Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ACTUALITE BD

  • Revue de presse BD (306)

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,février,2019,xavier bureau,burlingue,galerie,patriarches,censure,waugh,second coming,dc-comics,vertigo,mark russell,richard pace,jésus-christ,roman national

    + Xavier Bureau alias "Burlingue", qui contribue de temps en temps au fanzine Zébra, expose comme chaque année un échantillon de sa production d'aquarelles figuratives ou abstraites (Galerie des Patriarches, Paris Ve, jusqu'au 15 mars).

    Burlingue aime notamment détourner des motifs décoratifs ou enfantins en y introduisant la facétie ou la satire.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,février,2019,xavier bureau,burlingue,galerie,patriarches,censure,waugh,second coming,dc-comics,vertigo,mark russell,richard pace,jésus-christ,roman national

    + "La censure serait une excellente chose si elle n'était pas systématiquement confiée à des imbéciles." disait E. Waugh ; cette citation d'un romancier anglais a le mérite de souligner que le problème de la liberté d'expression est un problème extra-juridique.

    La comparaison du droit américain au droit français est nettement à l'avantage des Etats-Unis où même les opinions "antisionistes" peuvent être exprimées librement.

    Mais les Américains savent très bien s'organiser pour exercer des pressions commerciales sur un éditeur et empêcher la parution de tel ou tel livre ou film. Cette censure larvée "démocratique" est au moins aussi efficace que la censure officielle de type "jacobin".

    L'éditeur américain "Vertigo" (DC-Comics) a renoncé à la publication de "Second Coming" ("Second Avènement"), une BD mettant Jésus-Christ en scène, semble-t-il sous la pression de 200.000 signataires d'une pétition qualifiant l'ouvrage de "blasphématoire". Les auteurs, Mark Russell et Richard Pace, indiquent pour leur part avoir refusé de procéder aux corrections de l'éditeur pour ne pas dénaturer leur BD et avoir récupéré par conséquent leurs droits.

    Les pétitionnaires argumentent que Jésus-Christ ne peut pas être placé sur le même plan qu'un super-héros, sans risquer de provoquer le trouble dans l'esprit de leurs enfants. M. Russell se défend d'une intention blasphématoire, disant avoir voulu confronter le message chrétien à la culture opposée des super-héros, basée sur le spectacle de la violence.

    Il ne faut pas oublier qu'en France une censure similaire provient de l'Education nationale où le roman national est enseigné et la critique du récit républicain largement censurée. Les promoteurs de la "culture européenne" ne disent pas quelle version de la Révolution française on enseignerait pour faire place aux thèses allemandes ou britanniques sur le sujet.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,février,2019,xavier bureau,burlingue,galerie,patriarches,censure,waugh,second coming,dc-comics,vertigo,mark russell,richard pace,jésus-christ,roman national,inrockuptibles,marsactu,sans-culotte,galipote,philgreff

    Une de "Le Sans-Culotte" (depuis 2007) par Philgreff

    + Les "Inrockuptibles" consacraient en 2018 un article à la TPPR (très petite presse régionale), qui survit localement difficilement grâce à quelques milliers d'abonnés : "Marsactu" (Marseille), "La Lettre à Lulu" (Nantes), "La Galipote" (Auvergne), "Le Sans-Culotte" (Vendée), etc.

    Sur le modèle du "Canard enchaîné", ces très petits journaux publient de nombreux dessinateurs, souvent en Une ; indirectement cette petite presse souligne le manque d'indépendance de la presse au plan régional : "Qu'ils soient en Alsace, en Auvergne, dans le Sud ou dans l'Ouest, tous partent du même constat : un manque d'enquête au niveau local et un manque d'indépendance de la PQR."

  • Fanzine n°68 - Février 2019

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,pdf,mensuel,caricature,waner,zombi,adéka,lb,laouber,février,2019,dessin,presse,satirique

    Le dernier fanzine Zébra BD & Caricature vient tout juste de paraître ! Avec des caricatures d'Adéka, Laouber, Waner, Zombi, et une revue de presse illustrée.

    Pour s'abonner à ce mensuel (25 euros/an-10 n° franco de port), écrire à zebralefanzine@gmail.com

    (Dessin de "Une" par Waner)

    Pour lire gratuitement le précédent numéro (janvier), cliquez ici.

     

  • Revue de presse BD (305)

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,atualité,revue,presse,hebdomadaire,février,2019,krokus,siné-mensuel,françois ruffin,cahiers du cinéma,gilets jaunes,bernard arnault,louis vuitton,le monde,pinçon-charlot,florent georgesco,sociologie,harpagon,psikopat,mélaka,inrockuptibles

    Gilets jaunes à l'oeil, par KROKUS (aussi dans "Siné-mensuel")

    + Caméra au poing, le député F. Ruffin est allé à la rencontre des Gilets jaunes sur les ronds-points dans le but de faire un film et de comprendre ce mouvement qui a surpris plus d'un militant politique.

    Il raconte dans "Les Cahiers du Cinéma" (février) avoir reçu un accueil mitigé : - Les syndicats, les politiques, on veut pas vous voir.

    Et F. Ruffin de préciser : - J'ai négocié pour commencer le tournage sur un rond-point à Amiens-Nord où il y avait une situation super. Mais nul n'est prophète en son pays : ils ont voté et dit : "Non, il n'y aura pas d'images, s'il veut filmer les gens, il peut, mais seulement chez eux..." J'étais bienvenu à titre personnel mais en tant que député avec une caméra, c'était niet !

    Si ce n'est sur les ronds-points, Ruffin a pu filmer certains Gilets jaunes à leur domicile.

    - Dans notre film, on arrive sur une rond-point où on voit un immense portrait d'un gilet jaune. C'est le rôle de l'art : une intervention artistique qui donne une fierté aux gens, un espèce de totem qui les symbolise et qu'ils vont défendre. Mais la police a cassé cette oeuvre, c'est un autodafé artistique.

    Qu'est-ce qui se passerait si j'allais à la fondation Louis Vuitton de Bernard Arnault pour casser ses oeuvres ? (...)

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,atualité,revue,presse,hebdomadaire,février,2019,krokus,siné-mensuel,françois ruffin,cahiers du cinéma,gilets jaunes,bernard arnault,louis vuitton,le monde,pinçon-charlot,florent georgesco,sociologie,harpagon,psikopat,mélaka,inrockuptibles,tomi ungerer,mort

    + Le couple de sociologues, M. & Mme Pinçon-Charlot, auteurs d'un ouvrage sur la "violence des riches" (2013), a récemment été accusé de "richophobie" par le quotidien "Les Echos".

    "Le Monde" à son tour reproche aux Pinçon-Charlot leur manque de "scientificité" (sic). A en croire l'auteur de l'article, Florent Georgesco, leurs ouvrages bafoueraient la méthode sociologique.

    A propos de la richesse, Molière a produit une description psychologique d'une grande finesse puisque elle comprend la dimension métaphysique ou fantasmatique de la richesse. L'avare Harpagon ne possède pas seulement une cassette pleine d'or, il est aussi possédé par elle au point de ne plus s'appartenir, comme on disait autrefois des personnes aliénées.

    Il y a là une clef importante pour comprendre la violence de la culture bourgeoise. Quelques trissotins du CNRS peuvent bien contester la scientificité de Molière, cela n'enlève rien à la justesse de sa psychologie ni à la fortune critique de Molière.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,atualité,revue,presse,hebdomadaire,février,2019,krokus,siné-mensuel,françois ruffin,cahiers du cinéma,gilets jaunes,bernard arnault,louis vuitton,le monde,pinçon-charlot,florent georgesco,sociologie,harpagon,psikopat,mélaka,inrockuptibles

    "Psikopat" d'octobre 2018 et sa couverture prémonitoire (par Carali).

    + Le magazine "Les Inrockuptibles" a demandé à Mélaka de s'expliquer sur la disparition du magazine de BD "Psikopat" qu'elle dirigeait. Il lui a demandé aussi si elle voyait des éléments positifs dans la situation actuelle de la presse écrite.

    - Les éléments positifs de la disparition de la presse ? Euh, toute la pollution en moins ? Les routes débarrassées d'un certain nombre de camions ? La possibilité d'avoir les mêmes plaisirs de lecture, mais en dématérialisé ? Par sa tablette, son portable ? Consultable partout, tout le temps ? Non contingenté par aucune contrainte physique ? (...)

    - Pour moi, c'est clair, la presse papier n'a pas d'avenir.

    Les propos de Mélaka trahissent une forme de dégoût de la chose imprimée. Internet est placé au banc des accusés comme à chaque fois que l'on évoque la faillite de la presse écrite. En réalité la presse écrite était déjà morte avant la naissance d'Internet. Comment reprocher le désintérêt pour "la vie démocratique" aux Français quand il n'y a plus qu'un cadavre agité par des poulies et des courroies de transmission en fait de "vie démocratique" ?

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,atualité,revue,presse,hebdomadaire,février,2019,krokus,siné-mensuel,françois ruffin,cahiers du cinéma,gilets jaunes,bernard arnault,louis vuitton,le monde,pinçon-charlot,florent georgesco,sociologie,harpagon,psikopat,mélaka,inrockuptibles,tomi ungerer,mort,fred sochard

    (Hommage par Fred Sochard)

    Le grand Tomi Ungerer est mort cette semaine dans son sommeil à l'âge de 87 ans. Grand, Ungerer l'était par la taille, mais surtout par la renommée puisqu'il était considéré comme l'un des deux ou trois meilleurs illustrateurs de livres pour enfants en activité. Les catholiques, les protestants, les Français, les Irlandais, les européistes et les érotomanes revendiquent déjà son héritage.

    Ce qui n'est pas donné à tous les dessinateurs en vieillissant, Ungerer a pu s'adonner à son art jusqu'à la fin. Il venait juste de s'épancher dans une longue interview donnée à "Libération".

  • Revue de presse BD (304)

    webzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,actualité,revue,presse,hebdomadaire,février,2019

    Dessin par Th. Soulcié dans "Télérama" (ancien lauréat du Trophée Presse-Citron).

    + Les festivals autour de la caricature et de l'humour sont nombreux où les professionnels s'auto-congratulent plus ou moins et vendent leurs bouquins aux amateurs du genre. Le Trophée "Presse-Citron" est plus original, qui est décerné chaque année à un caricaturiste débutant par un jury nombreux composé des meilleurs dessinateurs français (assorti d'un prix de 800 euros).

    Cette expo-concours est organisée par les étudiants de l'école Estienne (de graphisme) dans le cadre d'une semaine du dessin de presse à la BNF (25 mars) ; on peut ajouter qu'elle est organisée dans l'indifférence de la presse écrite, qui semble se désintéresser de cet événement, tandis que la plupart des lauréats des concours de BD voient leurs planches publiées dans les journaux ?

    Les dessinateurs doivent expédier leurs dessins aux organisateurs avant le 15 mars - règlement complet sur le site dédié.

    + Les auteurs de BD se plaignent depuis quelques années des conditions de plus en plus difficiles dans lesquelles ils exercent leur métier, le fisc a en outre récemment augmenté leur taux d'imposition. Pourtant on ne les a pas vu manifester parmi les Gilets jaunes ; peut-être parce que beaucoup sont écologistes et ne possèdent pas d'automobile ?

    Cependant le scénariste de BD François Bégaudeau fait parler de son essai intitulé "Histoire de ta bêtise" (éd.webzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,actualité,revue,presse,hebdomadaire,février,2019,presse-citron,bnf,estienne,caricature,trophée,thibaut soulcié,gilets jaunes,françois bégaudeau,bourgeoisie,populisme,élitisme,marx,rodolphe urbs,portrait,10point15 Pauvert). Issu d'un milieu modeste, Bégaudeau croit reconnaître le mépris bourgeois dans l'hostilité médiatique aux Gilets jaunes.

    La bourgeoisie s'est fait beaucoup d'ennemis ; non seulement le prolétariat communiste mais aussi les milieux artistiques, dont l'industrialisation heurtait la sensibilité. On peut considérer la télévision comme le symbole du triomphe de la culture bourgeoise.

    N'ayant pas lu ce Bégaudeau, on se contentera de commenter ici sa remarque judicieuse selon laquelle le "populisme" n'existe pas, c'est-à-dire que ce terme est vide de sens (1'35'').

    Cette remarque mène au constat plus général de l'hyper-élitisme de la bourgeoisie, que d'autres observations confirment. Autrement dit, l'appartenance à un milieu social modeste ou pauvre est devenue plus "honteuse" qu'elle n'était sous l'Ancien régime.

    Cet hyper-élitisme, admis souvent dans les milieux populaires eux-mêmes du fait qu'ils sont astreints à la scolarité obligatoire, est présenté de façon positive à travers la "méritocratie". Si l'on examine de près cette notion de mérite et d'effort, on s'aperçoit qu'elle est très vague. Le prestige de l'argent a remplacé celui de la naissance.

    La critique par Marx de l'élitisme bourgeois conserve toute son actualité. Elle démontre que la religion de l'Etat moderne est la religion monothéiste des élites bourgeoises occidentales et le Travail son Saint-Sacrement.

    Sous un angle très différent de Nietzsche (réactionnaire), Marx souligne l'irrationalité et le mysticisme de la culture bourgeoise, à l'encontre des slogans de la bourgeoisie qui se veut "séculière & rationnelle".

    webzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,actualité,revue,presse,hebdomadaire,février,2019,presse-citron,bnf,estienne,caricature,trophée,thibaut soulcié,gilets jaunes,françois bégaudeau,bourgeoisie,populisme,élitisme,marx,rodolphe urbs,portrait,10point15

    webzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,actualité,revue,presse,hebdomadaire,février,2019,presse-citron,bnf,estienne,caricature,trophée,thibaut soulcié,gilets jaunes,françois bégaudeau,bourgeoisie,populisme,élitisme,marx,rodolphe urbs,portrait,10point15

    + "J'étais issu d'une famille et d'un milieu "petit bourgeois" où les gens voulaient mourir pour le peuple mais surtout pas vivre avec."

    Le webzine "10point15" dresse le portrait du caricaturiste-libraire Rodolphe Urbs ("Canard Enchaîné", "Marianne", "Sud-Ouest"...).

    webzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,actualité,revue,presse,hebdomadaire,février,2019,presse-citron,bnf,estienne,caricature,trophée,thibaut soulcié,gilets jaunes,françois bégaudeau,bourgeoisie,populisme,élitisme,marx,rodolphe urbs,portrait,10point15,maurice tournier,cnrs,jaune,symbolisme,rouge,ouvrier,traître,henri viii,anne boleyn

    + "L'Histoire des mots n'est pas qu'un jeu de forces subconscientes." : Maurice Tournier, chercheur au CNRS, explore dans un long article paru en 1984 le symbolisme de la couleur jaune.

    Si la traîtrise des "Jaunes" au mouvement révolutionnaire "rouge" est bien connue, qui remonte au XIXe siècle, M. Tournier nous apprend que l'infamie liée à la couleur jaune est bien plus ancienne... en Occident (et dans l'islam). A contrario en Orient le jaune a une connotation divine.

    Avant les révoltes et révolutions ouvrières sanglantes de l'ère industrielle, la couleur jaune eut une connotation péjorative dans le domaine religieux ; ou bien encore elle a pu être teintée de racisme, aux Etats-Unis ou en Europe, en lien avec le fameux "péril jaune", ancêtre de la paranoïa du "grand remplacement".

    L'origine exacte de cette horreur du jaune reste incertaine. Le satanisme est associé dans les Ecritures chrétiennes aux couleurs qui sont une altération de la couleur rouge : pourpre, écarlate, violet, orange..., non au jaune.

    Quoi qu'il en soit, le pouvoir de suggestion des couleurs est très fort et a perduré à travers les siècles.

    Le Maillot jaune du meilleur coureur du Tour de France n'est pas la seule exception à cette tendance. L'illustration ci-dessus représente le roi Henri VIII d'Angleterre et sa deuxième femme Anne Boleyn. La chronique du temps rapporte que le couple fêta en jaune, symbole de la joie, la mort de Catherine, première femme (sur six "régulières") du roi.

  • Revue de presse BD (303)

    + Bernard-Henri Lévy a repris son bâton de pèlerin pour prêcher l'Europe et ses valeurs aux Français dewebzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,janvier,2019,bhl,bernard-henri lévy,fachisme,philippe val,lévinas,charlie-hebdo,onfray,cicéron,tacite,lumières plus en plus sceptiques vis-à-vis de ce séduisant projet d'abolition des frontières, de paix et de rayonnement culturel - en un mot de victoire contre le fachisme latent dans le peuple, tantôt à l'état pur, tantôt sous la forme non moins inquiétante de "l'islamo-fachisme" ou du "communisto-fachisme", voire du "twittéro-fachisme".

    Laissons de côté l'aspect économique et financier du projet européen, puisque BHL n'est pas un de ces banquiers internationaux cupides qui se complaisent dans l'onanique manipulation des chiffres et des statistiques. Tenons-nous en à la "culture européenne" au sens noble.

    Hélas cette notion de "culture européenne" est des plus obscures, un vrai trou noir ! BHL donne quelques exemples de ses auteurs préférés : Vargas-Llosa, Kundéra, Philippe Val, lui-même..., mais on a du mal à se faire une idée générale, ou même à dénicher dans cette liste un auteur satirique qui nous délivre de l'oppressant optimisme du totalitarisme.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,janvier,2019,bhl,bernard-henri lévy,fachisme,philippe val,lévinas,charlie-hebdo,onfray,cicéron,tacite,lumières

    M. Onfray caricaturé par Pancho ("Canard Enchaîné")

    + Il paraît que le monde et la philosophie modernes sont complexes, affaires de spécialistes. N'empêche que l'éthique de BHL (bon antifachiste contre méchant fachiste) est limpide comme de l'eau de roche ou comme un album de Tintin, infatigable héros cosmopolite défenseur du droit de certains peuples (chinois, amérindien, syldave...) à disposer d'eux-mêmes (tant que ça ne nuit pas aux intérêts belges).

    Frédéric Pagès pour sa part suggère un rapprochement entre la morale de Michel Onfray et la série "Alix" ("Canard Enchaîné", 17 janvier). En effet l'essayiste rival de BHL prône de son côté le retour de la vertu romaine : courage, fidélité, amitié, famille, patrie... dont le bavardage des théologiens chrétiens nous aurait éloigné.

    C'est bien beau la culture : Tintin, BHL, Onfray... mais le moins pragmatique des citoyens français devine que ça ne règle pas le problème des milliers de milliards de dettes accumulées par les élites politiques françaises, allemandes ou britanniques. Il faudra bien que quelqu'un paie.

    + A propos de culture -japonaise, cette fois-, on sait le rôle prépondérant de la télévision dans la mode webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,janvier,2019,bhl,bernard-henri lévy,fachisme,philippe val,lévinas,charlie-hebdo,onfray,cicéron,tacite,lumières,frédéric pagès,rumiko takahashi,ranma,maison ikkoku,festival,angoulême,manga,tf1,delitoondes mangas en France. Les dessins-animés japonais ont été importés en France en raison de leurs faibles coûts de production, notamment par TF1 au début des années 80.

    TF1 se passionne encore en 2019 pour la culture asiatique puisque le groupe vient d'investir dans la "start-up" Delitoon, qui diffuse des mangas sur tablettes numériques selon un procédé de lecture en vogue en Corée du Sud. Delitoon, diffuseur de mangas traduits en français se targue de 400.000 abonnés.

    Le festival d'Angoulême fournit sa caution à cette mode asiatique, qui a cette année décerné son prix à la mangaka Rumiko Takahashi ("Ranma 1/2", "Maison Ikkoku").

    On voit ici à quel point l'idée de "culture européenne" est théorique voire dépassée. Toutes les politiques protectionnistes dans le domaine de la culture ont échoué face à une culture de plus en plus mondialisée.

    Il faut dire de cette culture de masse qu'elle est la moins "populaire" qui soit, contrairement à l'étiquette couramment apposée dessus, et la plus "élitiste" compte tenu de son mode de production industriel.

    Cette culture est aussi de plus en plus spécialisée (par sexe, voire par goût sexuel, mais aussi par tranche d'âge, passion pour telle ou telle pratique sportive...), et par conséquent de moins en moins "universelle" selon un terme galvaudé.

    (Vignette ci-contre extraite de "Juliette, je t'aime !" par Rumiko Takahashi.)

  • Revue de presse BD (302)

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,janvier,2019,charlie-hebdo,louis xvi,lumières,voltaire,diderot,nostalgie,giletss jaunes,titanic,sénégal,macron,british museum,beaux-arts,afrique,congo,tervuren,angoulême,festival,spirou,florence mixhel,riad sattouf

    (Dessin de Coco dans le n° spécial "Retour de l'obscurantisme")

    + De façon surprenante on a pu voir le 21 janvier dernier sur les réseaux sociaux un certain nombre de Français exprimer leur nostalgie de l'Ancien régime à l'occasion de l'anniversaire de l'exécution du roi Louis XVI en 1793. Précisons : un roi idéalisé, dont les erreurs n'auraient pas entraîné la chute, suivie d'un demi-siècle de violences politiques extrêmes.

    Cela dit la culture laïque et républicaine n'est guère moins nostalgique. "Charlie-Hebdo" vient de publier un webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,janvier,2019,charlie-hebdo,louis xvi,lumières,voltaire,diderot,nostalgie,giletss jaunes,titanic,sénégal,macron,british museum,beaux-arts,afrique,congo,tervuren,angoulême,festival,spirou,florence mixhel,riad sattouf,men onlynuméro spécial sur le retour de l'obscurantisme et des "antilumières" : il ignore apparemment que la France a connu, depuis les "Lumières" du XVIIIe siècle, un épisode dictatorial qui a anéanti l'espoir des Philosophes dans l'avènement d'une monarchie constitutionnelle sur le modèle britannique.

    L'invocation des Lumières par "Charlie-Hebdo" se situe donc aussi au niveau de l'incantation nostalgique. Même le principe laïc cher à "Charlie-Hebdo" est étranger à la laïcité souhaitée par Voltaire (elle aussi empruntée au modèle anglo-saxon). Voltaire et Diderot voulaient défaire le monopole des Jésuites dans le domaine scientifique, dont l'Education nationale a hérité, usant de méthodes similaires pour le préserver.

    - Il y a sans doute là une des clefs pour comprendre le soulèvement des Gilets jaunes ; cette nostalgie très française, que de nombreux courants idéologiques véhiculent, s'accommode mal des valeurs technocratiques de la caste dirigeante qui sont, elles, a contrario, "futuristes" - un futurisme qui a fait "krach" en 2008 au terme d'un nouvel épisode de spéculation capitaliste intense.

    La compétence technique, sur laquelle repose la légitimité de la caste dirigeante, a été remise en cause de la même façon que la compétence des commandants du "Titanic" quand ce navire heurta un iceberg.

    + Le magazine "Beaux-Arts" (janvier 2019) a enquêté sur la restitution aux pays africains des objets d'art accumulés dans les musées français, notamment
    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,janvier,2019,charlie-hebdo,louis xvi,lumières,voltaire,diderot,nostalgie,giletss jaunes,titanic,sénégal,macron,british museum,beaux-arts,afrique,tervuren,angoulême,festival,spirou,florence mixhel,riad sattouf,congo,men only celui construit sur le Quai Branly à Paris.
    Cette restitution est au coeur de la diplomatie africaine du président Macron. D'autres puissances ont offert des musées (vides) à des pays africains, comme le Sénégal (Chine) et le Congo (Corée).

    Les pays d'Afrique subsaharienne sont ici concernés. La France détient la majeure partie du patrimoine artistique de ces régions avec le "British Museum" et "l'Africa Museum" de Tervuren en Belgique, qui caracole loin en tête.

    Les conservateurs de ces musées européens, hostiles à ces restitutions diplomatiques, invoquent plusieurs arguments dont le plus convaincant est le caractère éphémère d'une bonne partie des objets religieux collectés, qui n'étaient donc pas faits pour être conservés (ni profanés).

    Les potentats africains souhaitent quant à eux remplir leurs musées vides. On ne peut manquer d'observer que cette façon d'admirer et célébrer l'art, dans l'écrin des musées, édifices laïcs mais néanmoins religieux, est typiquement moderne et occidentale. On fait parfois remonter cette mode aux Lumières et à Diderot, pionnier de la critique d'art. En réalité le culte moderne de l'art doit beaucoup à l'Eglise romaine ; sur ce point encore la République perpétue l'Ancien régime.

    (Ci-contre statuette béninoise figurant un guerrier-léopard conservée au Musée Chirac du Quai Branly.)

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,janvier,2019,charlie-hebdo,louis xvi,lumières,voltaire,diderot,nostalgie,giletss jaunes,titanic,sénégal,macron,british museum,beaux-arts,afrique,congo,tervuren,angoulême,festival,spirou,florence mixhel,riad sattouf,men only

    (Fanzine "Men-Only" en lice au concours de fanzines du festival d'Angoulême.)

    + Le 46e Festival de BD d'Angoulême s'est ouvert dans un contexte de bénéfices commerciaux en trompe-l'oeil. En effet la vente de mangas et de quelques vieilles séries usées jusqu'à la corde dope les ventes. "L'Arabe du Futur" de Riad Sattouf est quasiment la seule création originale qui cartonne sans le renfort du matraquage publicitaire.

    En réalité la presse spécialisée d'où provient la recette et le succès de la BD franco-belge est à l'agonie. En jouant habilement avec la nostalgie de ses lecteurs, l'hebdomadaire "Spirou" parvenait à jouer les prolongations, mais Florence Mixhel, rédactrice en chef chargée de renouveler la formule, a vite été démise de ses fonctions. 

    Suivant une direction dont les Etats-Unis offrent l'exemple, la presse écrite est en passe de disparaître au profit des divertissements et médias audio-visuels.

    Le fanzine Zébra figure cette année encore parmi une trentaine de titres choisis pour participer au petit concours international organisé en marge du festival officiel.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,janvier,2019,charlie-hebdo,louis xvi,lumières,voltaire,diderot,nostalgie,giletss jaunes,titanic,sénégal,macron,british museum,beaux-arts,afrique,tervuren,angoulême,festival,spirou,florence mixhel,riad sattouf,congo,men only

    (Portrait de Cavanna par Philgreff.)

    + La Sorbonne, amphi Richelieu (!) : drôle d'endroit pour honorer la mémoire de François Cavanna, fondateur de "Charlie-Hebo" disparu il y a cinq ans, choisi par une brochette de ses amis (29 janvier).

    Si Cavanna nourrissait quelque complexe d'infériorité vis-à-vis de la chose intellectuelle ou universitaire, cela se voyait moins que chez son successeur Philippe Val, d'abord chansonnier pour finir auteur d'essais pompeux.

  • Revue de presse BD (301)

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,actualité,revue,presse,hebdomadaire,janvier,2019,foolz,charlie-hebdo,1789,gilets jaunes,doléances,tiers-état,clergé,acrimed,émile zola,jaurès

    + La Une de "Charlie-Hebdo" cette semaine par Foolz, comparant les Gilets jaunes aux Sans culottes, est plutôt surprenante. En effet depuis le début de ce soulèvement d'une partie de la population française, plusieurs caricatures parues dans cet hebdo satirique ont suggéré que le gilet jaune dissimule l'idéologie fachiste.

    Les Sans culottes seraient-ils les ancêtres des Chemises noires de Mussolini ? Les références historiques pleuvent et se contredisent allègrement. Force est de constater que le roman français a du plomb dans l'aile. Il n'a jamais été autant question d'identité nationale ou de laïcité que depuis qu'elles ont cessé d'exister, dissoutes dans le plan plus large de la mondialisation.

    + Certes le rapprochement entre les doléances des Gilets Jaunes et celles de 1788 est tentant.

    Parmi les doléances exprimées par le clergé catholique en 1788 dans les fameux Cahiers de doléance, la demande d'interdiction des journaux qui contredisaient la doctrine du clergé et représentaient une menace pour la morale du temps.

    Aujourd'hui les médias, qui jouent un rôle analogue à celui du clergé à la fin du XVIIIe siècle, paraissent à leur tour à bout de souffle. Ils ne bénéficient pas de la dîme, mais d'exonérations fiscales et de subventions substantielles. L'internet et les "réseaux sociaux" représentent des concurrents sérieux pour ce "tiers-état" qui a majoritairement exprimé sa solidarité avec le gouvernement.

    + Le site "Acrimed" de critique des médias rappelle le large soutient de la presse et des journalistes à la répression sanglante de la Commune de Paris par le gouvernement Thiers (mai 1871), répression atroce qui fit plusieurs milliers de victimes (entre 8.000 et 30.000). Non seulement la presse catholique, mais aussi la majeure partie des titres de presse républicains : "Le bain de sang que le peuple de Paris vient de prendre était peut-être d’une horrible nécessité pour calmer certaines de ses fièvres", réagit ainsi Emile Zola... soudain conservateur.

    L'Acrimed bat ainsi en brèche la légende dorée d'une presse française amie de la démocratie et des révolutions sociales.

    Cet article conclut que J. Jaurès fut l'artisan de la réconciliation ultérieure du mouvement ouvrier avec la République. Encore faut-il dire que cette réconciliation fut assez superficielle - un paragraphe du nouveau catéchisme républicain bien plus qu'une réalité. Comme l'Eglise romaine, la République française se montre peu avare de repentances.

    + Depuis quelques semaines, notre fanzine publie les caricatures de Laouber, dont la signature vient s'ajouter à celles de nos contributeurs réguliers. Nous profitons de cette revue de presse pour l'en remercier.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,actualité,revue,presse,hebdomadaire,janvier,2019,foolz,charlie-hebdo,1789,gilets jaunes,doléances,tiers-état,clergé,acrimed,émile zola,jaurès

    Caricature par Laouber.