Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

france - Page 5

  • Gifle, fessée et réprimande

    La France condamnée par le conseil de l'Europe pour ne pas avoir interdit la gifle et la fessée. SuperEuro pas content et le montre à François !! Âmes sensibles s'abstenir...

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,dessin,presse,naumasq,supereuro,fessée,france,satirique,blog

  • gouvernement.fr

    webzine,zébra,gratuit,bd,fanzine,bande-dessinée,caricature,françois hollande,manuel valls,projet,france,dessin,presse,editorial cartoon,zombi

  • Burger Party

    Burger King est revenu en France depuis peu. C'était en décembre dernier dans le quartier de Saint-Lazare. Hier, ils ont ouvert leur troisième restaurant à Alesia. Mais la concurrence est rude avec les camions ambulant (les food truck) et les nouveaux restos "hamboborgers" (pour branchés parisiens chics). Alors pour taper fort, Burger King a décidé de lancer de nouveaux produits :

    webzine,zébra,gratuit,bd,bande-dessinée,fanzine,gag,naumasq,burger king,france,alésia,saint-lazare,dessin,humour,strip

  • Caricature France-Allemagne

    La semaine de Suzette Zombi : Le foot, ça donne soif, et les bistrots sont tous abonnés à Bein-sports, la chaîne qatari.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,satirique,caricature,france,allemagne,coupe du monde,foot,brésil,editorial cartoon,dessin,presse,zombi

  • Réduction de tête

    ...littéraire (pour faire de la place dans ma bibliothèque). Cette semaine, deux "shakespeariens".

     

    webzine,zébra,gratuit,bd,fanzine,bande-dessinée,antistyle,littéraire,critique,littérature,portrait,écrivain,caricature,citation,vladimir holan,france,shakespearien

     

     par Antistyle

  • Coq irlandais

    L'Irlande a gagné le tournoi des six nations de rugby en battant la France. Et si les deux équipes fusionnaient pour la prochaine coupe du monde, histoire d'augmenter leurs chances de victoire ?

    Ça donnerait "L'Irlance" ou la "Franceire avec un maillot bleu et vert, on ferait chabrot dans la Guiness, on mangerait du pot-au-stew (mélange d'irish stew et de pot-au-feu), les entraînements auraient lieu dans la forêt de Brocéliande avec des rites celtes, l'entraîneur de l'équipe serait Patrick Dupont, Patrick Fiori, Patrick Vieira ou Patrick Bruel (enfin bon, quelqu'un à qui on puisse souhaiter la Saint-Patrick, et surtout la fêter dans les pubs). U2 et les 2be3 se regrouperaient pour former les U2be3, et chanteraient systématiquement l'hymne irlandais accompagnés par une harpe et un accordéon...

    Alors, allez la Franceire !!! Come on Irlance !!! Naumasq

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,rugby,gag,naumasq,irlande,france,patrick

  • Paris, le Retour**

    Je dois dire que je ne gobe pas beaucoup la culture japonaise, un peu trop pédophile àfanzine,gratuit,zébra,webzine,bande-dessinée,critique,kritik,jean-paul nishi,paris,québec,manga,sushi,one piece,nippon,japon,france,anglais,culture,roman graphique mon goût. Je lis donc rarement des mangas, juste un coup d’œil sur certains phénomènes de société comme l’inévitable «One Piece», déjà écoulé à plusieurs centaines de millions d’exemplaires rien qu’au Japon. D’ailleurs le libraire spécialisé de mon quartier ne désemplit pas, et même les bibliothèques municipales s’y sont mises.

    Le roman graphique de Jean-Paul Nishi, « Paris, le retour », échappe quelque peu à la loi du genre nippon, puisqu’il s’agit pour cet auteur de mangas ayant séjourné à Paris de rapporter à ses compatriotes quelques détails croustillants sur les mœurs françaises, en soulignant bien sûr les différences. Sa BD a ensuite été traduite en français.

    Ce type de témoignage sur la France par des étrangers est régulièrement publié. Le point de vue extérieur permet aux étrangers de voir des choses que nous ne voyons pas, ou de dire des choses qu’il n’est pas permis de dire par chez nous. Je me souviens d’un couple de Québécois, ayant séjourné pendant un an ou deux en France, avant de rédiger un tel rapport, confirmant ou infirmant tel ou tel préjugé. Infirmant par exemple l’idée que les Français se mettent plus souvent en grèves que d’autres peuples, cette impression fausse venant du fait que les grévistes vont se montrer à la capitale la plupart du temps, ce qui n’est pas le cas dans d’autres pays moins centralisés. Mais, dans l’ensemble, ces Québécois étaient un peu trop gentils. Ils étaient sans doute tombés amoureux de la France, à moins qu’ils n’aient cédé aux consignes de modération de leur éditeur (les éditeurs sont aujourd’hui les principaux acteurs de la censure).

    Plus récemment, une citoyenne britannique ayant épousé un Français a rédigé aussi ce type d’ouvrage, un peu plus pointu. On y apprend, par exemple, que les mœurs sexuelles de la bourgeoisie parisienne ont de quoi choquer une bourgeoise anglaise ; mais pas seulement, puisque le bouquin contient aussi quelques critiques pertinentes sur notre système scolaire de « bêtes à concours » et son bourrage de crâne intellectuel, qui laisse notre Anglaise un peu interloquée. Celle-ci est en particulier stupéfaite qu’on puisse avoir atteint le sommet de la hiérarchie intellectuelle en France autour de vingt-deux, vingt-trois ans, sous prétexte d’une agrégation quelconque. C’est un phénomène typiquement républicain, qui consiste à calquer les écoles et études prestigieuses, quel que soit leur objet, sur le modèle de Saint-Cyr. Pour ma part j’ai même fréquenté des étrangers issus de l’ancien bloc soviétique qui jugeaient le système français un peu trop austère.

    Bien que son dessin soit d’une froideur numérique assez glaciale, Jean-Paul Nishi parvient en quelques anecdotes assez linéaires et pas trop pesantes à exhiber ce qu’il y a de surprenant, de choquant ou d’amusant dans les mœurs françaises vues du Japon. Au passage on apprend bien sûr des tas de choses sur les Japonais, mais pour la plupart assez connues : redoutables hygiénistes, d’une politesse assimilable en France à l’hypocrisie, un sens du devoir plus développé que les Allemands, etc. (...)

    Lire la suite