Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

liberté

  • Caricature Riss

    La Semaine de Zombi. Mardi : L'artiste engagé finit conscrit, voire circonscrit.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,riss,charlie-hebdo,liberté,expression,menace,dessin,presse,satirique,editorial cartoon,zombi

  • Revue de presse BD (222)

    + La version colorisée de "Tintin chez les Soviets" caracole actuellement enwebzine,bd,gratuit,fanzine,zébra,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,février,2017,actualité,tintin,énigmatique lb,soviets,mur de berlin,anticommuniste,centre pompidou,40 ans,gaston lagaffe,franquin,antimilitarisme,jean baudrillard,présidentielle,filloniste,le figaro,ixène,orwell,canard enchaîné,comité canadien,liberté,concours,timisoara,saddam hussein,hubert beuve-méry tête des ventes de livres. Il est difficile de savoir ce que Hergé en aurait pensé, lui qui redoutait tant de déclencher la polémique. La chute du Mur de Berlin et le recul de l'idéologie stalinienne ou sartrienne (Hergé était particulièrement chahuté en France) ont libéré le propos anticommuniste, qui n'est plus politiquement incorrect comme dans les années 1950 à 80 - le marketing et la nostalgie ont fait le reste.

    + Une autre institution a pris de l'âge, plus française celle-là, c'est le centre Pompidou. Cette usine à transformer la contre-culture en culture dominante agréée par les élites, fête son quarantième anniversaire.

    Gaston Lagaffe et Franquin y sont honorés actuellement à travers une expo. qui souligne l'antimilitarisme de Franquin, alors qu'il n'y a peut-être aucun quartier au monde où patrouillent autant de vigiles, de soldats armés de fusils d'assaut, de flics en tous genre, en uniforme ou en civil ; devant le musée comme à l'intérieur, on est sommé de vider son sac pour un oui ou pour un non.

    Pompidou lui-même était un drôle de bonhomme, célébrant la poésie d'une main, et contribuant au capitalisme de l'autre. Janus, le dieu à double visage, ne présiderait-il pas au destin de la bourgeoisie ?

    A propos du musée Pompidou, qui à l'instar de Tintin n'a pas toujours fait l'unanimité, le philosophe Jean Baudrillard, tentant d'analyser l'époque, écrivait ceci : "Heureusement, tout ce simulacre de valeurs culturelles est anéanti d'avance par l'architecture extérieure. Car celle-ci, avec ses réseaux de tuyaux et son air de bâtiment d'expo. ou de foire universelle, avec sa fragilité (calculée ?), dissuasive de toute mentalité ou monumentalité traditionnelle, proclame ouvertement que notre temps ne sera plus jamais celui de la durée (...). Notre seule culture, au fond, est celle des hydrocarbures, celle du raffinage, du cracking, du cassage de molécules culturelles et de leur recomposition en produits de synthèse." (In : "Simulacres et simulation")

    + Présentée comme un moment fort de la démocratie, la campagne présidentielle est unwebzine,bd,gratuit,fanzine,zébra,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,février,2017,actualité,tintin,énigmatique lb,soviets,mur de berlin,anticommuniste,centre pompidou,40 ans,gaston lagaffe,franquin,antimilitarisme,jean baudrillard,présidentielle,filloniste,le figaro,ixène,orwell,canard enchaîné,comité canadien,liberté,concours,timisoara,saddam hussein,hubert beuve-méry mauvais moment à passer pour la satire ; beaucoup de dessinateurs de presse tombent dans le propos partisan, illustrant la remarque de G. Orwell (tirée de l'observation des régimes totalitaires) sur la politisation excessive de tous les sujets. Ainsi le caricaturiste Ixène, employé par la presse filloniste ("Le Figaro"), défend son candidat préféré, en proie aux attaques d'une partie de la presse, "Canard enchaîné" en tête (qui semble découvrir en cette occasion les coulisses du parlement et de la vie politique française).

    Les dessinateurs de presse doivent se montrer plus subtil pour ne pas tomber dans le militantisme.

    + Le Comité canadien pour la liberté de la presse lance un concours de dessins satiriques (doté de 2.000 dollars canadiens) sur le thème "Faux et usage de faux" (dessin à envoyer avant le vendredi 31 mars). Ce comité élucide son thème en pointant du doigt le risque de propagation de rumeurs via internet : "Internet serait-il devenu une menace pour les démocraties ?"

    Cependant le discrédit de la presse internationale, et française en particulier, précède le boom d'Internet. Ce discrédit de la presse dans le public repose sur des faits, notamment la collusion entre les partis politiques et la presse, ou encore les milieux d'affaire et la presse, ayant donné lieu à des ouvrages solidement étayés.

    La propagation de fausses nouvelles, à partir de sources mal vérifiées, n'est pas non plus une innovation d'Internet ; on se souvient de l'affaire des faux charniers de Timisoara (1989), ou plus récemment des fausses armes de destruction massive de Saddam Hussein, impliquant la presse et les journalistes du monde entier. Au cours de la guerre froide, "Le Monde" d'Hubert Beuve-Méry publia comme une information de faux documents fabriqués par les services secrets soviétiques pour faire croire à l'invasion imminente de l'Europe par les forces armées US.

    C'est carrément le slogan de la liberté de la presse, dont se gargarisent l'Occident, qui devrait être soumis à la satire.

  • Dis, papa...

    Strip de GAB (à suivre aussi dans Zélium n°7)

    dis papa 3 light.jpg

     

  • Caricature Bernard Cazeneuve

    La Semaine de Zombi. Samedi : L'Etat est un dieu qui prend consistance dans la peur qu'il inspire au citoyen lambda.

    webzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,bernard cazeneuve,police,liberté,état d'urgence,big brother,dessin,presse,satirique,editorial cartoon,zombi

  • Revue de presse BD (97)

    webzine,gratuit,bd,fanzine,zébra,bande-dessinée,revue de presse,hebdomadaire,97,jean sarkozy,dessin,presse,caricature,joann sfar,siné,charlie-hebdo,siné-hebdo,george bush,portrait,poutine,états-unis,président

    + On se souvient que Jean Sarkozy avait intenté par l'intermédiaire de la LICRA un procès au dessinateur de presse Siné pour antisémitisme (2008) ; l'affaire s'était terminée par l'éviction de ce dernier de "Charlie-Hebdo" et la fondation du titre concurrent "Siné-Hebdo". Dernièrement, en étalant son goût pour la caricature politique, qu'il pratique pour divertir sa femme Jessica, Jean Sarkozy a mis Joann Sfar dans l'embarras en le citant comme son modèle ; polygraphe, J. Sfar a en effet publié récemment une série de dessins de presse dans le genre gaulois et taquin, moquant le président Hollande. J. Sfar a répondu comme il se doit à son admirateur sur le ton de l'humour. Hélas, à ce jour, Jean Sarkozy n'a pas encore publié de caricature de son père.

    + Des autoportraits de George Bush Jr, ex-président des Etats-Unis, dans sa salle-de-bain avaient été divulgués sur le web à son insu. Dans une exposition officielle, intitulée "L'art du leadership", le politicien à la retraite expose quelques portraits des grands de ce monde, dont N. Sarkozy, V. Poutine, J. Chirac ou Silvio Berlusconi. Je sais bien qu'il ne faut pas décourager les novices, mais A. Hitler était plutôt plus doué comme peintre.

    + L'initiative du dessinateur de presse Berth d'organiser une expo sur le thème de la liberté et du féminisme autour de "L'Origine du Monde" est surprenante. En effet, si le peintre Gustave Courbet était ami avec G. Proudhon et partageait ses idées, les toiles érotiques de celui-ci en revanche étaient des oeuvres alimentaires. Courbet a peint des scènes pornographiques et lesbiennes, afin de permettre à leur riche commanditaire le diplomate turc Kahlil Bey de se rincer l'oeil. Le slogan américain de la "libération sexuelle" n'est pas très proudhonien.

    + "La direction du Grand Hyatt de Hong Kong devra peut-être former son personnel à faire la différence entre un chef d'oeuvre et une croûte. Des employés de ce grand hôtel sont soupçonnés d'avoir malencontreusement jeté une toile de plusieurs millions de dollars.", ironise le "Nouvel Observateur". Cependant, comme ce sont de richissimes collectionneurs qui ont fixé le prix de l'oeuvre du peintre chinois Cui Ruzhuo, on peut se demander comment de modestes employés de ménage pourraient avoir conscience de sa valeur ?

     

    webzine,gratuit,bd,fanzine,zébra,bande-dessinée,revue de presse,hebdomadaire,97,jean sarkozy,dessin,presse,caricature,joann sfar,siné,charlie-hebdo,siné-hebdo,george bush,portrait,poutine,berlusconi,chirac,sarkozy,états-unis,président,leadership,polygraphe,hitler,berth,liberté,féminisme,proudhon,courbet,khalil bey,origine du monde,grand hyatt,hong kong,nouvel observateur,cui ruzhuo,chinois,montagne neigeuse

    Montagne neigeuse, de Cui Ruzhuo

     

     

     

  • Réduction de tête

    ...littéraire (pour faire de la place dans ma bibliothèque). Cette semaine, deux modernes pas vraiment modernes.

    webzine,zébra,gratuit,bd,fanzine,bande-dessinée,antistyle,littéraire,critique,littérature,portrait,écivain,caricature,citation,aldous huxley,liberté,sexe,moderne

     

     

    par Antistyle

     

  • Cartooning for peace**

    100 dessins de "Cartooning for Peace" pour la liberté de la pressewebzine,zébra,gratuit,bd,fanzine,bande-dessinée,critique,kritik,dessin,presse,liberté,mix et remix

    Autant le dire d'emblée, je trouve ce genre d'initiative d'un goût douteux, éditorialement parlant. De Gaulle parlait de "machin" pour désigner l'ONU ; j'appliquerais volontiers ce sobriquet à "Cartooning for Peace", association de dessinateurs de presse lancée par Plantu, le dessinateur-vedette du "Monde" depuis des lustres : un machin de plus.

    D'abord Plantu n'est pas un dessinateur humoristique, mais un dessinateur politique ; or les causes de la guerre sont des causes politiques et non humoristiques. Je veux dire que Plantu est associé à une cause politique, celle du "Monde", organe de centre-gauche (qu'on me corrige si je me trompe, car je ne lis pas ou peu la presse "engagée") et, plus ou moins aussi la cause palestinienne.

    Je soupçonne même Plantu de voter, ce qui ne manque pas de sel dans la circonstance où le seul parti réputé fachiste améliore son score, mais surtout dans la circonstance où le budget de l'Etat est cruellement obéré par les dépenses électorales des précédents régimes et exige la jachère électorale. Imaginez que, sur autant de bulletins de vote où l'on imprime le nom de M. Tartempion ou Mme Cucugnan soient plutôt imprimés des dessins humoristiques... sans doute la face du monde n'en serait pas changée, mais, au moins, l'habitude un peu fastidieuse de s'en remettre à un bulletin de vote pour décider de son avenir serait freinée. (...)

    Lire la suite