Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

hebdomadaire - Page 5

  • Revue de presse BD (463)

    Abonnez-vous gratuitement à la revue de presse BD et caricature Zébra sur Beehiiv.

    (Vous la recevrez directement dans votre boîte e-mail/sans pub)

    - Au programme cette quinzaine (12 mars) :  1. Steinlein et la russification ; 2. L'Arabe du Futur s'essouffle ; 3. Hägar Dünor le viking orphelin ; 4. Flatulences et bande dessinée ; 5. Caricatures par El Diablo, Bouzard & Zombi.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,revue,presse,hebdomadaire,actualité,mars,2023,beehiiv,dessin,satire,satirique,editorial cartoon,bouzard,zombi,el diablo,arabe,futur,flatulences,steinlein,russification,hagar dunor

    (Caricature par Steinlein.)

  • Revue de presse BD (462)

    Abonnez-vous gratuitement à la revue de presse BD et caricature Zébra sur Beehiiv.

    (Vous la recevrez directement dans votre boîte e-mail/sans pub)

    - Au programme cette quinzaine :  1. Le manga horrifique selon Junji Ito ; 2. Ubu par André Breton ; 3. Faut-il récrire Charlie et la Chocolaterie ?  4. L'art officiel de Caillebotte caricaturé  ; 5. Caricatures par Kurt & Zombi.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,revue,presse,hebdomadaire,actualité,février,2023,beehiiv,dessin,presse,satire,satirique,editorial cartoon,ubu,andré breton,junji ito,manga,horrifique,caillebotte,charivari,charlie,chocolaterie,kurt

    (La Femme-limace par Junji Ito.)

  • Revue de presse BD (461)

    Abonnez-vous gratuitement à la revue de presse BD et caricature Zébra sur Beehiiv.

    (Vous la recevrez directement dans votre boîte e-mail.)

    - Au programme cette quinzaine :  1. Anouk Ricard et Tardi interviewés dans "Society" ; 2. "Les Profs", une mine intarissable de gags ; 3. La carrière déclinante de Gustave Doré ; 4. Caricature et propagande de guerre  ; 5. Caricatures par Caro, Alex, Delestre & Zombi.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,revue,presse,hebdomadaire,actualité,février,2023,beehiiv,dessin,satire,editorial cartoon,anouk ricard,tardi,propagande,delestre,alex,caro,gustave doré,profs

    (hors-série Society 2023)

  • Revue de presse BD (460)

    Abonnez-vous gratuitement à la revue de presse BD et caricature Zébra sur Beehiiv.

    (Vous la recevrez directement dans votre boîte e-mail.)

    - Au programme cette quinzaine :  1. Riad Sattouf, un grand prix mérité ; 2. Alfred Jarry journaliste au "Canard Sauvage" ; 3. Albert Camus pour les Nuls, par J. Ferrandez ; 4. L'étrange hommage de Mathieu Sapin à Tomi Ungerer ; 5. Caricatures par Sempé, Kroll, Guy Venables & Zombi.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,revue,presse,hebdomadaire,actualité,janvier,2023,beehiiv,dessin,satire,editorial cartoon,camus,ferrandez,riad sattouf,sempé,kroll,tomi ungerer,mathieu sapin,alfred jarry,canard sauvage

    (caricature par Zombi)

    L'Arabe du Mois

    Quel auteur de bande dessinée contemporain méritait mieux que Riad Sattouf d’être honoré d’un grand prix par ses pair.e.s ?

    Songez que Riad Sattouf n’a même pas eu besoin d’un scandale public ou d’une grossière provocation pour faire connaître ses bouquins, comme Salman Rushdie ou Michel Houellebecq. Il doit son succès au bouche-à-oreille.

    Et Riad Sattouf n’a plagié personne, contrairement à la plupart des économistes, des sociologues et des auteurs de science-fiction dont les ouvrages neufs (mais point originaux) encombrent les rayons des librairies.

    Riad Sattouf ne dessine pas non plus de femmes partiellement ou entièrement dénudées, suivant la recette convenue de la bande dessinée pour adultes hétérosexuelle, homosexuelle ou transsexuelle.

    Riad Sattouf n'imite pas le grand maître Hergé, ou si peu. Car son humour ne s'adresse pas aux enfants belges de 7 à 77 ans ; la « ligne claire » de Hergé, inspirée du dessin animé, n’est pas la technique de Sattouf.

    Riad Sattouf n’est même pas une femme !

    Pour toutes ces raisons, on pardonne à R. Sattouf de donner systématiquement en interview les réponses politiquement correctes que les journalistes attendent de lui (sur ce plan-là, M. Houellebecq est bien meilleur).

    (suite de la revue de presse sur Beehiiv)

  • Revue de presse BD (459)

    Abonnez-vous gratuitement à la revue de presse BD et caricature Zébra sur Beehiiv.

    (Vous la recevrez directement dans votre boîte e-mail.)

    - Au programme cette semaine :  1. "Full Stop, le génocide des Tutsis au Rwanda" par F. Debomy et E. Prost ; 2. Le député californien Robert Garcia ne jure que par la BD ; 3. La Gidouille briochine en hommage à A. Jarry ; 4. L'Ere du soupçon d'antisémitisme ; 5. Caricatures par Jean Mazurie, Deligne, Foolz & Zombi.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,revue,presse,hebdomadaire,actualité,janvier,2023,beehiiv,dessin,satire,editorial cartoon,rwanda,tutsi,génocide,frédéric debomy,emmanuel prost,foolz,zombi,deligne,jean mazurie,alfred jarry,gidouille briochine,robert garcia,superman,cambourakis

    (par Frédéric Debomy et Emmanuel Prost - éd. Cambourakis, 2019)

    Au coeur des ténèbres rwandaises

    « Full-stop, le génocide des Tutsis du Rwanda » : il ne s’agit pas ici d’une BD ordinaire, mais plutôt d’un contraste ; le contraste entre la paix retrouvée au Rwanda, petit pays d'Afrique de l'Est densément peuplé, peint ici par Emmanuel Prost en rouge, vert et bleu, complètement cabossé par ses « mille collines » boisées d’où lui vient son surnom, et d'autre part l’effort du collectif des parties civiles pour le Rwanda (CPCR) d’Alain et Dafroza Gauthier, pour que le massacre des Tutsis par les Hutus ne tombe pas dans l’oubli (environ un million de Tutsis ont été torturés et massacrés dans un pays comptant 12 millions d'habitants).

    Cet effort passait par la condamnation en 2018 des maires de la commune de Kabarondo, Octavien Ngenzi et Tito Barahira, pour génocide et crime contre l’humanité (rejoignant ainsi une poignée de condamnés pour des chefs d'accusation similaires). Ces deux meneurs ont nié jusqu'au bout leur participation, malgré des témoignages accablants de survivants. Bien au-delà des mensonges des meneurs et des responsables directs, Frédéric Debomy relate l’isolement de ceux qui ont tenté de reconstituer les faits avec un maximum de précision pour élucider ce crime politique, qui vient s’ajouter à la liste déjà longue et effroyable des crimes politiques du XXe siècle.

    La cause israélienne s’est emparée du génocide des Juifs ; ou bien encore la cause arménienne, ukrainienne (Olodomor)... : dans le cas du génocide au Rwanda (1994), aucun parti n’appuie les enquêteurs. Ils ont été accusés d’être à la solde du chef rebelle Tutsi Paul Kagamé, actuel chef de l'Etat rwandais ; celui-ci semble plutôt avoir fait le choix de jeter le manteau de Noé. Les procès ne dissipent pas toutes les ténèbres.

    Depuis la publication de cet album en 2019, le rapport Duclert sur le rôle de la France dans le génocide contre les Tutsis a conclu en 2021 à «une responsabilité lourde et accablante» de la politique menée par l’Elysée (la France ayant pris le relais de la tutelle coloniale belge).

    On dispose par ailleurs du témoignage du commandant de la force d’intervention armée de l’ONU, présente sur place au moment des massacres, le général canadien Roméo Dallaire ; or ce témoignage pointe nettement la responsabilité de l'ONU.

    Le Rwanda reste aujourd'hui sous la tutelle, plus discrète qu'avant mais néanmoins bien réelle, de puissances étrangères, ce qui rend le travail des historiens ardu.

    (suite de la revue de presse sur Beehiiv)

  • Revue de presse BD (458)

    Abonnez-vous gratuitement à la revue de presse BD et caricature Zébra sur Beehiiv.

    - Vous la recevrez directement dans votre boîte e-mail.

    - Au programme cette semaine :  1. Le dernier opus historique de François Bourgeon ("Le Sang des Cerises" - tome 2) ; 2. L'affaire Bastien Vivès (suite) ; 3. Le "Franc-Tireur" embusqué de C. Fourest et R. Enthoven ; 4. "La Liste de George Orwell" par Carlos Hernandez.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,revue,presse,hebdomadaire,actualité,janvier,2023,beehiiv,dessin,satire,editorial cartoon,bastien vivès,pédophilie,carlos hernandez,george orwell,liste,françois bourgeon,commune,paris,fillon,caroline fourest,franc-tireur,lefrançois,enthoven,krétinski

    (illu. extraite de "Le Sang des Cerises" - tome 2)

    Cerise sur le gâteau ?

    Les deux derniers opus de la saga de François Bourgeon, « Les Passagers du Vent », "Le Sang des Cerises" (tome 2), ont des airs de guides touristiques. Ils entraînent en effet le lecteur à travers Paris, sur les lieux emblématiques de la Commune. Cela donne de belles illustrations (ci-dessus, l'enterrement de Jules Vallès, place de la Bastille), mais la dramaturgie est sacrifiée sur l'autel de la documentation. La Bretagne (où réside F. Bourgeon) n'est pas oubliée, avec de beaux bateaux, de belles tempêtes et de belles plages.

    On trouve le même défaut aux BD historiques de J. Tardi, obsédé lui aussi par les détails architecturaux (manie de dessinateur de BD ?).

    La sympathie non dissimulée de François Bourgeon pour Louise Michel et les Communards le pousse à souligner l'extraordinaire violence de la répression, mais l'empêche d'avoir un regard critique sur une aventure politique suicidaire. Petit interlude comique : François et Pénélope Fillon, caricaturés dans le tome 2 en bourgeois radins.

    L'Affaire Bastien Vivès (suite)

    Bien que le festival d'Angoulême ait déprogrammé l'exposition de planches de Bastien Vivès après le tollé provoqué par cette initiative (une pétition en ligne a recueilli plus de 100.000 signatures), deux associations de protection de l'enfance ont porté plainte contre Bastien Vivès et son éditeur, Glénat, qu'elles accusent de diffuser des images pédopornographiques.

    En vendant ces BD sous emballage scellé, l'éditeur pensait sans doute empêcher une action en justice. Quant à l'auteur (âgé de 38 ans), il invoque le caractère burlesque de sa pornographie, et s'est excusé auprès des personnes choquées par ses BD.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,revue,presse,hebdomadaire,actualité,janvier,2023,beehiiv,dessin,satire,editorial cartoon,bastien vivès,pédophilie,carlos hernandez,george orwell,liste,françois bourgeon,commune,paris,fillon,caroline fourest,franc-tireur,lefrançois,enthoven,krétinski

    (Anniversaire de "Franc-Tireur" par Lefrançois)

    Franc-Tireur embusqué

    « Charlie-Hebdo » n’est pas seulement confronté à des dépenses exorbitantes pour assurer la sécurité de sa rédaction ; cet hebdo doit, depuis la campagne pour les présidentielles, affronter la concurrence d’un nouvel hebdo satirique, « Franc-Tireur », dirigé par Raphaël Enthoven et Caroline Fourest, hérauts de la gauche macroniste, ciblant donc les principaux adversaires de la politique du chef de l’Etat.

    Financée par le millionnaire tchèque Daniel Krétinski, qui a investi une partie de ses avoirs dans la presse française, la formule n’est pas très « fair-play » pour « Charlie-Hebdo » ; elle reprend en effet les mêmes ingrédients, à savoir le mélange de caricatures, d’éditoriaux de gauche et de pensums sociologiques ; "Le Figaro" prête à "Franc-Tireur" une dizaine de milliers d'abonnés.

    Poutine dispose-t-il d'un tel outil de propagande ? Un hebdo "satirique" qui flingue ses adversaires...

    L'Itinéraire de George Orwell

    Le projet de l’auteur «de gauche» de cette BD, Carlos Hernandez, est assez absurde puisqu’il voudrait empêcher «la droite» de récupérer Georges Orwell ? Or non seulement Orwell est inclassable sur l'échiquier politique contemporain, mais le vocabulaire politique, au stade totalitaire, a perdu selon Orwell sa signification univoque (la démocratie n’est qu’un slogan).

    Cette observation s’articule d’ailleurs avec la mise en cause par Orwell des «intellectuels», principaux producteurs de l'idéologie politique. Les discours partisans, voire les sciences partisanes (économie et sociologie), contribuent du point de vue orwellien au mensonge totalitaire.

    Heureusement le prétexte bizarre de Carlos Hernandez affecte peu la présentation biographique de l'auteur de "1984" proposée par cette BD. On comprend d’ailleurs, grâce à cette présentation, succincte mais utile, que l’indétermination politique d’Orwell est due à une existence marginale ; O. a exercé des tas de métiers différents (aussi bien manuels qu’intellectuels), vécu sous diverses latitudes (Angleterre, Birmanie, Espagne, France, Maroc, Ecosse…), fréquenté des personnes issues de milieux sociaux opposés…

    «La liste d’Orwell» fait référence à une tentative de la presse britannique, en 1996, pour diffamer l’auteur de «1984» à partir d’une vraie-fausse liste de noms extorquée à Orwell par une amie ; de son vivant, G. Orwell fut censuré (avec efficacité) par le parti soviétique via ses ramifications londoniennes.

    Cette « liste d’Orwell » est le fil conducteur du récit, conçu comme un dialogue entre deux potes ayant sur Orwell des opinions différentes, tout comme sur les contraintes sanitaires imposées par l’Etat à l'occasion de la pandémie de coronavirus.

  • Revue de presse BD (457)

    - La revue de presse hebdomadaire est consultable en ligne sur Getrevue.

    - On peut s'abonner à cette formule gratuitement et recevoir la revue de presse directement dans sa boîte e-mail.

    - Au programme cette semaine :  1. Catherine Meurisse à l'Académie ; 2. Bastien Vivès et le FIBD face aux ligues de vertu ; 3. Caricatures fraîches par Urbs, Piérick et Julien Couty.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,revue,presse,hebdomadaire,actualité,décembre,2022,getrevue,dessin,satire,editorial cartoon,julien couty,bastien vivès,fibd,catherine meurisse,académie,urbs,piérick

    (caricature par ZOMBI)