Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Revue de presse BD (333)

webzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,caricature,félix vallotton,intimités,martin de halleux,japonisant,estampe

Bois gravé de la série "Intimités" intitulé "L'Argent", par F. Vallotton.

+ Si Félix Vallotton (artiste suisse tôt devenu Français) n'excelle pas dans le genre du portrait ou de la peinture de Salon, en revanche il a un grand talent pour saisir dans ses bois gravés en noir et blanc destinés aux journaux, tantôt la férocité de l'espèce humaine, tantôt les défauts de fabrication de l'âme humaine.

Cette série "d'intimités" regroupées dans un album réédité avec soin par les eds. Martin de Halleux constitue un des sommets de son art. Si la technique de Vallotton est "japonisante", l'auteur s'écarte résolument de la platitude "zen" de l'art japonais.

En effet, tandis que les estampes japonaises facilitent la digestion, ce n'est pas le cas de Vallotton, dont la conscience reste en éveil sur à peu près tous les sujets, refusant de donner son art en spectacle.

"Intimités" anticipe d'ailleurs la montée du fanatisme sexuel des sociétés dites "libérales", qui sous divers noms (Dieu, Avenir, Nation, Etat, République, Progrès...) se sont forgé de nouvelles idoles avides de sang.

On peut observer combien le "nationalisme" renvoie à la fois à un mobile sexuel intime, de sorte que l'Etat moderne repose essentiellement selon sur l'aliénation, et à une politique générale, sous la forme très vague de l'utopie nazie, soviétique ou capitaliste.

"Intimités" est une vraie bombe anarchiste.

webzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,caricature,félix vallotton,intimités,martin de halleux,japonisant,estampe,soif,documentaire,normandie,revue dessinée,natation,orwell

+ Sur les étals des libraires, le premier n° de "Soif". Cette revue entièrement en bande dessinée, financée par le conseil régional de Normandie et quelques entreprises de cette région, vise un public de curieux et concurrence la très scolaire "Revue dessinée".

Ce type de magazine contribue à entretenir la confusion entre "science" et "technique" ; G. Orwell indique qu'il s'agit-là d'une distinction importante, refusant lui-même d'accorder aux statistiques le statut de "science". Les régimes totalitaires prétendent tous s'appuyer sur la "science" ou "l'intelligence artificielle".

Un pays peut connaître un progrès technique rapide, comme ce fut le cas de l'Allemagne nazie, de l'Union soviétique ou des Etats-Unis, tout en régressant sur le plan scientifique.

L'un des documentaires de "Soif" est consacré à l'évolution des techniques de natation. Le sujet ne manque pas d'intérêt, mais n'a pas grand chose à voir avec la science.

webzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,caricature,félix vallotton,intimités,martin de halleux,japonisant,estampe,soif,documentaire,normandie,revue dessinée,natation,orwell,toulon,modernité,greta thunberg,franky zapata

+ La "modernité" passée au crible de la BD : thème d'une expo. organisée à l'hôtel des arts de Toulon (-15 décembre).

La "modernité" est un thème très pratique pour une expo., car le terme de "modernité" englobe à peu près tout et son contraire : Greta Thunberg et Franky Zapata.

Il va de soi que la BD est un langage moderne, puisque celle-ci est liée à l'essor de la presse et des journaux. Mais le propos de certaines BD est parfois aussi "réac" que la doctrine philosophique de Nietzsche.

Écrire un commentaire

Optionnel