Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

parlement européen

  • Revue de presse BD (311)

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,mars,2019,presse-citron,lola amsellem,campus,fonderie,image,bnf,johan de moor,touques,wolinski,dubout

    + Jeudi dernier le trophée "Presse-Citron" du dessin de presse 2019 a été remis à Lola Amsellem pour une caricature assez neutre (ci-dessus) dans la catégorie "amateur" ; la lauréate est étudiante au Campus Fonderie de l'Image, formation en alternance aux métiers de la communication et du graphisme.

    D'autres dessins en lice pour le concours sont exposés à la BNF.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,mars,2019,presse-citron,lola amsellem,campus,fonderie,image,bnf,johan de moor,touques,wolinski,dubout

    Caricature de Johan de Moor parue dans "Le Soir" (pastiche de P. Brueghel).

    + Le trophée remis au caricaturiste (et bédéaste) Johan De Moor récompense, lui, le meilleur dessin paru en 2018 dans la presse belge franco ou néerlandophone.

    Le caricaturiste Bado note que Johan De Moor vient justement d'être remercié par "Le Soir".

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,mars,2019,presse-citron,lola amsellem,campus,fonderie,image,bnf,johan de moor,touques,wolinski,dubout,parlement européen,droit,auteur,tintin,hergé

    Gag par A. Dubout.

    + Le cadre de cette exposition commune de dessins de Wolinski et Dubout prête à sourire, puisqu'il s'agit de l'église Saint-Pierre à Touques en Normandie (12 avril-12 mai).

    Cette église, dont les fondations sont millénaires, a comme beaucoup d'anciens lieux de culte été réaffectée à la culture.

    + Le Parlement européen vient de voter une nouvelle réglementation sur le droit d'auteur. Ce vote a déclenché en Allemagne une controverse plus importante qu'en France.

    Cette réglementation vise à contraindre "Google" à rémunérer la presse écrite et "Youtube" les auteurs cités dans des vidéos.

    Rien ne dit que cette réglementation atteindra son objectif car Google pourrait choisir d'ignorer la presse écrite. L'engouement pour Internet est en partie la conséquence de l'indifférence grandissante du public vis-à-vis d'une presse qui donne tous les signes de soumission aux intérêts de grands groupes industriels et bancaires.

    En filigrane, c'est le contrôle de l'information par le gouvernement européen qui est en jeu. Le rôle joué par Facebook dans les révolutions arabes ou le soulèvement des Gilets jaunes a tout lieu d'inquiéter les pouvoirs publics en place, où qu'ils se situent dans le monde.

    On observe ici que le "progrès technique" n'est pas un véritable progrès puisqu'il est aléatoire, par conséquent ne répond même pas à l'exigence minimum de prudence.