Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ralentir***

Plaidoyer pour la décroissance par Alexis Horellou & Delphine Le Lay (éd. Le Lombard) ; un cadre commercialwebzine,bd,zébra,gratuit,fanzine,bande-dessinée,critique,kritik,ralentir,alexis horellou,delphine le lay,le lombard,écolo,bonheur,rennais rennais prend une jeune marginale en stop ; témoin d'un grave accident de la route, ce couple mal assorti va devoir RALENTIR. C'est le mot d'ordre de cette BD : le bonheur tient à peu de chose, dont la première consiste à sortir de l'autoroute d'une existence absurde menée à cent à l'heure, en empruntant la première bretelle qui se présente...

Le message est un peu naïf, mais les auteurs évitent de tomber dans la niaiserie grâce aux portraits assez crédibles et contrastés des principaux protagonistes de cette petite fable contemporaine.

Evitée aussi la démonstration écolo pesante, puisque cette BD se contente de souligner l'absurdité de certains modes de vie actuels, où le bonheur est sacrifié au profit d'une idée du bonheur quasiment fanatique (un fanatisme meurtrier, bien que parfaitement légal).

A défaut d'y répondre, cette BD incite à se poser de vraies questions, ce qui est déjà pas mal. Pourquoi la société moderne met-elle autant d'application à rater le bonheur ; même le sort des plus riches rime plutôt avec "confort" qu'avec "bonheur"... Il y a sans doute là plus qu'une simple devinette pour passer le temps...

Un bémol : le dessin manque d'expressivité et de légèreté, en particulier quand il s'agit d'exalter le charme bucolique des chemins de traverse, pour l'opposer à la monotonie abstraite de la route nationale et des bagnoles qui la sillonnent sans relâche.

Ralentir, par Alexis Horellou et Delphine Le Lay, éd. Le Lombard, 2017.

Commentaires

Écrire un commentaire

Optionnel