutien (tardif) au mouvement des Gilets jaunes à travers le manifeste "Nous ne sommes pas dupes".

    Le scénariste à succès Wilfrid Lupano ("Les Vieux Fourneaux") a refusé cette semaine la médaille de Chevalier des Arts et Lettres qui lui a été proposée par le ministre de la Culture pour un motif similaire.

    Le refus de W. Lupano est assorti d'une longue diatribe contre la politique de l'actuel gouvernement. Peut-être aurait-il dû se contenter de citer P. Desproges, qui ne se discute pas : - Les décorations, c'est la libido des vieux.

    Les "Vieux Fourneaux" surfe sur la nostalgie de "Mai 68" ; il n'y a guère qu'en BD que les anciens "leaders" de "Mai 68" ne soutiennent pas le gouvernement d'E. Macron !

    Machiavel dirait qu'il faut, pour protéger les intérêts du Prince, placer la digue du côté où vient la vague de mécontentement populaire : du côté gauche si elle vient du côté gauche, du côté droit si elle vient du côté droit.