Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

macron - Page 2

  • Caricature Macron & Merkel

    caricature par LAOUBER

    webzine,bd,zébra,grtauit,fanzine,bande-dessinée,caricature,merkel,macron,traité,alsace-lorraine,laouber,dessin,presse,satirique,editorial cartoon

  • Revue de presse BD (302)

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,janvier,2019,charlie-hebdo,louis xvi,lumières,voltaire,diderot,nostalgie,giletss jaunes,titanic,sénégal,macron,british museum,beaux-arts,afrique,congo,tervuren,angoulême,festival,spirou,florence mixhel,riad sattouf

    (Dessin de Coco dans le n° spécial "Retour de l'obscurantisme")

    + De façon surprenante on a pu voir le 21 janvier dernier sur les réseaux sociaux un certain nombre de Français exprimer leur nostalgie de l'Ancien régime à l'occasion de l'anniversaire de l'exécution du roi Louis XVI en 1793. Précisons : un roi idéalisé, dont les erreurs n'auraient pas entraîné la chute, suivie d'un demi-siècle de violences politiques extrêmes.

    Cela dit la culture laïque et républicaine n'est guère moins nostalgique. "Charlie-Hebdo" vient de publier un webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,janvier,2019,charlie-hebdo,louis xvi,lumières,voltaire,diderot,nostalgie,giletss jaunes,titanic,sénégal,macron,british museum,beaux-arts,afrique,congo,tervuren,angoulême,festival,spirou,florence mixhel,riad sattouf,men onlynuméro spécial sur le retour de l'obscurantisme et des "antilumières" : il ignore apparemment que la France a connu, depuis les "Lumières" du XVIIIe siècle, un épisode dictatorial qui a anéanti l'espoir des Philosophes dans l'avènement d'une monarchie constitutionnelle sur le modèle britannique.

    L'invocation des Lumières par "Charlie-Hebdo" se situe donc aussi au niveau de l'incantation nostalgique. Même le principe laïc cher à "Charlie-Hebdo" est étranger à la laïcité souhaitée par Voltaire (elle aussi empruntée au modèle anglo-saxon). Voltaire et Diderot voulaient défaire le monopole des Jésuites dans le domaine scientifique, dont l'Education nationale a hérité, usant de méthodes similaires pour le préserver.

    - Il y a sans doute là une des clefs pour comprendre le soulèvement des Gilets jaunes ; cette nostalgie très française, que de nombreux courants idéologiques véhiculent, s'accommode mal des valeurs technocratiques de la caste dirigeante qui sont, elles, a contrario, "futuristes" - un futurisme qui a fait "krach" en 2008 au terme d'un nouvel épisode de spéculation capitaliste intense.

    La compétence technique, sur laquelle repose la légitimité de la caste dirigeante, a été remise en cause de la même façon que la compétence des commandants du "Titanic" quand ce navire heurta un iceberg.

    + Le magazine "Beaux-Arts" (janvier 2019) a enquêté sur la restitution aux pays africains des objets d'art accumulés dans les musées français, notamment
    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,janvier,2019,charlie-hebdo,louis xvi,lumières,voltaire,diderot,nostalgie,giletss jaunes,titanic,sénégal,macron,british museum,beaux-arts,afrique,tervuren,angoulême,festival,spirou,florence mixhel,riad sattouf,congo,men only celui construit sur le Quai Branly à Paris.
    Cette restitution est au coeur de la diplomatie africaine du président Macron. D'autres puissances ont offert des musées (vides) à des pays africains, comme le Sénégal (Chine) et le Congo (Corée).

    Les pays d'Afrique subsaharienne sont ici concernés. La France détient la majeure partie du patrimoine artistique de ces régions avec le "British Museum" et "l'Africa Museum" de Tervuren en Belgique, qui caracole loin en tête.

    Les conservateurs de ces musées européens, hostiles à ces restitutions diplomatiques, invoquent plusieurs arguments dont le plus convaincant est le caractère éphémère d'une bonne partie des objets religieux collectés, qui n'étaient donc pas faits pour être conservés (ni profanés).

    Les potentats africains souhaitent quant à eux remplir leurs musées vides. On ne peut manquer d'observer que cette façon d'admirer et célébrer l'art, dans l'écrin des musées, édifices laïcs mais néanmoins religieux, est typiquement moderne et occidentale. On fait parfois remonter cette mode aux Lumières et à Diderot, pionnier de la critique d'art. En réalité le culte moderne de l'art doit beaucoup à l'Eglise romaine ; sur ce point encore la République perpétue l'Ancien régime.

    (Ci-contre statuette béninoise figurant un guerrier-léopard conservée au Musée Chirac du Quai Branly.)

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,janvier,2019,charlie-hebdo,louis xvi,lumières,voltaire,diderot,nostalgie,giletss jaunes,titanic,sénégal,macron,british museum,beaux-arts,afrique,congo,tervuren,angoulême,festival,spirou,florence mixhel,riad sattouf,men only

    (Fanzine "Men-Only" en lice au concours de fanzines du festival d'Angoulême.)

    + Le 46e Festival de BD d'Angoulême s'est ouvert dans un contexte de bénéfices commerciaux en trompe-l'oeil. En effet la vente de mangas et de quelques vieilles séries usées jusqu'à la corde dope les ventes. "L'Arabe du Futur" de Riad Sattouf est quasiment la seule création originale qui cartonne sans le renfort du matraquage publicitaire.

    En réalité la presse spécialisée d'où provient la recette et le succès de la BD franco-belge est à l'agonie. En jouant habilement avec la nostalgie de ses lecteurs, l'hebdomadaire "Spirou" parvenait à jouer les prolongations, mais Florence Mixhel, rédactrice en chef chargée de renouveler la formule, a vite été démise de ses fonctions. 

    Suivant une direction dont les Etats-Unis offrent l'exemple, la presse écrite est en passe de disparaître au profit des divertissements et médias audio-visuels.

    Le fanzine Zébra figure cette année encore parmi une trentaine de titres choisis pour participer au petit concours international organisé en marge du festival officiel.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,actualité,revue,presse,hebdomadaire,janvier,2019,charlie-hebdo,louis xvi,lumières,voltaire,diderot,nostalgie,giletss jaunes,titanic,sénégal,macron,british museum,beaux-arts,afrique,tervuren,angoulême,festival,spirou,florence mixhel,riad sattouf,congo,men only

    (Portrait de Cavanna par Philgreff.)

    + La Sorbonne, amphi Richelieu (!) : drôle d'endroit pour honorer la mémoire de François Cavanna, fondateur de "Charlie-Hebo" disparu il y a cinq ans, choisi par une brochette de ses amis (29 janvier).

    Si Cavanna nourrissait quelque complexe d'infériorité vis-à-vis de la chose intellectuelle ou universitaire, cela se voyait moins que chez son successeur Philippe Val, d'abord chansonnier pour finir auteur d'essais pompeux.

  • Catastrophe aérienne

    par LAOUBER

    webzine,bd,zébra,fanzine,gratuit,bande-dessinée,caricature,macron,larem,gilets jaunes,macron,crash,dessin,presse,satirique,laouber

  • Benalla par-ci par-là

    caricature par LAOUBER

    webzine,gratuit,bd,zébra,fanzine,bande-dessinée,caricature,benalla,macron,affaire,boulet,dessin,presse,satirique,editorial cartoon,laouber

  • Caricature Macron & Philippe

    La Semaine de Suzette Zombi. Lundi :

    webzine,gratuit,zébra,bd,fanzine,bande-dessinée,caricature,edouard philippe,macron,titanic,croisière,dessin,presse,satirique,editorial cartoon,zombi

  • Revue de presse BD (294)

    + Manifestation de défiance vis-à-vis des élites politiques et morales, le mouvement des Gilets jaunes awebzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,actualité,revue,presse,hebdomadaire,novembre,2018,#giletsjaunes,charlie-hebdo,félix quelques points communs avec l'élection de Donald Trump...

    A propos des Gilets jaunes, l'hebdomadaire "Marianne" titre : "Cette France qui pue le diesel", soulignant ainsi le dégoût que les Gilets jaunes inspirent aux "bobos" - les mêmes qui se bouchent le nez en parlant de Donald Trump et son électorat.

    Les Gilets jaunes contribuent en effet comme Donald Trump au discrédit de la presse et des médias dans l'opinion publique. Lors de la campagne de Trump comme à l'occasion des manifestations des Gilets jaunes sur des lieux emblématiques de la société de consommation, les médias sont apparus assez clairement comme un rouage essentiel du gouvernement de la majorité des citoyens par une minorité d'entre eux (grâce au pouvoir des mots, et non des images comme on entend parfois).

    Il n'est pas certain qu'Emmanuel Macron aurait été élu sans l'appui des médias. La plupart des électeurs déçus d'E. Macron sont conscients du rôle prescripteur joué ici par la presse.

    Les médias prouvent simultanément que la démocratie existe et qu'elle n'existe pas. De même on pourrait prouver que la presse désinforme autant qu'elle informe. C'est exactement la même ambiguïté qui traverse la société de consommation, présentée comme un idéal de bonheur par une petite élite dirigeante, tandis que quelques esprits dissidents la dépeignent au contraire comme la formule de l'esclavage.

    - Deux pièges sont tendus aux Gilets jaunes : le premier piège est celui de la violence (quand elle n'existe pas, les médias l'inventent) ; le second piège est celui de l'espoir politique. Le capitalisme et la mondialisation qui en résulte apparaissent largement comme un "nouveau destin" à travers l'étude que Marx en a fait. Or le destin est, par définition, sans issue. Marx lui-même n'en propose quasiment pas (c'est le seul point où il se montre lyrique).

    Paradoxalement on peut tirer une conclusion bien plus individualiste que politique de la critique marxiste, d'autant plus que le citoyen-consommateur ne se connaît visiblement pas et qu'il est dépossédé de lui-même par les nouveaux instruments au service de la politique de consommation, dont les médias et l'argument culturel font partie, trahissant leur objectif démocratique déclaré.

    + "Charlie-Hebdo", après avoir soutenu le candidat E. Macron lors du scrutin présidentiel, en le présentant comme un rempart contre le fachisme, donne cette semaine un dessin de Une (par Félix, ci-dessus) à la fois plus nuancé et plus satirique.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,actualité,revue,presse,hebdomadaire,novembre,2018,#giletsjaunes,charlie-hebdo,félix,gilets jaunes,marx,macron,chappatte,le temps,sans-culotte,mai 68,victor hugo,maison,caricature,baudelaire,musset,andré gill

    + Le caricaturiste suisse francophone Chappatte, qui publie ses dessins dans la presse allemande et américaine, aime bien jouer avec les codes de l'idéologie française. Il l'avait fait après l'attaque contre la rédaction de "Charlie-Hebdo" en publiant un dessin où l'on voyait des islamistes radicaux approuver les paroles guerrière de la Marseillaise républicaine. Il récidive avec ce dessin (in : "Le Temps", 23 novembre) où il place un Sans-culotte à côté d'un Gilet jaune ("Insoumission française").

    La comparaison avec "Mai 68" paraît plus proportionnée.

    webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,actualité,revue,presse,hebdomadaire,novembre,2018,#giletsjaunes,gilets jaunes,marx,charlie-hebdo,félix,macron,victor hugo,maison,caricature,baudelaire,musset,andré gill

    + Il n'y a guère de personnalité plus identifiable au roman national français que Victor Hugo, dont la figure nous apparaît aujourd'hui comme lissée par des décennies de sermons scolaires.

    La bibliographie de V. Hugo montre un auteur pas ou peu satirique, contrairement à de grands noms de la littérature française tels que Rabelais, Molière ou Voltaire. De là vient peut-être qu'il est si consensuel ? C'est sans doute parmi les hommes de lettres que le consensus autour de Hugo est le moins large, certain lui faisant grief de son engagement politique (Musset), un autre lui reprochant son manque de profondeur en comparaison de Goethe ou Shakespeare (Baudelaire).

    Une exposition en cours à la maison de Victor Hugo (-6 janvier) rappelle qu'il fut beaucoup caricaturé dans la presse, l'accusation d'opportunisme politique revenant souvent. Le caricaturiste André Gill l'a représenté (ci-dessus) vêtu comme une sorte de mage inspiré d'une religion plus ou moins ésotérique, peut-être un mélange de catholicisme, d'anticléricalisme, de républicanisme et de tables tournantes typiquement français ?

  • Caricature Macron & Trump

    La Semaine de Zombi. Vendredi : C'est au plan culturel que l'échec de la mondialisation est le plus palpable, moins facile à dissimuler que l'échec économique ou scientifique.webzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,caricature,macron,tintin,milou,donald trump,super-héros,captain america,dessin,presse,satirique,editorial cartoon,zombi