Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

caricaturiste - Page 3

  • Revue de presse BD (82)

    webzine,gratuit,bd,fanzine,bande-dessinée,revue de presse,hebdomadaire,bois gravé,michel hellman,québécois,petit guide du plan nord,willem,fibd,angoulême,politique,caricaturiste,jean-michel charlier,gilles ratier,françois cano,l'express,moebius,blueberry,castor astral,wallon,du9,xavier guilbert,statistique,les échos,2013,blog,interview,john porcellino,photoshop,king cat,yankee,street-art,toxicomano 686

    + Ressemblant à des bois gravés, les paysages hivernaux de Michel Hellman sont en fait découpés dans des sacs-poubelle. Ce jeune auteur québécois vient de publier le "Petit guide du plan Nord".

    + Le choix du caricaturiste d'origine flamande Willem comme président du jury du 41e FIBD colle avec la volonté de nombreux auteurs de s'émanciper du registre puéril où la culture de la seconde moitié du XXe siècle l'a cantonnée (auparavant ce n'était pas forcément le cas) ; pour autant il ne faudrait pas confondre thème politique et maturité. L'idéologie est une maladie infantile, et si les oeuvres littéraires ou artistiques étaient toutes "engagées", on crèverait d'ennui.

    + Le festival-off d'Angoulême, via le site de crowdfunding Ulule (qui croule décidément sous les projets BD), réclame 2.000 euros pour louer une salle et des musiciens.

    + Sans le scénariste wallon Jean-Michel Charlier (1924-1989), un dessinateur tel que Moebius serait peut-être inconnu aujourd'hui, puisque Charlier l'employa sur la série à succès "Blueberry" (sous le pseudo de Giraud). Charlier était un conteur prolifique, capable de travailler simultanément sur 13 séries différentes, qui fut pour cette raison surnommé "tape dur". Un ouvrage vient de paraître au Castor Astral, signé Gilles Ratier, consacré à ce personnage haut en couleur, dont François Cano rend compte pour L'Express.

    + Xavier Guilbert, du site "du9" dédié à l'analyse du phénomène BD, tire en cette fin d'année le bilan d'une année de production, comme à son habitude. Son compte-rendu est émaillé de remarques acerbes, dont : "(...) au moins, les choses sont claires, et il ne fait aucun doute qu'entre le "petit événement culturel" et "l'événement économique", le coeur du journaliste [des Echos] ne balance guère."

    C'est la logique même de l'outil statistique d'examiner les grands nombres et d'en déduire des lois, sans se préoccuper des comportements plus libres. L'abus des statistiques empêche ainsi les journalistes économiques de rien prévoir qui ne soit entièrement prédéterminé. Quant au "petit événement culturel", le plus souvent il est "contre-culturel". La "bande-dessinée" n'est qu'une étiquette commode qui recouvre des volontés très différentes, dont il est très difficile de tirer un bilan unique.

    + "Je ne déteste pas internet, mais je suis très vieux-jeu. Je dessine sur papier. Cette semaine, j'ai vu des gens qui s'y connaissent vraiment avec des ordinateurs : ils dessinent, puis ils -jeuscannent tout ça et retouchent sous Photoshop et déplacent des trucs - je ne sais pas trop. Je suis un peu envieux de ça, et en même temps, c'est... C'est déjà suffisamment difficile comme ça. (...)"

    Encore dans "du9", le fanzineux yankee John Porcellino fait part dans une interview-fleuve du sentiment d'indépendance que lui procure la production d'un petit fanzine depuis 25 ans. "King-Cat" est tiré à 2000 ex., dont la moitié est écoulée en Europe. John Porcellino tient aussi un blog.

    + En cette fin d'année, les anthologies en tous genres fleurissent sur le net, récapitulant l'année 2013 ; celle-ci est consacrée au "street-art" au sens large, du plus décoratif au plus revendicatif, dont la fresque ci-dessous est tirée, (signée toxicomano 686).

    webzine,gratuit,bd,fanzine,bande-dessinée,revue de presse,hebdomadaire,bois gravé,michel hellman,québécois,petit guide du plan nord,willem,fibd,angoulême,politique,caricaturiste,jean-michel charlier,gilles ratier,françois cano,l'express,moebius,blueberry,castor astral,wallon,du9,xavier guilbert,statistique,les échos,2013,blog,interview,john porcellino,photoshop,king cat,yankee,street-art,toxicomano 686

  • Revue de presse BD (56)

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,revue de presse,hebdomadaire,56,olivier josso,illustration,genève,papier gras

    + Les lecteurs de Zébra se souviennent peut-être qu'Olivier Josso lui donna une illustration de couverture (n°2). Dédicace à la galerie "Papiers gras" le 7 juin (Genève).

    + Pygmalion de nombreux auteurs belges (et aussi du Français Moebius), Joseph Gillain aurait eu cent ans en janvier 2014, et la Maison de la bande-dessinée annonce la parution d'ouvrages pour les collectionneurs à cette occasion.

    + Meybeck, graphiste et twitteur forcené met en ligne ses planches de BD, dont un reportage BD sur les expulsions de travailleurs immigrés plus ou moins clandestins, qui me réconcilie avec le style des auteurs de reportage-BD souvent lourdingue (Chappatte, Sacco) ou trop ludique (Delisle).

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,revue de presse,hebdomadaire,56,olivier josso,illustration,genève,papier gras,pygmalion,jijé,moebius,joseph gillain,meybeck,graphiste,twitteur,reportage bd,sacco,chappatte,travailleurs,immigrés,delisle

    + Le site d'actu TOUTENBD interviewe Marc Dubuisson, auteur de "Charles Charles, profession président", BD faite pour désacraliser la politique. Fort bien, en même temps je me demande comment on peut désacraliser plus la politique que Shakespeare ne l'a déjà fait ? Je suis impatient pour ma part d'une BD qui désacraliserait à son tour l'électeur, cet irresponsable à qui toutes les célébrations et les rituels politiques sont dédiés. Ce serait vachement immoral, je sais, mais c'est justement ce que j'attends d'un dessinateur, qu'il soit dégagé des obligations civiques et militantes.

    + François Forcadell glose sur son blog sur les 300 euros de retraite et 44 ans de dessin de Jean-François Batellier. Le jour où les entrepreneurs procureront des emplois intéressants à leurs ouvriers, ceux-ci accepteront sans broncher ni flics de trimer pour pas un rond.

    + Une exposition est consacrée en ce moment à Bruxelles aux illustrations de Pierre Joubert (-16 juin), qui oeuvra surtout pour le compte des associations de boys-scouts.

    Souvent dénigré en raison d'un style académique proche de la propagande des années 30, avec un brin de mièvrerie en plus, voire un côté "gay", P. Joubert n'est pas moins un caricaturiste convaincant. Surtout, son histoire personnelle vaut d'être lue. Issu d'un milieu ouvrier modeste, il était peu prédestiné à adhérer au mouvement scout, plutôt bourgeois (surtout à Paris). Mais un pote de collège l'entraîna, et cette amitié changea le cours de son destin -même si la grande passion de Joubert fut l'illustration plutôt que le scoutisme. Il fit la "drôle de guerre". Quand le mouvement scout éclata en deux à la fin des années soixante, se divisant en un clan moderniste majoritaire et un clan conservateur résiduel, Joubert aurait volontiers opté pour les "modernes", si ceux-ci ne l'avaient pas rejeté, jugeant son style trop ringard, tandis que les conservateurs le plébiscitaient. Tout ça il le narra d'une façon très directe et très simple dans une biographie intitulée "Souvenirs en vrac".

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,revue de presse,hebdomadaire,56,olivier josso,illustration,genève,papier gras,pygmalion,jijé,moebius,joseph gillain,meybeck,graphiste,twitteur,reportage bd,sacco,chappatte,travailleurs,immigrés,delisle,exposition,pierre joubert,boy-scout,illustration,moderniste,conservateur,souvenirs en vrac,caricaturiste,biographie

    caricature de Pierre Joubert

  • Revue de presse (16)

    fanzine,bd,zebra,revue de presse,septembre,strapazin,françois forcadell,délit d'image,toonpool.com,karl lagerfeld,satirique,caricaturiste,cabu,festival,papier gâché,duras,paris xx,blogs bd

    + Strapazin (prononcer "chtrrapazine"), trimestriel de BD germano-suisse fondé en 1984, a passé le cap des cent numéros et tire aujourd’hui environ à 3000 ex. (1500 abonnés), dans un pays où la bande-dessinée est loin d'être aussi appréciée qu’en France ou en Belgique. L’idée astucieuse des fondateurs de ce magazine pour le financer fut de proposer d’insérer des pubs "maison", dessinées par les auteurs de la revue.

    + A l’occasion du festival de la Croatie en France, la Rotonde, place Stalingrad à Paris XIXe, accueille et expose des auteurs de BD croates du 28 au 30 sept. Avec une alléchante séance de «live painting»  par Daniel Zezelj et Jessica Lurie.

    + «Lorsqu’il est écrit qu’un bon dessin vaut mieux qu’un long discours, cela veut dire qu’un bon dessin – intelligent, malin, lisible (il peut être beau aussi) – ne ment pas, contrairement aux torrents de mots, de phrases, d’idées foireuses, d’articles de circonstance, de promesses à géométrie variable, qui peuvent facilement nous manipuler.»

    François Forcadell, sur son blog «délit d’image» s’interroge si le dessin satirique est en train de devenir ringard, vu la désaffection grandissante de la presse vis-à-vis de ce genre ?

    Bon, mais qui a peur d’être ringard en dehors de Karl Lagerfeld ? Le rendement commercial de la presse, accusé par Forcadell, n’est pas la seule cause. Les dessinateurs satiriques sont sans doute moins impertinents qu’ils ne furent ; ils se sont moralisés. J’observe d'ailleurs que les dessins les plus impertinents de Cabu ne sont pas publiés dans la presse.

    Pour ceux que le dessin satirique intéresse, ils peuvent découvrir des caricaturistes du monde entier via Toonpool.com

    + En attendant, la 2e édition du Festival du fanzine à la bibliothèque M. Duras (Paris XXe-17 oct.-4 nov.), «Papier Gâché» qui organise le festival publie sur son blog petit à petit des photos des 500 fanzines au bas mot qui ont été expédiés aux organisateurs.

    + Le Top100 des blogs d'illustration/bd d'eBuzzing (basé sur le nb de rétroliens et non de lectures/jour) est un moyen de découvrir de nouveaux blogs et sites de BD, à côté des fameux "30jours de BD", "Bar à BD", Bastien Vivès et autre Pénélope Bagieux. Depuis quelques années, le genre a son "festiblog" à Paris, qui draine les foules grâce à ses séances de... dédicaces. C'est pas un peu ringard, au fait, les dédicaces ? Quand est-ce qu'un festival va penser à les remplacer par des séances de tatouages ?

    + Le fil des précédentes revues de presse ici. Voilà, c'est tout pour cette fois. Z.