Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

webzine - Page 5

  • Caricature Emmanuel Macron

    La Semaine de Zombi. Mercredi : ça commence à faire pas mal de métaphores piétonnières pour quelqu'un qui circule en limousine...

    webzine,bd,fanzine,zébra,bande-dessinée,gratuit,caricature,emmanuel macron,dessin,presse,2018,editorial cartoon,zombi

  • Caricature Françoise Nyssen

    La Semaine de Suzette Zombi. Mardi : La culture est l'opium du bourgeois.

    webzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,caricature,françoise nyssen,actes sud,fraude fiscale,dessin,presse,satirique,zombi

  • J'ai pas tué de Gaulle***

    Le maître du "polar agricole" en BD*, Bruno Heitz, s'est amusé à introduire dans cet opus une page d'Histoirewebzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,critique,bruno heitz,de gaulle,polar,bastien-thiry,petit-clamart,charlotte corday : la tentative d'assassinat du général de Gaulle au Petit-Clamart en banlieue parisienne (1962).

    Cette bande dessinée nous ramène à l'époque où de Gaulle n'était pas encore le modèle politique qu'il est devenu aujourd'hui (par la grâce des médias), mais au contraire un chef d'Etat contesté et largement impopulaire pour différentes raisons.

    Le personnage principal campé par Bruno Heitz, Jean-Paul, est une crapule de bas-étage qui ne se contente pas de vivre de son métier de mécanicien automobile mais préfère s'enrichir en participant à différentes magouilles : escroquerie à l'assurance, chantage... De là ce petit escroc va se retrouver embringué dans un complot politique qui le dépasse, par le biais d'un camarade de classe, Fabien, transposition du colonel Bastien-Thiry, maître d'oeuvre du projet d'assassinat baptisé "Opération Charlotte Corday" (en hommage à l'assassin de Marat).

    Pour faire plaisir à une tante "communiste qui apprécie de Gaulle", le petit escroc va faire échouer le complot in extremis et se racheter ainsi une conduite - du moins aux yeux de sa tante.

    On peut se demander s'il n'y a pas un peu d'ironie de la part de l'auteur à faire sauver de Gaulle par un petit malfrat, tandis que Bastien-Thiry était un bon père de famille, officier dans l'armée de l'air et diplômé de l'école polytechnique... A moins qu'il n'ait voulu suggérer que les assassinats politiques sont souvent commis par des "purs" ?

    B. Heitz excelle comme pas deux dans la narration en BD, à la fois grâce à la clarté de son style et des dialogues crus et réalistes.

    Le roman n'empiète pas trop sur la réalité des faits : le sang-froid des occupants de la DS mitraillée, qui échappèrent miraculeusement aux quatorze balles retrouvées dans la carrosserie, est fidèlement rapporté. Cela dit l'association de l'idéaliste Fabien/Bastien-Thiry et de Jean-Paul-la crapule n'est guère plausible. Le commando était composé exclusivement de soldats ou d'anciens soldats fanatiques proches de l'OAS, persuadés que de Gaulle faisait le jeu du communisme (?).

    J'ai pas tué de Gaulle, mais ça a bien failli... par Bruno Heitz, éd. Gallimard, 2010.

    *"Un privé à la cambrousse".

  • Caricature Emmanuel Macron

    webzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,caricature,emmanuel macron,fonctionnaire,dessin,presse,satirique,lb,editorial cartoon

    par l'Enigmatique LB

  • Pat & Tik (4)

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,waner,strip,pat et tik,glyphosate,humour,psikopat

    par WANER (à lire aussi dans "PSIKOPAT")

     

  • Le Strip de Lola

    (par Aurélie Dekeyser)

    webzine,bd,gratuit,zébra,bande-dessinée,fanzine,strip,lola,aurélie dekeyser,rentrée,plage,2018

     

  • Revue de presse BD (283)

    webzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,actualité,septembre,2018,nick drnaso,angoulême,booker,sabrina,drawn and quarterly,strapazin,gilles rochier

    + Le -plus que trentenaire- magazine de BD germanophone "Strapazin" (fondé à Munich en 1984 par des journalistes allemands, puis implanté à Zurich), a mis Gilles Rochier à la Une de son n°132. Ce dernier s'est fait connaître pour son portrait de la banlieue éloigné des clichés véhiculés par les médias ("Ta mère la pute", "La Petite couronne"...).

    webzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,actualité,septembre,2018,nick drnaso,angoulême,booker,sabrina,drawn and quarterly,strapazin,gilles rochier,mark knight,racisme,serena williams,censure

    + Pour la première fois une bande dessinée anglophone, "Sabrina", est sélectionnée pour concourir au prestigieux prix littéraire britannique "Booker". En fait il s'agit seulement d'une présélection, mais cela a suffit pour que l'éditeur Drawn & Quarterly en écoule 5.000 ex. en quelques jours.

    Le jeune auteur canadien de "Sabrina", Nick Drnaso, qui dessine comme un expert-comptable maniaco-dépressif, avait déjà reçu le prix "Révélation" au dernier festival d'Angoulême.

    + Ce qui est gênant dans la caricature, c'est qu'elle caricature. Le caricaturiste australien Mark Knight a fait l'objet de nombreuses accusations de racisme après avoir osé prêter à la joueuse de tennis afro-américaine Serena Williams des traits jugés excessivement virils.

    On vérifie encore une fois que le "politiquement correct" fait office d'instrument de censure indirect dans des pays qui se réclament par ailleurs avec hypocrisie de la liberté d'expression.

    + Ce recueil de dessins de Cabu (récemment paru) est bien mal intitulé "Vive les comédiens !" ; d'abord parcewebzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,revue,presse,hebdomadaire,actualité,septembre,2018,nick drnaso,angoulême,booker,sabrina,drawn and quarterly,strapazin,gilles rochier,mark knight,racisme,serena williams,censure,cabu,comédiens que sont mélangées ici toutes sortes de comédiens et de spectacles -cinéma, théâtre, cabaret...- très différentes. Et surtout parce que Cabu est loin d'applaudir tous les comédiens ; il fait la différence entre les acteurs de cinéma, qui sont des marionnettes, et les acteurs de théâtre dont le jeu requiert l'intelligence.

    Comme les politiciens (également doué pour la comédie), les acteurs stimulaient le talent de portraitiste de Cabu. Le mérite de cet album foutraque est d'exhumer des dessins oubliés (ed. Michel Lafon).