Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ACTUALITE BD

  • Revue de presse BD (284)

    + Grosse campagne de pub pour le coca-cola cette semaine dans le métro parisien (plusieurs stationswebzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,septembre,2018,jul,silex & the city,macron,sartre,beauvoir,coca-cola,kanako,métro,paris,communisme,roosevelt entièrement tapissées) ; compte tenu des méfaits de cette boisson sur l'organisme (en particulier celui des jeunes enfants), on est surpris que le ministère de la Santé n'ait pas censuré une telle réclame...

    Aussi surprenante dans cette campagne, dessinée par l'illustratrice japonaise Kanako Kuno, l'utilisation du couple Sartre & Beauvoir, installé à une terrasse de café ; on se souvient peut-être en effet que Sartre & Beauvoir comptent parmi les chantres zélés du communisme stalinien, notoirement antiaméricain.

    Néanmoins Sartre ne dédaigna pas l'invitation du président Roosevelt à séjourner aux Etats-Unis en 1945, date à laquelle le philosophe-dramaturge s'enticha opportunément du général de Gaulle. Le célèbre philosophe eut sans doute alors l'occasion de siroter la boisson nationale des Etats-Unis.

    webzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,septembre,2018,jul,silex & the city,macron,sartre,beauvoir,coca-cola,kanako,métro,paris,communisme,roosevelt

    "L'Homme de Cro-Macron" : on dit que les plaisanteries les meilleures sont les plus courtes ? Le bédéaste Jul n'en a cure puisqu'il tire sur le fil de la même plaisanterie depuis plusieurs années.

    Dans le tome 8 de sa série "Silex in the City", Jul s'en prend (mollement) au président Macron, après avoir accepté récemment l'invitation du président français à l'accompagner en Chine à l'occasion d'un voyage officiel.

    Est-ce qu'on ne peut pas considérer la satire de Jul comme une satire officielle, dont le gouvernement chinois pourrait s'inspirer pour pouvoir se prévaloir à son tour de la "liberté d'expression" ?

    webzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,septembre,2018,jul,silex & the city,macron,sartre,beauvoir,coca-cola,kanako,métro,paris,communisme,roosevelt,les échos,cahuzac,procès,richophobie,lécroart,pinçon-charlot,violence,riches

    + Le quotidien "Les Echos" (propriété de LVMH) -quotidien qui "bouscule les lignes" (sic)- proteste contre la "richophobie" d'un album de BD dessiné par Lécroart et écrit par un couple d'universitaires, Michel et Monique Pinçon-Charlot.

    Le journaliste des "Echos" (Julien Damon) accuse notamment cette BD qui met en scène les déboires judiciaires du couple Cahuzac d'être un ouvrage "militant". De la part d'un journaliste de la presse dite "économique", c'est plutôt gonflé car cette presse est remplie de projections et de calculs économiques le plus souvent invalidés par les faits ; il n'y a aucune raison pour prendre ladite "science économique" plus au sérieux que l'astrologie.

    Avec "La Violence des Riches" (2013) les Pinçon-Charlot ont cherché à attirer l'attention sur une violence minimisée voire dissimulée en Occident. Cette violence, plus discrète que la violence physique puisqu'elle passe par des moyens de contrainte plus abstraits, n'a pas moins des conséquences dévastatrices. Un certain nombre d'actes violents plus spectaculaires ne sont que des répliques à la violence des riches ou de l'Etat.

  • Revue de presse BD (283)

    webzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,actualité,septembre,2018,nick drnaso,angoulême,booker,sabrina,drawn and quarterly,strapazin,gilles rochier

    + Le -plus que trentenaire- magazine de BD germanophone "Strapazin" (fondé à Munich en 1984 par des journalistes allemands, puis implanté à Zurich), a mis Gilles Rochier à la Une de son n°132. Ce dernier s'est fait connaître pour son portrait de la banlieue éloigné des clichés véhiculés par les médias ("Ta mère la pute", "La Petite couronne"...).

    webzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,actualité,septembre,2018,nick drnaso,angoulême,booker,sabrina,drawn and quarterly,strapazin,gilles rochier,mark knight,racisme,serena williams,censure

    + Pour la première fois une bande dessinée anglophone, "Sabrina", est sélectionnée pour concourir au prestigieux prix littéraire britannique "Booker". En fait il s'agit seulement d'une présélection, mais cela a suffit pour que l'éditeur Drawn & Quarterly en écoule 5.000 ex. en quelques jours.

    Le jeune auteur canadien de "Sabrina", Nick Drnaso, qui dessine comme un expert-comptable maniaco-dépressif, avait déjà reçu le prix "Révélation" au dernier festival d'Angoulême.

    + Ce qui est gênant dans la caricature, c'est qu'elle caricature. Le caricaturiste australien Mark Knight a fait l'objet de nombreuses accusations de racisme après avoir osé prêter à la joueuse de tennis afro-américaine Serena Williams des traits jugés excessivement virils.

    On vérifie encore une fois que le "politiquement correct" fait office d'instrument de censure indirect dans des pays qui se réclament par ailleurs avec hypocrisie de la liberté d'expression.

    + Ce recueil de dessins de Cabu (récemment paru) est bien mal intitulé "Vive les comédiens !" ; d'abord parcewebzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,actualité,septembre,2018,nick drnaso,angoulême,booker,sabrina,drawn and quarterly,strapazin,gilles rochier,mark knight,racisme,serena williams,censure,cabu,comédiens que sont mélangées ici toutes sortes de comédiens et de spectacles -cinéma, théâtre, cabaret...- très différentes. Et surtout parce que Cabu est loin d'applaudir tous les comédiens ; il fait la différence entre les acteurs de cinéma, qui sont des marionnettes, et les acteurs de théâtre dont le jeu requiert l'intelligence.

    Comme les politiciens (également doué pour la comédie), les acteurs stimulaient le talent de portraitiste de Cabu. Le mérite de cet album foutraque est d'exhumer des dessins oubliés (ed. Michel Lafon).

  • Fanzine n°63 - juill.-août-sept. 2018

     webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,pdf,mensuel,caricature,énigmatique lb,waner,adéka,septembre,2018,dessin,presse,satirique

    Le dernier fanzine Zébra BD & Caricature vient tout juste de paraître ! Avec des caricatures d'Adéka, l'Enigmatique LB, Waner, et une revue de presse illustrée.

    Pour s'abonner à ce mensuel (25 euros/an-10 n° franco de port), écrire à zebralefanzine@gmail.com

    (Dessin de "Une" par l'Enigmatique LB)

     

  • Revue de presse BD (282)

    webzine,zébra,bd,gratuit,fanzine,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,septembre,actualité,françois ravard,bretagne,sempé,paysage,humour

    + "Pas un jour sans soleil !" : François Ravard a détourné un slogan d'office breton du tourisme pour intituler son album (paru chez Glénat), mais cette succession de portraits de la côte bretonne n'est pas peinte à l'aquarelle par hasard... Un peu d'humour réchauffe chacun de ces paysages. L'auteur est à l'aise dans cet exercice, on pense à Sempé.

    + Si le bédéaste François Bourgeon vit en Bretagne, il a situé à Paris pendant la Commune le nouvel opus de sa série à succès "Les Passagers du Vent". Méticuleux, il a fait faire une maquette de quelques rues de Montmartre, que l'on peut voir dans ce petit reportage.

    + La Maison de l'Epargne (Paris Ve) a organisé un concours d'affiches (doté) sur le thème : "La Finance : amie ou ennemie ?". Avant le vote du jury, on peut voir les affiches retenues pour concourir et les commenter sur le site de la Maison de l'Epargne.

    webzine,zébra,bd,gratuit,fanzine,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,septembre,actualité,françois ravard,bretagne,sempé,paysage,humour,françois bourgeon,commune,paris,montmartre,épargne,affiche,toad,concours

    Affiche proposée au concours "La Finance : amie ou ennemie ?" par tOad.

    + Le dessinateur de presse lyonnais Lacombe, confrère de LB à "Siné-Mensuel", vient de publier "Résistance" (ed. Iconovox), recueil de caricatures parues au cours des dix dernières années.

    webzine,zébra,bd,gratuit,fanzine,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,septembre,actualité,françois ravard,bretagne,sempé,paysage,humour,françois bourgeon,commune,paris,montmartre,épargne,affiche,toad,concours,lacombe,siné-mensuel

    Dessin de presse signé Lacombe.

  • Dans la presse populaire (3)

    webzine,bd,fanzine,zébra,gratuit,bande-dessinée,caricature,dessin,presse,hebdomadaire,rire,simplicissimus,wilhelm schulz,marianne,gallica,satirique

    - Ce dessin accompagné d'un poème de Wilhelm Schulz (1865-1952) est paru en 1902 dans un supplément de l'hebdomadaire allemand "Simplicissimus" dont le titre "PAIX A LA FRANCE" annonce le thème pacifiste... mais néanmoins ironique.

    Ces douze pages illustrées par l'équipe du "Simplicissimus" munichois sont traduites en français et mises en vente en France par "Le Rire".

    L'idéal de paix franco-allemande, qui ne cessera d'agiter le XXe siècle et continue d'agiter encore le suivant, divisant l'opinion publique, est déjà un thème d'actualité dans les premières années du siècle, quelque temps après la lourde défaite de la France face au IIe Reich allemand.

    La perspective d'une nouvelle guerre et d'une nouvelle défaite de la France inquiète sans doute les caricaturistes de "Simplicissimus", publication anticléricale et antimilitariste, qui cédera cependant pendant la guerre au nationalisme ambiant.

    - Tel caricaturiste du supplément illustre ainsi que l'unité franco-allemande est autant un projet militaire qu'un rêve pacifiste, mettant en parallèle le très martial régime militaire de Bismarck et celui de son cousin Napoléon.

    "Viens, Marianne, écoute-moi,

    Et donne-moi la main, ma chère,

    Ton petit coeur méchant naguère,

    Bat vers le mien de bonne foi."

    Le poème de Wilhelm Schulz souligne l'ironie du dessin, où la paix entre l'Allemagne et la France est représentée par le couple débonnaire formé par Michel et Marianne, penchés sur leur rejeton.

  • Dans la presse populaire (2)

    webzine,bd,fanzine,zébra,gratuit,bande-dessinée,caricature,dessin,presse,miarko,bolchevik,fantasio,gallica,satirique

    - Ce dessin de Miarko (pseudo d'Edmond Bouchard/1889-1924) est paru en pleine page en avril 1918 dans le bimensuel "Fantasio" (en partie archivé dans la base de données "Gallica").

    - Le "magazine gai" s'efforce de dédramatiser la guerre et ses conséquences, à l'aide de dessins et de feuilletons, tout en rapportant les épisodes marquants du conflit, que les lecteurs ne peuvent ignorer.

    - Miarko illustre à grand renfort d'ours la guerre civile en Finlande, qui vient d'obtenir son indépendance à la faveur du conflit qui bouleverse l'Europe ; cette guerre civile voit s'affronter les troupes gouvernementales "blanches" soutenues par l'Allemagne aux rebelles "rouges" soutenus par la Russie (qui seront vaincus à la fin du mois d'avril).

  • Dans la presse populaire (1)

    webzine,bd,fanzine,zébra,gratuit,bande-dessinée,caricature,dessin,presse,louis icart,fantasio,gallica,satirique

    Ce dessin de presse paru en 1917 est signé Louis Icart. Il fait la satire du cinéma. On reconnaît l'acteur Charlie Chaplin, qui incarne le "7e art" mieux que quiconque. Celui-ci composera ultérieurement des films auxquels on attribue une valeur satirique, tel "Les Temps modernes", soulignant l'aliénation de l'homme moderne à la machine.

    Comme le divertissement satisfait le besoin de religion des élites, on voit au contraire celles-ci s'efforcer d'élever le divertissement au rang de l'art (à travers l'éloge indistinct de la "culture", par exemple).

    - Le dessin de Louis Icart (1888-1950) est paru en pleine page dans le bimensuel "Fantasio", en partie archivé dans la base de données "Gallica".

    - Louis Icart était aussi peintre et dessinateur de mode, et produisit des dessins érotiques ; pilote d'avion (!) pendant la Grande guerre, il continue cependant de donner des dessins à la presse humoristique.

    - Le bimensuel humoristique "Fantasio", dépendant du "Rire", parut de 1906 à 1937 pratiquement sans interruption. La tentative de le faire renaître en 1948 fit long feu.

    La satire de "Fantasio", sous-titré "Magazine gai", est relativement faible ; il s'agit avant tout de fournir en 1917 un dérivatif au lecteur en dédramatisant la guerre. Y collaborent autant de feuilletonistes (G. Courteline, M. Dekobra, P. Mc Orlan...) que de dessinateurs.