Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

sénat

  • Journée de la Femme

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,journée,femme,sexisme,sénat,violence,dessin,presse,editorial cartoon,satirique

    dessin de Soap

  • Revue de presse BD (176)

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,actualité,février,2016,revue de presse,laurence 666,antéchrist,catholique,luthérien,apocalypse,évangile,fleur pellerin,chevalier des arts et lettres,festival d'angoulême,chloé cruchaudet,riad sattouf,aurélie neyret,tanxxx,jullie maroh,sénat,liberté c'expression,censure,terrorisme,george orwell,natacha polony,totalitarisme,ordre public,maëster,caricaturiste,avc,soeur marie-thérèse des batignolles

    Illustration de couverture par Rémy Mattei

    + Le fanzine lyonnais "Laurence 666" a reçu le prix du fanzine (alias "BD alternative") au récent festival-off d'Angoulême. Un ami luthérien me souffle : - Vu le titre, c'est sûrement un fanzine catholique. Le nombre 666, "de la bête", est un nombre mythique et énigmatique que le lecteur de l'évangile (apocalypse : XIII, 18) est incité à déchiffrer. Certains on pensé qu'il désignait Néron, le pape (les luthériens), Napoléon, Hitler, etc. D'autres, au contraire, qu'il ne désigne pas un individu en particulier, mais, de façon générique, la nature de l'antéchrist dont l'avènement marque la fin des temps.

    + Le quotidien "20 Minutes" explique dans un petit reportage que le développement de nouvelles technologies, dont internet, n'a pas entraîné la disparition des petits journaux amateurs, dits fanzines. Cela dit les fanzines de BD, comme la grosse presse, sont concurrencés par internet. Il n'y a plus de fanzine BD aujourd'hui, tirant et vendant plusieurs milliers d'exemplaires comme dans les années 80 (fanzine "PLG").

    + La ministre de la Culture Fleur Pellerin n'a toujours pas le temps de lire apparemment (et son entourage non plus) ; en effet, à l'issue du récent festival de la BD d'Angoulême, elle a décidé de faire chevalier des arts et lettres une brochette d'auteurs de BD, dont une majorité de femmes, parmi lesquels le franco-syrien Riad Sattouf : or ce dernier explique dans sa BD, "L'Arabe du Futur", succès de librairie, que les dictatures arabe (Syrie-Hafez el Assad) et d'Afrique (Libye-Kadhafi) s'efforçaient d'imiter le modèle républicain français laïc. La BD de Riad Sattouf contredit donc le propos officiel en vogue sur la république française, modèle de liberté.

    + Plusieurs auteures ont refusé d'accepter cette "médaille en chocolat" (Tanxxx, Julie Maroh, Aurélie Neyret et Chloé Cruchaudet) et exprimé sur leurs blogs respectifs leur mécontentement de servir d'alibi féministe à un gouvernement que sa politique économique et sociale a coupé d'une partie de son électorat idéaliste.

    + Tandis que les représentants de l'appareil d'Etat brandissent le drapeau de la liberté d'expression d'un côté, ils font passer des mesures d'exception visant à la réduire d'autre part. Mardi 2 février, le Sénat a renforcé une disposition gouvernementale visant à condamner pénalement la simple lecture (!) de sites internet faisant l'apologie du terrorisme. L'ineptie de ce décret, sans doute inapplicable, fait penser à la prohibition de la littérature communiste ou marxiste aux Etats-Unis.

    A ce propos il faut dire que la censure indirecte a prouvé au cours des dernières siècles qu'elle était beaucoup plus efficace que la censure directe, qui a le don d'exciter la curiosité, en particulier des plus jeunes. Le moyen de censure le plus efficace aujourd'hui est sans doute le divertissement. L'essayiste britannique G. Orwell, récupéré aujourd'hui par les esprits les plus conventionnels (Natacha Polony), a souligné à quel point l'argument démocratique pouvait servir de paravent au totalitarisme ("La Ferme des Animaux") ; on retrouve cet argument démocratique dans la limite de l'ordre public que certains prétendent assigner à la liberté d'expression. Enfin, puisqu'il est question du "terrorisme", rappelons que la République française repose culturellement, à l'instar d'autres régimes totalitaires, sur l'apologie de la terreur révolutionnaire.

    Nous proposons dans Zébra cette semaine une critique du recueil de dessins et affiches de Mai 68 paru chez Michel Lafon (2008) ; cet album commenté par les dessinateurs de "Hara-Kiri" montre que les revendications des rebelles de Mai 68 sont toujours d'actualité.

    + Le caricaturiste et auteur de BD Maëster ("Soeur Marie-Thérèse des Batignolles") a subi récemment un accident vasculaire cérébral. Hémiplégique, il peut néanmoins dessiner de nouveau et donne des nouvelles à ses lecteurs sur son blog depuis son centre de rééducation.

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,actualité,février,2016,revue de presse,laurence 666,antéchrist,catholique,luthérien,apocalypse,évangile,fleur pellerin,chevalier des arts et lettres,festival d'angoulême,chloé cruchaudet,riad sattouf,aurélie neyret,tanxxx,jullie maroh,sénat,liberté c'expression,censure,terrorisme,george orwell,natacha polony,totalitarisme,ordre public,maëster,caricaturiste,avc,soeur marie-thérèse des batignolles

    Autocaricature de Maëster après l'AVC.

  • Train de sénateur

    (87 des 348 membres du Sénat français, soit 25%, sont des femmes.)

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,satirique,caricature,sénat,gérard larcher,dessin,presse

    par LB

  • Caricature Raffarin et Larcher

    La semaine de Suzette Zombi. Lundi : Les affrontements entre pachydermes -éléphant contre rhinocéros, par exemple-, sont rares compte tenu des risques ; mais un territoire comme le Sénat vaut largement qu'on s'affronte pour lui.

    webzine,bd,gratuit,zébra,fanzine,bande-dessinée,satirique,caricature,jean-pierre raffarin,gérard larcher,sénat,pachyderme,dessin,presse,editorial cartoon,zombi

  • Revue de presse BD (27)

    zebra,revue de presse,bd,bande-dessinée,blog,illustration,27,joao montanaro,macadam valley,brésilien,golden blog awards,franquin,bruxelles-wallonie,hergé,gus bofa,sénat,luxembourg,luz,sfar,charb,charlie-hebdo,mael rannou,nine antico,alphagraph,rennes,librairie,michel-edouard leclerc,nine antico,girly,fnac,mécène

    + Je mentionnais la semaine dernière le blog-bd français choisi aux "Golden Blog awards" (Macadam Valley) ; mais le meilleur blogueur-bd du monde, qui est-ce ? Pour certain, le Brésilien Joao Montanaro, qui n'a pas encore 16 ans et publie déjà dans la presse brésilienne.

    + Certains Wallons n'hésitent pas à diviniser Franquin, exposé en ce moment au centre Wallonie-Bruxelles (en face le musée Pompidou) jusqu'en février. Pour moi, c'est Hergé le génie de la BD et non Franquin ; indépendamment de mon goût personnel : au sens où nul n'a mieux exploité que Hergé les possibilités offertes par cette technique. Le talent de Franquin a au contraire tendance à se diluer dans la bande-dessinée. Sur le plan du dessin, il en fait trop ; on dirait même qu'il y passe sa rage.

    + Le site d'actus autour de Gus Bofa signale une exposition de caricatures sur les grilles du palais du Luxembourg où siègent les sénateurs, jusqu'au 1er mars. Je m'éloigne complètement de l'opinion de l'auteur de cette annonce selon laquelle certains humoristes ont pu jouer un rôle dans la haine entre les peuples et leurs rivalités nationalistes catastrophiques. C'est un vieux truc éculé : la bourgeoisie industrielle est la première responsable d'un régime de concurrence effroyable, et elle fait porter le chapeau à tel ou tel caricaturiste ou pamphlétaire.

    Un exemple récent : aussi islamophobes soient les caricaturistes de "Charlie-Hebdo", ils ne sont pas responsables de l'extraordinaire écart de revenus entre certaines nations islamiques, notamment africaines, et l'Occident ; or cet écart est la première cause de la haine de l'Occident, canalisée par certains groupes islamiques d'une part, et des manipulateurs d'opinion de l'autre. En ce qui me concerne je trouve Luz, Charb ou Sfar idiots, mais pas directement responsables de tensions internationales meurtrières.

    + Je prends prétexte de cette notule de Maël Rannou, consacrée à Nine Antico ("girly" tendance mélancolique), pour causer librairie et BD, puisque la faillite de la librairie "L'Alphagraph" à Rennes est annoncée dans ce billet. Etonnamment Michel-Edouard Leclerc passe pour un mécène de la BD, alors que les "espaces culturels" de ses hypermarchés ont ruiné à peu près tous les petits libraires bretons, parachevant le travail commencé par la Fnac (réputée aussi pour son mécénat). La seule consolation qui reste aux libraires, c'est que la grande distribution est à son tour en train de se faire bouffer par internet à son tour.

    + Le dessin de la semaine est un graffiti de Banksy :

    zebra,revue de presse,bd,bande-dessinée,blog,illustration,27,joao montanaro,macadam valley,brésilien,golden blog awards,franquin,bruxelles-wallonie,hergé,gus bofa,sénat,luxembourg,luz,sfar,charb,charlie-hebdo,mael rannou,nine antico,alphagraph,rennes,librairie,michel-edouard leclerc,girly,fnac,mécène