Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Revue de presse BD (381)

webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,janvier,2021,françois deneyer,joseph gillain,musée,hergé

+ "Les Cahiers de la Bande dessinée" (n°12 - oct.-déc.) s'interrogent : "La BD doit-elle entrer au musée ?" ; question bien théorique puisque cela fait déjà quelques années que la BD a été "récupérée". Curieusement "Les Cahiers", qui se veulent critiques, n'étudient pas ce procédé d'appropriation par les élites culturelles d'un genre naguère méprisé.

Ces élites culturelles assignent à l'art ou la culture une fonction religieuse, suivant la méthode de la propagande catholique ; on pourrait parler de "reliques" à propos de certaines oeuvres d'art qui, détachées de leur contexte religieux, n'en sont pas vraiment (comme "L'Urinoir" de Duchamp ou telle ou telle planche de BD signée Hergé).

K. Marx parle de "fétichisme de la marchandise", et il s'agit bien de ça, d'un fétichisme institutionnalisé, analogue à celui que développent les grandes marques industrielles par le biais du "marketing". La culture est la religion du snob.

Diderot fut un des premiers prêcheurs de cette religion, qui non sans duplicité recommandait d'inculquer la vertu au peuple grâce à des oeuvres qui le laissaient froid.

Cette fonction religieuse aboutit à la dévitalisation de l'art, qui devient aussi ennuyeux que du papier-monnaie ou qu'une conférence sur la grammaire de la bande dessinée à la Sorbonne. Le musée est le cimetière de la BD.

webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,janvier,2021,françois deneyer,joseph gillain,musée,hergé

- Peindre, c'est ma défonce à moi ! Jijé (paysage costazuréen)

+ François Deneyer vient d'écrire et publier la première biographie de Joseph Gillain (1914-1980), alias Jijé ("Joseph Gillain, Une Vie de Bohème", éd. Musée Jijé, 2020).

Les amateurs de BD franco-belge savent le rôle crucial joué par Jijé pour adapter le genre des comics américains au goût belge plus "naturaliste". Jijé joue en rôle secondaire en comparaison de Hergé, plus rigoureux et plus attaché à faire de la bande-dessinée un art à part entière, au prix de certaines mystifications ("Tintin" est le fruit d'un travail collectif et non individuel, en particulier sur le plan crucial du scénario).

Jijé pour sa part se satisfaisait de son statut d'artisan et ne courait pas après la gloire. La grande affaire de Jijé n'était pas la bande dessinée mais la peinture. Il considérait la BD comme un gagne-pain honorable.

- Cette archive vidéo de la télé belge permet de se faire une idée de "l'homme Jijé", en particulier de sa culture paysanne. Le journaliste qui l'interroge insiste sur la religion (catholique) de Jijé, mais le "puritanisme" de Jijé prête à sourire car c'est un des auteurs de BD les plus érotiques et sensuels, dessinant comme les auteurs de comics américains ne savent pas.

Le dégoût de la pornographie exprimé par Jijé dans ce reportage est assez logique car la pornographie est une culture industrielle. Jijé préférait l'anatomie à la mécanique, bien qu'il ait dessiné aussi des avions de chasse.

webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,janvier,2021,françois deneyer,joseph gillain,musée,hergé,frédéric lefèbvre,sarkozy,pif,communiste,gadget,écologiste

+ Frédéric Lefebvre, ex-ministre de N. Sarkozy, relance (pour la énième fois) le magazine "Pif-gadget", véritable carton dans les années 60, qui contribua à financer le Parti communiste français, alors déjà réduit à l'état de machinerie politicienne.

En 2021 "Pif" n'est plus "communiste", il est bien sûr "100% écolo" puisque c'est le dernier gadget idéologique en vogue.

Commentaires

  • L'anatomie ça reste de la mécanique. C'est juste le constructeur qui diffère. Perso je fais pas trop la différence entre un toubib et un garagiste, à part peut-être que le garagiste a souvent une écriture lisible. Est-ce que Dédale n'aurait pas pu être médecin?

  • Le terme d'anatomie n'est pas le mieux choisi puisque l'anatomie procède largement de la dissection et de l'analyse (mais pas seulement).
    Cependant la différence entre un objet (mort) et un animal (vivant) n'est pas négligeable du point de vue artistique. Les dessinateurs de BD américains ne font pas la différence entre la perspective et le dessin, autrement dit entre la photographie et le dessin. Le dessin de Jijé, lui, est érotique, car il sait tirer parti de l'observation de la nature. Mais il savait qu'il était "à côté de la plaque", et que la bande dessinée c'est d'abord de la littérature.
    - Les lois de la mécanique sont totalement mystiques. Un mysticisme pas très éloigné du mysticisme "punk" ou du mysticisme de Thérèse d'Avila. Tu as raison de dire que les lois de la mécanique dérivent de la Nature, que l'art le plus artificiel (le cinéma) est encore un produit naturel, mais le problème est que le mécanicien ne s'en rend pas compte.

  • Suis pas sûr que mon dentiste soit toujours conscient que son art dérive des lois de la Nature… je lui trouve le regard vicieux de l'abbé Pierre et l'air con du punk à chien.
    Le dessin satirique, comme la BD, ne procède-t-il pas aussi de la littérature. Peinture et littérature ne sont-elles pas les ailes de l'homme "réifié"?

  • Si l'on se fie aux caricatures de Cabu, c'est plutôt l'abbé Pierre qui est con et les punks à chiens qui sont vicelards.

  • Oui, c'est interchangeable et l'un n'exclut pas l'autre, les deux sont même concomitants, le beauf de Cabu est d'autant plus tordu qu'il est con, bête et méchant. Mais Cabu n'est pas Daumier, loin s'en faut, et sa vision du vice et de la bêtise bien plus politiquement correcte.

Écrire un commentaire

Optionnel