Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

webzine - Page 4

  • Don Quichotte - Suite et fin****

    La vie est trop courte pour lire des romans (ou regarder des séries télé, ce qui revient au même)webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,critique,kritik,don quichotte,sancho pança,cervantes,warum ! Les romanciers qui les écrivent, eux, fournissent l'excuse de devoir gagner leur croûte ; mais ce prétexte ne sert-il pas aussi à justifier les pires ignominies ?

    Tout au plus s'autorisera-t-on à lire "Don Quichotte", que de plus éminents critiques que moi qualifient de "roman des romans" ; car le Quichotte de Cervantès, tout en divertissant comme un roman, nous en fait visiter les coulisses et démystifie cette grande religion hyper-puissante (si vous n'avez pas observé des ados lisant "Harry Potter" ou quelque BD japonaise fabriquée à la hâte, vous n'avez pas idée de ce qu'est une grande secte hyper-puissante).

    Le roman des romans est donc une caricature de roman.

    Le "hic", c'est que le Quichotte fait 800 pages au bas mot. Il faut donc s'organiser pour en lire quelques pages chaque soir, en famille autour du feu - cela fera l'année. Quel psychanalyste osera me démentir si je dis que c'est un excellent stimulant pour la cervelle des enfants que de devoir se figurer (mentalement) tous les paysages décrits par Cervantès, qui servent de décors aux aventures de son héros, aussi cocasse qu'il est crétin (pour avoir lu trop de romans incitant à l'héroïsme et à "accomplir ses rêves", suivant la formule consacrée) ?

    Si vous n'avez ni famille ni cheminée, vous pouvez lire la version abrégée par Rob Davis et publiée par les eds. Warum en deux tomes séparés, cela ne vous prendra que quelques d'heures ; nous avions déjà félicité dans "Zébra" Rob Davis, à propos du premier tome, pour avoir su préserver et souligner le côté caricatural ou satirique de l'oeuvre.

    Rob Davis s'est efforcé de choisir les épisodes les plus significatifs, comme celui (tome II) où Don Quichotte et son écuyer Sancho Pança sont les victimes d'un duc et d'une duchesse malicieux, décidés à s'amuser aux dépends de ces deux idéalistes fanatiques par le moyen de plaisanteries cruelles. Qui manipule-t-on plus facilement, en effet, que les personnes idéalistes ? (l'idéal abstrait de Don Quichotte est représenté par une femme, Dulcinée, comme Homère a choisi Hélène pour incarner le mobile de la guerre ; l'idéal plus vulgaire de Sancho Pança est représenté par une île et la promesse d'en devenir proprio).

    Cervantès pouvait-il se douter que, quatre siècles plus tard, son ouvrage satirique dirigé contre ce fléau social que représente la lecture, serait toujours d'actualité ? Il l'est plus que jamais ; en effet, circonscrite du temps de Cervantès aux rejetons des familles aristocratiques, la lecture de romans romanesques a fait tache d'huile. La manie de rêver, peu à peu, a infiltré les couches populaires, jadis préservées par leur bon sens et leur pragmatisme.

    Et combien de héros modernes ne sont-ils pas "donquichottesques", c'est-à-dire à la fois admirables par le courage et l'obstination qu'ils mettent dans leurs entreprises, et méprisables en raison de l'inconsistance de leur but, qui en fait des personnes vaniteuses et folles ?

    Don Quichotte - Suite et fin (tome II) par Cervantès et Rob Davis, éds Warum, 2016.

  • Caricature Armée française

    dessin par WANER

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,armée,française,budget,2017,général,de villiers,dessin,presse,satirique,editorial cartoon,waner

  • La Carte postale de Lola

    (par Aurélie Dekeyser)

    webzine,bd,gratuit,zébra,bande-dessinée,fanzine,strip,lola,aurélie dekeyser,carte postale,héron,anjou,loire

     

  • Le Chant du Cygne (4)

    Petit feuilleton historique estival

    Au Rat Mort

    A travers son Journal, le peintre belge Henry de Groux (1866-1930) est un témoin de premier plan, quoique méconnu, de l'art de son temps.

    Praticien exigeant, admirateur d'Eugène Delacroix comme Baudelaire, de Groux se montre le plus souvent sévère avec ses contemporains. Son engagement total au service de l'art et son amitié avec le pamphlétaire Léon Bloy le tiendront à l'écart des circuits officiels de l'art ; l'artiste belge, à demi-marginal, parviendra non sans difficultés à vivre de sa peinture.

    Extrait de son Journal (Eds Kimé) :

    12 Mars 1892 : Promenade au Moulin Rouge avec Lautrec, Anquetin et Pacari. Nous allons souper ensemblewebzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,henry de groux,lautrec,moulin rouge,rat mort,pigalle,clichy,anquetin,pacari,pétomane,journal,léon bloy,kimé au "Rat Mort", place Pigalle.

    L'ignominie de cet endroit, du spectacle, des acteurs et des spectateurs des deux sexes n'a évidemment d'équivalent que son extraordinaire laideur.

    Lautrec est ici chez lui et connaît tout le monde ; nous sommes dans son véritable atelier et jamais, il faut le dire, la crapuleuse infamie de ce monde n'a trouvé un plus implacable interprète que ce dessinateur. Il est vrai qu'il en est tout à fait l'interprète enamouré quand même... de ces crapuleries.

    Je renonce à dire la bêtise et la laideur de tout ce qui m'est donné de contempler là et j'estime qu'il faut soi-même être descendu bien bas pour s'y complaire.

    Dieu sait pourtant que je ne suis pas puritain, mais la hideur et la stupidité, la bassesse et l'idiotie de tout ce que je vois ici ne me paraissent pas humainement supportables.

    Certes, il est puéril de s'étonner de trouver tant d'abjection dans un temple du vice et ce n'est pas du tout ce qui me surprend. Je suis uniquement écoeuré et stupéfait de la platitude, de l'insigne vulgarité des prétendus plaisirs que trouve ici l'élite de nos bambocheurs.

    On annonce divers virtuoses, notamment le "pétomane" (?!) - je me sauve.

    [- "Le Grand Café de la Place Pigalle" (angle de la rue Frochot) devait son surnom de "Rat Mort" à l'odeur pestilentielle qui émanait d'une fontaine, non loin, où les propriétaires de chiens venaient laver leurs bêtes, et autour de laquelle divers détritus malodorants s'amoncelaient.

    - Ci-contre, l'avenue de Clichy par Louis Anquetin, cité plus haut.]

     

     

  • Caricature Chris Froome & Macron

    La Semaine de Zombi. Jeudi.

    webzine,bd,zébra,gratuit,caricature,fanzine,bande-dessinée,emmanuel macron,tour de france,chris froome,maillot jaune,dopage,dessin,presse,satirique,zombi,editorial cartoon

  • Caricature Vacances

    webzine,bd,zébra,caricature,fanzine,bande-dessinée,vacances,été,parasol,krokus,dessin,presse,satirique,editorial cartoon

    dessin par Krokus

  • Tocqueville***

    "Librement adapté de "Quinze jours dans le désert" d'Alexis de Tocqueville."webzine,gratuit,zébra,bd,fanzine,bande-dessinée,critique,kritik,tocqueville,kévin bazot,quinze jours dans le désert,indiens,amérique

    C'est honnête, un peu laborieux... instructif...

    Le Tocqueville de Kévin Bazot, c'est celui du Journal de voyage, plus concret, et l'on voit beaucoup (dans la BD) les deux voyageurs contempler in vivo la destruction des Indiens (qui crèvent alcoolo dans les rues sans un regard des passants).

    Le massacre des Indiens, ainsi que la cupidité des colons venus d'Europe fera douter Tocqueville de l'avènement de la démocratie en Amérique.

    Tocqueville - vers un Nouveau Monde, par Kévin Bazot, eds Casterman, 2016.